Agrégateur de flux

Gboard : Google teste le Smart Compose et la recherche de Gifs sur son clavier

FrAndroid - il y a 1 heure 30 min

Régulièrement, Google travaille à développer les fonctionnalités de son clavier virtuel sur Android, Gboard. La développeuse Jane Manchun Wong a ainsi repéré deux nouvelles options actuellement testés par le développeur, à savoir la suggestion de GIF et l’auto-complétion. 

S’il est possible d’installer pléthore de clavier virtuels sur Android, la solution maison de Google est l’une des plus appréciées par les utilisateurs. Elle a également l’intérêt d’être pré-installée sur de nombreux appareils. Surtout, Google continue activement à développer de nouvelles fonctionnalités.

Ce sont deux d’entre elles qui ont été repérées par la développeuse hongkongaise Jane Manchun Wong. Sur Twitter, elle a partagé ce samedi ses découvertes avec deux fonctions actuellement en test sur le clavier Gboard. La première d’entre elles vise à suggérer des Gifs directement en tapant le nom d’une émotion dans le champ de texte. Ainsi, en tapant « heureuse », « colérique », puis « triste » le clavier Google propose des suggestions de Gifs adaptés à ces sentiments. Le clavier Gboard propose d’ores et déjà l’intégration d’images animées, mais pour ce faire il faut pour l’instant taper sur la flèche en haut à gauche, puis sélectionner Gifs pour accéder à un champ de recherche à part. La solution actuellement testée par Google semble donc intégrer directement la recherche de Gifs dans le clavier principal.

Gboard is testing GIF suggestion based on the emotion of the word pic.twitter.com/a6EV5Quqo6

— Jane Manchun Wong (@wongmjane) October 18, 2019

La seconde fonction découverte par la développeuse concerne l’auto-complétion. Comme la plupart des claviers virtuels, Gboard propose déjà une fonction de suggestion de mots en fonction de vos habitudes, mais il pourrait aller encore plus loin. En effet, Jane Manchun Wong cite une « complétion de phrases ». Ainsi, en tapant « J’ai hâte », le clavier vient automatiquement rajouter « de vous voir ». Pour ce faire, il semble que Google ait repris son système Smart Compose, déjà intégré sur Gmail dans la suite professionnelle ou sur les Pixel 3. L’ajout natif à Gboard permettrait ainsi à tous les utilisateurs de smartphones Android d’en profiter à leur tour.

Gboard is working on sentence completion pic.twitter.com/vjXAsMzbVf

— Jane Manchun Wong (@wongmjane) October 18, 2019

Pour l’heure, ces deux fonctionnalités sont encore en phase de test et ne sont donc pas disponibles dans la version publique de Gboard. On ignore quand — et si — Google les étendra à la version finale, mais on espère ne pas avoir à attendre bien longtemps.

Gboard : clavier Google

Télécharger pour Télécharger gratuitement sur Google Play | Télécharger

Twitter

Catégories: Mobile

L’app de la semaine : j’imite les chanteurs de Bollywood sans sonner comme une casserole

FrAndroid - il y a 2 heures 30 min

Écouter des chansons indiennes donne envie d'attraper un micro tout en se trémoussant dans un sari pailleté. Et pour toujours chanter juste, Dhwani Tanpura me donne un fond sonore parfait pour mes vocalises.

Arijit Singh (Crédits image : Wikimedia Commons)

J’ai une confession à vous faire : j’adore la musique indienne. Qu’elles viennent du nord ou du sud, qu’elles soient chantées en hindi, en tamoul, en télougou ou en punjabi, les bandes originales de films me transportent. À force de frissonner sous l’effet du timbre inimitable d’Arijit Singh et de tomber en pâmoison devant les acrobaties vocales de Shreya Ghoshal, j’ai fini par me rêver en star de la chanson bollywoodienne — du moins, sous la douche.

Mais la chanson indienne n’est vraiment pas ce qu’il y a de plus facile, avec des vocalises très rapides et des techniques compliquées. Pour prendre ça avec un peu de sérieux, il faut revenir à la base. Le solfège, indien bien sûr, avec ses notes (sa ré ga ma pa dha ni sa) et ses gammes particulières.

L’application que j’utilise ne propose pas de cours ou de tutoriels. Il y en a abondamment sur YouTube, pour toutes les voix et tous les goûts. À la place, Dhwani Tanpura est ce que l’on appelle une « boîte à shruti » (shruti box), ce que tous les profs de chant indien conseillent d’avoir chez soi. Le concept est très simple : produire un fond sonore doux pour rappeler la note de base (shruti), et ainsi s’assurer que l’on chante toujours juste.

Et c’est diablement efficace. Fini les moments où on chante complètement de travers sans savoir à quelle note se raccrocher, le bourdon du tanpura donne toujours un point de repère. Le tanpura, c’est une sorte de luth à quatre cordes pincées, qui ne joue ni rythmes ni mélodies et sert à l’arrière-plan de la musique classique indienne. Si vous avez déjà entendu un fond sonore qui veut donner une impression « yoga » ou « méditative », vous connaissez sans doute cette sonorité.

Toujours juste !

L’application propose tous les paramètres qu’on peut vouloir, dans une interface simple et sans chichi. En balayant en haut, on peut modifier la hauteur de la note de base sa, par demi-tons et sur une octave complète. Le nom de la note est indiqué en anglais (A B C D E F G pour la si do ré mi fa sol), ainsi qu’en tamoul et en hindi. Juste en dessous, on peut régler manuellement la hauteur exacte pour la rendre un peu plus aiguë ou grave.

Puis on peut choisir la deuxième note. C’est généralement pa, la quinte (par exemple le sol si la note de base est do), mais conformément aux règles du solfège, on peut aussi choisir ma (fa), ni 1 (si bémol), ni 2 (si) ou rien du tout. La hauteur exacte peut de même être réajustée au besoin. Le tempo permet de régler le rythme auquel s’enchaînent les deux notes. Enfin, on retrouve bien sûr le volume et la balance droite-gauche si le smartphone est stéréo.

Dhwani Tanpura

Télécharger pour Télécharger gratuitement sur Google Play | Télécharger

Les paramètres sont tout aussi sobres. Comme pour un vrai tanpura, on peut choisir une version grave ou aiguë selon qu’on a une voix masculine ou féminine. L’application offre également deux options pour le timbre du tanpura et le style de pincée des cordes. Et la note « la » peut être réglée à 440 hertz ou 432 hertz.

Ainsi armé, vous pourrez échauffer vos cordes vocales, répéter vos gammes et éprouver vos mélodies sans jamais perdre la justesse.

Retrouvez nos autres Jeux et apps de la semaine

Catégories: Mobile

Après le Nova 5T, Huawei livre quelques informations sur son Nova 5Z

FrAndroid - il y a 3 heures 30 min

Alors que Huawei est toujours dans le brouillard quant à la possibilité d'utiliser les services Google sur ses appareils, le constructeur a commencé à teaser un nouveau smartphone en Chine. Le Huawei Nova 5Z aura notamment droit à quatre appareils photo au dos positionnés dans un module carré, ainsi qu'à la puce Kirin 810.

Depuis l’annonce des Huawei Mate 30 et Mate 30 Pro, c’est le calme plat pour les annonces du côté de Huawei. La marque française a bien annoncé l’arrivée en France du Nova 5T, mais il s’agit seulement d’un nouveau nom donné au Honor 20, déjà certifié et lancé en France dans le courant de l’été. Néanmoins, en Chine, Huawei peut toujours lancer de nouveaux appareils sans grand changement, puisque le constructeur ne proposait déjà pas les services et applications Google sur ses appareils.

C’est dans ce cadre que Huawei a dévoilé sur le réseau social chinois Weibo un teaser pour son prochain smartphone, le Huawei Nova 5Z. Comme son nom l’indique, il s’agira d’un appareil milieu de gamme dont l’on connait déjà certaines des caractéristiques. Ainsi, l’image mise en ligne par Huawei permet de découvrir le dos du smartphone avec quatre objectifs photo et, juste en dessous, ce qui ressemble à un lecteur d’empreintes digitales. En façade, comme le Honor 20, le Huawei Nova 5Z proposera un écran sans encoche, avec un simple trou dans l’angle supérieur gauche pour accueillir l’appareil photo frontal.

Concernant les caractéristiques, Huawei en a déjà livré quelques unes. On sait que le Nova 5Z intégrera un capteur photo principal de 48 mégapixels, une puce Kirin 810 milieu de gamme, ainsi qu’un appareil photo de 32 mégapixels en façade pour les selfies. Concernant les autres caractéristiques, un astérisque indique que les autres modules photo au dos comprennent un appareil ultra grand-angle de 8 mégapixels, un appareil macro de 2 mégapixels et un capteur dédié au mode portrait de 2 mégapixels.

Pour l’heure, on ignore encore quand Huawei lancera officiellement en Chine son Nova 5Z et à quel prix. Néanmoins, comme le souligne GSM Arena, la date du 21 octobre affichée sur l’écran pourrait être un bon indice.

GSM Arena

Catégories: Mobile

À peine Android adopté, Microsoft fermera l’app store Windows Phone mi-décembre

FrAndroid - il y a 5 heures 35 sec

Alors que Microsoft utilisera Android sur son Surface Duo, on apprend que le constructeur va mettre un terme à l'app store Windows Phone à la mi-décembre.

Microsoft a déjà tué Windows Phone 8.1, alors qu’il a annoncé cesser le moindre travail sur son OS mobile dès juillet 2017. Les (quelques) smartphones en circulation l’utilisant encore n’avait donc plus le droit à des mises à jour.

Alors qu’il vient d’annoncer le Surface Duo sous Android, le constructeur américain fait le ménage. De fait, le déjà zombifié Windows Phone prend un dernier petit coup de chevrotine.

Windows Phone meurt… encore

Le magasin d’applications de Windows Phone 8.1 (et inférieur) sera officiellement fermé dès le 16 décembre 2019. En date, les utilisateurs (y en a-t-il encore) des smartphones tournant sous cet OS ne pourront plus télécharger la moindre application ni mise à jour d’application.

Seules celles déjà installées continueront d’exister, mais gare à une désinstallation non-voulue. En espérant cependant que celles-ci n’utilisent pas d’API propres à Microsoft, puisque ses serveurs seront également éteints. Windows 10 Mobile a encore le droit à un petit sursis, même si Microsoft a là aussi annoncé l’arrêt du développement de cette version.

L’Américain est grimpé sur la moto du progrès, lunettes noires juchées sur le nez et blouson de cuir au vent… et compte bien faire fi des zombies qu’ils laissent derrière lui pour atteindre le soleil se levant à l’horizon. Plus sérieusement, la stratégie de Microsoft a bien changé sous l’égide de Satya Nadella, qui se libère petit à petit des anciens projets de la firme pour se concentrer sur sa vision d’ouverture Azurée.

Pourquoi Microsoft a-t-il choisi Android pour son smartphone Surface Duo

GSMArena

Catégories: Mobile

Google Stadia : vous pourrez jouer sans fil avec la manette « rapidement » après le lancement

FrAndroid - il y a 5 heures 30 min

Alors que Google a annoncé que la manette Stadia ne pourrait se connecter sans fil qu'au téléviseur au lancement, la firme cherche désormais à rassurer en évoquant une disponibilité « rapidement » après le lancement pour les PC et smartphones.

Cette semaine, Google a profité de l’annonce des Pixel 4 et 4 XL pour donner quelques nouvelles de sa plateforme de jeux vidéo, Stadia. Outre la date de lancement, fixée au 19 novembre, on a appris que le Stadia Controller ne serait utilisable sans fil que lorsqu’on joue sur téléviseur. Depuis, Google cherche à rassurer.

Ce vendredi, une porte-parole de Google s’est exprimé à ce sujet sur le subreddit dédié à Stadia :

Au lancement, la manette Stadia se connectera sans fil au data center, pour que vous puissiez jouer à vos jeux favoris en utilisant un Chromecast Ultra sur votre téléviseur. Pour jouer sur votre PC, ordinateur portable, tablette ou smartphone au lancement, la manette Stadia devra être connectée en USB. Nous travaillons pour ajouter des options sans fil pour ces appareils rapidement après le lancement.

De nouvelles fonctions ajoutées régulièrement

La porte-parole ne précise néanmoins pas ce qu’elle entend par « rapidement ». Il pourrait aussi bien s’agir de quelques semaines que de plusieurs mois. Surtout, elle ne précise pas en quoi il est techniquement plus compliqué de connecter la manette Stadia au réseau Wi-Fi lors d’une session sur ordinateur que pour une session sur téléviseur. Elle assure néanmoins que Google continuera à apporter davantage de fonctionnalités à Stadia après son lancement en novembre : « L’équipe de Stadia travaille et continuera à travailler d’arrache-pied pour ajouter régulièrement de nouvelles fonctions et, comme vous pouvez vous y attendre, la plateforme continuera à évoluer avec le temps ».

Pour rappel, Google Stadia sera disponible dès le 19 novembre pour celles et ceux ayant acheté la Founder’s ou la Premiere Edition — qui permet notamment l’accès à certains jeux gratuits et le jeu en 4K. Pour les autres, l’offre gratuite sera lancée au début de l’année 2020.

Google Stadia : jeux, prix et date de lancement… tout savoir sur le service de cloud gaming

Retrouvez les dernières actualités sur Google Stadia

Reddit

Catégories: Mobile

OnePlus 8 Pro en fuite, faille du Pixel 4 et Nvidia Shield TV 2019 au nouveau design – Tech’spresso

FrAndroid - il y a 6 heures 30 min

Vous n’avez pas eu le temps de suivre l’actualité hier ? Voici ce qui a marqué le vendredi 18 octobre : le OnePlus 8 Pro apparaît déjà en fuite, la reconnaissance faciale du Pixel 4 a une faille à connaître et la nouvelle Nvidia Shield TV 2019 de 2019 voit apparaître son design en fuite. Pour ne manquer aucune actualité, pensez à vous inscrire à la newsletter FrAndroid.

 

OnePlus 8 Pro en fuite : design sans mécanisme et avec écran courbé

Le OnePlus 8 Pro n’est pas attendu avant le printemps 2020, mais on connait déjà son design grâce à une fuite. OnePlus abandonne certaines de ses idées lancées en 2019.

 

Google Pixel 4 : la reconnaissance faciale a une faille importante à ne pas ignorer

Les Google Pixel 4 font confiance à la reconnaissance faciale, au point de ne pas intégrer de lecteur d’empreintes. Hélas, cette dernière a une petite faille qui reste tout de même importante.

 

Nvidia Shield TV 2019 : un tout nouveau design dans un format compact

Après la Nvidia Shield TV Pro, c’est au tour de la Shield classique de faire l’objet de fuites par un commerçant.

Retrouvez l'actualité des jours précédents dans le Tech'spresso

Catégories: Mobile

Où acheter l’Oppo Reno 2 au meilleur prix en 2019 ? Toutes les offres

FrAndroid - ven, 18/10/2019 - 19:05

Le nouveau Oppo Reno 2 est d'ores et déjà disponible chez la majorité des revendeurs français. Vous souhaitez obtenir ce smartphone au meilleur prix ? Suivez le guide pour dénicher la meilleure offre du moment.

Oppo revient sur le devant de la scène avec sa gamme Reno 2. Trois smartphones sont prévus, mais seul l’Oppo Reno 2 classique va nous intéresser aujourd’hui. Il vient directement concurrencer les smartphones de Xiaomi, notamment le Xiaomi Mi 9T Pro, en affichant un rapport qualité/prix presque aussi excellent.

Oppo Reno 2 Fiche produit Disponible sur Darty à 499€ Voir le test 8/10

Au niveau du design, on ne change pas une équipe qui gagne. Sans surprise, l’Oppo Reno 2 reprend le mécanisme d’aileron de son prédécesseur pour y loger sa caméra frontale de 16 mégapixels, mais à savoir qu’il sera le seul de cette nouvelle gamme à reprendre ce procédé alors que les Oppo Reno 2Z et F opteront pour une caméra pop-up. De ce fait, son écran AMOLED de 6,5 pouces affichant une définition Full HD+ de 2 400 x 1 080 pixels n’est perturbé par aucune encoche ni bulle pour obtenir un smartphone totalement borderless avec un radio « screen-to-body » de 93%.

Son dos est parfaitement lisse où aucune excroissance n’est constatée au niveau de l’appareil photo, à l’exception de la boule métallique supposée améliorer la préhension en main. L’Oppo Reno 2 a d’ailleurs la particularité de proposer non pas un, ni deux ni trois, mais bien 4 appareils photo. Son quadruple capteur de 48 + 13 + 8 + 2 mégapixels promet d’apporter toute la polyvalence souhaitée en 2019, tout en capturant des clichés de bonne qualité, quelles que soient les conditions. Oui, même de nuit il s’en tire bien.

Il est enfin propulsé par le nouveau Snapdragon 730G de Qualcomm, une déclinaison « gaming » du Snapdragon 730. Épaulée par 8 Go de mémoire vive, cette puce délivre une puissance similaire au Mi 9T classique. Pour le prix du téléphone, on aurait aimé voir un Snapdragon 855 au cœur de la fiche technique, mais Oppo en a décidé tout autrement. Ceci étant dit, le smartphone est parfaitement fluide au quotidien, que ce soit au niveau de l’expérience utilisateur qu’avec les jeux gourmands du Play Store.

Au niveau de l’autonomie, il faut dire que c’est un très bon élève. Sa batterie de 4 000 mAh est bien gérée pour tenir facilement pendant deux jours d’utilisation. De plus, vous serez impressionnés par sa charge rapide SuperVooc 3.0 de récupérer environ 50% en moins de 30 minutes.

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à lire notre test complet de l’Oppo Reno 2.

L’offre de lancement pour l’Oppo Reno 2

L’Oppo Reno 2 est aujourd’hui disponible à 499 euros chez la majorité des e-commerçants. Pour son lancement, un casque Marshall est offert via ODR jusqu’au 30 novembre 2019.

Retrouvez l'Oppo Reno 2 sur Boulanger

Retrouvez l'Oppo Reno 2 sur Darty

Retrouvez l'Oppo Reno 2 sur fnac.com

L’Oppo Reno 2 est également disponible sur la boutique d’Orange, avec possibilité de choisir un forfait (avec engagement d’un an) pour faire baisser la facture du téléphone. Nous vous recommandons le forfait 50 Go à 29,99 euros par mois qui permet d’obtenir le smartphone à 199 euros, soit avec 300 euros de réduction.

Retrouvez l'Oppo Reno 2 sur Orange

Sinon, c’est également possible avec un forfait sans engagement chez Sosh, mais aucune réduction de prix n’est appliquée.

Retrouvez l'Oppo Reno 2 sur Sosh

Les meilleurs prix

Où acheter le Oppo Reno 2 au meilleur prix ?

Darty Découvrir l'offre 499€ Boulanger Découvrir l'offre 499€ Orange Découvrir l'offre 499€ Sosh Découvrir l'offre 499€

Si les prix peuvent être plus intéressants par le biais de l’importation, il est important de préciser que le smartphone ne bénéficiera pas de la garantie officielle du constructeur, mais une simple garantie liée au vendeur à l’étranger. Pour cela, nous vous conseillons de toujours effectuer vos achats avec PayPal. La plateforme permet en effet de faciliter le remboursement en cas de litige.  

Test de l’Oppo Reno 2 : Oppo se voit pousser des aile(ron)s

Tous les derniers Bons plans

Catégories: Mobile

Test du OnePlus 7T Pro : même joueur, joue encore

FrAndroid - ven, 18/10/2019 - 16:56

La seconde génération de fin d'année débarque chez OnePlus avec notamment le OnePlus 7T Pro. Ce dernier semble être un peu trop proche du cru du début d'année. Notre test complet fait le point.

Le OnePlus 7T Pro

Fiche technique Modèle OnePlus 7T Pro Version de l'OS Android 10 Q Interface constructeur OxygenOS Taille d'écran 6.67 pouces Définition 3100 x 1440 pixels Densité de pixels 516 ppp Technologie OLED SoC Snapdragon 855 Plus Puce Graphique (GPU) Qualcomm Adreno 640 Mémoire vive (RAM) 8 Go Mémoire interne (flash) 256 Go Appareil photo (dorsal) Capteur 1 : 48 Mpx
Capteur 2 : 8 Mpx
Capteur 3 : 16 Mpx
Appareil photo (frontal) 16 Mpx Enregistrement vidéo 4K@60 IPS Wi-Fi Wi-Fi 5 (ac) Bluetooth 5.0 Bandes supportées 2100 MHz (B1), 800 MHz (B20), 1800 MHz (B3), 2600 MHz (B7), 700 MHz (B28) NFC Oui Capteur d'empreintes Sous l\'écran Ports (entrées/sorties) USB Type-C Batterie 4085 mAh Dimensions 75.9 x 162.6 x 8.8mm Poids 206 grammes Couleurs Bleu Prix 759€ Fiche produit

Ce test a été réalisé à partir d’un produit fourni par la marque.

Design, écran, logiciel : rien de neuf

Il n’y a rien de plus à dire sur le design du OnePlus 7T Pro que ce qui a déjà été dit sur le OnePlus 7 Pro six mois plus tôt. C’est simple : il s’agit du même téléphone. Le même constat vaut pour l’écran, nos mesures n’ayant dévoilé aucune différence significative entre les deux appareils.

Le design du OnePlus 7T Pro reprend celui du 7 Pro

Enfin, OxygenOS n’a pas drastiquement évolué en six mois au point de quémander une seconde lecture, bien qu’il soit disponible ici sous Android 10 ; les nouveautés mises en avant par la marque ne sont que celles système. Même la traduction en temps réel mise en avant par le constructeur lors de sa conférence en fait partie.

C’est bien simple : pour tous ces points, il vous suffira simplement de vous référer à notre test du OnePlus 7 Pro. Le OnePlus 7T Pro veut avant tout corriger une chose, l’expérience photo décevante de son aîné, et apporter un petit plus, l’inclusion du Snapdragon 855+ dédié au jeu. C’est sur ces deux points que nous concentrerons notre test.

Performances

Voilà une des différences entre le 7 Pro classique et le OnePlus 7T Pro. Plus que le Snapdragon 855, le 7T Pro s’équipe du Snapdragon 855+, une version légèrement overclockée de manière à convenir toujours plus aux joueurs exigeants. Dans les faits, rares sont déjà les jeux à pousser vraiment leurs graphismes jusque dans les derniers retranchements des machines, la différence à l’usage sera donc minime.

 OnePlus 7T ProOnePlus 7 ProXiaomi Mi 9Huawei P30 Pro (perf ON)Samsung Galaxy S10 (FHD+) SoCS855+S855S855Kirin 980Exynos 9820 AnTuTu 7.x397 346373 182370 355315 754316 966 PCMark 2.09 9149 7448 8389 1737 781 3DMark Slingshot Extreme6 1445 5775 4994 2434 357 3DMark Slingshot Extreme Graphics6 8546 2286 3554 3745 260 3DMark Slingshot Extreme Physics4 5094 0843 7373 8412 752 GFXBench Aztec Vulkan high (onscreen / offscreen)16 / 19 FPS15 / 16 FPS23 / 16 FPS16 / 13 FPS20 / 16 FPS GFXBench Car Chase (onscreen / offscreen)23 / 47 FPS21 / 4236 / 42 FPS29 / 33 FPS37 / 39 FPS GFXBench Manhattan 3.0 (onscreen / offscreen)57 / 112 FPS55 / 10160 /101 FPS59 / 89 FPS58 / 86 FPS Lecture / écriture séquentielle1 482/ 393 Mo/s1 436 / 388 Mo/s796 / 189 Mo/s903 / 232 Mo/s815 / 194 Mo/s Lecture / écriture aléatoire44K / 7,4k IOPS43k / 7,2k IOPS37,1k / 37,1k IOPS43,4k / 66k IOPS35,5k / 6,3k IOPS

Comme escompté, les performances sont excellentes. Il n’existe pas de jeu 3D qui lui résiste et n’offre pas sa configuration maximale en date, avec une fluidité exemplaire. Honnêtement, on en attendait pas moins.

On notera par contre que la chauffe du Snapdragon 855+ est moins bien gérée que sur le OnePlus 7 Pro. Le smartphone chauffe plus vite, et dissipe cette chaleur plus lentement. Ce n’est pas un problème à l’usage, le téléphone ne devient pas gênant à utiliser pour autant, mais la différence est notable.

Appareil photo Capteurs arrières

Le OnePlus 7T Pro n’évolue pas vraiment en photo. On retrouve toujours le Sony IMX 586 de 48 mégapixels à objectif ouvrant en f/1,6 en capteur principal. Le second est un téléobjectif équivalent 78 mm de 8 mégapixels ouvrant en f/2,4. Enfin, le troisième et dernier est un ultra grand-angle 117° de 16 mégapixels à objectif ouvrant en f/2,2. S’ajoute tout de même à ceux-ci un multi-focus PDAF + LAF CAF via l’intégration d’un capteur laser sur le côté du module photo.

Le module photo du OnePlus 7T Pro

Hélas… cela ne change presque rien aux observations que nous avons fait sur le OnePlus 7 Pro, qui s’appliquent aussi sur cette version 7T. De jour, aucun problème, le triple capteur nous offre d’excellents clichés bien fournis en détail et en couleurs. C’est attendu sur n’importe quel smartphone du marché, et particulièrement sur celui-ci. Pas besoin de véritablement creuser l’exercice pour le déterminer.

Non, là où le OnePlus 7T Pro était particulièrement attendu… ce sont les conditions de basse luminosité. C’est là que le modèle précédent nous avait déçu, et celui-ci souffre exactement des mêmes lacunes. En extérieur, les trois capteurs peinent à offrir le même rendu pour les mêmes conditions, et le bruit commence déjà à se faire fortement ressentir. Plus encore, l’autofocus peine souvent à trouver sa cible, et la capture elle-même peut subir énormément de latence entre l’appui et l’enregistrement : restez bien droits, longtemps.

En intérieur, c’est pire que tout. Le bruit dévore vraiment l’image, au point parfois de changer l’aspect du cliché. Les cheveux, les visages sont dénaturés, et les couleurs ne sont pas respectées. C’est d’autant plus étonnant que le OnePlus 7T s’en sort mieux que son frère ici, pour moins cher.

Au moins le mode nuit est assez efficace. Si je ne suis pas fan du rendu de celui-ci, que je trouve beaucoup trop clair, il est indéniable que la photo a un certain charme et est bien traitée.

Hélas, la vidéo n’est pas épargnée. Si le OnePlus 7T Pro peut filmer en 4K 60 FPS, l’image elle-même aura exactement les mêmes traits, particulièrement sur le bruit, faisant que le clip n’est pas aussi exploitable qu’escompté : les mouvements deviennent vite une bouillie de pixels. Reste que le traitement audio est très bon, ce qui est un bon point pour lui tant cet élément est souvent dénigré par les constructeurs.

Lien YouTube

Capteur avant

Le capteur selfie en pop-up

La caméra pop-up est toujours un capteur 16 mégapixels à objectif ouvrant en f/2,0. Et là encore, le bruit et la gestion parfois étrange des plages de couleurs dynamiques le plombent quelque peu, même s’il reste efficace.

Autonomie

Petit changement concernant la batterie du OnePlus 7T Pro : celle-ci passe à 4 085 mAh, contre 4 000 mAh sur le OnePlus 7 Pro. Un petit rajout pour contrebalancer quelque peu la consommation du Snapdragon 855+.

Le OnePlus 7T Pro a droit à une plus grosse batterie

Très sincèrement, rien n’a changé concernant l’autonomie de ce dernier modèle : elle reste excellente. Tenir une journée complète et un peu plus encore ne pose absolument aucun problème. OnePlus ne déçoit jamais sur ce terrain, et continue sur son excellente lancée.

La Warp Charge 30 laisse ici sa place à la Warp Charge 30T, qui décrit seulement le fait d’avoir une meilleure gestion de la chauffe de l’appareil pour un résultat équivalent.

Là encore, la plus grosse déception sera surtout l’absence de recharge sans fil, qui n’arrivera a priori qu’avec les OnePlus 8.

Galerie photo Prix et date de sortie

Le OnePlus 7T Pro est d’ores et déjà disponible au prix de 759 euros. Il remplace, au même prix, le OnePlus 7 Pro sorti avant lui.

Où acheter le OnePlus 7T Pro au meilleur prix ?

OnePlus Découvrir l'offre 759€ eGlobal Central France Découvrir l'offre 749€ Amazon Découvrir l'offre 759€ Darty Découvrir l'offre 759€ Fnac Découvrir l'offre 759€ Rakuten Découvrir l'offre 767€ Voir plus d'offres
Catégories: Mobile

Pourquoi Microsoft a-t-il choisi Android pour son smartphone Surface Duo

FrAndroid - ven, 18/10/2019 - 16:11

Nous avons eu l'occasion de discuter avec des membres de l'équipe en charge de la conception des produits Surface. Pourquoi Microsoft a choisi Android pour le Surface Duo ? Pourquoi Microsoft n'a-t-il pas choisi un écran pliable pour ses Surface Duo et Neo ?

A gauche, Dominique Danaë, Directrice de la communication chez Microsoft France, à droite, Panos Panay, Chief Product Officer chez Microsoft

Hier, nous avions été invités à découvrir les nouveaux Microsoft dans un endroit spécialement prévu pour l’occasion à Paris. Cassim et moi étions excités à l’idée de pouvoir prendre en main les Surface Duo et Neo.

Microsoft Surface Duo Non disponible Microsoft Surface Neo Non disponible

Malheureusement, sur place, ce fut douche froide : il n’était pas possible de prendre en main les Surface Duo et Neo, nous pouvions juste les observer à distance. Mais ce que nous ne savions pas à ce moment là, c’est que nous aurions l’opportunité d’écouter pendant plus d’une heure, trois des responsables en charge de la conception de ces produits Surface : Panos Panay, Chief Product Officer en charge du design de tous les appareils Microsoft (y compris le Xbox), Ralf Groene, Head of Industrial Design et Kait Schoeck, Senior Industrial Designer.

Pourquoi Android ?

Pourquoi avoir choisi Android ? Pourquoi ne pas avoir utilisé un écran flexible ? Quel est l’intérêt d’avoir deux écrans ? Concernant le choix d’Android, l’équipe de Microsoft nous a expliqué que c’était un choix évident. C’est également une évidence de choisir deux OS différents pour une même famille de produits.

(…) nous ne pouvons pas ignorer que le système d’exploitation mobile qui a des centaines de milliers d’applications dont vous avez besoin chaque jour est Android.

Pour Microsoft, il ne faut pas aller à l’encontre des besoins des utilisateurs. Si vous utilisez régulièrement des applications mobiles, il semble évident d’utiliser un OS qui propose ces applications mobiles.

C’était une décision évidente. Satya (NDLR : Satya Nadella, le CEO de Microsoft) nous demande constamment de mettre nos utilisateurs au centre. Si on s’intéresse à nos clients, nous ne pouvons pas ignorer que le système d’exploitation mobile qui a des centaines de milliers d’applications dont vous avez besoin chaque jour est Android, Microsoft 365 et les services Microsoft doivent fonctionner sur cette plate-forme ainsi que toutes les plate-formes massivement utilisées, y compris iOS. Nous avons choisi la plateforme qui compte le plus dans ce contexte et pour ce produit, et pour le Surface Duo c’est Android. Et si nos services et apps fonctionnent sur Android, et pourquoi pas nos produits Surface ?

Panos Panay a également évoqué sa vision de l’Android de Microsoft : « Le Microsoft que vous aimez et l’Android que vous connaissez, si nous les mettons ensemble et que nous n’essayons pas d’en faire trop avec Android, mais que nous sommes capables d’apporter les services Microsoft aux fans et aux gens qui veulent être plus productifs, vous allez être épatés pour le résultat de cette union. ».

Les Surface Duo et Neo

Le bon système d’exploitation sur le bon produit, c’est ce que Panos Panay a répété à plusieurs reprises pendant l’interview.

Si nous avons décidé de ne pas utiliser Windows sur le Duo, c’est qu’il fallait le bon système d’exploitation sur le bon produit, nous ne pouvons pas forcer notre système d’exploitation à fonctionner parfaitement dans un appareil compact et nous attendre à ce que les gens soient satisfaits de ne pas avoir les applications qu’ils utilisent régulièrement.

Panos Panay et la Microsoft Surface Neo

Pourquoi pas un écran pliable ?

Julien Cadot (Numerama) a évoqué les écrans pliables, pourquoi est-ce que Microsoft a utilisé deux écrans alors que Samsung et Huawei ont introduit des smartphones à écran pliable cette année ?

D’une part, nous avons fait des études de marché et nous avons remarqué qu’avoir plusieurs écrans multipliait la productivité de l’utilisateur.  Le cerveau fonctionne plus efficacement avec deux écrans grâce à la disposition d’une application sur chaque écran (…) avec deux écrans vous n’avez pas à essayer de vous ajuster comme vous le feriez sur un seul écran.

D’autre part, c’est la nature même de cette technologie. Quand vous utilisez un écran pliable OLED, il y a des limitations sur ce que vous pouvez faire avec, cela pose également des questions de fiabilité concernant l’usure des charnières dans le temps. 

Pour moi, ce sont deux technologies complètement différentes qui n’ont absolument pas les mêmes usages. Elles n’ont presque aucun rapport. Ce sont des technologies impressionnantes, mais nous pensons que les deux écrans nous apportent plus de fiabilité et de polyvalence

Microsoft justifie sa décision de ne pas utiliser un écran pliable par le recul insuffisant que nous avons sur ce type de technologie, mais aussi car les écrans pliables n’étaient pas compatibles avec la vision portée par Microsoft. Selon Panos Panay, le cerveau et les applications fonctionnent beaucoup plus efficacement avec deux écrans séparées. Pour rappel, le Galaxy Fold a rencontré des soucis de finitions ce qui a obligé Samsung à retarder sa commercialisation.

Pour rappel, les Microsoft Duo et Neo ne sortiront qu’en fin d’année 2020.

Microsoft et Android : un rêve devenu réalité

Catégories: Mobile

Le Samsung Galaxy Fold récupère les fonctions photo et vidéo du Galaxy Note 10

FrAndroid - ven, 18/10/2019 - 15:43

Le Samsung Galaxy Fold reçoit actuellement une nouvelle mise à jour. Celle-ci lui permet de récupérer de nouvelles fonctionnalités en photo et en vidéo, qui ne sont autres que celles observées sur les Note 10.

Ça y est : le premier smartphone pliable sérieux du marché est sorti sur le marché. Le Samsung Galaxy Fold ne nous a pas entièrement convaincu, mais reste une avancée gigantesque d’un point de vue technique.

Si avancé qu’il soit, ce dernier n’avait pas forcément toutes les fonctionnalités que l’on pouvait retrouver sur les Galaxy Note 10 avant lui. Et ce, particulièrement sur le plan de la photo.

Le Galaxy Fold absorbe le Note 10

Une nouvelle mise à jour en cours de déploiement, comme nous l’apprend SamMobile, règle justement cela. Elle est actuellement en cours de déploiement en France, et probablement dans d’autres pays européens.

Outre les améliorations de stabilité classique et la présence du correctif de sécurité d’octobre 2019, plusieurs fonctionnalités photo sont désormais disponibles. La mise au point en direct, le mode portrait pour les vidéos, les AR Doodle, le mode nuit pour le mode portrait et la Super stabilité ont tous été rajoutés au dernier appareil ultra premium de la marque.

Voilà qui l’aiderait à améliorer la propreté de ses clichés, bien qu’il nous avait déjà convaincu. Cependant, mieux valait regarder ses photos sur un ordinateur pour pouvoir déterminer leur qualité, puisque l’écran pliable de première génération ne restitue pas forcément toute leur splendeur.

L’apparition d’une mise à jour aussi rapidement rassure également sur le suivi de Samsung pour son dernier petit bijou.

Tout savoir sur le Samsung Galaxy Note 10

SamMobile

Catégories: Mobile

Insiders : la build 19002 de Windows 10 est disponible et améliore le Bluetooth

Mon Windows Phone - ven, 18/10/2019 - 15:02

Microsoft a lancé une nouvelle mise à jour à destination des Insiders dans le Canal Rapide. La build 19002 de Windows 10 comporte surtout des correctifs, mais offre également une nouvelle expérience Bluetooth à tous les Insiders. Jusqu'à présent, seuls une partie d’entre eux pouvaient en profiter.

Avec la build 18985 de Windows 10 sortie en septembre dernier, Microsoft avait apporté une fonctionnalité attendue depuis longtemps par certains utilisateurs : une simplification du



Continuez la lecture de l'article Insiders : la build 19002 de Windows 10 est disponible et améliore le Bluetooth
Catégories: Mobile

Honor 20 Pro : nos photos du nouveau coloris blanc nacré

FrAndroid - ven, 18/10/2019 - 15:00

Honor vient de dévoiler un nouveau coloris blanc nacré pour son Honor 20 Pro.

A l’image de Huawei qui décline son Huawei P30 Pro faute de pouvoir sortir de nouveaux appareils (comme le Mate 30), Honor fait également le choix de capitaliser sur son flagship de l’année. En attendant l’arrivée du Honor 9X, la marque chinoise vient de dévoiler un nouveau coloris pour son Honor 20 Pro qui arrive pile poil pour les fêtes de fin d’année.

Ce coloris se nomme Icelandic Frost (Givre d’Islande en français), un blanc nacré aux finitions glossy. Nous avons pu le prendre en photos. Seul le coloris est nouveau, les caractéristiques sont exactement les mêmes que le produit que nous connaissons depuis quelques mois.

Honor 20 Pro Fiche produit Disponible sur Amazon à 479€ Voir le test 9/10

Le Honor 20 Pro est toujours vendu à 499 euros (initialement 599 euros), et nous l’avons déjà testé. Ce coloris blanc nacré est uniquement disponible chez Boulanger.

Où acheter le Honor 20 Pro au meilleur prix ?

Amazon Découvrir l'offre 479€ Rakuten Découvrir l'offre 475€ Darty Découvrir l'offre 499€ Fnac Découvrir l'offre 499€ Boulanger Découvrir l'offre 499€ RueDuCommerce Découvrir l'offre 499€ Voir plus d'offres
Catégories: Mobile

Des Apple Airpods Pro seraient bien prévus fin octobre avec réduction de bruit active

FrAndroid - ven, 18/10/2019 - 14:49

En fin d'année, il semble qu'Apple ait bien prévu de renouveler ses Airpods. Un modèle Pro serait prévu, intra-auriculaire et équipé d'un système de réduction de bruit.

Les AirPods sont petit à petit devenus le produit phare de l’audio grand public. Ces petites oreillettes au design… atypique a lancé toute une tendance sur le marché : les écouteurs dits « true wireless ».

Apple va nécessairement offrir une nouvelle version de ceux-ci très prochainement. Ming-Chi Kuo, analyste reconnu du milieu, avait indiqué en avril que le constructeur américain prévoyait deux nouveaux modèles en fin d’année 2019.

Nouveaux AirPods 3 dans quelques semaines

Désormais, c’est au journal China Economic Daily, rapporté par Macrumors, avance que les nouveaux Airpods récupéreraient l’identifiant « Pro » et profiterait de la réduction de bruit active. Ils seraient vendus au prix de 260 dollars, et sortiraient à la fin du mois d’octobre (oui, ce mois-ci).

C’est d’abord la dernière version d’iOS qui nous avait révélé des AirPods profitant d’une réduction de bruit active. Le système d’exploitation a ensuite dévoilé que ces futurs AirPods auraient un design intra-auriculaire, qui est plus que nécessaire pour cette fonctionnalité. D’autres rumeurs indiquaient auparavant que ces AirPods seraient waterproof : là encore, un tel changement de design le permettrait.

C’est donc la mission d’un modèle « Pro » qui est ici la plus intéressante. Ming-Chi Kuo ayant auparavant précisé que les deux modèles partageraient le même design, il semble bien que la mention « Pro » soit réservée à la présence de la réduction de bruit active. Auquel cas, le modèle simple n’en profiterait pas, même s’il sera par nature mieux isolé que les AirPods actuels.

Nous n’avons pas encore eu vent d’un quelconque événement en octobre pour Apple. Cependant, ce ne serait pas la première fois que le constructeur organiserait une petite présentation en fin d’année avant publication de ses résultats. Nous restons donc alertes.

Macrumors

Catégories: Mobile

Prise en main de la Microsoft Surface Pro X : ses performances sont-elles à la hauteur de son impressionnant design ?

FrAndroid - ven, 18/10/2019 - 14:21

La Surface Pro X est une tablette ultraportable avec un processeur Microsoft SQ1 basé sur ARM. Nous avons eu la chance de passer du temps avec la nouvelle tablette, voici nos premières impressions avant sa disponibilité en France.

Microsoft Surface Pro X

La Surface Pro a longtemps été le porte-étendard de la gamme Surface. C’est la tablette qui peut également être un ordinateur portable et la tablette qui contient l’ADN de la Surface RT originale qui a été lancée il y a six ans. Lorsque vous pensez à Surface, vous pensez immédiatement à Surface Pro. Enfin, il y a désormais la Pro X.

Microsoft Surface Pro X Fiche produit Disponible sur Boulanger à 1169€ Une tablette bien conçue, très fine et particulièrement légère

La Surface Pro X est vraiment une tablette très fine. Avec seulement 7,3 mm d’épaisseur et un poids de 774 grammes, la Pro X devrait être idéal pour les grands et petits voyageurs ou les étudiants. Microsoft a fait des promesses audacieuses concernant le design de la Surface Pro X, et de mon point de vue, c’est réussi.

Microsoft Surface Pro X

Le châssis métallique est ultra-compact, en particulier par rapport à une Surface Pro 7. Cela tient à ses bordures d’écran relativement minces entourant l’écran de 13 pouces. Celles-ci rendent cet appareil particulièrement élégant. D’autant plus que la Pro X est également extrêmement légère. J’avais presque l’impression de porter un petit iPad Air dans ma main lorsque j’ai soulevé la Pro X, même lorsque le clavier détachable était connecté.

Pour rappel, les connectiques sont limitées à deux USB-C, un port Surface Connect et une nano-SIM pour la connectivité 4G. Oui, cela signifie qu’il n’y a pas de prise casque.

Son écran est également à coup sûr un point fort : un écran PixelSense de 13 pouces avec de petites bordures qui la maintiennent à peu près de la même taille que la Surface Pro 7. La définition de cette dalle IPS LCD est de 2880 x 1920 pixels avec une résolution de 267 pixels par pouce (ppp). On aura l’occasion d’utiliser la sonde… mais à première vue, c’est un bon écran qui est également tactile et compatible avec un stylet.

Clavier de la Microsoft Surface Pro X

Comme les autres tablettes Surface de Microsoft, la Surface Pro X peut se connecter à un clavier, ce qui en fait un ordinateur portable. Ce qui est intéressant à propos du clavier de la Pro X, c’est qu’il comporte non seulement un pavé tactile, mais également un sillon magnétique près de la charnière permettant de loger le nouveau stylet rechargeable de Microsoft. Ce stylet est nettement plus petit et plus léger que le stylet Surface auquel nous sommes habitués depuis le Surface Pro 6. Il possède également un bord plat qui facilite sa prise en main et un bouton poussoir au bout.

Microsoft Surface Pro X

L’expérience de frappe avec le clavier n’est pas aussi bonne que celle que l’on a avec un classique ordinateur portable dont la charnière est en métal, mais elle reste agréable et confortable. Il faudra des sessions plus longues de frappe pour évaluer la qualité de ce clavier. Le seul reproche que j’ai à lui faire : même si l’attache est magnétique, il n’est pas simple de l’ancrer d’un seul coup à la tablette. Quant au pavé tactile, je reste encore dubitatif des quelques minutes passées avec.

Microsoft Surface Pro X

Microsoft SQ1 : à quoi s’attendre ?

La Pro X est une tablette ARM, comme un iPad. Il s’agit de la puce Microsoft SQ1 qui cache un SoC Qualcomm Snapdragon personnalisé par le géant de Redmond. D’ailleurs, c’est une puce ARM qui fonctionne à une très haute fréquence d’horloge, la partie CPU — Kryo 495 — fonctionne à 3,0 GHz.

Ce n’est pas la première initiative ARM de Microsoft, mais les précédentes n’ont pas été de gros succès, on peut même parler d’erreur pour certains produits. Windows n’a pas été conçu initialement pour ARM, l’OS de Microsoft s’est donc adapté. Et même si nous sommes optimistes sur le fait que la puce Qualcomm pourrait exécuter plus rapidement les tâches de base de Windows et de navigation Web, les iPad Pro prouvent que les processeurs ARM ne sont pas en reste, nous restons très prudents vis-à-vis de ce processeur ARM de 7 watts. En particulier lorsqu’on le compare avec des processeurs Intel à deux et quatre cœurs de 15 watts qui ne seront pas gênés par des problèmes d’incompatibilité.

Microsoft Surface Pro X

Bien que Windows 10 vous permette d’exécuter les programmes Win32 sur des puces ARM (grâce à de l’émulation), nous n’avons pas encore été convaincus par cette expérience. Les développeurs ont besoin de recompiler certains programmes pour qu’ils fonctionnent avec ARM. Nombre d’entre eux n’ont pas pris la peine de le faire, et Windows sur ARM ne prend pas en charge certaines technologies dont vous pourriez avoir besoin comme l’OpenGL.

Mais il y a des avantages à avoir une puce ARM : la Pro X possède une connectivité 4G LTE intégrée, vous n’avez donc pas besoin de partager la connexion de votre smartphone ou de chercher un point Wi-Fi disponible. C’est quand même un atout non négligeable qui permet à cette tablette d’être mobile.

Enfin, l’autre atout de l’ARM est bien entendu sa consommation : Microsoft annonce une autonomie de 13 heures contre 10,5 heures pour la Surface Pro 7. Ce sont des autonomies déclarées par Microsoft, mais cela montre que l’on peut s’attendre à un peu plus de 20 % de différence d’autonomie entre les deux appareils.

Microsoft Surface Pro X

J’ai passé une vingtaine de minutes avec la Pro X. On ne va pas se mentir, l’expérience ne m’a pas semblé être très fluide, mais ce n’était pas gênant non plus. Les applications et programmes se lancent globalement rapidement, mais un onglet du navigateur web avec FrAndroid.com chargé nécessitait quand même environ 20 % des performances du CPU pour tourner. On sentait par moment des saccades dans les animations, d’ouverture du menu Démarrer ou encore lorsque l’on déplace une fenêtre. À ce stade, il est quand même très tôt pour se faire une idée précise de ce qu’il faut attendre de cette puce ARM. À mon avis, il faut vraiment utiliser cette tablette pour mieux appréhender les limites au quotidien d’une telle configuration.

Microsoft Surface Pro X

La Surface Pro X sera uniquement proposée en noir mat, dès le 19 novembre 2019 et à partir de 1 169 euros (8 Go de RAM et 128 Go de stockage interne).

Où acheter le Microsoft Surface Pro X au meilleur prix ?

Boulanger Découvrir l'offre 1169€
Catégories: Mobile

C’est Noël avant l’heure ! Les PS4 Slim et Pro sont en promotion, seules ou en pack

FrAndroid - ven, 18/10/2019 - 12:45

Eh oui, dans deux mois c'est Noël. Les promotions commencent déjà sur la catégorie "jeux vidéo" avec des PlayStation 4 Slim et PlayStation 4 Pro à moindres prix sur Amazon et Cdiscount. C'est le moment parfait pour anticiper ses achats.

Avec plus de 100 millions d’unités écoulées à travers le monde, la PlayStation 4 est la console de salon la plus vendue de sa génération. Si elle n’a pas encore trouvé sa place sous votre TV, il ne fait aucun doute que les promotions proposées aujourd’hui vous feront changer d’avis. Entre la PlayStation 4 Slim et la PlayStation 4 Pro, laquelle préférez-vous retrouver sous le sapin cette année ?

La PlayStation 4 Pro en bref Sony PlayStation 4 Pro Fiche produit Forum Disponible sur Amazon à 279€
  • De la 4K, ou presque
  • Un traitement HDR de toute beauté
  • Le même catalogue de jeux que la PS4 Slim

Au lieu de 399 euros, la PlayStation 4 Pro est aujourd’hui disponible à partir de 339 euros sur Amazon et Cdiscount. Elle est également vendue en pack à 369 euros avec le jeu FIFA 20.

Les offres sur Amazon : 

Les offres sur Cdiscount :

La PlayStation 4 Slim en bref Sony PlayStation 4 Slim Fiche produit Forum Disponible sur Amazon à 229€
  • Plus fine et plus silencieuse que le modèle original
  • Un traitement HDR plutôt réussi, même sans 4K
  • Le même catalogue de jeux que la PS4 Pro

Toujours sur Amazon et Cdiscount, la PlayStation 4 Slim est quant à elle disponible à partir de 229 euros pour le modèle 500 Go avec un code pour Fortinite. Le modèle 1 To est vendu en pack avec Crash Team Racing: Nitro-Fueled et une manette Dualshock 4 supplémentaire pour 279 euros, ou le même prix avec FIFA 20 et un abonnement de 14 jours au PlayStation Plus pour jouer en ligne.

Les offres sur Amazon : 

Les offres sur Cdiscount :

Les PS4 Slim et Pro en détail

La PlayStation 4 Pro est la version surboostée de la console d’origine. Celle-ci est propulsée par 4,2 téraflops de puissance et 8 Go de mémoire vive qui lui permettent de faire tourner certains jeux compatibles en 4K à 30 fps ou en Full HD à 60 fps, le tout avec un joli traitement HDR. Si ce n’est pas une véritable définition 4K comme sur Xbox One X, le résultat reste tout même bluffant à l’écran (à condition d’avoir les équipements compatibles).

En ce qui concerne la PlayStation 4 Slim, elle possède les mêmes caractéristiques que le modèle sorti en 2013 (à savoir un processeur octa-core x86-64, un processeur graphique de 1,84 téraflops et 8 Go de RAM) tout en étant 30 % plus fine, 16 % plus légère et surtout plus silencieuse. Notez d’ailleurs que les boutons tactiles sur la devanture de la console ont été remplacés par des boutons physiques pour éviter les nombreux bugs recensés par la communauté avec la première du nom.

L’une comme l’autre donne accès au même catalogue de jeux. De ce fait, vous pourrez profiter des excellentes exclusivités Sony dans les deux cas, en passant par The Last of Us, Spider-Man, Uncharted ou encore Gran Turismo, et la liste entière est bien plus longue que mon bras. De plus, ce nombre s’agrandit grâce au PlayStation VR, un casque de réalité virtuelle que seul le constructeur japonais propose sur une console de salon.

Découvrez notre guide d’achat dédié

Pour en découvrir davantage sur le monde fabuleux des jeux vidéo, nous vous invitons à consulter notre guide des meilleures consoles en 2019.

Quelle console de jeu choisir en fonction de vos besoins en 2019 ?

Tous les derniers Bons plans

Catégories: Mobile

Face à Netflix, Disney+ et Prime Video, le Français Salto triple son investissement

FrAndroid - ven, 18/10/2019 - 12:20

Selon le site La Lettre A, TF1, M6 et France Télévisions ont triplé leur investissement sur Salto, leur future plateforme de VOD. On déduit que les derniers investissements des concurrents américains ont remotivé les acteurs français.

Les acteurs français que sont TF1, M6 et France Télévisions se sont alliés pour fonder leur propre plateforme de vidéo à la demande : Salto. On attend toujours des nouvelles de cette plateforme, qui n’a pour l’instant été qu’annoncée.

Ses concurrents américains n’attendent, eux, pas le moins du monde. Netflix reste numéro 1 en France, Prime Video vient de lancer Channels, et Disney+ s’apprête à frapper un grand coup dans la fourmilière.

135 millions d’euros d’investissement

Face à cela, il semble que les trois acteurs français se sont gargarisés. Le journal La Lettre A, relayé par Next Inpact, indique en effet que l’investissement de ces derniers a été triplé : de 45 millions d’euros, TF1, 6 et France Télévisions auraient décidé d’investir 135 millions d’euros désormais.

Une ambition renouvelée qui se serait également exprimée par une tentative hélas infructueuse d’accord. La Lettre A indique que « des discussions ont eu lieu avec Disney sur une possible offre commune, mais n’ont pas abouti ».

Comme nous le rappelions à l’annonce du catalogue Disney+, la nouvelle guerre des grands acteurs de la tech semble désormais se diriger sur les services de vidéo à la demande. À ce titre, il n’est pas étonnant que Apple se soit lancé dans la mêlée avec Apple TV+.

Il faut dire que les perspectives de croissance et de bénéfices sur ce terrain sont de plus en plus alléchantes pour les acteurs du marché ; ce n’est pas pour rien que Google lance Stadia. Mais face à autant de grands noms, difficile de savoir si Salto saura se trouver une place : la peur reste que le service français arrive après la guerre, lui qui doit sortir début 2020.

Catégories: Mobile

Un Google Pixel 4 5G ? « Ce n’est pas le bon moment » selon la marque

FrAndroid - ven, 18/10/2019 - 12:07

Un responsable de Google explique pourquoi les Pixel 4 et Pixel 4 XL n'ont pas droit à une déclinaison compatible 5G. Il estime que ce n'est pas le bon moment pour cela.

Les Google Pixel 4 et Pixel 4 XL ont été officialisés tout récemment. Et alors que d’aucuns attendaient une déclinaison compatible 5G des smartphones — comme on peut le voir avec certains smartphones Samsung –, aucun appareil de la sorte n’a été dévoilé. Cité par PCMag, le responsable de la gestion produit chez Google, Brian Rakowski, a tenu à expliquer la position de son entreprise sur cette question.

« Cela va arriver, mais maintenant ce n’est pas le bon moment pour acheter un smartphone 5G », explique-t-il. Il argumente ensuite un peu plus son avis en indiquant que celui-ci vaut « aussi bien du point de vue du déploiement — la couverture n’est pas largement disponible dans suffisamment d’endroits pour qu’un nombre suffisant d’utilisateurs puissent en bénéficier — que du point de vue du matériel et du téléphone — c’est encore très gourmand en énergie [et] immature ».

Google s’intéresse aux smartphones 5G

Malgré ses déclarations, Brian Rakowski explique tout de même que Google suit évidemment de près le développement de la 5G. Il promet ainsi que l’entreprise sortira un smartphone 5G lorsque ce sera le bon moment pour les utilisateurs.

En ce qui concerne la France, rappelons que les débuts de la 5G sont plutôt attendus vers la fin de l’année 2020, mais cela n’empêche pas SFR de déjà vendre des smartphones compatibles alors que le réseau n’est pas encore prêt.

Faut-il acheter un smartphone 5G en 2019 ?

Les dernières actualités sur le Google Pixel 4

PCMag

Catégories: Mobile

Google Pixel 4 : la reconnaissance faciale a une faille importante à ne pas ignorer

FrAndroid - ven, 18/10/2019 - 11:14

Les Google Pixel 4 font confiance à la reconnaissance faciale, au point de ne pas intégrer de lecteur d'empreintes. Hélas, cette dernière a une petite faille qui reste tout de même importante.

Google Pixel 4

Les Google Pixel 4 sont désormais officiels, et nous avons pu en découvrir les moindres atours. Un trait que nous connaissions déjà d’avance est la présence d’un capteur Soli et d’un système de reconnaissance faciale complet, annoncé par le constructeur des mois avant sa présentation.

Pas de lecteur d’empreintes : toute la sécurité du téléphone repose sur ce système. Pourtant, comme l’a découvert BBC, ce dernier n’est pas aussi sécurisé qu’il le faudrait.

La reconnaissance faciale des Google Pixel 4

Nous pouvons l’attester après l’avoir vérifié sur nos Pixel 4 et Pixel 4 XL actuellement en test : la reconnaissance faciale fonctionne très bien, même à un angle complexe ou dans le noir… mais marche aussi lorsque vous avez les yeux fermés.

Effectivement, la reco faciale des #Pixel4 est très sécurisée.

Je n'imagine pas du tout quelqu'un, disons des potes en soirée, en profiter. pic.twitter.com/eDotKy5FTX

— Maxime (OtaXou) (@OtaXou) October 18, 2019

Aussi, n’importe qui en soirée pourrait profiter de votre sommeil pour déverrouiller votre smartphone à votre insu et en prendre le contrôle. Un petit enfant astucieux pourrait faire valider quelques opérations non voulues à ses parents. Et plus encore, un voleur habile pourrait discrètement vous en délester dans les transports en commun.

Toute la sécurité biométrique de l’appareil repose sur cette reconnaissance faciale. Constater l’existence d’une faille aussi simple est bien dommage, d’autant que la plupart des autres systèmes déjà existants sur le marché (notamment Face ID, qui a lancé la tendance) n’ont pas ce problème. Apple par exemple, demande par défaut votre attention pour déverrouiller l’appareil.

L’alternative qui ne convainc pas

Pour pallier cela, Google pointe du doigt l’existence du « Lockdown mode ». Cette fonctionnalité s’active dans les paramètres > Affichage > Préférences avancées > Affichage sur l’écran de verrouillage, où vous devez cocher « Afficher l’option de blocage ».

Dès lors, à l’appui prolongé sur le bouton de verrouillage, une option « Verrouillé » apparaît pour mettre un terme à la reconnaissance faciale et exiger votre code PIN ou schéma pour débloquer le téléphone. Pour plus de sécurité, il vous faudra donc penser à… désactiver temporairement la reconnaissance faciale dans certains cas.

Voilà qui est à l’exact inverse de ce pour quoi la reconnaissance biométrique est importante et intéressante sur smartphone : l’idée de verrouiller totalement l’accès, sans même y penser, grâce à un code unique et inviolable. On espère que Google mettra à jour le téléphone pour renforcer sa sécurité.

Les dernières actualités sur le Google Pixel 4

BBC

Catégories: Mobile

Forfait mobile : une nouvelle offre 40 Go à 5,99 euros par mois fait son apparition

FrAndroid - ven, 18/10/2019 - 11:04

Euro-Information Telecom propose une nouvelle offre NRJ Mobile sans engagement. Il revient avec un forfait proposant une enveloppe de 40 Go de données 4G pour seulement 5,99 euros par mois -- pendant 6 mois, puis 13,99 euros/mois. Retrouvez les détails de l'offre ci-dessous.

Quand il s’agit de faire des économies, il ne faut généralement pas hésiter, même pour une courte durée. Le forfait NRJ Mobile vous permet aujourd’hui de payer une petite somme pendant 6 mois maximum. Par la suite, le prix du forfait est plus que doublé, mais il faut rappeler que c’est une offre sans engagement. Au-delà de la période promotionnelle, vous pourrez donc choisir de migrer vers un nouvel opérateur. Pour cela, nous vous invitons alors à utiliser notre outil dédié afin de vous rappeler la fin de votre avantage.

Le forfait NRJ Mobile en bref
  • Un forfait sans engagement
  • Des économies pendant 6 mois
  • Une couverture 4G importante en France Métropolitaine

Jusqu’au 30 octobre 2019, le forfait NRJ mobile 40 Go est proposé à 5,99 euros par mois pendant 6 mois, puis passe à 13,99 euros par mois.

Retrouvez le forfait NRJ mobile 40 Go à 5,99 euros/mois

Le forfait NRJ Mobile en détail

Le nouveau forfait en série limitée de NRJ Mobile donne accès aux appels, SMS et MMS illimités en France Métropolitaine. En ce qui concerne les données 4G, l’enveloppe mensuelle accordée pour ce forfait s’élève aujourd’hui à 40 Go, utilisables partout dans l’Hexagone. Le débit est réduit après l’entière consommation de la data, avec tout de même la possibilité d’acheter par la suite des recharges de 100 Mo à 1 Go comprises entre 3 et 10 euros.

Depuis l’Europe et les DOM (38 destinations incluses au total, dont 30 en Europe et 8 en Outre-mer), on retrouve les mêmes conditions concernant les appels, SMS et MMS. Pour la couverture Internet, vous avez droit à 5 Go de data. Une enveloppe plutôt faible pour les plus vagabonds d’entre vous, mais qui sera en revanche suffisante pour les voyageurs occasionnels. Ce n’est de toute façon pas la vocation de ce forfait mobile. Il convient surtout à celles et ceux qui souhaitent faire des économies pendant une courte période, tout en profitant d’une enveloppe de données 4G suffisante pour répondre à la majorité des besoins (réseaux sociaux, streaming, etc.).

Pour rappel, le réseau des offres NRJ Mobile est raccordé aux trois plus grands réseaux français : Orange, Bouygues Telecom et SFR. L’opérateur sera attribué automatiquement en fonction du réseau disponible chez vous. Au préalable, vous pouvez vérifier la qualité et la couverture du réseau mobile autour de vous.

Notre comparateur des forfaits 4G

Pour découvrir les autres offres disponibles sur le marché, n’hésitez pas à utiliser notre comparateur pour trouver le meilleur forfait mobile sans engagement.

Les meilleurs forfaits sans engagement

RED SFR Forfait 4G - 60 Go

21 octobre

Appels illimités

SMS/MMS illimités

60 Go

12€

15€

Voir Série limitée B&You - 50 Go

23 octobre

Appels illimités

SMS/MMS illimités

50 Go

11,99€ Voir Série spéciale Free Forfait 4G - 60 Go

22 octobre

Appels illimités

SMS/MMS illimités

60 Go

9,99€

19,99€

Voir Voir tous les forfaits

Tous les derniers Bons plans

Catégories: Mobile

Nouvelle limitation pour Google Stadia : pas de jeu en 4G au début

FrAndroid - ven, 18/10/2019 - 09:58

Au lancement de Google Stadia, il faudra se connecter en Wi-Fi pour pouvoir jouer. Une nouvelle restriction qui s'ajoute à une liste qui commence à devenir longue...

Google Stadia arrivera le 19 novembre. Le service de cloud gaming de Google sera alors disponible pour celles et ceux ayant précommandé la Founder Edition ou la Premiere Edition (contenant une manette, un Chromecast Ultra et des mois d’abonnement).

Au départ, le service sera néanmoins limité. Tout d’abord sur les offres, puisque l’abonnement gratuit n’arrivera qu’en 2020, obligeant les joueurs à souscrire à l’abonnement Stadia Pro à 9,99 euros par mois. Une limitation qu’on imagine utile pour maîtriser la charge des serveurs et éviter qu’un trop grand nombre de personnes se connectent simultanément au lancement.

Les smartphones limités

Depuis, d’autres limitations ont été énoncées, comme le fait par exemple que la manette ne fonctionnera en Bluetooth que sur le Chromecast Ultra et qu’il sera nécessaire de la relier à un fil pour jouer sur un ordinateur ou un smartphone. Pire encore, Rick Osterloh, le responsable des produits et services de Google, a annoncé dans un podcast que Google Stadia ne fonctionnera qu’en Wi-Fi à son lancement. L’information a depuis été confirmée par Google au site 9to5Google.

C’est là une limitation étrange sachant que la promesse du cloud gaming est de pouvoir jouer partout à partir du moment où l’on dispose d’une connexion internet, même en 4G (ou en 5G pour ceux qui en profitent déjà).

On imagine que Google souhaite donner le meilleur aperçu possible de son service au lancement et que la latence sur les réseaux mobiles n’est pas la meilleure pour servir de vitrine technologique. Pourtant, les conditions requises annoncées par Google pour accéder au service évoquent simplement « une connexion Internet fiable (10 Mbit/s ou plus recommandé) ».

Dans tous les cas, seuls les Pixel 2, Pixel 3 et Pixel 4 — et leurs déclinaisons XL et « a » — seront compatibles dans un premier temps, ce qui limite tout de même le nombre de personnes ayant la possibilité de jouer sur smartphone. Reste à savoir maintenant quand ces limitations seront levées…

J’ai peur pour Google Stadia… à cause de YouTube Music

Retrouvez les dernières actualités sur Google Stadia

9to5Google

Catégories: Mobile

Pages

S'abonner à Sleepy SME agrégateur