Agrégateur de flux

Les 5 meilleurs forfaits mobiles sans engagement du moment : de 50 à 200 Go/mois

FrAndroid - sam, 07/12/2019 - 20:39

Envie de faire des économies ? D’avoir plus de Go à consommer ? Ou de profiter d’un meilleur réseau ? Voici les meilleures promotions du moment pour un forfait 4G sans engagement.

Changer d’opérateur mobile est devenu très simple et vous pouvez avoir plusieurs raisons de le faire. Vous avez besoin d’une plus grosse enveloppe de data ? Vous souhaitez une meilleure qualité de réception ? Vous avez tout simplement envie de faire des économies ?

Pour garder votre numéro actuel, la procédure est très simple. On en profite donc pour vous rappeler les principales promotions actuelles ci-dessous. Vous pouvez également utiliser notre comparateur de forfaits mobiles qui référencent toutes ces promotions et qui est très souvent mis à jour.

Les meilleurs forfaits sans engagement

Prixtel - Le complet

10 décembre

Appels illimités

SMS/MMS illimités

5 Go - 50 Go

4,99€ Voir RED SFR Forfait 4G - 60 Go

09 décembre

Appels illimités

SMS/MMS illimités

60 Go

12€

15€

Voir Série spéciale Free Forfait 4G - 50 Go

10 décembre

Appels illimités

SMS/MMS illimités

50 Go

9,99€

19,99€

Voir Voir tous les forfaits Bouygues Telecom

Bouygues Telecom a lancé une promotion sur un forfait mobile B&YOU. Ce dernier propose 50 Go de 4G par mois, de la data illimitée le week-end, appels et SMS illimités… pour 11,99 euros/mois sans engagement et à vie.

Vous profitez donc de cet abonnement le temps que vous souhaitez et vous vous arrêtez quand vous voulez. L’offre est disponible jusqu’au 18 décembre, cliquez ici pour la découvrir.

Découvrir l'offre de Bouygues Telecom

Orange Sosh

Orange Sosh brade le forfait mobile Sosh de 50 Go avec appels et SMS illimités. Vous le trouverez dans notre comparatif de forfaits 4G qui reprend également les tutos pour changer d’opérateur sans se prendre la tête. Pour accéder à l’offre Sosh, c’est par là. Notez que la promo est valable 12 mois, et elle est sans engagement. Vous profiterez donc de la qualité du réseau Orange à petit prix. Si vous voulez être averti automatiquement des meilleures offres dans 12 mois, inscrivez-vous à notre outil Reminder.

Découvrir l'offre de Orange Sosh

NRJ Mobile

Si vous avez besoin de beaucoup de Go en 4G, NRJ Mobile (opérateur virtuel) propose 200 Go avec appels/SMS illimités pour 9,99 euros/mois pendant 12 mois. Par défaut, vous serez sur le réseau de SFR, mais si vous recevez mal la 4G, vous pouvez demander à passer sur le réseau Orange ou Bouygues Telecom. Cela se passe directement avec le support client une fois votre SIM reçue.

Découvrir l'offre de NRJ Mobile

RED SFR

RED by SFR gonfle son forfait mobile sans en augmenter le prix. Pour 12 euros par mois, il donne l’accès à 100 Go de données mobiles ainsi que tout ce que l’on attend d’un bon forfait de 2019.  Bonne nouvelle : ce forfait est sans engagement et valable à vie.

Découvrir l'offre de RED SFR

Free Mobile

Free a également mis en place une offre avec 50 Go par mois de données, SMS et appels illimités, ainsi que 4 Go de data dans les DOM et en Europe. Ce forfait est vendu 9,99 euros/mois pendant 1 an, l’offre est sans engagement.

Découvrir l'offre de Free Mobile

 

Si vous hésitez entre les opérateurs mobiles, voici les outils pour comparer la qualité des réseaux des quatre opérateurs français.

Quel est le meilleur opérateur mobile, Bouygues, Free, Orange ou SFR ?

Tout savoir sur free mobile

Catégories: Mobile

Quels sont les meilleurs casques à réduction de bruit active en 2019 ? Notre sélection

FrAndroid - sam, 07/12/2019 - 19:35

On a souvent tendance à augmenter le volume de son casque audio pour masquer les bruits extérieurs quand on écoute de la musique, mais c’est une mauvaise habitude qui est connue pour abîmer l’audition. Pour cela, tout en continuant à profiter de ses albums préférés, mieux vaut privilégier un casque Bluetooth à réduction de bruit active (abrégé RBA en Français, ANC en Anglais). Les constructeurs comme Bose, Sony, Jabra, AKG ou d’autres, proposent des produits de qualité dans ce domaine, voici alors notre sélection des meilleurs casques sans-fil du moment pour s’isoler du monde qui vous entoure.

 

Bose Headphones 700 : notre recommandation

Dernier né de Bose, le Headphones 700 a était attendu avec impatience par les amateurs d’audio. Et pour cause, après le flamboyant QC35 II, l’attente était grande pour le nouveau vaisseau amiral de la firme américaine. Elle fut récompensée. Avec son dernier casque, Bose monte d’un cran au point de passer, selon nous, devant le 1000XM3 de Sony.

Bose oblige le casque brille par sa réduction de bruit active aux petits oignons au point de faire mieux que le QC35 II, ce qui était loin d’être une mince affaire. On retrouve la signature audio de Bose dite en « W » mettant l’accent sur les médiums. Au point parfois de gêner certains auditeurs, toutes proportions gardées. Le casque s’améliore sensiblement sur les aiguës en revanche.  Dans l’ensemble, la restitution sonore est donc d’excellente facture.

Au-delà de la qualité audio, a également plusieurs avantages « d’usage » sur la concurrence avec en premier le support du Bluetooth multipoint. Cela permet au casque de se connecter à plusieurs sources en même temps et ainsi passer de l’une à l’autre en clin d’œil. Vous pourrez ainsi passer de votre téléphone dans les transports en commun, à votre ordinateur une fois à votre poste de travail.

C’est un vrai plus au quotidien qui nous ferait presque oublier que le casque ne prend pas en charge les codecs Bluetooth aptX, aptX HD et LDAC. On ne trouve que du AAC ou du SBC ? Vous n’avez rien compris ? Retenez que de meilleurs codecs existent, mais que la différence est ténue, et même inexistante pour la quasi-totalité des oreilles au quotidien. Bref, on préfère le côté pratique du Bluetooth multipoints largement plus utile la plupart du temps.

Le casque est également doué sur son autonomie d’environ 30 heures. De quoi tenir un Paris – Auckland en avion sans problème (si l’escale dure moins de 8 heures). Il se recharge via USB C.

Pour tout savoir le casque, vous pouvez lire notre test du Bose Headphones 700.

Le Headphones 700 en bref
  • C’est le meilleur casque du moment selon nous
  • Une réduction de bruit au top
  • Un son au top, avec des médiums présents
  • Bluetooth multipoints
  • 30h d’autonomie

Retrouvez le Bose Headphones 700 à moins de 400 euros chez Amazon

 

Sony WH-1000XM3 : l’autre meilleur

Le WH-1000XM3 est passé sur nos oreilles pour un test. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que sa réduction de bruit active héritée du WH-1000XM2 est excellente et s’adapte à toutes les situations. En effet, on retrouve au sein de l’application « Headphones Connect 4 » profils de réduction active nommés « Marche », « Course », « Transport » et « À l’arrêt ».

Ce qui est encore mieux, c’est que vous aurez la possibilité de paramétrer ces 4 profils selon vos goûts. Par exemple, vous pourrez choisir d’amplifier les voix extérieures dans « Transport », ce qui vous permettra de profiter de votre musique sans risquer de rater les annonces du chef de train.

Il est même possible d’adapter la réduction de bruit active en fonction de la pression atmosphérique, ce qui devrait intéresser les personnes qui vivent assez mal la phase de descente en avion. Par ailleurs, le casque peut fonctionner pendant près de 30 heures avec la réduction de bruit active. Il est également compatible avec la charge rapide qui permet de récupérer 8 heures d’autonomie en seulement 15 minutes. Il dispose enfin d’une intégration native de Google Assistant, activable en maintenant appuyé le bouton de réduction de bruit. C’est simplement actuellement le meilleur casque à un tarif relativement acceptable.

Pourquoi choisir le Sony WH-1000XM3 ?
  • Sa réduction de bruit adaptative
  • Il peut fonctionner pendant 30 heures avec la réduction de bruit enclenché
  • Vous pourrez le recharger en USB-C, ce qui est vraiment pratique

Le Sony WH-1000XM3 est disponible autour de 380 euros, hors promotion particulière.

Retrouvez le Sony WH-1000XM3

Bose QuietComfort 35 II : le juste milieu

Sans être le casque le plus fin au monde, il faut reconnaître que le Bose QC 35 II est un circum-aural plutôt polyvalent. Il profite aussi d’une certaine cote auprès des utilisateurs à la recherche du silence, car la réduction de bruit active est ici particulièrement performante, à tel point qu’elle pourrait même en déranger certains. Cette dernière est ajustable et il est possible de choisir entre différents modes depuis l’application mobile : désactivée, réduction faible ou encore réduction forte. Au passage, vous pourrez vous passer de votre smartphone pour choisir le niveau de réduction en attribuant cette fonction à une touche du casque.

Vous n’aurez donc aucun souci à vous couper du monde avec ce casque et vos collègues au bureau ne devraient pas être gênés par votre musique. Comme le WH-1000XM3 de Sony, il est compatible Google Assistant (et même Amazon Alexa) en restant appuyé sur la touche Action.

Il profite également d’une connexion dual-point qui lui permet de se connecter à deux appareils. Pratique pour ne pas avoir à déconnecter le Bluetooth de votre téléphone en arrivant au bureau pour vous connecter à votre ordinateur par exemple. Petit bémol : contrairement au Sony WH-1000XM3, ce QC 35 II doit se contenter d’une autonomie de 20 heures lorsque la réduction de bruit est activée. Un indicateur vocal pourra vous informer sur l’état de la batterie, ou vous si quelqu’un essaye de vous appeler.

Pourquoi recommande-t-on ce casque ?
  • Sa connexion dual-point pour se connecter à 2 appareils en simultané
  • Il dispose de Google Assistant
  • C’est aujourd’hui l’un des meilleurs rapports qualité-prix

Lancé à 379 euros, on trouve désormais le Bose QC 35 II autour de 270 euros.

Retrouvez le Bose QC35 II

Jabra Elite 85h : le plus endurant

Après avoir répondu aux besoins des sportifs avec ses écouteurs sans fil, Jabra revient sur le devant de la scène avec son premier casque Bluetooth : le Jabra Elite 85h. Non, il ne tient pas 85 heures, mais son autonomie est tout de même gargantuesque, au point de dépasser clairement les deux principaux acteurs du marché (Bose et Sony). Sa batterie se recharge en deux heures seulement et permet de l’utiliser pendant 36 heures avec la réduction activée, et 41 heures sans. Un excellent score comparé aux 30 heures du 1000XM3 et aux 20 heures du QC35 II donc.

En revanche, il n’a pas l’intention de détrôner (en tout cas dans l’immédiat) ces champions de la réduction de bruit. Là où Sony propose de régler minutieusement l’intensité de sa réduction de bruit, Jabra fait beaucoup plus simple avec un bouton « activé/désactivé », où le reste est automatiquement géré par l’IA du casque pour s’adapter autant que faire se peut à votre environnement. Le résultat est tout de même efficace — la bidouille en moins — avec d’ailleurs une isolation passive déjà suffisamment convaincante pour couvrir les bruits parasites dans un open-space, par exemple.

Avec son casque, Jabra a préféré mettre l’accent sur la qualité audio et il faut dire que le résultat est quasi similaire aux modèles vendus avec 100 euros de plus sur la facture. Alors oui, quelques codecs sont manquants (l’AAC arrivera d’ailleurs avec une prochaine mise à jour), mais le savoir-faire se fait ressentir dans les oreilles. De plus, difficile de voir une réelle différence quand les services de streaming tels que Spotify, Deezer ou Youtube Music sont devenus monnaie courante pour écouter de la musique au quotidien. On apprécie par ailleurs sa signature sonore beaucoup moins marquée que chez Bose, le casque de Jabra tentant plus de se rapprocher d’un résultat neutre.

Pourquoi recommande-t-on le Jabra Elite 85h ?
  • Une endurance à toute épreuve
  • Une réduction de bruit active/passive efficace malgré le manque de fonctionnalités
  • Une qualité audio au rendez-vous, le tout sans une réelle signature sonore

Le casque Jabra Elite 85h est disponible autour de 270 euros.

Retrouvez le Jabra Elite 85h

Plantronics BackBeat Pro 2 : l’ANC accessible

La réduction de bruit active se paye souvent très cher, la preuve les deux précédents casques ont été commercialisés à plus de 350 euros. Ce sont d’excellents casques, mais ils ne sont évidemment pas à la portée de tous. Conscient du problème, Plantronics a essayé de proposer un casque ANC et sans-fil plus abordable… et a réussi assez brillamment avec le BackBeat Pro 2 proposé aujourd’hui autour de 170 euros, après un lancement à 249 euros c’est-à-dire 130 euros de moins que chez Sony ou Bose.

Le casque est par ailleurs réputé pour sa qualité audio et c’est sans doute l’essentiel, mais nous nous intéressons ici à la réduction de bruit. Cette dernière est bien présente, mais elle est toutefois un peu moins performante que sur des casques plus haut de gamme. Le BackBeat Pro 2 est également plus encombrant que les casques évoqués plus haut.

Il compense toutefois par son design circum-aural qui lui confère une isolation passive tout à fait honorable. L’un dans l’autre, le BackBeat Pro 2 arrivera à réduire de façon notable les bruits environnants. Pour plus de praticité, le casque dispose des commandes pour changer de piste, mettre en pause et ajuster le volume sur l’oreillette gauche. Son autonomie annoncée en Bluetooth et avec la réduction de bruit activée est de 24h.

Pourquoi recommande-t-on le Plantronics Backbeat Pro 2 ?
  • De l’ANC sans-fil abordable
  • Un rendu de qualité
  • Une autonomie intéressante

Le Plantronics Backbeat Pro 2 est disponible autour de 170 euros.

Retrouvez le Plantronics Backbeat Pro 2

AKG N60NC Wireless : la réduction de bruit active moins encombrante

Si les circum-auraux ne vous séduisent pas, il est aussi possible de trouver des casques supra-auraux avec réduction de bruit active, comme l’AKG N60NC. La fonction s’en sort dans la plupart des situations, mais rencontre ses limites dans les environnements très bruyants à cause la nature même de celui-ci. En étant supra-aural, le casque filtre naturellement moins bien les bruits extérieurs.

C’est donc avant toute chose un appareil qui intéressera les plus nomades qui recherchent une solution légère et compacte. L’arceau de cet AKG est ainsi ajustable et ses oreillettes peuvent se replier à plat à l’intérieur de ce dernier. Cela lui permet de se glisser assez facilement dans un sac ou une (grosse) poche, celle de votre manteau d’hiver par exemple.

La version sans-fil a pour principal défaut de ne pas pouvoir fonctionner sans activer l’ANC. Si vous n’êtes trop gêné par les fils, il existe également une version filaire uniquement, sortie il y a quelques années. Cette dernière a pour principal mérite d’être moins chère puisqu’on la trouve autour de 200 euros, contre 300 pour le modèle sans-fil, et peut fonctionner sans batterie (et sans ANC du coup).

Pourquoi acheter cet AKG N60 NC ?
  • C’est un casque qui se fait vite oublier sur la tête
  • Il se range facilement
  • C’est un casque supra-aural avec RBA, ce qui est assez rare

L’AKG N60NC sans-fil est généralement vendu aux alentours à moins de 200 euros.

Retrouvez le AKG N60 NC sans-fil

La réduction de bruit active : comment ça marche ?

Comprendre comment fonctionne la réduction de bruit active chez un casque est assez simple. Dans un premier temps, le casque va utiliser des microphones afin de capter les bruits extérieurs et crée un signal sonore inversé. Ce dernier va être envoyé jusqu’à vos oreilles, ce qui va permettre d’annuler les ondes extérieures. C’est un peu le même principe qu’en mathématique lorsqu’on explique que 1 + (-1) = 0. Ça s’annule.

Quels sont les meilleurs casques Bluetooth (sans fil) en 2019

Catégories: Mobile

Les meilleures applications pour gérer ses listes de courses

FrAndroid - sam, 07/12/2019 - 19:00

Oubliez le post-it, aujourd’hui utiliser son smartphone est beaucoup plus pratique. Voici notre sélection des meilleures applications pour gérer une liste de courses, et éventuellement la partager.

Écrire une liste pour ses courses permet de faire facilement des économies en évitant de céder aux tentations tout en réduisant le temps passé à flâner dans les rayons. C’est donc une bonne habitude à prendre qui fait gagner du temps et de l’argent. De nos jours, le smartphone est le compagnon idéal pour réaliser cette tâche : cela permet d’éviter de gâcher de l’encre et du papier, de facilement réutiliser des listes et surtout de pouvoir les partager pour les compléter à plusieurs.

Bring ! Le coup de cœur

L’application Bring est tout simplement le coup de coeur de la rédac ! Elle va un peu plus loin que la simple liste de course puisqu’elle permet également de prendre connaissance des offres de plusieurs enseignes comme Auchan, Franprix ou Picard. C’est également une bonne application pour créer facilement des listes et les partager avec les membres du foyer, ou les collègues au boulot.

L’app de la semaine : je n’oublie plus d’acheter les tomates… pour ma sauce tomate

Bring est également capable de gérer des listes récurrentes, ou de proposer directement des recettes de cuisine, dont il sera possible de facilement ajouter les ingrédients à la liste. C’est donc application gratuite, et très complète que Bring propose.

Bring!

Télécharger pour Télécharger gratuitement sur Google Play | Télécharger Listonic

L’application Listonic va à l’essentiel. On crée des listes et on ajoute des produits, soit manuellement, soit parmi des suggestions et les essentiels sont là : lait, pain, tomates, papier toilette, etc. Lorsque l’on commence les courses, il suffit de cocher chaque article ajouté au panier. Il est également possible d’indiquer le prix de chaque article pour estimer un total.

L’utilisation d’un compte n’est pas obligatoire, sauf si vous comptez partager vos listes avec d’autres comptes. L’application est gratuite, mais affiche des publicités. Il est possible de payer un abonnement pour les supprimer.

Liste de courses - Listonic

Télécharger pour Télécharger gratuitement sur Google Play | Télécharger Une simple application de prise de note

Vous n’avez peut-être pas envie d’avoir une application complètement dédiée aux listes de courses. Dans ce cas, le plus simple est encore d’utiliser une application de prise de notes.

Google Keep

Google Keep a été pensé pour facilement remplacer les fameux post-it au point d’en reprendre la célèbre couleur jaune. Le service est donc particulièrement approprié pour dresser une liste de course. Le service est disponible sur mobile et sur le Web, et permet facilement le partage entre amis.

Google Keep

Télécharger pour Télécharger gratuitement sur Google Play | Télécharger SimpleNote

Si vous avez envie de très facilement gérer une liste de course, en passant par une application gratuite, simple à utiliser et totalement open source, alors SimpleNote est faite pour vous. Cette application va à l’essentiel, est à la fois disponible sur Android et iOS, mais aussi sur Windows, Linux et macOS.

Simplenote

Télécharger pour Télécharger gratuitement sur Google Play | Télécharger

Pour bien manger, voici les meilleures applications Android à télécharger

Retrouvez Les TOPS d'applications !

Catégories: Mobile

Le Huawei Mate 30 Pro a-t-il ses chances en France ? – sondage de la semaine

FrAndroid - sam, 07/12/2019 - 18:00

La grande surprise de la semaine ne fut autre que l’annonce de la sortie en France du Huawei Mate 30 Pro malgré l’absence de Play Store. Alors, a-t-il tout de même ses chances pour vous ? Répondez à notre sondage !

L’annonce surprise de la semaine est sans nul doute celle de la sortie en France du Huawei Mate 30 Pro. Le constructeur chinois n’ayant toujours pas récupéré le droit d’interagir avec Google, ce dernier sortira sans aucun service Google, y compris le Play Store.

Cela ne l’empêche pas pour autant d’être un excellent smartphone, qui attirera bien sûr bien des regards. Le coup de poker de Huawei se comprend donc, mais selon vous, le Huawei Mate 30 Pro a-t-il ses chances en France ? Répondez à notre sondage et n’hésitez pas à préciser votre position dans nos commentaires

Chargement Le Huawei Mate 30 Pro a-t-il ses chances en France ? Merci d'avoir voté. Vous avez déjà voté pour ce sondage. Sélectionnez une réponse s'il vous plait.
  • Oui, ça reste le meilleur !
  • Oui, seulement pour les fans
  • Non, il est trop cher
  • Non, impossible sans Google
Voter AfficherCacher

Le module de sondage pouvant poser problème sur l’application FrAndroid, nous vous invitons à voter depuis un navigateur web.

La majorité d’entre vous a un débit inférieur à 25 Mb/s

Notre dernier sondage cherchait à déterminer le niveau du débit fixe de nos lecteurs. Vous avez été 4 335 à nous répondre.

Et sur un sondage dont les réponses cherchaient à correspondre aux différentes technologies disponibles (ADSL2, VDSL, FTTLa, FTTH), il faut bien reconnaître qu’il aurait finalement fallu être un peu plus précis dans les tranches basses puisque… la France semble très loin d’offrir un débit satisfaisant à la majorité de nos lecteurs.

L’écrasante majorité (20,1%) d’entre vous a en effet un débit inférieur à 25 Mb/s. Schousky résume très bien le constat inévitable dans son commentaire : « Incroyable! On pense toujours que nous sommes une minorité à avoir un mauvais debit mais des sondages comme ceux là montre une vérité aberrante !! Près de la moitié des lecteurs ont moins de 25!! Je ne m’attendais pas du tout à ça !! Pire encore, en lisant les commentaires, je me rends compte que je devrais cesser de me plaindre avec mes 9 mb/s en moyennes. Au moins, moi, je peux utiliser youtube et Netflix ! Je trouve ça dingue, que pour certain, ça soit pas possible… ».

Attardons-nous justement à regarder les commentaires. Dans cette tranche, la majorité rapporte des débits aux alentours de 10 Mb/s, ce qui est déjà léger, mais beaucoup de nos commentateurs subissent des connexions aux alentours de 5 Mb/s qui en 2019 sont plus qu’handicapantes pour profiter d’un service qui est aujourd’hui devenu vital. Nos pensées accompagnent Hjjuu alors qu’il nous décrit sa connexion : « Je suis en bout de ligne, en campagne (zone très peuplé) : 120kb/s en down max. C’est une catastrophe. »

Notre communauté montre bien que pour toutes les annonces d’une fibre se développant à vitesse grand V, la grande majorité reste laissée pour compte. En France, on considère une connexion « très haut débit » lorsqu’elle dépasse les 30 Mb/s descendants, ce qui est loin d’être la majorité ici. Le développement du réseau semble se lire en filigrane du reste des réponses par ailleurs.

7,1% déclarent avoir un débit entre 25 et 50 Mb/s et 7,8% se disent entre 50 et 100 Mb/s, correspondant généralement à la VDSL. Lorsqu’elle est bien entretenue, et dans un domicile proche d’un répartiteur lui-même bien entretenu, on peut tout de même en tirer des débits satisfaisants, mais ces pourcentages bas montrent que la technologie n’a pas été grandement développée dans le territoire.

Enfin nous passons à ce qui correspond généralement à la fibre optique FTTla ou les offres FTTH sans engagement ni fioriture. Vous êtes 9,3% à profiter d’un débit entre 100 et 300 Mb/s. Enfin, les plus de 300 Mb/s représentent 26,7% de notre lectorat dans ce sondage, et n’ont pas hésité à montrer de belles captures de leur débit avec notamment p3rn3l et ses 5206 Mb/s tout de même.

Comme quoi, la disparité des connexions françaises peut atteindre des sommets.

Les dernières actualités sur le Huawei Mate 30

Catégories: Mobile

La build 19037 de Windows 10 (20H1) débarque pour les Insiders

Mon Windows Phone - sam, 07/12/2019 - 16:03

Quelques jours après la sortie de la build 19035 de Windows 10, une mise à jour pour les Insiders est à nouveau disponible. Microsoft a en effet publié durant cette nuit la build 19037, autant dans le Canal Lent que le Canal Rapide. Elle fait partie de la branche 20H1, n’apporte pratiquement aucune nouveautés mais comporte encore quelques bugs connus. Voici le changelog officiel de cette nouvelle mise à jour. La version RTM est de plus en plus en proche...

Modifications, améliorations

Continuez la lecture de l'article La build 19037 de Windows 10 (20H1) débarque pour les Insiders
Catégories: Mobile

Test du Huawei Mate 30 Pro : smartphone excellent, problème immense

FrAndroid - sam, 07/12/2019 - 16:00

Le Huawei Mate 30 a droit à une sortie en France. Il n’a pas de services Google, mais en contrepartie, il promet un appareil photo au top, de grosses performances et un écran de haute volée. Découvrons dans ce test complet ce que vaut ce smartphone.

Le Huawei Mate 30 Pro

Le Huawei Mate 30 Pro sort en France même s’il est dépourvu des services Google à cause de l’embargo américain. Dans ce test, nous reviendrons évidemment sur cette question, mais nous nous concentrerons également sur les atouts mis en avant par la marque sur ce smartphone.

Fiche technique Modèle Huawei Mate 30 Pro Version de l'OS Android 10 Q Interface constructeur Emotion UI Taille d'écran 6.53 pouces Définition 2400 x 1176 pixels Densité de pixels 381 ppp Technologie OLED SoC Kirin 990 Puce Graphique (GPU) Mali-G76 MP16 Mémoire vive (RAM) 8 Go Mémoire interne (flash) 128 Go, 256 Go Appareil photo (dorsal) Capteur 1 : 48 Mpx
Capteur 2 : 8 Mpx
Capteur 3 : 40 Mpx
Appareil photo (frontal) 32 Mpx Enregistrement vidéo 4K@60 IPS Wi-Fi Wi-Fi 5 (ac) Bluetooth 5.0 Bandes supportées 2100 MHz (B1), 800 MHz (B20), 1800 MHz (B3), 2600 MHz (B7), 700 MHz (B28) NFC Oui Capteur d'empreintes Sous l\'écran Ports (entrées/sorties) USB Type-C Batterie 4500 mAh Dimensions 73.1 x 158.1 x 8.8mm Poids 198 grammes Couleurs Noir, Argent, Violet, Vert Prix 899€ Fiche produit

Ce test a été réalisé à partir d’un modèle donné par la marque. L’espace de stockage de notre Mate 30 Pro est de 128 Go, mais seule la version 256 Go est vendue en France.

Un très beau produit

Certes, le Huawei Mate 30 Pro pose énormément de questions sur le plan logiciel. Cependant, avant d’entrer dans ce genre de considérations, prenons le temps d’observer la conception de ce smartphone, son design. Or, ce produit jouit de belles finitions.

Oui, le Huawei Mate 30 Pro est un beau smartphone. L’écran est impressionnant, bien qu’il n’évite pas le petit contour noir qui l’encadre. Cela n’empêche pas les bordures bien travaillées d’offrir un agréable confort en main malgré un poids considérable. On saluera aussi le dos en verre ainsi que le module photo arrière qui, même s’il est imposant, s’intègre bien dans le design du produit en évitant d’être trop protubérant. Ainsi, le Mate 30 Pro évite d’être trop bancal lorsque posé sur une table.

À titre personnel, je trouve que cet appareil photo rond s’intègre bien dans le design global du smartphone, d’autant plus qu’il est joliment entouré d’une plaque de verre circulaire de la même couleur que le reste de la surface arrière, mais avec des reflets différents. En outre, je préfère un module rond à quatre objectifs alignés dans le sens vertical. Cela dit, chacun pourra juger cela en fonction de ses goûts personnels. Sur un plan plus négatif, on pourra sans doute toutes et tous s’accorder sur le fait que le dos du Mate 30 Pro prend trop facilement les traces de doigts.

Passons maintenant aux boutons latéraux. Ah, pardon. Je voulais plutôt dire « passons maintenant au bouton latéral ». Il faut en effet parler ici au singulier, car il n’y a qu’une seule touche physique présente sur le Mate 30 Pro. Elle se situe sur la tranche de droite et permet d’éteindre, mettre en veille et allumer l’appareil. Mais alors, où sont passés les contrôles pour le volume ? Pour augmenter ou baisser le son du smartphone, il faut taper deux fois sur l’une des bordures de l’écran afin de faire apparaître le curseur.

On reviendra plus tard sur la pertinence de cette fonctionnalité. Dans cette partie consacrée au design, je soulignerai plutôt le côté parfois peu pratique d’un écran incurvé. Il devient difficile d’appuyer sur certains boutons de l’interface placés pile sur la courbure. Cependant, je n’ai pas vraiment eu affaire à des appuis fantômes lorsque je tapais sur le clavier par exemple.

Oh et j’oubliais ! Le front du Huawei Mate 30 Pro a droit à une encoche « à la sauce iPhone X » logeant tous les capteurs nécessaires à la reconnaissance faciale. Ce n’est pas très beau… mais bon, il faut ce qu’il faut pour avoir une solution biométrique de confiance.

Cet écran est un délice

L’écran du Huawei Mate 30 Pro a de quoi attirer le regard tant il recouvre une grosse partie de la surface avant. Il faut dire aussi qu’il profite d’une dalle AMOLED s’étalant sur 6,53 pouces de diagonale et qu’il offre une définition de 2400 x 1176 pouces. Il est vraiment dommage que l’encoche sur le front vienne mordre autant sur la zone d’affichage.

regarder une vidéo sur le Mate 30 Pro est très agréable

Le contraste infini est évidemment particulièrement apprécié, tandis qu’il faut souligner la très grande luminosité dont on profite sur cet écran. Au passage, regarder des vidéos sur le Mate 30 Pro est un vrai plaisir pour les yeux. Les couleurs sont vives, intenses. Hélas, pour cela, la dalle tire un tantinet trop sur le bleu.

Notre sonde colorimétrique utilisée avec le logiciel Calman de Portrait Displays nous indique à cet égard une température des couleurs à 7388K quand l’idéal est plutôt situé aux alentours de 6500K. On retiendra toutefois que l’espace sRGB est couvert à presque 160 % quand le taux de recouvrement du DCI-P3 de 106 % est lui aussi très bon. Et tant que l’on est sur les couleurs, sachez que le Delta E moyen est mesuré à 4,42 sur le Mate 30 Pro. En d’autres termes, les couleurs affichées sont moyennement fidèles aux couleurs qu’il est censé afficher.

Avant de passer à la suite, signalons que vous pouvez régler la température des couleurs dans les paramètres du smartphone. Oh, n’oublions pas non plus d’indiquer la luminosité maximale qui culmine à 640 cd/m². Aucun souci, jamais, pour bien voir ce qui apparaît dans le rectangle de verre.

Android sans Google

Nous voici arrivés à la partie critique de ce test : l’expérience logicielle dépourvue des services Google offerte par le Huawei Mate 30 Pro à la sortie de sa boîte. Il n’y a pas de Play Store ni de suivi de sécurité garantie par la firme de Mountain View. Certes, vous pouvez installer les applications Google en téléchargeant les fichiers APK sur des sites tiers. Cependant, au mieux, leur usage est limité à l’instar de Maps, au pire, elles sont simplement inutilisables comme YouTube.

Il est important pour nous d’être bien clairs ici : il existe des solutions pour installer les services Google sur votre Mate 30 Pro et on en a même fait un tutoriel. Cependant, nous jugeons les smartphones dans leur configuration de base. Nous jugerons donc celui-ci sans l’écosystème de Google… ni toutes les applications utilisant les API Google pour fonctionner. Celles-ci sont assez nombreuses comme en atteste notre dossier dédié.

Pas de Play Store

À tire d’exemple, sachez que vous pouvez utiliser les applications Facebook (Messenger, Instagram…) sans problème, par contre un jeu comme Pokémon Go vous sera inaccessible. Fortnite, lui, fonctionne sans souci et l’installateur est même disponible sur le magasin AppGallery.

AppGallery doit s’étoffer

D’ailleurs, parlons un peu d’AppGallery. Passer du Play Store au magasin de Huawei est sacrément dépaysant tant le catalogue en France sur le Mate 30 Pro est… dépaysé. Pour le moment du moins. Ainsi, pour utiliser Instagram, Firefox ou Spotify, je dois passer par un site de téléchargement d’APK ou passer par la version chinoise d’AppGallery mieux fournie. Un utilisateur lambda ne devrait pas avoir à faire cela, il faut lui donner plus d’outils dès le début. Et cela vaut avec ou sans les services Google, car ce n’est pas la question qui importe ici.

Sachez cependant qu’en utilisant le logiciel de transfert de fichiers, Phone Clone, vous pouvez facilement récupérer un bon nombre d’applications depuis votre ancien smartphone.

Phone Clone
Huawei Internet Services

Télécharger pour Télécharger gratuitement sur Google Play | Télécharger

En d’autres termes, AppGallery semble encore un peu incomplet avant de pouvoir plaire au public occidental. Tout dépendra de la capacité de Huawei à convaincre les développeurs de publier leurs applications sur ce magasin. On croise les doigts très fort !

À ce propos, j’ai tenté de trouver un moyen sur AppGallery de profiter de YouTube. Cette quête m’a amené sur le téléchargeur de vidéos Snaptube… qui connait hélas un certain nombre de bugs. Pour tout vous avouer, YouTube Vanced (téléchargé en dehors d’AppGallery) est beaucoup plus efficace, mais pas officiellement autorisé. Pour Gmail, le client mail installé par défaut permet d’accéder à votre boîte aux lettres sans problème, mais vous n’avez évidemment pas toutes les fonctionnalités de Gmail.

Sur AppGallery, j’ai également trouvé Karta, une sorte de Google Maps avec beaucoup moins d’options, mais qui se montre pratique et facile d’utilisation lorsque vous souhaitez aller d’un point A à un point B à pied ou en voiture… mais impossible d’obtenir des informations sur les transports publics.

Finalement, sur les conseils d’un confrère, j’ai téléchargé Aurora Store, un client alternatif qui donne accès au catalogue du Play Store. Cela ne garantit pas le fonctionnement des applications que vous téléchargez, mais au moins vous vous assurez de télécharger la bonne version à chaque fois.

C’en est tout des quelques retours que j’avais à faire sur cette expérience très particulière. Mon principal regret concerne AppGallery qui doit absolument s’étoffer rapidement pour représenter une solution viable. En attendant, un certain nombre d’efforts est demandé à l’utilisateur, ce qui est forcément rédhibitoire et on ne peut pas recommander le Huawei Mate 30 Pro pour cela. Vous le verrez plus bas, en conclusion de ce test, nous attribuons une mauvaise note logicielle pour bien faire comprendre que cela en vaut la peine uniquement si vous êtes un fan de la marque Huawei ou si ce smartphone est le produit dont vous rêvez par-dessus tout.

Huawei Mate 30 Pro : voici comment installer le Google Play Store (méthode non officielle)

L’expérience logicielle

Si on met de côté ces considérations, il faut savoir que le Mate 30 tourne sous Android 10 avec l’interface maison EMUI 10. Celle-ci a eu droit à quelques améliorations au niveau du design, souvent taclé pour son aspect un peu vieillissant. Quelques efforts mériteraient encore d’être faits, mais il y a clairement du mieux.

EMUI offre une large palette de personnalisations et on pense notamment au mode sombre très bien géré ou à la navigation par gestes. Dans l’ensemble, c’est vraiment fluide et très intuitif à chaque fois. Malheureusement, l’absence de boutons de volume est vraiment frustrante. Certes, cela met en avant l’écran incurvé et la belle maîtrise technologique de Huawei, mais j’ai rencontré deux problèmes.

Le premier concerne la capture d’écran. Vous ne pouvez pas enfoncer simultanément sur le bouton de démarrage et du volume pour réaliser un screenshot. Il faut forcément taper deux fois sur l’écran avec l’articulation de votre doigt ou alors abaisser le panneau des raccourcis et appuyez sur la tuile correspondante. Cette utilisation n’est pas pratique à mon sens.

C’est l’histoire de quelques secondes, mais de frustrantes secondes

En outre, comme il faut tapoter deux fois sur la gauche ou la droite de l’écran, changer le niveau du volume demande plus de temps. D’une part, on appuie parfois à côté, ce qui ralentit forcément. D’autre part, appuyez une fois sur un bouton physique et de facto plus rapide. Imaginez ainsi déclencher une musique forte dans une salle d’attente. Au lieu de baisser efficacement le volume et vous excusez auprès des gens autour de vous, il y a des risques que vous tapotiez maladroitement aux mauvais endroits avant de devoir glisser le doigt pour faire taire votre Mate 30 Pro. C’est l’histoire de quelques secondes, mais de frustrantes secondes.

En réalité, quitte à se débarrasser des boutons, autant essayer de tous les enlever plutôt et d’assumer ce choix jusqu’au bout. Mais tant qu’on n’arrivera pas à réaliser cette prouesse technologique, je pense qu’il vaut mieux laisser les boutons physiques tels qu’on les connait bien, quitte à passer pour un conservateur aigri face au progrès.

Toujours sur la navigation, une option vous permet d’exploiter les capteurs dans l’encoche pour utiliser le smartphone avec des gestes effectués à distance. Un tutoriel vous explique comment les maîtriser et je dois avouer que pour moi cela a été laborieux. Vous pouvez ainsi faire défiler l’écran ou faire un screenshot.

En ce qui concerne la sécurité au déverrouillage, j’ai trouvé la reconnaissance faciale très efficace même dans les lieux mal éclairés — et en plus la configuration est des plus simples — tandis que le lecteur d’empreintes sous l’écran se montre bien rapide et fiable. C’est vraiment un très bon point.

Sur un point plus négatif, le DRM Widevine étant fourni par Google, celui-ci n’est pas de la partie pour lire vos vidéos de plateformes SVoD en haute qualité.

En outre, l’espace de stockage est de 256 Go sur le modèle vendu en France et vous pouvez l’étendre via une carte nanoSD.

Une qualité audio correcte

Le haut-parleur situé en bas du Mate 30 Pro fournit un son globalement bon, mais qui manque de puissance. À peine recouvre-t-on la grille avec le doigt que l’on n’entend presque plus rien.

Les basses pourraient être franchement plus mises en avant, mais dans l’ensemble le smartphone sait retranscrire avec les contenus audio avec une qualité appréciable pour ce genre d’appareils. Du côté des casques, que ce soit en filaire (USB-C) ou via le Bluetooth, je n’ai remarqué aucun souci particulier.

Un merveilleux photophone

Nous avons ici affaire à un superbe appareil photo capable de s’en sortir avec brio dans un très grand nombre de situations. Rappelons qu’à l’arrière du smartphone se trouvent quatre capteurs différents.

On profite ainsi d’un capteur principal de 40 mégapixels (f/1,6), un ultra grand-angle de 40 mégapixels (f/1,8), un téléobjectif x3 de 8 mégapixels (f/2,4) et un capteur TOF pour gérer la profondeur de champ. Grâce à tout cela, le Mate 30 Pro est parfaitement polyvalent.

Capteur principal

Les photos jouissent d’un niveau de détails élevé et d’une très belle maîtrise de la dynamique, même quand celle-ci est importante. Finalement, le vrai reproche que l’on peut faire sur ce plan-là au Mate 30 Pro est avant tout une question de goûts. Aimez-vous les photos au rendu extrêmement proche de la réalité, ou les préférez-vous sublimées pour qu’elles soient plus agréables à regarder, quitte à être surréalistes ?

Huawei a choisi la deuxième option. Qu’on s’entende, le Mate 30 Pro n’en est jamais au point de fausser la scène qui se joue devant vous, mais il aime accentuer l’intensité du ciel bleu, les reflets jaunes du soleil sur les bâtiments, etc. Cette saturation crée une atmosphère chaleureuse qui plaît au plus grand nombre, mais d’aucuns n’apprécieront peut-être pas.

De nuit, l’appareil photo sait toujours capter suffisamment de lumière pour livrer un rendu riche en détails, un bruit qui reste très modéré et une gestion relativement efficace des sources de lumière, même si tels lampadaires ou candélabres mal placés peuvent venir tracer un rayon légèrement disgracieux dans l’image. Rien de bien méchant en soi et ce n’est certainement jamais assez marqué pour gâcher le moindre cliché.

Aussi, il faut savoir que, une fois n’est pas coutume chez Huawei, le mode nuit est très efficace. Certes le temps de pose plus long nécessite de ne pas bouger pendant quelques secondes pour réussir la photo, mais le résultat est de belles factures. Cette prise de vue réussit à ne pas sacrifier les zones bien exposées de la scène tout en captant plus de lumière dans les parties obscures du cliché. Le traitement des couleurs s’en trouve cependant altéré et on se retrouve avec des tons un tantinet trop artificiels à mon goût. La petite prouesse technique reste tout à fait appréciable malgré cela.

Voici un exemple sans et avec mode nuit.

Voici une autre comparaison.

Ultra grand-angle

L’ultra grand-angle est des plus chouettes à utiliser. D’une part, la distorsion naturelle que l’on observe sur ce genre de prises de vue est ici très subtilement atténuée. D’autre part, ce capteur préserve nombre d’informations alors que l’on est globalement habitué à composer avec des photos peu détaillées sur les ultras grands-angles.

Encore une fois ici, c’est la saturation des couleurs qui attirent l’œil. Celle-ci est en effet encore plus marqué que sur le capteur classique.

De nuit, hélas, la copie est un tantinet plus brouillonne en termes de netteté, mais le Mate 30 Pro se maintient tout de même à un très haut niveau pour fournir des images de belle qualité.

Zoom x3 et x5

Le téléobjectif du Mate 30 Pro propose un zoom optique x3 de bonne facture, pratique pour capturer un petit détail au loin. Personnellement, je l’ai surtout utilisé pour pouvoir lire une petite inscription sur un bâtiment relativement éloigné.

N’hésitez pas non plus à faire usage du zoom hybride x5 particulièrement efficace, même de nuit.

J’en profite pour glisser, ci-dessous, un exemple qui m’a frappé. Je suis tombé sur ce tout petit oiseau, à peine distinguable sur la route. Avec le zoom x5 j’ai pu capturer une image plus intéressante de l’animal malgré sa vivacité.

Mode portrait

Le seul défaut du mode portrait est que si vous forcez un peu l’intensité du flou en arrière-plan, cela se ressent grandement et nous « sort » de la photo tant l’effet manque de naturel. Sinon, grâce à cette fonctionnalité, le contour du visage de la personne est très bien délimité, presque au cheveu près.

On se prend même à croire que l’on est un photographe professionnel avec ce smartphone entre les mains, quand bien même on n’a aucun talent artistique dans ce domaine. Tout bon photophone se doit d’entretenir ce petit rêve.

Selfie

Le capteur de 32 mégapixels à l’avant capture des selfies d’une très grande qualité. Sur certains, il faut avouer que le traitement HDR se fait BEAUCOUP ressentir. Par exemple, sur l’un des égoportraits ci-dessous, les reflets blancs dans ma barbe noire sont tellement mis en avant qu’on dirait qu’elle est grisonnante. Alors, certes, je trouve que ça peut me donner un air stylé, mais je ne compte en réalité que quelques poils blancs sur les joues.

On notera aussi que, dans de mauvaises conditions lumineuses, le capteur avant se comporte de manière un peu étrange parfois et rend des photos qui manquent de netteté, ce qui leur confère un côté un peu mou. C’est dommage.

Vidéo

Huawei a insisté sur le fait qu’il avait apporté un soin tout particulier à la qualité vidéo du Mate 30 Pro. La promesse est bien tenue. Le smartphone enregistre des contenus très bien détaillés, aux belles couleurs et à la stabilisation assurée.

Voici un exemple ci-dessous filmé en 4K à 60 images par seconde — excusez le ciel gris hivernal, la météo n’était pas de mon côté et ce n’est pas un souci de surexposition. Notons aussi que c’est une stabilisation par IA qui est à l’œuvre ici, elle n’est pas parfaite, mais elle fait tout de même du bon travail.

Lien YouTube

Ce qui est vraiment appréciable, c’est que l’on retrouve une qualité tout aussi élevée lorsqu’on tourne avec l’ultra grand-angle. Sachez par ailleurs que ce capteur a été conçu spécialement dans l’optique de faire de bonnes vidéos. Là aussi, la mission est réussie. J’ai filmé la même scène que celle juste au-dessus, toujours en 4K à 60 fps afin que vous puissiez comparer.

Lien YouTube

On notera que l’enregistrement audio mériterait encore de sérieuses améliorations pour retranscrire ma voix plus naturellement. Cela dit, il s’agit d’un problème récurent sur Android.

Notez que le Mate 30 Pro offre aussi la possibilité d’opter pour un encodage H.265 qui prend beaucoup moins de place, mais qui n’est pas encore pris en charge par toutes les plateformes.

Un surpuissant Kirin 990

Le Kirin 990 est une puce très performante et permet au Mate 30 Pro de se mesurer sans rougir aux appareils les plus puissants du marché. Au quotidien, on ne ressent jamais la moindre faiblesse.

En outre, les benchmarks ci-dessous prouvent que le Mate 30 Pro sait parfaitement déployer une puissance énorme. Pensez d’ailleurs au mode performances dans les options de batterie. Vous consommerez considérablement plus d’énergie, mais « les paramètres de l’appareil sont optimisés pour obtenir les meilleures performances possible ». On peut voir que dans cette configuration, le smartphone de Huawei surpasse ses adversaires.

En d’autres termes, c’est la fonctionnalité pratique pour être sûr de profiter à fond de vos parties.

 Huawei Mate 30 Pro (perf off)Huawei Mate 30 Pro (perf on)Apple iPhone 11 Pro MaxSamsung Galaxy Note 10+ (FHD+)OnePlus 7T SoCKirin 990Kirin 990Apple A13Exynos 9825S855+ AnTuTu 8.x436 045470 967ncnc444 287 PCMark 2.08 60310 477nc8 8709 744 3DMark Slingshot Extreme5 7315 9965 2584 9485 577 3DMark Slingshot Extreme Graphics6 3606 4235 7835 7226 228 3DMark Slingshot Extreme Physics4 2584 8633 9893 3594 084 GFXBench Aztec Vulkan/Metal high (onscreen / offscreen)14/16 FPS18 / 17 FPS48 / 28 FPS19 / 17 FPS15 / 16 FPS GFXBench Car Chase (onscreen / offscreen)32/37 FPS36/ 42 FPS48 / 61 FPS38 / 42 FPS21 / 42 FPS GFXBench Manhattan 3.0 (onscreen / offscreen)60/112 FPS60 / 119 FPS60 / 156 FPS60 / 103 FPS55 / 101 FPS Lecture / écriture séquentielle1473 / 227 Mo/s//nc1 457 / 585 Mo/s 1 436 / 388 Mo/s Lecture / écriture aléatoire51,6k / 49k IOPS//nc46,6k / 48,5k IOPS43k / 7,2k IOPS

Cela dit, même sans activer ce mode, j’ai pu profiter d’une partie ultra stable en 30 fps sur Fortnite avec l’option « Résolution 3D » poussé à 100 % et les paramètres graphiques réglés sur élevé. Le jeu d’Epic Games n’a pas encore débloqué le mode épique ni les 60 fps sur ce smartphone qui en a pourtant les capacités techniques. On imagine que l’option boostant les performances se révélera utile quand ces limites seront ôtées.

Le commentaire est globalement le même sur Call of Duty Mobile où vous pouvez profiter d’un jeu aux graphismes impeccables sans souffrir de bugs particuliers. À noter que le Mate 30 Pro ne chauffe que très peu.

Grosse endurance

Le Huawei Mate 30 Pro est un smartphone jouissant d’une belle autonomie. Que l’on télécharge des dizaines d’applications à la suite, que l’on se lance dans une longue partie de Fortnite ou de Call of Duty Mobile ou que l’on s’adonne au visionnage de vidéos YouTube de plusieurs heures (sur une plateforme non officielle), le smartphone encaisse les usages et ne faiblit que très lentement.

L’appareil s’appuie sur une batterie de 4500 mAh couplée à de grosses optimisations logicielles — EMUI est réputé pour sa gestion agressive de la mémoire vive. En raison de l’absence des services Google, nous n’avons pas encore pu soumettre le smartphone à notre protocole de test personnalisé ViSer.

Nous pouvons toutefois vous livrer quelques détails intéressants sur la consommation de la batterie. Une vidéo longue d’une heure consomme ainsi 5 % seulement en moyenne. Une session de Fortnite sur une demi-heure videra l’icône en forme de pile dans la barre d’état de plus ou moins 6 % avec les paramètres graphiques poussés à fond.

Ajoutez à cela le fait que le chargeur rapide de 40W livré avec le Mate 30 Pro permet à ce dernier de passer de 10 à 100 % de batterie en un petit peu plus d’une heure.

Réseau et communication

Lors de mes appels, j’entendais parfaitement ce qui m’était dit tout comme mes interlocuteurs ont indiqué que ma voix était intelligible, sans être parasitée par les bruits alentour. Aucun souci à signaler ici.

Il en va de même pour la géolocalisation et la boussole qui ont toujours parfaitement rempli leurs fonctions et ne m’ont jamais perdu. Enfin, j’ai toujours pu profiter du réseau d’Orange en région parisienne sans aucun problème. Notez au passage que toutes les bandes de fréquence 4G françaises sont prises en charge ici, même la B28 (700 MHz) très utilisée par Free Mobile.

Prix et disponibilité

Le Huawei Mate 30 Pro est vendu au prix conseillé de 1099 euros exclusivement sur le site de Huawei. En guise d’offre de lancement, la marque livre aussi une montre connectée Huawei Watch GT et un chargeur sans fil de 15W. Et ce n’est pas tout puisqu’une offre de remboursement à hauteur de 200 euros est également annoncée.

Où acheter le Huawei Mate 30 Pro au meilleur prix ?

Amazon Découvrir l'offre 899€ eGlobal Central France Découvrir l'offre 772€ Rakuten Découvrir l'offre 909€ Gearbest Découvrir l'offre 1002€

Les dernières actualités sur le Huawei Mate 30

Catégories: Mobile

Huawei Mate 30 Pro : voici comment installer le Google Play Store (méthode non officielle)

FrAndroid - sam, 07/12/2019 - 14:00

Il est possible d’installer le Play Store et les services Google sur le Huawei Mate 30 qui en est nativement privé. Voici notre tutoriel détaillé pour connaître la marche à suivre. Attention, ce guide s’adresse aux utilisateurs avertis !

Le Google Play Store sur le Huawei Mate 30 Pro

Le Huawei Mate 30 Pro sort en France. Le smartphone est bourré de belles technologies, mais malheureusement, à cause des sanctions américaines, il est privé des services Google. En d’autres termes, le Play Store n’est pas disponible sur ce smartphone. C’est également le cas pour toutes les applications Google (YouTube, Gmail…) et aussi pour les nombreuses applications qui utilisent les API de Google pour fonctionner. Oui, ça fait beaucoup.

Cependant, il existe des méthodes pour installer le Play Store et les services Google manuellement. Parmi elles, il y en a une qui est plébiscitée par un certain nombre de bidouilleurs et qui a notamment été mise en avant par le YouTubeur Adam Lobo. C’est cette méthode que nous allons vous décrire pas à pas dans notre tutoriel. Voici donc comment installer le Play Store et les services Google sur le Huawei Mate 30 Pro.

Mise en garde de sécurité

Nous ne pouvons pas vous garantir la sécurité de cette méthode. D’une part, les fichiers utilisés proviennent d’une source non identifiée. D’autre part, Google et Huawei déclineront toute responsabilité en cas de dysfonctionnement. Cette méthode n’est pas officielle et il faut absolument garder cela en tête avant d’y avoir recours. Nous nous adressons ici à un public averti et nous déconseillons fortement d’essayer cela sur votre Mate 30 Pro si vous n’êtes pas sûr de ce que vous faites.

Comment installer le Play Store sur le Huawei Mate 30 Pro Télécharger les fichiers

Tout d’abord, munissez-vous d’une clé USB — USB-C de préférence, mais j’ai utilisé une clé USB-A et un adaptateur vers USB-C et cela a fonctionné sans problème — et formatez-la.

Ensuite, téléchargez sur votre ordinateur les fichiers disponibles sur ce lien. Vous vous retrouverez ainsi avec un dossier compressé appelé GMS.zip. Avant d’aller plus loin, il vous faut extraire le dossier Google et le fichier Huawei.zip. Copiez ces deux éléments et collez-les sur votre clé USB formatée.

Installer les fichiers sur le Huawei Mate 30 Pro

Maintenant, il faut que vous branchiez la clé USB sur votre Huawei Mate 30 Pro. Encore une fois, si vous utilisez de l’USB-C, c’est parfait, mais cela fonctionne aussi avec un adaptateur. À partir de là, suivez les instructions qui suivent.

  • Ouvrez le gestionnaire de fichiers
  • Dans l’onglet central « Catégories », cliquez sur « Clé USB ».
  • Dans la liste qui s’affiche, trouvez le fichier « Huawei.zip ».
  • Appuyez longuement dessus
  • Dans la barre qui s’affiche sur la partie inférieure de l’écran, appuyez sur « Plus »
  • Cliquez ensuite sur « Extraire vers »
  • Sélectionnez « Répertoire courant » et tapez sur « OK »

Nous voilà bien lancés dans l’installation des services Google et du Play Store. Désormais, retournez dans l’onglet « Catégories » du gestionnaire de fichiers et effectuez les actions suivantes.

  • Appuyez sur « Clé USB »
  • Dans la liste, cherchez le dossier  « Google »
  • Restez appuyer dessus
  • Dans la barre d’options en bas de l’écran, choisissez « Copier »
  • Cliquez ensuite sur « Autres emplacements »
  • Sélectionnez « Stockage interne »
  • Tapez sur « Coller »

Une fois que tout cela a été fait, assurez-vous que le dossier Google contient bien six fichiers APK au total. Ils sont tous là ? Parfait, on continue, dans quelques minutes, vous profiterez du Play Store et des services Google sur le Huawei Mate 30 Pro.

Restaurez la sauvegarde des fichiers

On y est presque ! Cette fois-ci, il va falloir procéder à une restauration des fichiers. Rien de plus simple. Ouvrez les paramètres du téléphone et sélectionnez le menu « Système et mise à jour », « Sauvegarde et restauration » puis l’option « Sauvegarder des données ». Sur l’écran qui suit, vous devrez accepter les conditions d’utilisation avant d’aller plus loin.

Voici ce qu’il faut faire ensuite :

  • Choisissez « Stockage externe »
  • Cliquez sur « Périphérique de stockage USB »

Vous allez trouver un fichier de sauvegarde juste en dessous de l’inscription « Restaurez depuis une sauvegarde ». Appuyez dessus et vous tomberez sur un nouvel écran. Ici, il faut s’assurer que la ligne « Applications et données » est bien cochée avant d’appuyer sur le gros bouton « Restaurer » en bas.

L’interface va réclamer un mot de passe, mais pas de panique ! Celui-ci est écrit en clair juste en dessous du champ de saisie. Vous n’avez qu’à le copier. La restauration est complète. En retournant sur votre écran d’accueil, vous allez voir deux nouvelles applications, une avec le G de Google, l’autre avec un G bleu.

Installer les applications Google

Allez, on y croit ! Encore un petit effort et ce sera terminé ! Retournez dans le gestionnaire de fichiers, et rendez-vous dans l’espace de stockage interne. Rouvrez le dossier Google que vous avez préalablement copié ici pour afficher les six fichiers APK qu’il contient.

Cliquez sur le premier fichier APK et installez-le avant de réitérer la même opération pour les cinq fichiers suivants.

Finaliser l’installation des services Google et du Play Store

Vous touchez au but, on arrive à la dernière étape ! Revenez à l’écran d’accueil et sélectionnez l’application avec un G bleu. Cliquez sur « Activer » puis « Autoriser ».

Attention, cette application est en chinois. Pas de problème, il suffit d’appuyer sur le gros bouton bleu en bas, puis de valider avec un nouveau bouton bleu dans la pop-up qui s’affiche. Patientez quelques secondes jusqu’à ce que l’icône à droite sur la première ligne se transforme en point d’exclamation (!), restez appuyé sur le bouton de déverrouillage et redémarrez votre Huawei Mate 30 Pro.

Quand le smartphone se rallume, vous profitez des services Google, du Play Store et de toutes les applications Google que vous souhaitez. Les trois captures d’écran ci-dessous le prouvent bien.

Nous l’avons essayé sur notre exemplaire et cela fonctionne parfaitement. Cela dit, nous ne le répéterons jamais assez : nous ne pouvons pas garantir la sécurité de cette installation.

Huawei Mate 30 Pro : on a testé 40 applications, toutes ne fonctionnent pas

Les dernières actualités sur le Huawei Mate 30

Catégories: Mobile

Xiaomi change de direction : le chef de Redmi remplace Lei Jun

FrAndroid - sam, 07/12/2019 - 13:00

Xiaomi fait l’objet d’une réorganisation. Le président Lei Jun laisse sa place à Lu Weibing, actuellement en charge des Redmi.

Lei Jun est le visage de Xiaomi. L’homme de 49 ans a cofondé la célèbre marque de smartphone en 2010, et sous sa direction, elle est devenue une marque internationale, la quatrième du secteur en Europe. Pour autant, tout n’est pas rose dans les résultats de Xiaomi, et la marque a vu ses parts de marché reculer de 13,1% à 9% en Chine d’après le cabinet d’analyse Canalys. Un résultat qui pousse Xiaomi à changer de stratégie en Chine.

Xiaomi doit maintenant débuter un nouveau chapitre de son histoire avec le passage à la 5G et les investissements dans l’IoT, et il se fera avec un nouveau président en Chine. Dans une lettre envoyée en interne, et relayée par The Next Web, Lei Jun explique qu’une réorganisation est nécessaire pour maintenir le dynamisme de l’entreprise. En tout, ce sont 7 haut cadre de Xiaomi qui changent de position dans l’entreprise. Cette réorganisation passe notamment par son départ de la direction de Xiaomi en Chine.

Le patron de Redmi remplace celui de Xiaomi

C’est Lu Weibing, en charge de la marque Redmi, qui remplace Lei Jun à cette direction. Ce n’est pas surprenant, la marque Redmi est l’une des plus grandes réussites de Xiaomi, en particulier depuis la sortie du Redmi Note 5, et plus récemment avec les excellents Redmi Note 7 et Redmi Note 8 Pro.

Lu Weibing, le nouveau patron de Xiaomi en Chine

Xiaomi s’apprête justement à dévoiler un nouveau fleuron pour la gamme Redmi avec le K30, le premier appareil sous cette marque à être compatible avec la 5G.

Ce n’est pas le seul changement au sein de Xiaomi. Zhou Capital, le Chief Financial Officer, devient président des activités internationales de Xiaomi. Li Wanqiang, en charge du marketing et de l’image de marque, a tout simplement quitter l’entreprise. Enfin, Lin Bin passe de président à vice-président dans l’organigramme du groupe.

Reste désormais à découvrir si Lu Weibing insufflera une nouvelle direction à Xiaomi. Un changement à la direction dans le pays qui a vu naitre la marque, peut évidemment avoir de grandes répercussions sur la stratégie d’un groupe.

Catégories: Mobile

Ce qui devient payant dans les voitures Tesla à compter du 31 décembre 2019

FrAndroid - sam, 07/12/2019 - 12:56

Tesla vient d’informer ses utilisateurs que le service connectivité premium ne sera plus gratuit.

Le 31 décembre 2019, Tesla cessera de proposer gratuitement le mode connectivité premium à ses utilisateurs, quelque soit le modèle qu’ils possèdent. Ce mode connectivité premium donne accès, via un modem 3G/4G intégré dans la voiture, à de nombreuses fonctions qui, comme le nom l’indique, nécessitent un accès internet pour fonctionner.

Il y a néanmoins des conditions particulières. En effet, si vous avez acheté votre véhicule le 1er juillet 2018 et après, le mode connectivité premium cessera de fonctionner si vous ne payez pas l’abonnement de 9,99 dollars par mois. Si vous avez acheté votre modèle Tesla avant cette date, vous continuerez de profiter gratuitement de l’option. Tesla note également que vous pourrez profiter gratuitement du mode sans avoir à payer pendant 1 après l’achat d’un véhicule neuf.

Notez que la connectivité standard offre des cartes de base et un système de navigation, de la musique et des médias via une connexion Bluetooth et des mises à jour logicielles via une connexion Wi-Fi. Tesla mentionne tout de même que les mises à jour de sécurité importantes resteront disponibles via la connexion mobile du véhicule. Sachez également que même si le trafic live n’est plus inclus, vous serez tout de même re routé en fonction du trafic comme le précise, sur Twitter, Bob Jouy propriétaire d’une Model 3.

Pour information, la connectivité premium ajoute des cartes satellite avec visualisation en direct du trafic, de la musique (Spotify) et des médias diffusés en streaming (Netflix, YouTube…), un navigateur internet et des mises à jour logicielles à distance. Si vous êtes en connectivité standard, vous pourrez accéder à ces services via un partage de connexion Wi-Fi.

Tesla Model X Non disponible Tesla Model 3 Non disponible Tesla Model S Non disponible
Catégories: Mobile

L’app de la semaine : je gère tous mes serveurs en SSH comme un super hacker

FrAndroid - sam, 07/12/2019 - 12:00

L’application Termius est la killer app de tout ceux qui veulent accéder à des serveurs en SSH depuis un PC, un Mac ou un appareil mobile !

Vous faites quoi le week-end ? Moi je m’occupe de mon serveur perso qui me permet d’héberger, entre autres, mon gestionnaire de mots de passe open source et gratuit.

Pour administrer ce genre de serveur, il faut se connecter en SSH et utiliser des lignes de commande, interface que l’on atteint grâce à un client SSH. C’est justement ce que je veux recommander aujourd’hui, Termius est rapidement devenu un must-have pour ce genre de tâches.

C’est aussi avec cette application que je gère mon Raspberry Pi à distance.

Une interface simple

Pas besoin de réinventer la roue pour être efficace. Termius propose avant tout une interface moderne qui permet d’enregistrer les identifiants de son serveur, pour se connecter en un seul clic. Termius fait office de trousseau de clés pour les stocker des clés de chiffrement.

Ce n’est pas tout évidemment, l’application a été pensée pour l’utilisation d’un terminal, et propose un clavier optimisé pour les lignes de commande. On retrouve notamment des touches bien pratiques comme la touche « Tab » qui permet de compléter facilement des commandes.

Ce clavier est configurable avec ses raccourcis favoris facilement accessibles. Ce n’est pas le seul élément configurable, Termius intègre un système de thèmes et un mode sombre ou clair selon votre préférence.

Une application universelle

Termius est une application gratuite et sans publicités disponible sur Android et iOS, mais aussi sur Windows (et même sur le Microsoft Store de Windows), mac OS et Linux.

Termius - SSH/SFTP and Telnet client

Télécharger pour Télécharger gratuitement sur Google Play | Télécharger

Pour un amateur éclairé comme moi, la version gratuite est amplement suffisante. L’application propose un abonnement payant permettant de débloquer des fonctions très intéressantes comme l’auto-complétion, la gestion du SFTP ou encore la synchronisation entre les appareils.

Retrouvez nos autres Jeux et apps de la semaine

Catégories: Mobile

Apple iPhone 9 : le milieu de gamme va être convoité en 2020

FrAndroid - sam, 07/12/2019 - 11:00

Apple dévoilerait bientôt l’iPhone 9, un smartphone milieu de gamme jusqu’à présent connu sous le nom iPhone SE 2.

Et si le milieu de gamme devenait le nerf de la guerre sur smartphone en 2020 ? Alors que Samsung travaillerait sur un Galaxy S10 Lite et OnePlus préparerait son retour sur ce segment, Apple voudrait aussi trouver sa place avec l’iPhone 9.

Le blog japonais Macotakara, bien connu quand il s’agit de fuites concernant Apple, confirme que la marque va lancer un smartphone milieu de gamme au début de l’année 2020. Il ne s’agirait pas d’un iPhone SE 2, le nom donné par la presse à cette rumeur récurrente, mais d’un iPhone 9. Explications.

Le successeur tout trouvé de l’iPhone 8

De nombreuses rumeurs pointent depuis plusieurs mois vers la sortie d’un nouveau smartphone, succédant à l’iPhone SE, mais réutilisant plutôt le design de l’iPhone 8. Comme l’iPhone SE en son temps, il s’agirait de recycler un design bien connu en intégrant des composants modernes, ici la puce Apple A13 de l’iPhone 11.

Le schéma de l’iPhone 9

En 2017, Apple avait dévoilé les iPhone 8 et 8 Plus en même temps que l’iPhone X (« iPhone 10 ») qui proposait un tout nouveau design. Avec ce choix, Apple a donc sauté « l’iPhone 9 » qui n’a jamais vu le jour, jusqu’à présent. Ce nom semble donc parfait pour un appareil qui, sur le plan du design, semble dater d’avant l’iPhone X.

En reprenant le design de l’iPhone 8, ce nouvel iPhone 9 ne pourrait pas bénéficier de toutes les nouveautés de l’iPhone 11. Le design des antennes n’aurait pas changé et le smartphone ferait donc l’impasse sur le Wi-Fi 6.

Autour de 500 euros

Le blog Macotakara affirme que cet iPhone 9 serait commercialisé à partir du printemps 2020. Son prix pourrait être équivalent à l’iPhone 8 actuellement commercialisé à partir de 539 euros par Apple.

L’iPhone SE avait été lancé à partir de 489 euros. Apple pourrait donc à nouveau choisir ce placement tarifaire autour des 500 euros pour l’iPhone 9. Réponse dans quelques mois.

9To5Mac

Catégories: Mobile

Les 3 meilleurs smartphones de décembre 2019 sur Frandroid

FrAndroid - sam, 07/12/2019 - 10:00

Comme chaque mois, nous voici le top 3 des meilleurs smartphones testés par la rédaction pour le mois décembre, basée sur les tests du mois précédents.

Le mois décembre est là, et c’est l’heure de notre top 3 des smartphones, basés sur nos tests du mois précédent. À l’approche de Noël, vous trouverez donc ici indirectement les meilleurs téléphones à offrir ou à vous faire offrir. Si notre sélection de novembre intégrait des produits très attendus et franchement haut de gamme, comme les iPhone 11, décembre a été un peu plus calme, puisqu’aucun flagship n’est sorti le mois passé.

En revanche nous avons eu droit à plusieurs produits sur les segments de milieu et d’entrée de gamme, dont le Xiaomi Redmi Note 8. Il vise tout simplement la place du meilleur smartphone à moins de 200 euros comme le fut le Redmi Note 7 en son temps. Y arrive-t-il ? Vous allez le voir juste après. (Spoiler : oui). Ce dernier a donc logiquement rejoint notre sélection des meilleurs smartphones toutes catégories confondues.

Le top 3 en clin d’œil 9 Xiaomi Redmi Note 8T Disponible à164€ 8 Oppo Reno 2 Z Disponible à349€ 8 Honor 9X Disponible à242€ Xiaomi Redmi Note 8T : le nouveau champion à moins de 200 euros

Cette année, le Redmi Note 7 a été remplacé par deux terminaux : le Redmi Note 8 Pro proposé autour de 250 euros pour ceux qui ont un peu plus de budget, et ce Redmi Note 8T qui passe sous la barre des 200 euros pour ceux qui ne peuvent pas trop déborder. Avec ce dernier la magie opère, et c’est même le seul smartphone à avoir reçu une note de 9/10 en novembre. C’est Geoffroy qui s’en est donné à cœur joie.

Il admire notamment la partie photo du produit qui « a le mérite de proposer un ultra grand-angle et un zoom hybride efficace. Surtout, il s’en sort très convenablement même en basse lumière. » C’est rare sur des terminaux à moins de 200 euros. Notons également les performances et l’autonomie de deux jours pour parfaire un tableau déjà très positif.

Bref, le Redmi Note 8T est donc le meilleur smartphone à moins de 200 euros. Tout simplement. Vous pouvez retrouver tous les détails dans notre test complet du 8T.

Où acheter le Xiaomi Redmi Note 8T au meilleur prix ?

Amazon Découvrir l'offre 164€ eGlobal Central France Découvrir l'offre 133€ Rakuten Découvrir l'offre 137€ Gearbest Découvrir l'offre 150€ Electro Dépôt Découvrir l'offre 197€ Darty Découvrir l'offre 199€ Fnac Découvrir l'offre 199€ Boulanger Découvrir l'offre 199€ Voir plus d'offres Oppo Reno 2 Z : zzzzplendide

Petit frère du Reno 2 qui a fait déjà fait forte impression le mois dernier, le 2 Z est également une jolie réussite. Un peu moins que le Redmi Note 8, mais Camille lui a tout de même attribué la jolie note de 8/10. C’est très solide, pour ce smartphone proposé à 349 euros, qui vient donc se positionner en face d’un Xiaomi Mi 9T. Avec leur caméra « pop up », les deux smartphones sont d’ailleurs assez similaires.

Comme le Reno 2 « tout court », cette version moins chère brille par son équilibre général avec deux points forts principaux. Cale commande avec l’autonomie : « le smartphone est endurant puisqu’il tient facilement deux jours complets. Il profite aussi d’une recharge rapide satisfaisante. », ainsi que le design général de l’objet, grâce notamment à la bonne intégration des capteurs arrière, et le module avant « pop up » qui laisse s’exprimer tout l’écran.

Après des débuts en demie teinte en France, Oppo arrive désormais clairement à se hisser au niveau de marques mieux installées dans le paysage, à commencer par Xiaomi. La concurrence fait décidément rage sur ce segment milieu de gamme. Pour en savoir plus, vous pouvez consulter notre test complet du Oppo Reno 2 Z.

Où acheter le Oppo Reno 2 Z au meilleur prix ?

Darty Découvrir l'offre 349€ Fnac Découvrir l'offre 349€ Boulanger Découvrir l'offre 349€ Rakuten Découvrir l'offre 349€ Honor 9X : toujours avec les honneurs

L’arrivée de Xioami en France a en partie éclipsé Honor, mais la filiale de Huawei s’en sort toujours bien, la preuve avec le Honor 9X, un smartphone de milieu de gamme inférieure puisqu’il est proposé à 249 euros. C’est encore Camille qui l’a testé et qui lui attribue la confortable note de 8/10. C’est bien.

Où acheter le Honor 9X au meilleur prix ?

Amazon Découvrir l'offre 242€ Rakuten Découvrir l'offre 239€ RueDuCommerce Découvrir l'offre 242€ Darty Découvrir l'offre 249€ Fnac Découvrir l'offre 249€ Boulanger Découvrir l'offre 249€ Electro Dépôt Découvrir l'offre 249€ Gearbest Découvrir l'offre 255€ Voir plus d'offres

Le smartphone a pour principal avantage d’opter pour une caméra pop-up lui aussi, que l’on voit beaucoup plus rarement sur ce segment à moins de 250 euros. Un élément de design sympathique, qui est d’autant plus intéressant, que l’écran est particulièrement grand : 6,59 pouces. Cela en fait un excellent compagnon pour regarder du contenu, d’autant plus qu’elle profite « d’une bonne luminosité et d’un bon taux de contraste. » On déplore en revanche, des couleurs un peu trop froides.

Globalement, Honor s’en tire avec les… honneurs, même s’il commet quelques impairs. On vous donne tous les détails dans notre test du Honor 9X. 

Reame 2X Pro : la bonne surprise difficile à trouver

Nous avons également testé le Realme X2 Pro le mois dernier, et nous avons été agréablement surpris par le terminal. Il brille par sa puissance et sa recharge rapide 50 W. Malheureusement, le smartphone est commercialisé de façon très anecdotique en France. Il est donc assez difficile à trouver autrement qu’en import. Il n’est donc pas vraiment dans notre TOP 3 à proprement parler, mérite tout de même un coup d’œil.

Realme X2 Pro Fiche produit Disponible sur Amazon à 449€ Voir le test 8/10

Où acheter le Realme X2 Pro au meilleur prix ?

Amazon Découvrir l'offre 449€ Rakuten Découvrir l'offre 440€

Plus de Guide smartphones

Catégories: Mobile

Forfait mobile ajustable : Prixtel prolonge son offre Le complet à 4,99 euros par mois

FrAndroid - sam, 07/12/2019 - 09:00

Pourquoi payer pour des données mobiles que l’on ne consomme pas ? C’est le constat de Prixtel, qui propose un forfait mobile ajustable qui s’adapte à la consommation de l’utilisateur.

L’opérateur français Prixtel prolonge son offre promotionnelle sur le forfait mobile Le complet jusqu’au 10 décembre. Pour les non-initiés, Prixtel se démarque de la concurrence en proposant des forfaits ajustables qui s’adaptent à votre consommation, à partir de 4,99 euros par mois. Une particularité qui ne fait pas grimper les prix, puisque les tarifs proposés sont très compétitifs, surtout avec une couverture réseau fournie par Orange.

Découvrir le forfait mobile Le complet de Prixtel

Un forfait mobile avec 5 Go à partir de 4,99 euros

Le forfait mobile Le complet est actuellement en promotion pendant 12 mois, ce qui le rend encore plus attractif que d’habitude. Le premier palier mensuel est à 4,99 euros et donne accès à tout ce que l’on attend d’un forfait mobile : appels, SMS et MMS illimités en France ainsi que 5 Go de données mobiles, sans engagement de durée. Mais ce n’est pas tout puisque le nombre de données mobiles peut être plus important pour suivre la consommation de l’utilisateur :

  • entre 0 et 5 Go de data, la facture est donc de 4,99 euros par mois pendant un an (puis 9,99 euros)
  • entre 5 et 15 Go de données mobiles, l’abonnement passe à 9,99 euros par mois pendant un an (puis 14,99 euros)
  • entre 15 et 50 Go de data, le tarif est de 14,99 euros par mois pendant un an (puis 19,99 euros)

Au-delà de 50 Go de données mobiles consommées, il n’y a pas de palier caché ni de mauvaise surprise, le débit est tout simplement réduit. Le forfait mobile Le complet porte bien son nom puisqu’il intègre également de quoi voyager en toute sérénité avec :

  • 5 Go de data pour le premier palier, puis 7,4 Go, à utiliser chaque mois en Europe et en outre-mer
  • Appels, SMS et MMS illimités en Europe et en outre-mer

Découvrir le forfait mobile Le complet de Prixtel

Quels que soient les paliers, l’offre de Prixtel est très compétitive. D’une part parce que les prix sont attractifs qu’importe le palier. D’autre part, l’ajustabilité du forfait permet de faire des économies sur la durée. En effet, la consommation de données mobiles n’est pas la même d’un mois à l’autre. Il suffit que l’on reste connecté au WiFi de son bureau et de son domicile pour n’utiliser que très peu de data. Au contraire, un déplacement professionnel ou des vacances en France peuvent être les sources d’une consommation plus importante de données. Le forfait Le complet permet à l’utilisateur de ne payer que ce qu’il consomme plutôt que de payer pour des données mobiles qui ne sont pas utilisées.

Le choix du réseau entre Orange et SFR

Prixtel est un MVNO, c’est-à-dire qu’il loue à d’autres opérateurs leur réseau mobile. Ainsi, Prixtel collabore avec Orange et SFR et laisse le choix de la couverture réseau à l’utilisateur. Cela permet de choisir parmi les deux réseaux celui qui offre la meilleure couverture dans sa région. Pour faciliter ce choix, Prixtel propose un outil qui permet de déterminer quel opérateur propose la meilleure offre à une adresse donnée grâce aux données de l’ARCEP. En cas de déménagement ou déplacement prolongé, il est possible de changer de couverture réseau en quelques clics depuis son espace client accessible sur le site de Prixtel.

L’outil de Prixtel compare la performance des réseaux à une adresse donnée.

 

Changer d’opérateur est devenu très facile

Plus besoin de faire de lourdes démarches pour changer d’opérateur, c’est devenu très simple et transparent. Lors de la souscription, Prixtel demande l’identifiant RIO de l’utilisateur (récupérable en composant le 3179). Celui-ci permet deux choses. La première est de conserver son numéro de téléphone dans le cas d’un changement d’opérateur. La seconde, c’est qu’il permet de déclencher automatiquement le changement de ligne auprès de l’ancien opérateur, sans intervention nécessaire de l’utilisateur.

Découvrir le forfait mobile Le complet de Prixtel

Article sponsorisé par Prixtel

Cet article a été réalisé en collaboration avec Prixtel. Il s'agit d'un contenu créé par des rédacteurs indépendants au sein de l'entité Humanoid Content, l'équipe éditoriale de FrAndroid n'a pas participé à sa création. Nous nous imposons les mêmes critères pour vous proposer un contenu unique et de qualité.

Tous les derniers Bons plans

Catégories: Mobile

OnePlus 8 « Lite » : Onleaks annonce le retour au milieu de gamme pour Oneplus

FrAndroid - sam, 07/12/2019 - 08:30

OnePlus préparerait un nouveau smartphone milieu de gamme en plus des OnePlus 8 et OnePlus 8 Pro. Le retour à des prix serrés pour la marque ?

OnePlus a un parcours unique en son genre sur le marché des smartphones. La marque fondée au sein de BBK Electronics (Oppo, Realme, Vivo) est rapidement devenue l’une des références sur le marché.

Elle a commencé ce parcours en cassant les prix (269 euros pour le OnePlus One), avec des smartphones partageant les caractéristiques des fleurons pour seulement la moitié du prix. Toutefois, génération après génération, la marque a augmenté ses prix, jusqu’à atteindre 759 euros avec le OnePlus 7T Pro.

Si OnePlus ne semble pas prêt à baisser ses prix pour les OnePlus 8 et OnePlus 8 Pro, elle préparerait pour un troisième modèle, plus accessible. OnePlus s’était déjà essayé à un modèle indépendant avec le OnePlus X en 2015, sans jamais en sortir un successeur.

Un modèle « Lite »

On doit cette rumeur à Onleaks, qui partage sur le site 91mobiles, les premières images de ce OnePlus milieu de gamme.

On peut voir un smartphone intégrant un écran bord à bord 2D à l’avant, de 6,4 pouces de diagonale environ, avec un perçage au centre pour la caméra en façade, et un module photo en haut à gauche au dos. Ce module n’intègrerait que deux appareils photo, contre 3 caméras pour le OnePlus 8.

Ce design ressemble beaucoup à ce que Samsung prépare avec son Galaxy A51. En regardant de plus près, on peut constater l’absence de port jack, et l’intégration d’un port USB-C. Enfin un coloris bleu serait au programme, ce qui n’est pas surprenant pour 2020.

D’après les rendus, ce OnePlus 8 « Lite » mesurerait environ 159,2 x 74 x 8,6 mm. Il s’agit ici avant tout d’une fuite du design de l’appareil, et nous n’avons pas d’informations ou de fuites concernant ses caractéristiques internes pour le moment.

Il sera intéressant de voir si OnePlus choisit d’intégrer un Snapdragon 855 ou 865 dans ce smartphone, plutôt qu’un SoC pensé pour les appareils milieux de gamme, comme un Snapdragon 700 ou 600.

Fuites, rumeurs ou bourdes… comment connaît-on tout d’un smartphone avant son annonce officielle ?

91mobiles

Catégories: Mobile

Abonnement Free en hausse, iPhone sans Lightning en 2021 et rendu presse du Galaxy A71 – Tech’spresso

FrAndroid - sam, 07/12/2019 - 08:00

Vous n’avez pas eu le temps de suivre l’actualité hier ? Voici ce qui a marqué le vendredi 6 décembre : Free ajoute une option payante à ses forfaits, les iPhone de 2021 n’auraient plus de prise Lightning et le Galaxy A71 se révèle en rendu presse. Pour ne manquer aucune actualité, pensez à vous inscrire à la newsletter FrAndroid.

Free : attention votre forfait va augmenter, voici comment le refuser

L’option Youboox One, aujourd’hui gratuite et incluse dans de nombreux abonnements, va devenir automatiquement payante à partir du 1er février 2020. N’oubliez pas d’y renoncer avant de subir l’augmentation.

Un iPhone sans Lightning en 2021 ? Apple réaliserait la promesse de l’iPhone X

Ming-Chi Kuo a une nouvelle fois partagé ses analyses concernant les projets d’Apple sur les 2 ans à venir. Un iPhone sans ports arriverait en 2021.

Samsung Galaxy A71 : admirez sa face avant dans ce rendu presse

Le nouveau lineup milieu de gamme de Samsung n’en finit plus de se dévoiler. Evan Blass nous offre un nouveau rendu de la face avant du Galaxy A71, permettant de mieux apprécier son nouveau design.

Retrouvez l'actualité des jours précédents dans le Tech'spresso

Catégories: Mobile

Nos 10 idées cadeaux pas chers, ici tout est à moins de 20 euros

FrAndroid - ven, 06/12/2019 - 20:35

Pour offrir un cadeau à un proche fan de tech, il est parfois difficile de se décider tant à moins de 20 euros, la qualité du produit peut faire douter. Nous avons donc sélectionné plus de 10 produits à moins de 20 euros.

Que ce soit pour Noël ou toute autre occasion, offrir un cadeau tech peut parfois être un chemin semé d’embûches, surtout lorsque l’on a un budget serré. Nous avons sélectionné nos 10 meilleures idées cadeaux pour moins de 20 euros pour que vous puissiez faire plaisir à vos proches geek ou moins geek.

Support de bureau Simpeak

Pour visionner son smartphone sans avoir à le tenir, le support Simpeak est un produit idéal. Dans son format compact er repliable sur lui même, ce support en aluminium permet de tenir le smartphone en position verticale ou horizontale avec un design imaginé pour laisser l’appareil en charge lorsqu’il est posé dessus.

On peut l’utiliser pour bien plus qu’un smartphone tout appareil comme une tablette ou une Nintendo Switch. Elle est d’ailleurs très utile pour un appareil comme la console de Nintendo puisqu’on ne peut nativement pas l’utiliser sur son support en la laissant branchée.

Le support de bureau Simpeak en bref
  • Design en aluminium
  • Compatible avec de nombreux appareils
  • Permet de charger l’appareil sur le support

Retrouvez le support de bureau Simpeak à moins de 13 euros sur Amazon

Support magnétique Aukey pour voitures

Le smartphone est devenu central, même au volant, avec les applications de navigation comme Waze, Google Maps ou Apple Plans, le téléphone a remplacé le bon vieux GPS. Pour pouvoir s’en servir, il faut qu’il tienne quelque part et on rappelle qu’il ne faut pas avoir son appareil à la main au volant. Il faut l’accrocher quelque part et donc le support magnétique Aukey pour voiture est parfait pour ça.

Il fonctionne en deux pièces, un petit sticker à coller sur le dos du smartphone qui contient un aimant puis un support à attacher sur les grilles d’aération de la voiture. Ainsi, pas besoin d’attacher le smartphone avec une pince, il n’y a qu’à le poser contre le support.

Le support magnétique Aukey pour voiture en bref
  • Plus besoin de « coincer » le smartphone avec des pinces
  • Le smartphone est bien stabilisé et ne risque pas de tomber
  • Pas besoin de coque, juste de coller un petit sticker

Retrouvez le suppoort magnétique pour voitures Aukey à moins de 9 euros sur Amazon

Batterie externe 6 700 mAh et 10 000 mAh Anker

Beaucoup de smartphones ont une bonne autonomie, mais parfois, cela n’est pas assez. C’est là qu’une batterie externe rentre en jeu, avec les deux batteries Anker PowerCore II 6 700 mAh et 10 000 mAh, vous aurez de quoi tenir encore plus longtemps. Dans un format compact, ces batteries pourront facilement se glisser dans un sac ou même dans une poche de jean.

Ces deux batteries pourront faire tenir respectivement une charge complète et demie pour le modèle 6 700 mAh à deux et demie pour la 10 000 mAh pour un Samsung Galaxy S10 classique. Un indicateur LED servira à indiquer le niveau de batterie restant dans la batterie. Pour la recharger, elle utilise un câble micro-USB fourni.

Les batteries externes Anker PowerCore II en bref
  • Une capacité permettant de recharger le smartphone plus d’une fois
  • Un format compact
  • Un indicateur LED pour l’autonomie restante

Retrouvez la batterie externe Anker PowerCore II 6 700 mAh à moins de 18 euros sur Amazon

Retrouvez la batterie externe Anker PowerCore II 10 000 mAh à moins de 21 euros sur Amazon

Au moment où nous écrivons ces lignes, la version 10 000 mAh de la batterie est en réduction chez Amazon, lorsqu’elle reviendra à son prix de base, elle sera à 27 euros.

Câble USB-C 2 mètres Aukey

Avoir un câble USB qui fonctionne c’est bien, avoir un câble USB long, c’est mieux ! Avec les câbles Aukey de 2 mètres, vous pourrez facilement brancher votre smartphone et ne pas avoir à vous soucier de le poser loin de la prise électrique (si elle est loin de votre lit par exemple). Avec son fil entouré de nylon, ce câble est bien plus solide que ceux fournis de base avec le smartphone et ne s’emmêle pas.

Câble USB-C oblige, il est compatible avec de nombreux appareils comme un smartphone récent, la Nintendo Switch, les MacBook récents ou certains ordinateurs. Nous sommes en transition vers la nouvelle norme universelle et se procurer un bon câble USB-C est donc une très bonne initiative.

Le câble USB-C 2 mètres Aukey en bref
  • Un câble long
  • Fil entouré de nylon pour une plus grande solidité
  • Compatible avec tous les appareils USB-C

Ce câble est disponible en deux options : USB-C vers USB-A ou USB-C vers USB-C.

Retrouvez le câble USB-C vers USB-C 2 mètres Aukey à moins de 9 euros sur Amazon

Retrouvez le câble USB-C vers USB-A 2 mètres Aukey à moins de 9 euros sur Amazon

Support de charge sans-fil Aukey

Encore un produit Aukey, la marque étant omniprésente dans le monde des accessoires à bas prix pour smartphones, il était logique de la voir produire un chargeur sans-fil. Mais ce n’est pas qu’un simple chargeur puisqu’il fait également office de support pour son smartphone. Ainsi, lorsque l’appareil charge, vous pouvez toujours garder un œil dessus.

De plus, c’est un chargeur sans-fil rapide, montant à une puissance de 10 W, il pourra charger complètement un smartphone en quelques heures. Compatible avec la norme Qi, il fonctionnera avec tous les smartphones supportant la charge sans-fil (même les iPhone). Vous pouvez donc le poser sur votre table de chevet ou votre bureau, il sera toujours utile tout en étant performant. Pour le brancher, il faudra utiliser un câble USB-C, il y en a un fourni dans la boîte.

Le support de charge sans-fil Aukey
  • Compatible avec la totalité des smartphones Qi
  • Supporte la charge rapide 10W
  • Permet de garder le téléphone levé

Retrouvez le support de charge sans-fil Aukey à moins de 21 euros sur Amazon

DVD et Blu-Ray : les meilleurs films à offrir

Un DVD ou un Blu-Ray est toujours une bonne idée de cadeau, malgré l’avènement de Netflix et de Prime Video, les « galettes » n’ont pas besoin de connexion ni d’abonnement. Les lecteurs DVD ou Blu-Ray sont encore souvent présents dans nos salons (la PS4 ou Xbox-One sont des lecteurs Blu-Ray et DVD d’ailleurs).

Nous avons donc sélectionné les meilleures offres pour des films ou des coffrets en DVD ou Blu-Ray pour passer vos meilleures soirées sans avoir à se soucier d’une connexion internet capricieuse.

Pistolet Nerf Fortnite

Nerf a beau sembler viser un public jeune, la marque est toujours très populaire chez certains adultes ayant toujours une « âme d’enfant ». Le blaster Nerf est un modèle le plus populaire, la marque s’est associée avec le jeu Fortnite pour sortir plusieurs produits en collaboration, ainsi est né le blaster Nerf x Fortnite. Il s’inspire de l’esthétique de Fortnite avec un design « cartoonesque » et surtout du blaster disponible directement dans le jeu.

Le canon peut se détacher pour jouer avec une arme plus compacte. Elle tire les fameuses fléchettes en mousse Nerf (6 sont fournies dans la boite) avec un chargeur pouvant en supporter 3. Enfin, pas besoin de batterie ou de piles pour jouer !

Le pistolet Nerf Fortnite en bref
  • Un design identique au blaster de Fortnite
  • Facile à manipuler
  • Pas besoin de piles ou de batterie

Retrouvez le blaster Nerf Fortnite SP-L à moins de 17 euros sur Amazon

Retrouvez le blaster Nerf Fortnite SP-L à moins de 20 euros à la Fnac

Inateck BTSP-10 Plus

Pour moins de 20 euros, difficile de trouver une enceinte Bluetooth performante, mais nos yeux se sont posé sur la Inateck BTSP-10 Plus. Cette enceinte mise sur son prix. Elle fait ce que l’on espère d’une enceinte à 20 euros : avoir des haut-parleurs plus performants que ceux de notre smartphone pour une soirée en petit comité ou en appoint dans une cuisine ou une chambre. Avec son design composé d’hexagones et se basant sur du rouge et du noir, elle est assez jolie et pourra être posée sur un meuble sans gâcher la vue.

Son gros point fort est son autonomie, Inateck annonce près de 15 heures de musique sans avoir à la brancher. Si elle tombe à plat, un câble micro-USB fourni dans la boîte sera nécessaire. Pour ce prix, il ne faut pas s’attendre à des miracles. Mais à 20 euros, c’est une option simple.

L’enceinte Inateck BTSP-10 Plus en bref
  • Une énorme autonomie
  • Un design réussi

Retrouvez l'enceinte Intack BTSP-10 Plus à moins de 20 euros sur Amazon

Série PlayStation Hits

La série de jeux PlayStation Hits est une gamme de jeux à succès de la PlayStation 4 qui sont à présent disponibles au rabais. Y sont présents des jeux exclusifs à la PS4 qui ont été acclamés par la critique à leur sortie comme God of War, Uncharted 4 ou The Last of Us : Remastered à moins de 20 euros.

Que ce soit pour leurs graphismes ou pour leur histoire, ces jeux étaient en premier rang des rayons jeux vidéo il y a encore 1 an ou deux. Par le biais de cette gamme, Sony et les éditeurs des jeux offrent des titres de grande qualité pour un prix imbattable.

Les meilleures offres PlayStation Hits

De nombreux autres jeux sont disponibles dans cette gamme, il suffit de chercher « Playstation Hits » dans la barre de recherche du e-commerçant de votre choix.

Figurines illuminées Pixel Pals

Pour décorer un salon ou une chambre, une petite figurine ne fait jamais de mal. Les Pixel Pals sont des petites figurines pixellisées de personnages emblématiques de la culture geek, sous licence qui plus est ! D’une hauteur de 15 centimètres, elles se rangent facilement sur une étagère ou sur un bureau pour rajouter une touche de Pixel Art à la décoration.

Ces figurines sont aussi des petites lampes ! En insérant deux piles AAA dedans, il sera possible d’allumer la figurine. Ça ne pourra pas remplacer une table de chevet, mais ça ne fait qu’embellir le produit. À la manière d’autres figurines, elles sont numérotées selon le personnage pour le plus grand bonheur des collectionneurs.

Les figurines Pixel Pals en bref
  • Des personnages sous licence en Pixel Art
  • Une figurine illuminée
  • Des modèles numérotés

Retrouvez les Pixel Pals pour moins de 15 euros sur Amazon

Retrouvez les Pixel Pals pour moins de 15 euros à la Fnac

Nos autres guides

Si vous n’avez pas trouvé votre bonheur, nous avons de nombreux guides sur différents sujet pour vous aider à faire vos choix. Vous pouvez retrouver notre guide des meilleurs cadeaux tech à moins de 50 euros.

Les guides de smartphones Les guides audios Les autres guides

Tous les Guide par prix

Catégories: Mobile

Le smartphone doté d’un écran deux cents quarante hertz est enfin prêt

FrAndroid - ven, 06/12/2019 - 19:27

Sharp, connu pour ses innovations, va bientôt commercialiser son premier smartphone doté d’un écran 240 Hz.

Si 2019 a été l’année du Hz, 2020 le sera aussi. En effet, OnePlus (7 Pro) et Asus (ROG Phone II) sont passés respectivement à 90 et 120 Hz. Et même si nous ne sommes pas tous convaincus par l’intérêt d’un écran avec un taux de rafraîchissement plus élevé, c’est une des grandes améliorations notables de nos écrans avec l’arrivée du HDR.

Lien YouTube

Cette année, Sharp a été le premier constructeur a évoqué un écran de 240 Hz sur un smartphone. Il s’agit du Sharp AQUOS Zero2, un smartphone qui, après avoir montré quelques détails de ses caractéristiques en septembre, est prêt à débuter sa vie commerciale en 2020.

Sharp s’est toujours distingué par de nouvelles technologies introduites dans sa gamme de smartphones AQUOS, la mauvaise nouvelle est que beaucoup d’entre eux n’ont pas quitté le Japon et Sharp n’est malheureusement pas reconnu mondialement pour leurs grandes avancées. Avec cet AQUOS Zero2, Sharp ne dépassera pas les frontières nippones, mais c’est une nouvelle démonstration des capacités de constructeur japonais.

Pour rappel, le Sharp AQUOS Zero2 embarque un écran OLED de 6,4 pouces avec une définition de 2340 x 1080 pixels, dont la caractéristique la plus remarquable est son taux de rafraîchissement de 240 Hz. L’écran intègre une encoche en forme de goutte d’eau qui sert à loger un appareil photo frontal de 8 mégapixels. A l’arrière se situent deux caméras de 12 mégapixels (f/1,7) et 20 mégapixels (f/2,4) avec un objectif à ultra grand-angle , les deux embarquent un stabilisateur optique. À l’intérieur, nous avons un Qualcomm Snapdragon 855 avec 8 Go de RAM et 256 Go de stockage UFS 3.0, tandis que la batterie offre une capacité de 3 130 mAh. C’est dommage de ne pas attendre quelques semaines pour profiter du nouveau Snapdragon 765. En plus de cela, cet AQUOS Zero2 répond aux certifications IP68, il est donc étanche à l’eau et à la poussière.

La Sharp AQUOS Zero2 sera mise en vente au Japon au cours du premier trimestre de 2020 et sa disponibilité à Taïwan a également été confirmée. Il sera disponible en deux couleurs : Astro Black et Misty White, et à ce jour, son prix est inconnu. Comme vous vous en doutez, malheureusement, peu d’applications seront compatibles avec le mode 240 Hz.

MyDrivers

Catégories: Mobile

Les smartphones de 2020 seront-ils tous bleu ?

FrAndroid - ven, 06/12/2019 - 18:42

Pantone Color Institute vient de dévoiler l’heureuse élue de l’année prochaine : le « PANTONE 19-4052 Classic Blue ».

Pantone Color Institute vient de nommer la couleur de l’année 2020 : classic blue. Cette couleur est en passe d’influencer les collections déco, mode et beauté l’année prochaine. D’après l’entreprise mondialement connue, cette couleur exprime la « confiance, foi, stabilité, horizons infinis ». Il est donc probable que l’on découvre au moins un smartphone avec ce (Grand) bleu intemporel et protecteur – le Classic Blue (Pantone® 19-4052). Il est précisé un peu loin dans le communiqué de presse que cette couleur apporterait « sentiment de paix et de tranquillité à l’esprit humain, (…) aide à la concentration et apporte une clarté semblable au laser, recentrant nos pensées ».

Dans le marché du smartphone, la plupart des constructeurs préfèrent un élégant dégradé de couleurs, tandis qu’Apple a fait le choix de différentes teintes de couleurs. Le jaune et le rouge sont moins vifs que l’iPhone XR, tandis que le blanc semble un tout petit peu plus crème. Le vert et le mauve ont remplacé le bleu et le corail. Le vert est d’ailleurs assez turquoise en fonction de l’éclairage, et tire donc parfois vers le bleu pâle.

Apple iPhone 11, Huawei P30 Pro et Samsung Galaxy Note 10

Pour information, la couleur Pantone de l’année dernière était un Ultra Violet, on peut donc y voir une certaine influence.

Catégories: Mobile

Test des Sennheiser Momentum True Wireless : copie propre pour les premiers écouteurs sans-fil de Sennheiser

FrAndroid - ven, 06/12/2019 - 18:30

Le spécialiste de l’audio Sennheiser propose à ce jour un seul modèle d’écouteurs sans-fil. Conçus pour une utilisation quotidienne, les Momentum True Wireless sont-ils à la hauteur des attentes ? Nous les avons testés, et voici notre avis sur la question.

Sennheiser aura attendu 2019 avant de sortir ses premiers écouteurs true wireless. La marque allemande avait déjà des écouteurs que certains caractérisent de « sans-fil » au catalogue, mais ces derniers étaient tout de même reliés entre eux par un cordon. Que valent les uniques écouteurs sans-fil de Sennheiser, hormis les 300 euros demandés ? Réponse dans ce test complet, après deux semaines d’utilisation quotidienne.

Fiche technique Sennheiser Momentum True Wireless StyleIntra-auriculaires Bluetooth5.0 Réduction de bruitPassive CodecsSBC, aptX, aptX Low Latency, AAC Surfaces tactilesVolume, multifonction et mode transparent ÉtanchéitéIPX4 Autonomie annoncée4 heures Autonomie annoncée avec étui12 heures Port de recharge du boîtierUSB-C Masse13.2 g (x2) Masse étui56.6 g Un design soigné pour un bon confort d’utilisation

L’appréciation du design d’un produit est subjectif, mais je dois avouer avoir aimé celui des Momentum True Wireless. La partie visible des écouteurs est en aluminium et est frappée du logo du constructeur tandis que le corps des écouteurs est en plastique noir mat. La finition du produit inspire confiance. Les écouteurs dépassent certes de l’oreille, mais bien moins que certains de ses concurrents. Sennheiser a en effet décidé de concentrer les composants des écouteurs en un seul bloc, au lieu par exemple de les disperser dans une tige.

Les écouteurs sous tous les angles

Les Momentum True Wireless sont de véritables écouteurs intra-auriculaires dans la mesure où il est nécessaire de les visser dans l’oreille pour qu’ils restent en place. Le but est de les faire pivoter pour les caler contre la partie haute de la conque de l’oreille. Le maintien en sera bien meilleur et les écouteurs seront moins visibles, mais une sensation de gêne risque d’apparaître lors des longues écoutes. L’écouteur fait en effet pression sur cette partie de l’oreille, ce qui peut devenir désagréable. Il suffira alors de désaxer les écouteurs pour les déloger de la conque, ce qui leur donnera un aspect (et seulement un aspect) tombant. Retenez que les écouteurs ne sont jamais tombés de mes oreilles durant mes deux semaines de test.

Les écouteurs sont sans surprise bien visibles

Sachez que ces remarques relèvent de mon utilisation personnelle et surtout de la forme des mes oreilles. Justement, les écouteurs sont livrés avec quatre paires d’embouts de différentes tailles afin de combler le plus d’utilisateurs possibles.

Une fois inséré dans l’oreille, le corps des écouteurs agit comme un véritable bouchon. Ainsi, si les Momentum True Wireless ne proposent pas de réduction de bruit active, l’isolation passive créée par cet effet bouchon installe tout de même l’utilisateur dans une bulle de confort. J’écoute ma musique à un volume que je caractérise de raisonnable dans les espaces bruyants comme la rue ou les transports en commun, et je n’ai jamais été dérangé par les bruits extérieurs. Comprenez qu’avec le volume réglé à 60%, il est impossible de suivre une conversation et surtout compliqué d’entendre arriver une voiture derrière soi. Si des personnes, dont la mienne, apprécient tout particulièrement cette sensation d’isolement, elle reste tout de même dangereuse, du moins gênante dans certaines situations.

Sennheiser a pensé à tout et propose une solution pour pallier ce problème : le mode « Transparent Hearing« . Ce dernier récupère les bruits environnants grâce aux micros des écouteurs et les transmet à l’utilisateur. Il est alors possible d’écouter sa musique tout en restant alerté par ce qui nous entoure. J’ai, sans surprise, trouvé ce mode très efficace et pratique dans les transports en commun car il permet d’entendre, du moins de discerner, les annonces des arrêts. Attention, rien n’est filtré, je pouvais donc aussi capter les conversations de mes voisins de bus ainsi que ses bruits de roulement.

Il ne faut pas abuser de ce mode dans la mesure où il peut devenir trop artificiel dans des situations plus calmes : vous serez plus à même d’entendre un léger et constant bourdonnement. Aussi ne vous amusez pas à activer le mode transparent en courant puisque la seule chose que vous entendrez sera le vent – oui je sais je cours vite.

Les Sennheiser Momentum True Wireless

Ce mode reste une réussite s’il est utilisé correctement : je m’en suis principalement servi dans les transports en commun et lorsque je voulais m’assurer d’entendre les voitures venir derrière moi. Il permet également de suivre une conversation avec une personne, même si garder ses écouteurs en échangeant avec quelqu’un relève selon moi d’une certaine impolitesse.

Bonne nouvelle, il n’est pas forcément nécessaire de passer par l’application mobile pour activer ce mode : il est possible de le faire via les écouteurs. Chaque écouteur est en effet doté d’une surface tactile avec laquelle l’utilisateur peut interagir pour gérer le volume, mettre en pause la musique ou encore invoquer son assistant vocal. Les possibilités sont nombreuses, ce qui impose de suivre le guide des commandes pour ne pas se perdre.

Notez la notice papier assez vieux jeu de Sennheiser

  • Simple appui écouteur gauche : lecture/pause
  • Double appui écouteur gauche : musique suivante
  • Triple appui écouteur gauche : musique précédente
  • Appui maintenu écouteur gauche : baisser le volume

 

  • Simple appui écouteur droit : assistant vocal, accepter et terminer un appel
  • Double appui écouteur droit : activer/désactiver le mode transparent et rejeter un appel
  • Appui maintenu droit : augmenter le volume

Toutes les options imaginables sont présentes, ce qui donne cette impression de ne plus jamais avoir à passer par son téléphone. Enfin il faudra tout de même retenir et effectuer correctement chaque geste en temps voulu pour ne pas raccrocher au nez de notre interlocuteur par erreur. On se demande alors si Sennheiser n’aurait pas mieux fait de proposer moins de possibilités pour éviter les mélanges – j’invoque souvent Google Assistant en voulant activer le mode transparent. En revanche, le système pour augmenter ou baisser le volume est assez intuitif. La précision est limitée, mais cela fait le travail lorsque le téléphone n’est pas accessible.

À l’usage : un boîtier de charge ergonomique

Les Momentum True Wireless sont très agréables à utiliser au quotidien. Ils n’ont aucun problème à rester dans mes oreilles, même lorsque je les “dévisse” légèrement pour faire disparaître la sensation de gêne après une longue écoute. Retenez que Je répondrais cependant par la négative à la question “Peut-on faire du sport avec ces écouteurs ?” Ils restent bien en place lorsque je cours cinq minutes tous les matins pour ne pas rater mon train, mais ne me donnent pas confiance pour une réelle session de course à pied. Surtout, ils deviennent trop désagréables à porter lors d’activités sportives où la tête est en constant mouvement, c’est-à-dire pour la majorité des sports. Sachez que ce fait n’a rien d’anormal, dans la mesure où ces écouteurs sont destinés à un usage lifestyle et non sportif. Les écouteurs sont IPX4, et résistent donc à la transpiration, aux légères pluies, mais sûrement pas à une immersion complète.

Si la présence d’une fonctionnalité “Smart Pause” est désormais indispensable pour des écouteurs sans-fil, elle reste appréciable quand elle fonctionne correctement. C’est le cas de celle des Momentum. Dès qu’un des écouteurs est retiré de l’oreille, la musique se met automatiquement en pause, avant de reprendre une fois l’écouteur remis en place. Cette option ne fonctionne pas à l’aide d’un capteur de présence mais vraisemblablement avec celle d’un accéléromètre : une fois le mouvement bien spécifique de l’écouteur qui se rapproche de l’oreille détecté, il déclenche la reprise de la musique. Cette dernière se relancera ainsi avant que l’écouteur ne soit totalement remis dans l’oreille, rien de bien gênant.

Comme bon nombre d’écouteurs sans fil, les Momentum fonctionnent sur la base de la relation “maître-esclave”. Pour faire bref, l’écouteur droit est le maître : c’est lui qui fait le lien entre le téléphone et l’écouteur gauche, qui est donc esclave. Cela signifie que vous pouvez utiliser l’écouteur droit seul, mais pas l’écouteur gauche. Dommage que les écouteurs ne basculent pas en mono lors de l’utilisation du seul écouteur droit.

Les Sennheiser Momentum True Wireless

Ce mode de fonctionnement « maître-esclave » n’est pas rare, et il explique en partie la présence d’une latence à l’écoute. Vous ne la sentirez pas sur des plateformes connues comme YouTube ou Netflix car ces dernières ont un système de compensation. Notez que la présence de la version Bluetooth 5.0 et de certains codecs réduit également cette latence. Fait assez rare pour être souligné, je n’ai pas ressenti de latence significative sur le jeu mobile Call of Duty.

Pourquoi Android est un challenge pour le Bluetooth audio et son délicat équilibre

Les écouteurs se mettent en mode appairage lors de leur première sortie du boîtier. Sur Android comme sur iOS, il faut passer par le menu Bluetooth pour connecter les écouteurs au téléphone. Une fois cette première rencontre effectuée, il suffira simplement de sortir les Momentum de leur étui et de les mettre dans vos oreilles : ils auront normalement automatiquement retrouvé le dernier téléphone auquel ils ont été connectés. L’écouteur droit attend d’ailleurs d’être inséré dans l’oreille pour annoncer qu’il est allumé et connecté au téléphone. Pratique. Sachez d’ailleurs que ces écouteurs peuvent mémoriser jusqu’à huit appareils sources – téléphones, ordinateurs. La connexion multipoint n’est pas de la partie : les Momentum True Wireless ne pourront être connectés qu’à un seul appareil source à la fois.

Il suffit de ranger les écouteurs dans leur boîtier pour les éteindre. En plus des contacts de charge, Sennheiser a pensé à installer des supports magnétiques dans le boîtier et sur chaque écouteur. Ces éléments rendent le rangement des écouteurs très facile : pas besoin de faire particulièrement attention lorsqu’on les lâche dans les compartiments du boîtier. Attention tout de même, si les écouteurs ne se déconnectent pas automatiquement du téléphone après avoir été rangés, cela signifie que les contacts de charge du corps des écouteurs et du boîtier ne sont pas réellement… en contact. La musique continuera donc d’être jouée via les écouteurs, ce qui n’est pas forcément le but recherché. Il m’est ainsi arrivé quelques fois d’entendre ma musique ou ma vidéo YouTube sortir du boîtier. Rien de bien grave puisqu’il s’agit juste de replacer les écouteurs dans l’étui, mais je me devais de souligner ce fait – je dirais qu’il comptait seulement pour 5% des utilisations.

Sachez que si la connexion a été particulièrement stable tout au long de mon test, j’ai tout de même subi un épisode de bugs sur une journée, avant de réinitialiser les écouteurs et de voir ces problèmes disparaître. Pour faire bref, les écouteurs grésillaient, n’arrivaient pas à se connecter à mon téléphone, et m’annonçaient sans arrêt des “Connexion échouée” dans l’oreille.

Attardons-nous désormais sur le design et l’encombrement du boîtier de charge. Je l’ai trouvé raisonnable pour un étui d’écouteurs d’intra-auriculaires. Il paraît sans surprise imposant face à celui des Airpods Pro, mais il reste largement transportable dans une poche de manteau et même dans celle d’un jean – la forme de l’étui se remarquera tout de même à travers le jean.

Ça passe limite, mais ça passe

Le boîtier possède un revêtement en tissu gris assez sympathique au toucher, et est frappé du logo de la marque en son centre. Au contraire des étuis classiques en plastique, le tissu reste sans surprise mouillé un peu plus longtemps au contact de l’eau.

À l’arrière se trouvent le port de chargement USB-C de l’étui ainsi qu’un bouton servant à activer une diode – cette dernière indique approximativement le niveau de batterie des écouteurs et du boîtier. Si ce dernier donne une impression de solidité lorsqu’il est fermé, ce n’est pas le cas pour la charnière lorsqu’il est ouvert : elle n’a pas l’air très résistante, il s’agira donc de la manipuler avec précaution. Retenez que, tout comme les écouteurs, le boîtier de charge est très bien fini.

Le port USB-C de l’étui de recharge

Une application réussie

À l’instar de Bose et Jabra pour ne ce citer qu’eux, Sennheiser propose une application Android et iOS. Nommée « Sennheiser Smart Control », elle permet d’apprendre à utiliser les écouteurs, de les paramétrer mais aussi de les mettre à jour. Une mise à jour m’a d’ailleurs été proposée dès la première ouverture de l’application. Cette dernière apportait une correction à certains problèmes Bluetooth, et a mis environ 30 minutes à s’installer en arrière-plan.

L’application permet entre autres de gérer la langue des annonces, la gestion de l’assistant vocal, la mise en pause automatique ou le mode transparent. L’utilisateur peut également passer par elle pour réinitialiser les écouteurs (factory reset) et ainsi éviter les manipulations trop peu intuitives.

C’est surtout pour son égaliseur que certains utilisateurs laisseront l’application installée sur leurs téléphones. Celui proposé par Sennheiser est imprécis à première vue car il n’est pas composé par bandes. Il faut donc tâtonner pour trouver sa meilleure balance des graves, médiums et aigus. Un simple appui sur le centre de l’égaliseur permet de revenir aux paramètres par défaut.

L’égaliseur de l’application

Notez que les changements réalisés avec l’égaliseur sont mémorisés par les écouteurs : ils resteront inchangés même si vous utilisez un autre appareil source. Il est malheureusement impossible de créer et d’enregistrer des profils d’écoute. Si l’application n’est pas indispensable pour une majorité d’utilisateurs « classiques » qui ne voient pas l’égaliseur comme étant primordial, elle reste bien pensée et agréable à utiliser.

 L’expertise sonore Sennheiser

J’ai particulièrement apprécié la qualité sonore proposée par les Momentum. Inutile de dire que j’ai vite senti la différence avec les quelques écouteurs entrée et moyen de gamme que je possédais. Les Bose SoundSport Free ou Beats Powerbeats Pro que j’ai testés ne déméritent pas, mais les Momentum True Wireless sont les écouteurs que j’ai préféré utiliser au quotidien. Cet avis est par définition subjectif.

Soyons concis : le son est agréable car fidèlement retranscrit. L’ensemble du spectre sonore est respecté, aucun élément ne prend réellement le dessus, même si on remarque parfois une plus forte présence des basses fréquences sur certains morceaux. Les voix sont distinctes et les basses sont précises, sans plus. Elles ne sont pas artificiellement poussées, mais se montrent percutantes quand il le faut.

Les Sennheiser Momentum True Wireless et leur étui

Le son est tout simplement agréable et ce dans toutes les situations. Ajoutons à cela la forte isolation passive produite par le corps des écouteurs et nous obtenons un sacré combo. Ce dernier est si agréable que je prenais un réel plaisir à utiliser les écouteurs pour des sessions YouTube et Amazon Prime. Les Momentum True Wireless sont des parfaits compagnons pour les transports en commun. J’étais en effet bien isolé dans ma petite bulle – avec tout de même la possibilité d’activer le mode transparent. Les morceaux en stéréo mettent encore plus en avant la spatialisation du son proposé par les écouteurs : l’immersion est très agréable, tout comme l’expérience sonore globale.

Passons désormais à la qualité d’appel proposée par les Momentum True Wireless. Elle est dans la moyenne. Si les micros des écouteurs font le travail dans des espaces calmes, ils sont malheureusement trop sensibles au vent. Comprenez que votre interlocuteur aura du mal à vous comprendre si vous êtes en pleine rue.

Une autonomie trop juste

Sennheiser promet 4 heures d’autonomie pour ses Momentum et jusqu’à 12 heures avec le boîtier de charge, soit 2 recharges supplémentaires. Qu’en est-il dans la réalité ? Comme pour chacun de mes tests de true wireless, je m’assure d’avoir chargé les écouteurs à 100% avant de lancer une playlist YouTube Music à 75% de volume. Il ne me reste alors plus qu’à attendre que l’écouteur droit s’éteigne. Ici, il aura tenu 3 heures et 51 minutes.

Les Sennheiser Momentum True Wireless et leur étui

Cette performance est tout juste correcte comparée à celles des concurrents. Citons les Bose Soundsport Free avec leurs 4h30 d’autonomie et les plus de 6 heures des Sony WF-1000XM3. La comparaison fait un peu plus mal avec les Beats Powerbeats Pro, classés hors-catégorie par leurs plus de 10 heures d’autonomie. Sachez que selon mes tests, un passage de 5 minutes dans l’étui procure à peine 19 minutes d’autonomie aux écouteurs. Notez que même si vous ne les avez pas rangés dans l’étui, ils passent automatiquement en mode veille s’ils sont inactifs pendant une heure, de quoi économiser un peu de batterie. Le niveau de batterie des écouteurs est indiqué par le téléphone auquel ils sont connectés.

Prix et disponibilité

Les Sennheiser Momentum True Wireless sont disponibles dans le commerce depuis février 2019 à un prix de 300 euros. Vous les trouverez sur le site constructeur mais également à la Fnac, Boulanger et autres Darty. Il sont actuellement en réduction à 265 euros sur Amazon.

Les écouteurs ne sont pas déclinés en plusieurs couleurs et sont donc proposés en une seule et unique version. Attention à ne pas égarer un des écouteurs : il faudra débourser 149 euros pour le racheter.

Test des Sony WF-1000xM3 : les meilleurs concurrents des AirPods

Catégories: Mobile

À saisir, Cdiscount déstocke le Samsung Galaxy Note 10 à moins de 700 euros

FrAndroid - ven, 06/12/2019 - 18:15

Si vous attendiez une baisse de prix pour passer à l’achat, c’est aujourd’hui le bon moment. Le Samsung Galaxy Note 10 est actuellement affiché à 699 euros sur Cdiscount, contre 959 euros à son lancement.

Depuis ses débuts, la gamme Galaxy Note se distingue par deux éléments importants : une grande largeur d’écran et un stylet. Avec le Samsung Galaxy Note 10, le constructeur coréen nous livre sa version la plus aboutie de sa phablette. Si l’on en reparle aujourd’hui, c’est parce qu’il est en promotion, pardi !

La gamme Galaxy Note 10 en bref
  • Le nouveau design original de la gamme Note
  • Le gain de puissance grâce à l’Exynos 9825
  • La polyvalence de l’appareil photo
  • Les nouvelles fonctionnalités liées au S Pen

Par le biais d’une vente flash, le Samsung Galaxy Note 10 (256 Go) est aujourd’hui disponible à 699 euros au lieu de 959 euros. Une très belle offre pour un produit vendu et expédié par Cdiscount, donc avec une garantie de 2 ans.

Retrouvez le Samsung Galaxy Note 10 à 699 € sur Cdiscount

La gamme Galaxy Note 10 en détail

Par rapport au Samsung Galaxy Note 9, ce successeur propose de nombreuses nouveautés, à commencer par le design. Les bordures autour de l’écran (Dynamic AMOLED de 6,3 pouces) sont plus fines, une bulle discrète vient se placer au centre pour dissimuler la caméra frontale (10 mégapixels). Comme sur les S10, le capteur d’empreintes (ultrasonique) se loge dorénavant sous la dalle et le module photo à l’arrière est de 12 + 12 + 16 mégapixels. Il s’aligne en revanche désormais à la verticale dans le coin supérieur gauche. De plus, son dos offre à la rétine de beaux reflets grâce à sa surface en verre.

Il promet par ailleurs d’être le plus puissant des smartphones coréens en intégrant le nouveau Exynos 9825 épaulé par 8 Go de mémoire vive. Gravée en 7 nm, cette nouvelle puce promet surtout de réaliser des économies d’énergie, ce qui ne serait pas de refus pour aider sa petite batterie de 3 500 mAh à tenir sur la durée. Mais ce n’est pas tout, le Note 10 profite également d’un algorithme capable de mieux comprendre et gérer les ressources qu’il faut allouer à chaque tâche. Sur le papier, cette IA est censée donner un petit coup de boost quand le téléphone en aura le plus besoin, notamment en jeu.

Enfin, comment parler de la gamme Galaxy Note sans mentionner son stylet : le S Pen. Certes, son look a changé, mais ce n’est pas le plus important : il intègre surtout des fonctionnalités Bluetooth élargies par rapport à son prédécesseur. Plus qu’un objet pour prendre des notes ou des photos à distance, le nouveau S Pen est désormais capable d’interagir avec le téléphone sans toucher l’écran, un peu à la manière d’une télécommande avec détection de mouvement. À l’heure actuelle, seulement les applications Samsung sont compatibles, mais il y a fort à parier que d’autres applications tierces suivront le pas après la sortie.

Retrouvez le Samsung Galaxy Note 10 à 699 € sur Cdiscount

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à consulter notre test du Samsung Galaxy Note 10.

Découvrez notre guide d’achat dédié

Si vous souhaitez découvrir les autres références du constructeur coréen, nous vous invitons à consulter notre guide d’achat des meilleurs smartphones Samsung en 2019.

Quel smartphone Samsung acheter en 2019 ?

Tout savoir sur le Samsung Galaxy Note 10

Catégories: Mobile

Pages

S'abonner à Sleepy SME agrégateur