Agrégateur de flux

[Bon plan] Les Sims 4 est à télécharger gratuitement sur PC jusqu'au 28 mai !

Mon Windows Phone - jeu, 23/05/2019 - 18:20

Après Ubisoft qui a offert durant une semaine son jeu Assasin’s Creed Unity suite à l’incendie de Notre-Dame, c’est un autre grand nom du monde du jeu vidéo qui a lancé une initiative similaire. EA Games vous propose en effet de télécharger les Sims 4 gratuitement jusqu’au 28 mai sur PC ou Mac.

Eh non, ce n’est pas une blague, et c’est tant mieux ! EA Games a décidé de vous faire plaisir puisque l’éditeur propose son jeu, les Sims 4, gratuitement sur sa plateforme



Continuez la lecture de l'article [Bon plan] Les Sims 4 est à télécharger gratuitement sur PC jusqu'au 28 mai !
Catégories: Mobile

Le Samsung Galaxy A70S serait le premier téléphone avec un capteur 64 MP

FrAndroid - jeu, 23/05/2019 - 15:50

Officialisé il y a peu de temps, le capteur photo mobile de Samsung 64 MP attend toujours d’être disponible sur un smartphone du marché. Le premier à l’intégrer serait le Galaxy A70S.

Photo d’illustration du Samsung Galaxy A70

En ce début de mois, Samsung avait dévoilé l’ISOCELL Bright GW1, le tout premier capteur photo pour smartphone de 64 mégapixels. Une première dans le milieu de la photographie sur mobile qui a rendu beaucoup de gens curieux quant à la qualité des clichés produits.

Le suspense va encore durer quelques mois puisque ce capteur apparaîtra pour le première fois dans un smartphone sur le Galaxy A70S, qui ne devrait pas sortir avant la deuxième partie de l’année.

Un nombre de mégapixels doublé

Le Galaxy A70 classique produit ses clichés avec un capteur de 32 mégapixels, l’arrivée du GW1 ferait doubler ce chiffre. Mais est-ce vraiment le cas ? En effet, le capteur du A70 réalise des photos en 12 MP. Sur le Galaxy A70S, le GW1 utiliserait la technique du pixel binning pour regrouper quatre pixels entre eux et offrirait donc des clichés de 16 MP.

HDR, mode nuit, capteurs, objectifs… On vous explique tout sur la photo sur smartphone

En basse luminosité il devrait produire, selon Samsung, des clichés semblables aux haut de gammes actuels et la gamme dynamique est bien supérieure à un « capteur conventionnel ». Côté vidéo, le capteur pourra filmer en 4K et sera capable d’enregistrer des vidéos full-HD au ralenti jusqu’à 480 fps.

En face, le capteur 48 mégapixels IMX586 de Sony — utilisé sur le Honor View 20, le OnePlus 7 Pro, le Xiaomi Mi 9, le Honor 20 ou l’Asus Zenfone 6 — utilise la même technologie de pixel binning pour produire des clichés de 12 mégapixels.

Le Samsung Galaxy A70S pourrait être annoncé durant la deuxième partie de l’année minimum, la firme coréenne ayant annoncé que son capteur ne serait disponible à grande échelle qu’à partir de cette période.

Gizmochina

Catégories: Mobile

J’ai vu de l’OLED sur ordinateur portable et je ne veux plus revenir en arrière

FrAndroid - jeu, 23/05/2019 - 15:20

J’ai eu l’opportunité de voir en action le Razer Blade 15 Advanced équipé d’un écran OLED Samsung en définition 4K et compatible HDR 400. Il s’agit sans nul doute de l’avenir des ordinateurs portables.

J’assiste aujourd’hui à une présentation européenne de Razer, qui a voulu nous expliciter une dernière fois son programme pour 2019. Nous le connaissions cependant déjà, puisque ses produits sont déjà sortis.

Parmi eux, on retiendra le Razer Blade 15 Advanced, qui en prime de s’équiper des dernières puces Intel i7 HQ a accès aux dernières Geforce RTX du modèle 2060 jusqu’au 2080 Max-Q. Cependant, il existe une édition à laquelle nous n’avons pas accès en France : le modèle 4K, qui a la particularité d’intégrer l’une des premières dalles OLED disponibles sur ordinateur portable. J’ai eu l’occasion de la voir de mes propres yeux aujourd’hui.

Le Razer Blade 15 Advanced à écran OLED est sublime

Trois ordinateurs attendaient la délégation de journalistes européens dans une pièce : le Blade 17, et deux Blade 15 Advanced. Pourtant, un seul des trois présents a su agripper immédiatement mon regard : le modèle OLED bien sûr. De loin, on voit déjà la claire différence entre le modèle IGZO LCD et l’OLED.

Des couleurs vives, puissantes, une forte luminosité maximale, une netteté et une précision d’image époustouflante… J’ai beau avoir dans ma poche un écran OLED, avoir l’habitude d’interagir avec de nombreux smartphones utilisant cette technologie d’écran, et avoir eu plusieurs occasions de voir des TV OLED dans ma vie… tout cela reste saisissant.

 

Le Razer Blade 15 Advanced 4K offre sur sa diagonale de 15 pouces une définition UHD 4K, ainsi qu’une certification HDR 400. Il s’agit de la plus basse certification disponible actuellement, mais elle arrive déjà à mettre une belle claque.

Je note tout de même que l’effet « wahou » ne perdure pas nécessairement dès lors que l’on baisse la luminosité de l’écran de moitié, et disparaît sur les plus bas crans. Pourtant, ma rétine est restée subjuguée par la vivacité des couleurs que j’ai vues, dont la gamme étendue couvre d’ailleurs 100 % de l’espace de couleurs DCI-P3.

L’OLED a de trop gros défauts actuellement

À côté du Razer OLED se trouve l’exact même modèle avec un écran IGZO LCD avec une définition 1080p. Il n’a pas perdu de sa superbe, mais j’ai désormais du mal à lui trouver autant d’attirance alors que la superbe dalle OLED lumineuse s’anime à ses côtés. Pourtant, à l’utilisation, l’IGZO LCD sera très clairement meilleur : la définition 4K sur une diagonale de 15 pouces est discutable, particulièrement pour les joueurs, et la dalle OLED produite par Samsung est bloquée au 60 Hz quand les 144 et 240 Hz sont atteints par le modèle plus classique.

Énormément de reflets malgré la luminosité maximale

Razer nous dit que le Razer Blade 15 Advanced à écran OLED est donc plutôt destiné aux créatifs, mais là encore, mieux vaut peut-être réserver la puissance de la machine à ses rendus plutôt qu’à la définition. Une dalle de 15 pouces reste chiche pour avoir un espace de travail cohérent pour quelqu’un faisant du montage et/ou du graphisme, et l’écran tactile uniquement fourni sur la version OLED est peu justifiable puisqu’il n’est pas rabattable sur lui-même. Pire, l’inclusion du tactile force une dalle glossy non-traitée qui attrape énormément les reflets.

Prix et disponibilité du Razer Blade 15 Advanced 4K OLED

Aussi, je ne suis pas malheureux que ce modèle ne soit pas disponible en France, mais uniquement aux États-Unis, en Angleterre et en Allemagne actuellement. Pour cause : si je devais tester ce nouveau line-up, je sais déjà que je ne le recommanderai pas, d’autant plus en sachant que Razer danse autour de la question de l’autonomie, argumentant qu’il n’existe pas vraiment de benchmark pour tester l’ordinateur. Moins que des benchmarks, il manque surtout des concurrents à qui le comparer pour atténuer l’impression d’un retour en arrière. Particulièrement alors que la machine est vendue 3 600 euros avec cette dalle et toutes les caractéristiques poussées au maximum. En dehors de sa dalle, et d’un poids très légèrement supérieur, ce modèle est en tout point similaire au classique, bordure inférieure comprise.

Pour autant, impossible de nier à quel point l’OLED fait son effet sur cette catégorie d’appareils que la technologie d’écran n’a pas encore vraiment touché. Il faut le voir pour le croire, les photos et vidéos ne pouvant pas vraiment le retranscrire. Mais une chose est sûre : lorsque cette technologie sera à maturation, nous risquons bien tous de vouloir changer nos ordinateurs portables, vieillissants ou non, pour l’accueillir. Tout du moins, je sais désormais qu’il s’agira de ma prochaine tentation.

Test du Razer Blade Stealth 2019 : métro, boulot, jeux vidéo

Catégories: Mobile

Espace disque faible ou insuffisant sur Windows 10 ? Voici comment en libérer !

Mon Windows Phone - jeu, 23/05/2019 - 14:36

Si vous avez un SSD de faible capacité, ou un disque dur déjà bien rempli, vous risquez peut-être de rencontrer des erreurs pour installer la nouvelle mise à jour de Windows 10 (par ex : l’erreur 0xC1900101, l'écran "Windows a besoin de plus d'espace" ou "espace disque insuffisant"). En effet, mettre à niveau son PC ou sa tablette Windows nécessite un peu d’espace, obligatoire pour le téléchargement de la mise à jour et son installation. J’ai donc eu envie de rédiger un petit



Continuez la lecture de l'article Espace disque faible ou insuffisant sur Windows 10 ? Voici comment en libérer !
Catégories: Mobile

Valve lance l’application Steam Chat sur Android et iOS

FrAndroid - jeu, 23/05/2019 - 14:00

Steam continue de s’importer sur les mobiles et d’offrir une expérience multi-plateforme à ses utilisateurs. Après avoir sorti Steam Link, c’est au tour du chat de la plateforme d’être disponible.

Au mois de mars, Steam sortait Link Anywhere, un moyen de jouer en cloud-gaming sur son smartphone aux jeux de sa bibliothèque personnelle. Steam semble vouloir offrir un fonctionnement en cross platform pour sa plateforme de gaming.

Cette fois-ci, c’est donc le système de chat de Steam qui est porté sur smartphone avec Steam Chat. Une nouvelle manière pour la marque d’offrir plus de versatilité aux utilisateurs.

Une application enrichie

Le chat de Steam était déjà disponible avec l’application de base de la plateforme, mais cette fois-ci, on a le droit à quelque chose de bien plus complet. À la manière de Facebook et de Messenger, Steam Chat centralise de façon plus intuitive les discussions avec vos amis joueurs.

Critiqué par certains sur l’application de base, le chat reçoit ici une mise à jour bienvenue même si l’on se demande pourquoi Valve n’a pas tout simplement modifié le chat de l’application Steam officielle plutôt que d’en recréer une nouvelle.

Steam Chat est disponible gratuitement sur le Play Store et l’App Store d’iOS.

Steam Chat
Valve Corporation

Télécharger pour Télécharger gratuitement sur Google Play | Télécharger

PhoneArena

Catégories: Mobile

Au moins une bonne nouvelle pour Huawei : il n’est pas abandonné par TSMC

FrAndroid - jeu, 23/05/2019 - 12:30

Depuis la sanction américaine, les défections et les mauvaises nouvelles s’enchaînent à vitesse grand V. Malgré cela, la marque chinoise peut encore compter sur un allié de poids : le fondeur taïwainais TSMC.

Richard Yu, patron de la branche consommateurs de Huawei

Depuis que les entreprises américaines n’ont plus le droit de travailler avec lui, le groupe Huawei ne peut plus utiliser les services Google sur ses futurs produits et a perdu nombre de fournisseurs importants. La sanction infligée par Washington concerne même les firmes étrangères utilisant des technologies étasuniennes.

Ainsi, l’Allemand Infineon ne peut plus fournir Huawei, mais le constructeur chinois a surtout perdu son partenariat avec ARM dont l’architecture était pourtant utilisée sur les puces Kirin qui équipent tous les smartphones Huawei et Honor. En d’autres termes, les coups durs s’enchaînent.

Mais dans cet océan de mauvaises nouvelles, Huawei peut encore s’accrocher à un petit îlot de grâce : le fondeur TSMC a indiqué que ses activités n’étaient pas affectées par la décision américaine.

Lien YouTube

Un fondeur sans architecture

Pour rappel, TSMC est l’un des plus gros fondeurs de semi-conducteurs et participe, entre autres, à la fabrication du Kirin 980. Cette entreprise taïwanaise n’est pas forcée de couper les points avec HiSilicon, la filiale de Huawei.

À lire : Huawei P30 Pro : que faut-il changer pour en faire un smartphone...

Ce dernier va donc toujours pouvoir compter sur cet allié pour fabriquer ses puces Kirin, néanmoins il va falloir trouver une alternative à l’architecture ARM. Plus récemment, ce sont carrément des opérateurs téléphoniques qui ont abandonné Huawei.

Pour tout savoir sur cette épineuse affaire, rendez-vous sur notre dossier complet dédié au sujet.

Du coup, faut-il acheter un smartphone Huawei/Honor aujourd’hui ?

Suivez toute l'affaire : Donald Trump, Google et Huawei Huawei et Google

Reuters

Catégories: Mobile

Google Duplex : vous pensiez appeler un robot, c’est un humain au bout du fil

FrAndroid - jeu, 23/05/2019 - 12:00

Présenté pour la première fois lors de la Google I/O 2018, Google Duplex promettait d’utiliser l’assistant Google pour réserver un restaurant à votre place. Il se trouve que Google utilise en fait également des humains qui passent les appels à la place des utilisateurs.

On pensait que Google Duplex était uniquement un service automatisé. Lors de la présentation de son service en mai 2018, Google expliquait ainsi que l’utilité de Duplex était de ne pas avoir à vous faire passer un appel pour faire une réservation au restaurant par exemple. Il vous suffit de le demander à votre smartphone qui se chargera tout seul, grâce à l’assistant Google, de discuter vocalement avec la personne répondant au téléphone.

Des appels passés à 25% par de vraies personnes

Or, comme l’a appris ce mercredi le New York Times, l’assistant Google n’est pas toujours un robot. « Environ 25% des appels passés par Duplex commencent avec un humain, et environ 15% de ceux qui commencent avec un système automatisé voient un humain intervenir à un moment donné », a ainsi appris le journal américain auprès de Google. En somme, vous pensez utiliser un robot, vous avez finalement un véritable secrétaire qui se charge de passer vos appels pour vous.

Le New York Times a par ailleurs essayé Google Duplex pour réserver une table dans « plus d’une dizaine de restaurants », mais n’a pu réserver que dans quatre d’entre eux. Sur les quatre réservations, une seule n’a été complétée qu’à l’aide de Google Duplex sans aucune intervention humaine du côté de Google.

Des appels humains pour enrichir l’IA de Duplex ?

Interrogé par le New York Times, Google a répondu que Duplex utilisait également de véritables personnes pour « être respectueux envers les entreprises ». « Google va faire appel à des humains lors d’appels pour plusieurs situations, comme pour savoir si l’entreprise prend bien des réservations, ou si l’utilisateur de l’Assistant ne pratique pas le spam », explique le quotidien. Par ailleurs, comme le suggère le journal américain, l’utilisation de véritables personnes — dont les appels sont enregistrés — pourrait permettre à Google de se créer une base de données d’appels de restaurants pour enrichir son intelligence artificielle dans ce type d’appels.

Pour l’heure, Google Duplex n’est disponible qu’aux États-Unis, dans le cadre de la réservation d’une table au restaurant. Google n’a pas annoncé quand ce service sera déployé ailleurs dans le monde. Par ailleurs, lors de la Google I/O de cette année, la firme a présenté Duplex pour le Web, permettant de remplir automatiquement des champs d’une page Web pour réserver une voiture en ligne par exemple.

Google Duplex : plus besoin d’appeler votre coiffeur, Assistant le fait pour vous – I/O 2018

The New York Times

Catégories: Mobile

Panasonic suspend également ses échanges avec Huawei

FrAndroid - jeu, 23/05/2019 - 11:30

Le ciel s’assombrit chez Huawei. Après le placement de la marque dans la « Liste noire » des États-Unis, ses partenaires commerciaux s’amenuisent et c’est au tour de Panasonic de mettre fin à ses échanges avec la compagnie chinoise.

Huawei est dans le mal, l’ivresse de la gloire se remplace petit à petit par une désillusion après les actions menées par le gouvernement américain. Soupçonnée d’espionnage, l’entreprise chinoise s’est retrouvée il y a quelques jours sur l’« Entity list » des USA, autrement dit une liste noire qui empêche les firmes américaines de réaliser des échanges avec ces compagnies.

On a déjà vu Google, Intel ou encore Qualcomm être obligés de rompre leurs liens commerciaux avec la marque. Mais cette fois-ci, c’est une entreprise japonaise qui réagit et décide de s’effacer : Panasonic.

Une suspension partielle

Du leur côté cependant, cette suspension n’est pas totale. Selon la BBC, elle ne s’applique qu’aux produits ayant au moins 25 % de composants d’origine américaine. Dans ces objets, la firme japonaise ne mettra pas de matériaux Huawei.

La stratégie de Panasonic ne semble pas encore tout à fait rodée, malgré qu’ils ont annoncé avoir suspendu leurs échanges :

Panasonic a annoncé par le biais d’un communiqué interne qu’il suspendra ses échanges avec Huawei et ses 68 entreprises affiliées qui ont été bannies par le gouvernement américain.

La branche chinoise de la marque a publié ensuite un communiqué confirmant qu’ils continuaient leur partenariat commercial. Le média britannique a donc demandé plus d’explications, mais la firme n’a pas voulu répondre.

Panasonic est une entreprise japonaise, mais la firme est tout de même tenue de respecter la décision du gouvernement de Trump. En effet, cette mesure s’applique également aux entreprises non américaines qui commercialisent des produits avec des technologies américaines.

Ce n’est pas le premier exemple d’entreprise non américaine qui prend l’initiative de couper les ponts avec Huawei. La firme britannique ARM et l’Allemand Infineon n’échangent plus avec la marque à cause de la présence de composants américains dans leurs produits.

Huawei, Android, Google et les États-Unis : toutes les réponses à vos questions

Suivez toute l'affaire : Donald Trump, Google et Huawei Huawei et Google

BBC

Catégories: Mobile

Regardez La Joconde prendre vie grâce à Samsung et son impressionnante IA

FrAndroid - jeu, 23/05/2019 - 11:00

La Joconde prend vie grâce à l’intelligence artificielle de Samsung qui est capable d’animer le visage de Mona Lisa et d’autres figures historiques ou personnalités publiques. Les démonstrations ne sont pas parfaites, mais impressionnent tout de même.

Au Louvre, des milliers de personnes se pressent tous les jours pour apercevoir Mona Lisa dont le portrait a été magistralement figé dans le plus célèbre tableau de Leonardo da Vinci. Imaginez maintenant voir le visage de la mystérieuse dame s’animer comme si elle était bien vivante.

C’est le pari que se sont donné les chercheurs du Samsung AI Center. Et le résultat est plutôt convaincant, même s’il n’est pas parfait. Expliquons la prouesse depuis le début. Dans un article scientifique publié sur Arxiv, les équipes du géant sud-coréen expliquent qu’ils ont créé un modèle de reconnaissance faciale permettant de copier les animations d’un visage capturées dans une vidéo et de les appliquer sur une photo ou un tableau.

Ce fameux modèle créé grâce aux techniques d’apprentissage automatique (machine learning) montre l’éventail des possibilités qu’il offre dans la vidéo ci-dessous où l’on voit notamment trois animations relativement réalistes de Mona Lisa.

Lien YouTube

Samsung impressionne

Mais là où la technologie de Samsung est vraiment impressionnante, c’est qu’elle est capable de simuler les mouvements de la tête en se basant sur une seule et unique image fixe. Pour reprendre l’exemple de La Joconde, on peut voir le visage de Mona Lisa bouger et ses yeux regarder dans différentes directions.

Le résultat est encore très loin d’être parfait, mais les premières démonstrations sont plutôt encourageantes et laissent penser que Samsung réussira à peaufiner ses algorithmes pour des animations plus réalistes.

Cette avancée technologique pourra sans doute faire peur à certains puisqu’elle n’est pas sans rappeler le deep fake qui consiste à remplacer le visage de quelqu’un par celui de quelqu’un d’autre. Une pratique qui a notamment été utilisée dans le cadre de films pour adultes.

TechCrunch

Catégories: Mobile

League of Legends sortirait officiellement sur Android et iOS

FrAndroid - jeu, 23/05/2019 - 10:35

League of Legends, le plus populaire des MOBA à travers le monde, pourrait sortir officiellement sur mobile. C’est ce qu’avance Reuters d’une source interne.

Avant que les Battle Royale comme Fortnite ne prennent d’assaut la sphère jeu vidéo, un autre genre était roi : celui du MOBA. Impossible de le nier, le grand gagnant n’était autre que League of Legends sur ce genre, même si DOTA 2 a tout de même captivé les joueurs les plus pointus.

Sur mobile, nous n’avons bien sûr pas échappé à cette tendance. On retiendra surtout deux titres : Vainglory et Arena of Valor. Cependant, le véritable roi semble vouloir conquérir de nouveaux terrains de jeu.

League of Legends officiellement sur mobile

En effet, selon une source de Reuters, Tencent et Riot Games seraient en train de développer une version mobile de League of Legends. Cette version serait en développement depuis plus d’un an, mais ne serait pas prête pour un lancement en 2019.

La situation est assez cocasse, puisque Tencent est le développeur et éditeur d’Arena of Valor (Honor of Kings en Chine). Or, ce titre avait été développé pour surfer sur la popularité de League of Legends. Tencent a par la suite racheté le développeur de League of Legends, Riot Games.

Jeu complet ou adaptation ?

Cependant, il semble que la décision d’enfin adapter directement LoL sur mobile provienne de deux faits. Le premier est qu’Arena of Valor n’a pas réussi à captiver l’occident, et est resté un jeu à la communauté presque exclusivement asiatique.

En second, le fait est que les Battle Royale ont nui à la popularité des MOBA. Ainsi, League of Legends n’enregistre plus la croissance phénoménale d’antan, et Riot Games chercherait à étendre ses terres vers le mobile pour contrer cela.

Rien ne dit cependant si cette adaptation sur mobile serait le jeu complet avec des contrôles tactiles, à la manière de Fortnite, ou s’il s’agirait d’un second jeu existant en parallèle du titre principal, à la manière de PUBG Mobile.

Pour le savoir, il nous faudra attendre. Actuellement, Tencent et Riot Games refusent le moindre commentaire sur la question.

Retrouvez tous nos Top des jeux

Reuters

Catégories: Mobile

Free Mobile : la 5G pourrait être disponible sans surcoût à son lancement

FrAndroid - jeu, 23/05/2019 - 10:20

À l’occasion de la convention annuelle de Free, Xavier Niel a donné quelques informations non seulement au sujet du déploiement de son futur réseau 5G, mais également des offres qui seront proposées dans ses forfaits.

Si le déploiement du réseau 5G commercial n’a pas encore commencé en France et que les licences n’ont toujours pas été attribuées aux opérateurs, cela ne les empêche pas de placer leurs pions.

On savait déjà que Bouygues, Orange et SFR faisaient des essais dans des villes-test, mais il manquait encore un opérateur qui n’avait que très peu communiqué sur son futur réseau mobile : Free.

C’est désormais chose faite avec la tenu de la convention Free 2019 comme le relate Univers Freebox. Le site spécialisé dans l’actualité de l’opérateur rapporte en effet les propos de Xavier Niel, fondateur d’Iliad. Lors de l’événement, l’homme d’affaires a ainsi tenu à rassurer les abonnés quant aux tarifs qui seront pratiqués lors de l’arrivée de la 5G.

On veut rester sur nos valeurs historiques, l’arrivée de nos offres 5G répondront à notre stratégie de simplification des offres sur le mobile. […] Vous connaissez mon avis sur les offres 4G illimitée en forfait simple, la 5G n’y dérogera pas.

Un accès à la 4G sans surcoût en 2013

Concrètement, Xavier Niel laisse donc entendre que les offres 5G de Free Mobile reprendront le même modèle que lors de l’arrivée de la 4G sur le marché. Pour rappel, en 2013 Free proposait la 4G directement dans son forfait à 19,99 euros, sans surcoût pour l’abonné.

De quoi laisser penser que l’opérateur fera le même coup lors de l’arrivée de la 5G et du lancement de ses offres commerciales. Cela permettrait non seulement une lecture plus simple des différentes offres de l’opérateur, mais également de frapper fort en ne facturant pas le coût du déploiement de ce nouveau réseau aux consommateurs.

Pour rappel, les enchères sur les fréquences 5G doivent commencer à l’automne, après la publication d’un cahier des charges avant l’été. Le lancement des offres commerciales devrait donc se faire en fin d’année 2019 ou au début de l’année 2020.

Xiaomi Redmi Note 7 Edition 700 : une version spéciale pour Free Mobile

Retrouvez l'actualité de 5G

Univers Freebox

Catégories: Mobile

Xiaomi Redmi Note 7 Edition 700 : une version spéciale pour Free Mobile

FrAndroid - jeu, 23/05/2019 - 09:09

Le meilleur rapport qualité/prix de Xiaomi se dote d’une compatibilité 700 MHz pour Free Mobile.

Le Xiaomi Redmi Note 7 est l’un de nos coup de cœur de ce début d’année. Il faut dire que pour 200 euros, ce smartphone aligne les qualités avec notamment sa puce Snapdragon 660, son port USB Type-C et sa grande autonomie.

Pour autant, ce smartphone n’est pas parfait, et dans notre test, nous lui avions surtout reprocher de ne pas être compatible avec le NFC, et la fréquence 4G LTE 700 MHz.

Une version compatible 700 MHz

Cette bande de fréquence est surtout utilisée en France par l’opérateur Free Mobile, mais aussi un peu par Bouygues Telecom. Avoir un téléphone totalement compatible avec la 4G, et même la fréquence 700 MHz, et donc l’assurance de capter dans les meilleurs conditions peu importe l’opérateur.

Ca tombe bien, Xiaomi France lance une version compatible 700 MHz en exclusivité pour la boutique Free Mobile. D’après la fiche technique sur le site de l’opérateur, aucune autre caractéristique n’a changée comparé à la version classique vendue en France du smartphone.

Le Xiaomi Redmi Note 7 Edition 700 est donc compatible avec la fréquence 700 MHz, et la 4G Catégorie 6 à 300 Mb/s. Il est commercialisé à 199 euros sur la boutique de Free Mobile, soit le même prix que la version classique. Il faut toutefois souligner que c’est la version 32 Go avec 3 Go de RAM. La version 64 Go avec 4 Go de RAM n’est pas commercialisée.

Lien YouTube

Catégories: Mobile

Au tour des opérateurs d’abandonner Huawei qui rate plusieurs lancements

FrAndroid - jeu, 23/05/2019 - 08:27

Suite aux problèmes de Huawei provoqué par son placement sur une liste noire aux États-Unis, des opérateurs ferment la porte au géant chinois.

L’opérateur anglais EE organisait un grand événement hier pour le lancement de son réseau 5G dont la commercialisation effective débutera le 30 mai. Pour accompagner ce lancement, l’opérateur a bien sûr présenté une vague de premiers smartphones compatibles.

Dans la liste on retrouve les téléphones suivants :

Le grand absent est bien sûr Huawei, qui aurait dû pourtant en faire partie avec le Mate X, à la fois son premier smartphone pliable et son premier smartphone 5G.

Huawei rate des lancements majeurs

L’opérateur britannique n’est pas le seul à exclure Huawei d’un lancement important. Bloomberg rapporte que les opérateurs NTT Docomo, KDDI et YMobile au Japon ont annoncés l’annulation des précommandes du P30 Pro dont la commercialisation devait bientôt commencer.

L’opérateur taïwanais Chunghwa Telecom a également annulé ses commandes pour de nouveaux smartphones Huawei.

En France et en Europe, c’est le lancement des Honor 20 et Honor 20 Pro qui a été compromis en raison de la décision américaine.

Du coup, faut-il acheter un smartphone Huawei/Honor aujourd’hui ?

Suivez toute l'affaire : Donald Trump, Google et Huawei Huawei et Google

Catégories: Mobile

Exercice de fiction politique : quelles conséquences pour Apple si la Chine bannissait l’iPhone ?

FrAndroid - jeu, 23/05/2019 - 07:40

Suite au conflit entre la Chine et les États-Unis, et dans un exercice de fiction politique, nous nous sommes intéressés à deux hypothèses : l’interdiction de vente de l’iPhone sur le territoire chinois et l’arrêt de la fabrication de l’iPhone en Chine.

Huawei est au cœur d’une guerre froide économique. Donald Trump est allé à la confrontation et on s’attend à ce que le gouvernement chinois fasse de même. Et si la Chine visait l’iPhone ?

En Chine, Huawei est une entreprise qui contribue au développement de son pays à l’échelle internationale. Identique à Apple pour les États-Unis, il ne serait donc pas déraisonnable que le gouvernement chinois se venge sur l’iPhone. Dans un exercice de fiction politique, nous nous sommes intéressés à deux hypothèses : l’interdiction de vente de l’iPhone sur le territoire chinois et l’arrêt de la fabrication de l’iPhone en Chine.

Les ventes d’iPhone en Chine

La Chine n’est pas seulement le lieu où Apple fait fabriquer ses iPhone. Au premier trimestre 2019, Apple a réalisé un chiffre d’affaire de 10,22 milliards de dollars en Chine (17,6 %) pour un total de 58 milliards de dollars.  Même si la Chine boude l’iPhone depuis quelques mois, le plus grand marché de smartphones au monde représente environ un cinquième du chiffre d’affaires d’Apple. Alors que d’autres géants américains de la technologie sont bloqués (Facebook et Google) ou marginalisés (Amazon) en Chine, Apple a réussi à établir une forte présence dans ce pays. Depuis 2008, Apple est présent dans toutes les enseignes et collabore avec l’ensemble des opérateurs mobiles locaux. De plus, Apple exploite plus de 40 Apple Store en Chine.

Sur Bloomberg et selon une estimation de Goldman Sachs, les bénéfices d’Apple seraient touchés à hauteur de 29 % si le gouvernement chinois bloquait les ventes de l’iPhone en Chine. Les analystes de Goldman Sachs sont arrivés à ce chiffre en intégrant également les économies réalisées dans les ventes et le marketing.

La fabrication de l’iPhone en Chine

Si c’est la fabrication qui est restreinte, c’est plus compliqué. Apple publie sur son site une liste des ses fournisseurs, on y retrouve de nombreuses entreprises chinoises. Les derniers modems d’Intel pour iPhone sont fabriqués aux États-Unis, tandis que les puces de la série A d’Apple sont fabriquées à Taïwan (TSMC), l’écran (Samsung) et tout ce qui touche au stockage et à la mémoire provient également de l’extérieur de la Chine. Néanmoins la majeure partie du reste de la chaîne d’approvisionnement de l’iPhone se trouve en Chine continentale. La batterie, par exemple, est fournie par Sunwoda Electronic, basée à Shenzhen, et aussi par Samsung mais depuis une usine installée en Chine.

Exemple des fournisseurs d’Apple

Enfin, si la Chine limitait de quelque manière que ce soit la production d’iPhone, il semble compliqué qu’Apple puisse transférer rapidement la conception et l’assemblage de l’iPhone en dehors de Chine. L’impact sur l’activité d’Apple serait donc très important.

Dans un exercice différent, nous nous sommes intéressés au Huawei P30 Pro et à ses composants d’origine américaine : et si le flagship de Huawei était 0 % USA ?

Huawei, Android, Google et les États-Unis : toutes les réponses à vos questions

Lien YouTube

 

Suivez toute l'affaire : Donald Trump, Google et Huawei Huawei et Google

Catégories: Mobile

Encore et toujours des nouvelles sur l’affaire Huawei/Google – Tech’spresso

FrAndroid - jeu, 23/05/2019 - 07:00

Vous n’avez pas eu le temps de suivre l’actualité d’hier ? Voici ce qui a marqué le mercredi 22 mai : toujours de nouvelles informations sur l’affaire entre Huawei et Google. Pour ne manquer aucune actualité, pensez à vous inscrire à la newsletter FrAndroid.

HiSilicon Kirin : Huawei n’a plus le droit de créer de puces ARM

Huawei n’a plus le droit d’utiliser l’architecture ARM pour fabriquer ses puces Kirin qui équipent l’ensemble de ses smartphones. C’est un énième coup dur pour la marque chinoise.

Huawei P30 Pro : que faut-il changer pour en faire un smartphone 0 % USA ?

Suite aux dernières annonces américaines, Huawei est en mauvaise posture. Le groupe chinois ne peut plus travailler avec une entreprise américaine. Imaginons alors un Huawei P30 Pro fabriqué sans aucun composant américain ?

Microsoft arrête la commercialisation des PC Huawei Matebook

Suite au placement de Huawei en liste noire par le gouvernement américain, Microsoft semble avoir décidé de stopper la commercialisation des PC Huawei sur sa boutique en ligne.

Lien YouTube

Retrouvez l'actualité des jours précédents dans le Tech'spresso

Catégories: Mobile

Le Control Templating sous Xamarin.Forms (Dot.Vlog N°19)

Dot.Blog - jeu, 23/05/2019 - 01:21

Oubliez les User Controls et autres Custom Controls et découvrez les joies des contrôles basés sur les Templates. Réutilisables, permettant de fixer un cadre graphique tout en laissant à l'utilisateur développeur la liberté de placer le contenu qu'il veut ! Une technique à ne pas manquer...

Dot.Vlog Episode 19

Déjà le 19ème épisode de Dot.Vlog le complément vidéo de Dot.Blog !

Dot.Vlog permet d’échapper aux longs articles bourrés de captures d’écran en proposant une vidéo parlante, dynamique et visuelle par essence. Certains articles se prêtent ainsi mieux à l’image qu’à l’écrit.

Né en septembre 2018 Dot.Vlog n’a que 9 mois environ mais a déjà 19 vidéos à son palmarès ! Si certains épisodes au départ ont pu atteindre voire dépasser l’heure, le format qui s’est dégagé est désormais de respecter une durée de 20 à 30 minutes en moyenne (la dernière vidéo est malgré tout plus proche de l’heure, une exception donc). Sans être des face cam, j’apparais dans ces vidéos pour un contact plus humain, plus direct et plus vivant qu’une simple capture écran avec une voix off.

La chaîne n’est pas monétisée, le seul salaire : mettre des pouces bleus et vous abonner, mais aussi partager, commenter (sur YouTube pas ici) afin que la chaîne soit proposée plus souvent et que son audience grandisse…

Control Templating

Le control Templating consiste à créer des contrôles dont le design est fixé mais dont le contenu est libre. Le concept est parfois difficile à comprendre d’autant que la terminologie n’est pas très précise.

Le mieux pour tout comprendre c’est encore de regarder l’épisode 19 de Dot.Vlog !
Cela reste le moyen le plus simple d’avoir la réponse. Bon visionnage !

Lien direct YouTube :  https://youtu.be/T2dTlRJni9E

Conclusion

Le templating de contrôle est une nouvelle corde à votre arc pour créer des applications mieux designées sans réécrire le même code, tout en gardant la possibilité de personnaliser chaque utilisation du contrôle. Gain de temps, Gain de code, possibilité de faire progresser plus facilement le design par amélioration des templates, etc, la technique n’a que des avantages ! J’espère que cela vous donnera des idées en attendant les nouveautés de la version 4.0 dont le Shell. Mais on verra cela dans un prochain épisode !

Stay Tuned !

Catégories: Dévelopement

Quelles sont les meilleures enceintes connectées en 2019 ? La sélection de la rédaction

FrAndroid - mer, 22/05/2019 - 19:00

Vous avez toujours rêvé d’avoir un assistant personnel, qu’il s’appelle Alexa, Google Assistant ou Siri ? Grâce aux enceintes connectées, comme les Amazon Echo ou les Google Home. Faites votre choix grâce qui correspond le mieux à vos besoins grâce à notre sélection des meilleures enceintes connectées.

Depuis 2017, les assistants personnels ont la côte et pas uniquement pour les férus de nouvelles technologies. Qui choisir entre Google Assistant, Alexa d’Amazon, Siri d’Apple ou Cortana de Microsoft et Bixby de Samsung ? Retrouvez notre sélection des meilleures enceintes connectées disponibles actuellement.

Google Home : le plus polyvalent

Le Google Home est l’enceinte connectée phare de Google. Il embarque Google Assistant qui peut être activé en prononçant les mots magiques « Ok Google » ou « Dis Google ». Un produit que l’on a bien aimé lors de notre test.

C’est aujourd’hui l’enceinte la plus polyvalente sur le marché et le meilleur rapport qualité/prix. Cela un parfait point d’entrée pour se lancer dans l’aventure des enceinte connectée. Vous profitez d’un son tout à fait honorable, d’un design discret qui s’intègre dans la plupart des intérieurs et vous bénéficiez de toute la puissance de l’assistant de la firme de Mountain View. Point bonus Google : l’enceinte peut aussi interagir avec vos TV équipées de Chromecast.

Lien YouTube

Pourquoi opter pour le Google Home ?
  • Pour sa polyvalence
  • Pour son design
  • Pour l’écosystème Google

Google Home Fiche produit Forum Disponible sur Fnac à 99€ Voir le test 7/10

Où acheter le Google Home au meilleur prix ?

Fnac Découvrir l'offre 99€ Boulanger Découvrir l'offre 99€ Darty Découvrir l'offre 99€ Ebay Découvrir l'offre 102€ Cdiscount Découvrir l'offre 129€

Amazon Echo (2e génération) : la gestion d’achats en ligne

Des 4 modèles de la gamme Amazon Echo disponibles en France, l’Amazon Echo (2e génération) est l’un des plus imposants. Il mesure 148 x 88 x 88 mm pour 821 grammes.

Cette enceinte connectée fonctionne bien entendu avec Amazon Alexa, qu’on utilise grâce à ses 7 micros qui parviennent à entendre la voix de l’utilisateur même s’il y a de la musique en fond. Pour l’utiliser, il suffit de commencer sa requête par « Alexa » (ou « Amazon » ou « Echo », au choix de l’utilisateur). Sur le dessus de l’appareil se trouvent 4 boutons et un cercle lumineux pour indiquer si le micro est actif ou non. Si le premier Echo péchait sur la qualité audio, cette deuxième itération améliore sensiblement le rendu.

Plus que les caractéristiques techniques, il faut retenir la présence des nombreux Skills disponibles sur l’application Alexa pour varier l’expérience. Ces derniers sont créés par des services tiers qui souhaitent s’inviter sur la plateforme : jeux, quizz, programmes d’exercice ou recettes de cuisine, les possibilités sont très nombreuses comme le montre la bibliothèque de Skills. Ce qui fait également le sel d’Alexa est la possibilité d’effectuer des achats sur Amazon directement à la voix. Deux conditions tout de même : être membre Amazon Prime et d’avoir enregistré ses informations bancaires. Le chose peut se révéler assez pratique au quotidien.

Pourquoi recommande-t-on l’Amazon Echo ?
  • Pour son prix compétitif
  • Pour ses nombreux skills
  • Pour sa qualité audio améliorée

Il est actuellement disponible pour 99 euros.

Amazon Echo Fiche produit Disponible sur Amazon à 79€ Voir le test 7/10

Où acheter le Amazon Echo au meilleur prix ?

Amazon Découvrir l'offre 79€ Ebay Découvrir l'offre 43€ Boulanger Découvrir l'offre 49€ eGlobal Central France Découvrir l'offre 96€

Apple HomePod : le roi du son

Impossible de ne pas mentionner le HomePod. Il faut bien reconnaître que cette enceinte à tout ce qu’il faut pour séduire les utilisateurs d’iOS… et seulement eux. Car le HomePod ne fonctionne qu’avec les services d’Apple : Apple Music, HomeKit et Siri. Comme souvent Apple joue la carte de l’écosystème fermé

Et c’est bien dommage car le HomePod est à ce jour l’enceinte qui propose la meilleure qualité audio, mais puisqu’elle ne fonctionne ni avec Spotify, ni avec Deezer, seuls les abonnés à Apple Music pourront en profiter et il faudra en plus un appareil iOS. Il n’y a aucun moyen (simple) de l’utiliser avec un terminal Android. Reste que si vous cochez toutes les cases et que vous avez les moyens (le HomePod est cher par rapport à ses concurrents), c’est sans doute la meilleure solution pour vous. On retrouve l’enceinte dans deux coloris : le Gris sidéral et le Blanc.

Pourquoi acheter l’HomePod
  • L’enceinte connectée avec la meilleure qualité audio
  • Très pratique pour les utilisateurs des services/produits d’Apple
  • Elle est jolie

Retrouvez le HomePod en Blanc chez Fnac

Amazon Echo Dot et Google Home Mini

Amazon et Google proposent des versions beaucoup plus compactes de leurs enceintes : L’Echo Dot et le Google Home Mini. Du fait de leur taille et donc de leur volume sonore limité, elle ne sont pas idéales pour votre salon mais adéquates pour des pièces plus petites comme votre salle de bain. Parfaites pour remplacer la radio que vous écoutez sous la douche. Elles offrent l’ensemble des fonctionnalités de leurs grandes sœurs.

Pourquoi choisir une mini enceinte ?
  • Pour équiper une petite pièce ; comme enceinte secondaire
  • Elles ne sont pas chères
  • Tous les fonctionnalités des assistants dans un petit format

L’Echo Dot est disponible sur Amazon pour 59,99 euros.

Amazon Echo Dot Fiche produit Disponible sur Amazon à 39€ Voir le test 7/10

Où acheter le Amazon Echo Dot au meilleur prix ?

Amazon Découvrir l'offre 39€ Boulanger Découvrir l'offre 59€ eGlobal Central France Découvrir l'offre 92€

Le Google Home Mini pour 59 euros sur le Play Store.

Google Home Mini Fiche produit Forum Disponible sur Cdiscount à 50€ Voir le test 8/10

Où acheter le Google Home Mini au meilleur prix ?

Cdiscount Découvrir l'offre 50€ Gearbest Découvrir l'offre 40€ Ebay Découvrir l'offre 44€ RueDuCommerce Découvrir l'offre 49€ eGlobal Central France Découvrir l'offre 50€ Fnac Découvrir l'offre 59€ Boulanger Découvrir l'offre 59€ Darty Découvrir l'offre 59€ Electro Dépôt Découvrir l'offre 59€ Voir plus d'offres

Amazon Echo Plus : le même mais en plus grand

L’Amazon Echo Plus est un peu plus massif que le modèle présenté juste au-dessus avec son diamètre de 99 mm contre 88 mm pour l’Echo de base. Il est équipé d’un tweeter de 20 mm ainsi que d’un gros woofer de 76 mm. De quoi diffuser du son Dolby à 360° !

C’est naturellement l’enceinte connectée qui offre la meilleure expérience sonore chez Amazon comme l’explique notre test. Sans pour autant pouvoir rivaliser avec du matériel HiFi, elle sera très largement suffisante pour égayer vos soirées avec Amazon Music. À noter qu’il est possible d’utiliser sa prise jack aussi bien en entrée qu’en sortie audio, comme sur tous les autres Echo.

Pourquoi recommande-t-on l’Amazon Echo Plus ?
  • Parce qu’il délivre un son fort et à 360°
  • Il possède un design sobre
  • Sa prise jack fait entrée et sortie audio

L’Amazon Echo Plus de seconde génération est à 149 euros sur Amazon.

Amazon Echo Plus Fiche produit Disponible sur Amazon à 149€

Où acheter le Amazon Echo Plus au meilleur prix ?

Amazon Découvrir l'offre 149€ Gearbest Découvrir l'offre 27€ Boulanger Découvrir l'offre 149€

Google Home Max : king size

Avec ce modèle, Google a vu les choses en grand. Le Google Home Max est une enceinte imposante de 5,3 kg qu’il est possible de poser à la verticale comme à l’horizontale. Elle s’adresse aux personnes souhaitant absolument une enceinte HiFi signée par Google. Par ailleurs, c’est aussi la plus chère des trois Google Home : 399,99 euros.

Elle se démarque donc des autres Google Home par ses qualités audio. L’appareil embarque pas moins de quatre haut-parleurs puissants, possède une prise jack et fonctionne en Bluetooth, comme l’explique notre test. On apprécie son système Smart Sound qui permet à l’appareil de diffuser la musique  en fonction de son placement dans l’espace.

L’enceinte Google Home Max est disponible au prix indicatif de 399,90 euros sur Fnac.com, en Noir Charbon et Galet.

Pourquoi prendre le Google Home Max plutôt qu’une autre enceinte ?
  • On se fait comprendre aisément par Google Assistant
  • Bonne qualité sonore et volume qui peut monter très haut
  • Prise Jack et Bluetooth

Google Home Max Fiche produit Forum Disponible sur Fnac à 299€ Voir le test 7/10

Où acheter le Google Home Max au meilleur prix ?

Fnac Découvrir l'offre 299€ Boulanger Découvrir l'offre 299€ Darty Découvrir l'offre 299€ Cdiscount Découvrir l'offre 398€

Amazon Echo Spot : l’écran circulaire

L’Amazon Echo Spot sort du lot grâce à son écran circulaire de 2,5 pouces qui permet d’ajouter un aspect visuel à son fonctionnement avec Amazon Alexa.

Il permet de visualiser les demandes faites à Alexa, mais aussi de passer des appels vidéos grâce à sa caméra intégrée.

Pourquoi prendre l’Amazon Echo Spot ?
  • Pour son écran de 2,5 pouces
  • Pour sa caméra
  • Pour son design élégant

Amazon Echo Spot Fiche produit Disponible sur Amazon à 72€ Voir le test 7/10

Où acheter le Amazon Echo Spot au meilleur prix ?

Amazon Découvrir l'offre 72€ Boulanger Découvrir l'offre 129€

Sonos One : l’alternative Hi-Fi pour Alexa

Alexa n’est pas réservé qu’aux produits d’Amazon. Sonos a par exemple implanté l’assistant vocal dans sa Sonos One via une mise à jour. Une enceinte connectée Hi-Fi qui révèle tout son potentiel dans des configurations multi-room. C’est à dire lorsque plusieurs appareils audio sont reliés entre eux.

Plus d’une quarantaine de services de streaming musical comme Deezer, Tidal ou encore Soundcloud sont utilisables avec la Sono One. On pourra passer d’une musique à une autre en appuyant sur les boutons tactiles, en se servant de la commande vocale ou en passant par l’application mobile.

Côté design, on se retrouve avec un boitier plastique accompagné d’une grille métallique qui inspire la solidité. On retrouve la Sonos One dans deux coloris : le noir et le blanc.

Pourquoi prendre le Sonos One ?
  • Pour sa meilleure reconstitution sonore
  • Sans prise de tête à installer
  • Un système audio évolutif en multi-room

L’enceinte Sonos One est à 229,99 euros sur Amazon.

Retrouvez le Sonos One sur Amazon

JBL Link 20 : la portable

Si vous recherchez une enceinte nomade, c’est vers la JBL Link 20 qu’il faut se tourner. L’appareil s’en sort aussi bien pour vous ambiancer en intérieur qu’à l’extérieur. Elle profite aussi de la certification IPX7 qui lui permet de résister à une immersion dans l’eau jusqu’à 1 mètre pendant 30 minutes et son autonomie de 10 heures.

La JBL Link 20 fonctionne également avec Google Assistant et délivre un son d’une qualité sonore des plus acceptables avec une bonne reconnaissance vocale.

Pourquoi acheter le JBL Link 20 ?
  • Pour sa certification IPX7
  • Pour sa batterie intégrée
  • Pour la qualité du son

Retrouvez la JBL Link 20 chez Boulanger

À quoi sert un assistant personnel ?

Quelques assistants personnels sont arrivés en France pour le moment, comme Google Assistant, Alexa, Cortana ou encore Siri. Ce sont simplement des intelligences artificielles qui peuvent répondre à vos requêtes orales et écrites. Et comme leurs noms le laissent suggérer, ils ont pour objectif de vous faciliter la vie au quotidien en se transformant en intermédiaires entre tous vos objets connectés. Demander la météo, des informations diverses, écouter la radio ou de la musique et bien évidemment piloter les objets connectés de la maison sont parmi les usages les plus courants.

Si vous disposez d’un Chromecast chez vous par exemple, vous pourrez même demander à Google Assistant de lancer Netflix sur votre télévision de vive voix. À l’heure actuelle, c’est ce dernier assistant personnel qui mène la danse, bien que sa version française soit moins perfectionnée que l’Anglaise. Un leadership contesté par l’arrivée d’une partie de la gamme Amazon Echo dans l’Hexagone.

Google Assistant, Alexa ou Siri, comment choisir ?

Il existe de nombreux assistant vocaux sur le marché. Surfant sur la mode, de nombreuses marques ont tenté de proposer leur propre solution comme Samsung avec Bixby ou Microsoft avec Cortana sans oublier les multiples assistants disponibles uniquement dans certaines régions, en Chine notamment. En pratique, trois d’entre eux se détachent en France : Google Assistant de… Google, Alexa d’Amazon et enfin Siri d’Apple.

Ils proposent dans les grandes lignes les mêmes fonctionnalités évoquées juste au-dessus, mais tous ne sont pas égaux. Pour faire simple, voici leurs atouts respectifs :

  • Google Assistant est aujourd’hui l’assistant vocal le plus performants. Il comprends mieux les requêtes et retourne des résultats plus pertinents la plupart du temps. Forcément, il y a Google derrière.
  • Alexa est assez performant, mais a surtout l’avantage d’être très lié à Amazon ce qui lui permet notamment d’acheter directement sur la plateforme. Alexa, grâce à ses « skills », peut également accéder à toute une série de services que l’on ne trouve pas ailleurs.
  • Reste enfin Siri que les Apple User connaissent bien. L’assistant est légèrement en dessous des autres mais profite d’un intégration intéressante avec l’écosystème Apple.
Chargement Quelle enceinte recommanderiez-vous ? Merci pour votre vote ! Vous avez déjà voté à ce sondage Choisissez une option avant de voter
  • Amazon Echo
  • Amazon Echo Plus
  • Amazon Echo Dot
  • Amazon Echo Spot
  • Google Home
  • Google Home Mini
  • Google Home Max
  • Sonos One
  • JBL Link 20
  • Apple Homepod
Voter Montrer les résultatsCacher les résultats

Voici les assistants personnels les plus intéressants sur Android

 

Catégories: Mobile

Microsoft ne vend plus les Huawei Matebook sur sa boutique officielle !

Mon Windows Phone - mer, 22/05/2019 - 15:31

Alors que nous ne savons toujours pas ce qu’il adviendra des mises à jour de Windows 10 pour les Laptops Huawei, Microsoft a d’ores et déjà retiré de la vente les appareils chinois de sa boutique officielle US.

Contrairement à Google qui a annoncé plusieurs mesures à l’encontre de Huawei, Microsoft reste étonnamment silencieux. De nombreux utilisateurs qui avaient opté pour un ordinateur de la firme chinoise, ne savent pas aujourd’hui s’ils pourront continuer à recevoir les



Continuez la lecture de l'article Microsoft ne vend plus les Huawei Matebook sur sa boutique officielle !
Catégories: Mobile

HiSilicon Kirin : Huawei n’a plus le droit de créer de puces ARM

FrAndroid - mer, 22/05/2019 - 12:18

Huawei n’a plus le droit d’utiliser l’architecture ARM pour fabriquer ses puces Kirin qui équipent l’ensemble de ses smartphones. C’est un énième coup dur pour la marque chinoise.

Dans les smartphones de Huawei, on trouve toujours des puces Kirin fabriquées par la filiale du groupe chinois : HiSilicon. Ce qu’il faut savoir, c’est que ces SoC sont basés sur une architecture ARM. Pour cela, il faut donc que l’entreprise éponyme accorde au fabricant une licence qu’il peut exploiter. Or, Huawei vient justement de perdre cette fameuse licence.

Cela fait suite à l’affaire entre Huawei et le gouvernement américain où la marque a déjà perdu le droit d’utiliser Android avec les services Google sur ses prochains smartphones et a vu bon nombre de ses fournisseurs rompre leurs relations commerciales. ARM rejoint donc la liste des partenaires forcés de couper les ponts.

ARM doit obéir à la décision américaine

C’est la BBC qui a révélé cette information. ARM a demandé à ses employés de mettre fin à « tous les contrats actifs, assistances techniques et engagements en cours » avec Huawei. Le concepteur d’architecture est pourtant une filiale britannique du groupe japonais SoftBank. En théorie, l’entreprise ne devrait donc pas être concernée par la décision des États-Unis.

Dans sa note interne, ARM déclare cependant que les architectures qu’il conçoit contiennent « une technologie d’origine américaine ». C’est la raison pour laquelle la firme doit se plier à la directive de Washington. C’est exactement la même chose qui s’est passée pour l’Allemand Infineon.

Pour Huawei c’est un nouveau coup dur très sévère. La marque s’est toujours targuée d’avoir le contrôle de ses propres SoC et de ne pas être dépendant des Snapdragon de Qualcomm pour faire tourner ses smartphones contrairement à plusieurs autres fabricants. Il va vite falloir trouver des solutions.

Huawei, Android, Google et les États-Unis : toutes les réponses à vos questions

Suivez toute l'affaire : Donald Trump, Google et Huawei Huawei et Google

BBC

Catégories: Mobile

Les personnes endettées ont une humiliante sonnerie de téléphone en Chine

FrAndroid - mer, 22/05/2019 - 11:45

Dans certaines régions de Chine, les citoyens endettés se voient sanctionnés d’une sonnerie de téléphone indiquant qu’ils sont placés sur une liste noire. Les autorités veulent ainsi leur forcer la main pour rembourser plus rapidement leurs crédits.

Attention, nous allons enfoncer des portes ouvertes : la vie est loin d’être facile pour une personne endettée. La situation est déjà complexe à gérer et elle le devient encore plus lorsque l’on est mis sous pression.

Et c’est justement de la pression sociale dont nous allons parler aujourd’hui. En Chine, le gouvernement attribue une sonnerie de téléphone spéciale aux personnes endettées. Comme le relate l’agence de presse Xinhua, relayée par Le Figaro, cette initiative s’inscrit dans le cadre du système de « crédit social » progressivement mis en place dans l’Empire du Milieu et qui consiste à noter les bons et mauvais citoyens. L’accès à certains services dépend de ce score.

Les mauvais payeurs identifiés — appelés « Laolai » — sont ainsi inscrits sur une liste noire. Et dans la région de Guanyun, certains acteurs des télécoms collaborent avec les autorités pour sanctionner ces citoyens d’une sonnerie de téléphone signalant qu’ils sont endettés.

Exhortez-le s’il vous plaît !

Cela ne s’arrête pas là puisque les personnes qui tentent de joindre ces Laolai sont également averties de la mauvaise situation financière de leur interlocuteur. Au lieu d’entendre la tonalité classique pendant l’appel, les gens qui appellent les mauvais payeurs tombent sur un message vocal indiquant que l’individu à l’autre bout du fil a trop de crédits impayés.

« La personne que vous être en train d’appeler a été placée sur une liste noire par le tribunal du comté de Guanyun. Veuillez s’il vous plaît exhorter cette personne à remplir ses obligations légales. Les employés du tribunal apprécient votre soutien. Merci ! »affirme ainsi la voix préenregistrée.

Vous l’aurez compris, cette politique vise à créer un sentiment de gêne, voire de honte, auprès de la personne endettée. Le but de cette politique discriminatoire est de les inciter à rembourser plus rapidement l’argent qu’ils doivent. Mais en étant ainsi pointés du doigt, les citoyens concernés auront sans doute encore plus de mal à retrouver une situation normale.

Cet outil de surveillance identifie des personnes juste en regardant comment elles marchent

Le Figaro

Catégories: Mobile

Pages

S'abonner à Sleepy SME agrégateur