Agrégateur de flux

Webosaures spécial WordPress

Korben - mar, 27/11/2018 - 12:07

Avec l’ami Remouk, nous allons vous parler aujourd’hui de WordPress dans ce nouvel épisode des Webosaures !

Ah et bonne nouvelle, nous venons de dépasser les 2 000 abonnés sur Youtube ! Rejoignez-nous !


Cozmo un robot pour jouer et apprendre à coder

40 % de réduction

Cozmo est doté de l’atelier de programmation idéal pour donner libre cours à l’imagination des programmeurs débutants

Fonctionne avec un appareil compatible iOS ou Android et l’app gratuite Cozmo.

Ce petit robot étonnamment intelligent a un caractère bien trempé et sa personnalité unique évolue à votre contac

En Savoir +


Catégories: Hardware

LineageOS abandonne une trentaine de smartphones et tablettes

FrAndroid - mar, 27/11/2018 - 11:45

LineageOS, anciennement CyanogenMod, est la ROM personnalisée la plus réputée, notamment en raison du grand nombre de terminaux supportés. 30 d’entre eux viennent cependant d’être abandonnés.

En 2016, CyanogenMod devenait Lineage OS. La custom ROM changeait de nom, mais aussi de manière de fonctionner. Peu à peu, ce firmware alternatif a tenté de se concentrer sur la qualité plutôt que sur la quantité, même si la forte communauté de développeurs a permis de porter ce travail sur de très nombreux smartphones.

Malheureusement, les appareils vieillissent et les « maintainers » — la personne en charge du projet pour chaque appareil — se lassent. Ainsi, LineageOS vient d’annoncer l’abandon du support d’une trentaine de smartphones ou tablettes, à moins qu’un nouveau développeur se manifeste pour reprendre le flambeau.

Voici la liste des terminaux qui ne seront donc plus mis à jour vers les nouvelles versions de LineageOS :

À lire sur FrAndroid : Lineage OS sort sa version 15.1 (Oreo) et mise sur Treble pour son futur

Lineage

Catégories: Mobile

Elon Musk avoue : Tesla a failli mourir à cause des retards de la Model 3

FrAndroid - mar, 27/11/2018 - 11:30

Elon Musk explique que Tesla avait failli mettre la clé sous la porte à cause des retards de production de la Model 3 qui ont miné la trésorerie de l’entreprise. Le patron du constructeur automobile confie que la survie de l’entreprise s’est jouée à une petite poignée de semaines.

Le destin se joue parfois à peu de choses. Pour Tesla, cela se compte en une petite poignée de semaines. Dans une interview accordée à l’émission Axios sur la chaîne HBO, le célèbre patron du constructeur automobile a avoué que les retards de production de la Tesla Model 3 ont failli signer la fin pure et simple de l’entreprise.

« Tesla faisait face à une mort imminente à cause de la ligne de production de la Model 3. L’entreprise perdait de l’argent de manière affolante et si nous n’avions pas réglé ces problèmes en une courte période de temps, nous serions morts. C’était extrêmement difficile », confie Elon Musk. L’homme d’affaires enchaîne ensuite en avouant qu’il restait moins de 10 semaines à vivre pour Tesla.

Elon Musk tells #AxiosOnHBO that Tesla was within single-digit weeks of dying @hbodocs pic.twitter.com/xdbppfDm7s

— Axios (@axios) November 26, 2018

La période mentionnée ici par Elon Musk semble se situer aux alentours des mois de mars et avril 2018 lorsque les problèmes de production battaient leur plein — le souci existait depuis plusieurs mois déjà. Le patron de Tesla affirme qu’il restait sur le site de production de jour comme de nuit.

Rappelons que suite à une sortie maladroite sur Twitter, Elon Musk a récemment perdu son poste de président au sein de Tesla. Il en reste cependant le directeur général.

Axios

Catégories: Mobile

Elon Musk avoue : Tesla a failli mourir à cause des retards de la Model 3

FrAndroid - mar, 27/11/2018 - 11:30

Elon Musk explique que Tesla avait failli mettre la clé sous la porte à cause des retards de production de la Model 3 qui ont miné la trésorerie de l’entreprise. Le patron du constructeur automobile confie que la survie de l’entreprise s’est jouée à une petite poignée de semaines.

Le destin se joue parfois à peu de choses. Pour Tesla, cela se compte en une petite poignée de semaines. Dans une interview accordée à l’émission Axios sur la chaîne HBO, le célèbre patron du constructeur automobile a avoué que les retards de production de la Tesla Model 3 ont failli signer la fin pure et simple de l’entreprise.

« Tesla faisait face à une mort imminente à cause de la ligne de production de la Model 3. L’entreprise perdait de l’argent de manière affolante et si nous n’avions pas réglé ces problèmes en une courte période de temps, nous serions morts. C’était extrêmement difficile », confie Elon Musk. L’homme d’affaires enchaîne ensuite en avouant qu’il restait moins de 10 semaines à vivre pour Tesla.

Elon Musk tells #AxiosOnHBO that Tesla was within single-digit weeks of dying @hbodocs pic.twitter.com/xdbppfDm7s

— Axios (@axios) November 26, 2018

La période mentionnée ici par Elon Musk semble se situer aux alentours des mois de mars et avril 2018 lorsque les problèmes de production battaient leur plein — le souci existait depuis plusieurs mois déjà. Le patron de Tesla affirme qu’il restait sur le site de production de jour comme de nuit.

Rappelons que suite à une sortie maladroite sur Twitter, Elon Musk a récemment perdu son poste de président au sein de Tesla. Il en reste cependant le directeur général.

Axios

Catégories: Mobile

Elon Musk avoue : Tesla a failli mourir à cause des retards de la Model 3

FrAndroid - mar, 27/11/2018 - 11:30

Elon Musk explique que Tesla avait failli mettre la clé sous la porte à cause des retards de production de la Model 3 qui ont miné la trésorerie de l’entreprise. Le patron du constructeur automobile confie que la survie de l’entreprise s’est jouée à une petite poignée de semaines.

Le destin se joue parfois à peu de choses. Pour Tesla, cela se compte en une petite poignée de semaines. Dans une interview accordée à l’émission Axios sur la chaîne HBO, le célèbre patron du constructeur automobile a avoué que les retards de production de la Tesla Model 3 ont failli signer la fin pure et simple de l’entreprise.

« Tesla faisait face à une mort imminente à cause de la ligne de production de la Model 3. L’entreprise perdait de l’argent de manière affolante et si nous n’avions pas réglé ces problèmes en une courte période de temps, nous serions morts. C’était extrêmement difficile », confie Elon Musk. L’homme d’affaires enchaîne ensuite en avouant qu’il restait moins de 10 semaines à vivre pour Tesla.

Elon Musk tells #AxiosOnHBO that Tesla was within single-digit weeks of dying @hbodocs pic.twitter.com/xdbppfDm7s

— Axios (@axios) November 26, 2018

La période mentionnée ici par Elon Musk semble se situer aux alentours des mois de mars et avril 2018 lorsque les problèmes de production battaient leur plein — le souci existait depuis plusieurs mois déjà. Le patron de Tesla affirme qu’il restait sur le site de production de jour comme de nuit.

Rappelons que suite à une sortie maladroite sur Twitter, Elon Musk a récemment perdu son poste de président au sein de Tesla. Il en reste cependant le directeur général.

Axios

Catégories: Mobile

Vivo Nex 2 : un deuxième écran au dos pour vous aider à prendre des selfies

FrAndroid - mar, 27/11/2018 - 11:00

Après un premier Nex lancé en juin dernier, Vivo s’apprêterait à renouveler l’expérience. Sur le réseau social chinois Weibo, on a pu apercevoir plusieurs clichés de ce qui semble être le Vivo Nex 2, avec un deuxième écran au dos.

Décidément, la tendance chez les constructeurs chinois semble être aux alternatives pour augmenter la surface de l’écran en façade. Xiaomi, avec le Mi Mix 3, mais également Honor, avec le Magic 2 ou Lenovo, avec le Z5 Pro, tous ont expérimenté des systèmes d’écrans coulissants. De son côté, Nubia a lancé le Nubia X, un smartphone avec un écran au dos, permettant ainsi d’utiliser le capteur photo arrière pour les selfies. Ce pourrait être au tour de Vivo d’adopter cette même solution.

Un deuxième écran au dos pour les selfies

Vivo était pourtant l’un des premiers constructeurs à imaginer un système mécanique pour ranger l’appareil photo avec un système de module télescopique sur son Vivo Nex S lancé en juin dernier. Pour son nouveau modèle, il semblerait que le constructeur veuille aller encore plus loin comme le montrent deux clichés publiés sur Weibo. On peut y découvrir les faces avant et arrière du smartphone. En façade, ce Vivo Nex 2 semble donc proposer un écran qui recouvre l’intégralité de la surface. Au dos, on retrouverait un plus petit écran, comme sur le Nubia X, avec un double appareil photo positionné juste au-dessus. Celui-ci serait alors mis à profit lorsque l’utilisateur veut se prendre en photo.

On ignore encore quand pourrait être annoncé le smartphone. Pour rappel, le prototype du Vivo Nex S, alors connu sous le nom de Vivo Apex, avait été dévoilé lors du Mobile World Congress, en février dernier.

À lire sur FrAndroid : Test du Vivo Nex S : la crème du matériel, le pire du logiciel

Weibo

Catégories: Mobile

Google Chrome sur Android pourrait intégrer une navigation par gestes

FrAndroid - mar, 27/11/2018 - 10:15

La mode est à la navigation par gestes. Et pas uniquement dans le système : Google Chrome sur Android pourrait également y avoir droit pour naviguer dans son historique.

De nos jours, la tendance veut que les boutons de navigation disparaissent petit à petit. Le mouvement, lancé par Apple, permet effectivement de libérer un maximum d’espace sur la face avant du téléphone. Cela étant, il s’agit avant tout d’une évolution système. Celle-ci a été poussée par exemple sur Android 9.0 Pie. Cependant, la tendance générale pourrait s’approfondir sur Google Chrome.

En effet, un récent commit repéré par Chrome Story sur Chromium permet de le déterminer. La possibilité de naviguer son historique, soit faire un précédent ou un suivant par gestes, devrait bientôt être intégrée à Chrome sur Android.

La fonctionnalité elle-même existe déjà sur les versions Chrome OS et macOS du navigateur, mais serait étendue pour devenir une fonctionnalité de base pour l’une des versions les plus utilisées du logiciel. Un simple geste vers la gauche vous permettrait alors d’exécuter un précédent, et vers la droite un suivant.

Voilà une intégration plus qu’intéressante, qui tend à sous-entendre que la navigation par gestes pourrait bien également devenir lieu commun au sein même des applications à l’avenir et s’approfondir. Est-ce cependant une bonne idée de multiplier les gestes possibles sur son interface ? Seul l’avenir nous le dira.

Chrome Story

Catégories: Mobile

Devant Apple, Microsoft devient l’entreprise la plus valorisée des États-Unis pendant quelques heures

FrAndroid - mar, 27/11/2018 - 10:00

La capitalisation boursière de Microsoft a dépassé celle d’Apple aux États-Unis pendant un temps. Le secteur des nouvelles technologies semble définitivement avoir éclipsé l’industrie pétrolière.

Satya Nadella, actuel CEO de Microsoft

En août 2018, Apple a marqué le coup en devant la première entreprise à atteindre une capitalisation boursière au-dessus de 1 000 milliards de dollars. La marque avait gagné cette course face à Amazon, Google et Microsoft — également dans le peloton de tête.

Les analystes et les actionnaires ne semblent toutefois pas satisfaits de la rentrée d’Apple, et notamment du doute qui plane sur les ventes de la nouvelle génération d’iPhone. Résultat, la capitalisation boursière d’Apple se situe plutôt autour des 800 milliards de dollars aujourd’hui. Une chance pour Microsoft.

Grâce au cloud, Microsoft devient premier

À l’inverse, Microsoft continue sa croissance de trimestre en trimestre, notamment grâce à ses excellents résultats dans le cloud, avec son offre Azure. Depuis l’arrivée de Satya Nadella comme CEO en 2014, la firme a grandement rationalisé ses produits, en s’appuyant sur ses forces et en abandonnant ses produits qui n’ont pas rencontré le succès (Windows Phone et Groove notamment). Au passage, le nouveau CEO a aussi supprimé de nombreux postes, avec 18 000 licenciements en 2014 notamment.

Tout cela a permis à Microsoft de dépasser Alphabet (Google) en capitalisation boursière plus tôt dans l’année, puis Apple cette semaine, pendant près d’une journée. Depuis, l’action Apple est suffisamment remontée pour permettre à la marque à la pomme de redevenir première.

Il s’agit en tout cas d’un événement qui permet de confirmer que la stratégie de Nadella fonctionne pour le moment, avec des signaux positifs sur le cloud, les services aux entreprises (Office 365 et CRM), mais aussi dans le jeu vidéo.

Ars Technica

Catégories: Mobile

Le Samsung Galaxy S10+ mesure déjà ses performances sur AnTuTu

FrAndroid - mar, 27/11/2018 - 09:45

Deux semaines après sa présentation officielle, l’Exynos 9820, prochain processeur haut de gamme de Samsung, a déjà été testé sur le benchmarks AnTuTu qui nous livre une analyse de ses performances basées sur le Galaxy S10 Plus.

Mi-novembre, Samsung dévoilait l’Exynos 9820, le prochain processeur haut de gamme du constructeur, qui devrait équiper ses flagships l’an prochain, qu’il s’agisse des Samsung Galaxy S10, S10+, S10 Beyond X ou Note 10. Quelques jours à peine après son annonce officielle, le SoC s’est vu testé sur l’application de benchmarks AnTuTu qui lui a consacré un article sur son blog. On y apprend au passage quelques informations sur ce qui devrait être le futur Samsung Galaxy S10 Plus.

« Aujourd’hui, AnTuTu a trouvé les résultats du nouveau modèle SM-975F, son code interne est le Beyond2. Il devrait s’agir du Galaxy S10+, équipé d’un processeur Exynos 9820 », explique l’application de Benchmarks. Sur le test d’AnTuTu, la puce Exynos 9820 a pu réaliser un score de 325 076, supérieur aux 300 614 points du Huawei Mate 20 Pro (Kirin 980) ou aux 297 132 points du OnePlus 6T (Snapdragon 845). On s’attend cependant à ce que le Snapdragon 8150, prochainement attendu chez Qualcomm, soit encore supérieur, avec un score de 362 292 points.

Un écran de 6,4 pouces pour le Galaxy S10

En plus des résultats de l’Exynos 9820, AnTuTu révèle également quelques informations au sujet du smartphone qu’il équipait lors du test, le Samsung Galaxy S10 Plus. On y note ainsi que l’appareil devrait être doté d’un écran de 6,4 pouces affichant une définition de 2280 x 1080 pixels, mais aussi de 6 Go de RAM et 128 Go de stockage. Du côté de l’appareil photo, on devrait retrouver un appareil arrière de 12 mégapixels et un appareil en façade de 10 mégapixels.

Le Samsung Galaxy S10 devrait être présenté officiellement en février prochain à l’occasion du Mobile World Congress. Le smartphone devrait avoir droit à plusieurs versions comme le S10 Plus, plus grand format, le S10 Lite, plus accessible, ou le S10 Beyond X, encore plus haut de gamme.

AnTuTu

Catégories: Mobile

Samsung Galaxy A8s : la fiche technique se dévoile, avec de la sous-traitance

FrAndroid - mar, 27/11/2018 - 08:45

Les caractéristiques du Galaxy A8s font une nouvelle fois l’objet de rumeurs. Ce smartphone utiliserait beaucoup de composants non développés par Samsung.

Samsung est certainement le géant de l’électronique le plus en capacité de développer un smartphone entièrement développé et fabriqué en interne. Contrairement à Apple ou Huawei, le coréen est capable de concevoir ses proposes écrans, ses propres SoC et ses propres capteurs photo, pour ne garder que ces éléments.

La montée en force de BOE

D’après des éléments réunis par le site AllAboutSamsung, la particularité du Galaxy A8s semble être de n’utiliser aucun composant venant de Samsung Electronics. Le site affirme en effet que le téléphone aurait la fiche technique suivante.

  • Écran 6,39 pouces Infinity-O FHD+ fabriqué par BOE
  • SoC Qualcomm Snapdragon 710
  • 6 Go de RAM LPDDR4
  • 128 Go de stockage
  • Triple appareil photo au dos :
    • 24 mégapixels
    • 10 mégapixels
    • 5 mégapixels
  • Batterie de 3400 mAh
  • USB Type-C
  • 159,11 x 74,88 x 7,38 mm

Le plus intéressant est sans doute que Samsung aurait choisi de se fournir chez le chinois BOE pour son écran. Il faut se souvenir que Samsung Mobile est une branche indépendante de la division responsable du développement des écrans.

Toutefois, le chinois BOE est en ce moment en pleine croissance, c’est notamment lui qui équipe les Huawei Mate 20 et Mate 20 Pro. L’utilisation de composants développés en Chine pourrait avoir été décidée pour faire baisser le prix, et donc améliorer le rapport qualité/prix du smartphone. C’est le point faible du milieu de gamme actuel chez Samsung face à Honor et Xiaomi.

Lancement en janvier ?

Toujours d’après le site, le Galaxy A8s serait dévoilé en janvier. On ne sait pas s’il sera commercialisé en Europe ou reversé au marché asiatique. S’il arrive chez nous, il sera intéressant de vérifier si le SoC est troqué pour un Exynos, comme c’est souvent le cas avec Samsung en Europe.

AllAboutSamsung

Catégories: Mobile

Pages

S'abonner à Sleepy SME agrégateur