Agrégateur de flux

Reno : le smartphone de la nouvelle marque d’Oppo certifié, une fiche technique moins sexy

FrAndroid - mar, 12/03/2019 - 11:48

Prévu le 10 avril 2019, le smartphone Reno, nouvelle marque de l’entreprise chinoise Oppo, a reçu une certification de la part de l’autorité de régulation de Singapour, l’IMDA. L’occasion d’en apprendre un peu plus sur sa fiche technique revue à la baisse.

Le lundi 11 mars 2019, les dirigeants de la firme asiatique Oppo ont annoncé en grande pompe le lancement d’une nouvelle marque inédite : Reno. Et pour marquer le coup, l’entreprise de l’Empire du Milieu nous a donné rendez-vous le 10 avril prochain, date à laquelle le premier smartphone estampillé Reno fera l’objet d’une présentation officielle, en Chine.

Une fiche technique légèrement revue à la baisse

Outre son logo coloré, la filiale Reno (à prononcer Riino) a d’ores et déjà reçu la certification de son appareil mobile auprès de l’organisation de régulation de Singapour, l’IMDA, comme nous l’apprend MySmartPrice. Ce dernier a ainsi mis la main sur le document en question, sur lequel apparaît le numéro de modèle du Reno : CPH1917. Un autre document nous en dit un peu plus sur sa fiche technique.

Si les dirigeants du groupe ont sous-entendu la présence d’un SoC Qualcomm Snapdragon 855, la certification reçue tend à prouver le contraire : les équipes de la compagnie auraient ainsi privilégié le processeur Qualcomm Snapdragon 710, gravé en 10nm. L’écran atteindrait quant à lui les 6,4 pouces en qualité Full HD+. La caméra arrière de 48 mégapixels semble se confirmer : à ses côtés, un second capteur de 12 mégapixels s’inviterait à la fête.

Une photo en fuite suggère la présence d’un triple capteur photo

Sur la façade avant du téléphone, un appareil de 16 mégapixels s’occuperait de la prise des selfies. Rien ne confirme en revanche le zoom x10, ni la batterie de 4065 mAh jusque-là évoquée, ou la prise jack 3,5 mm et le port USB-C. Le Reno pourrait cependant tourner sous l’interface ColorOS 6.0 basé sur Android 9.0 Pie, et même supporter la connectivité 5G. Pour en avoir le cœur net, il n’y a plus qu’à patienter jusqu’au 10 avril.

En parallèle de cette certification, une prétendue photo du téléphone (photo de une) en question aurait fuité sur le réseau social chinois Weibo, comme nous l’apprend SlashLeaks. Image sur laquelle se dessine un module photo doté de trois capteurs : c’est un de plus que sur la certification IMDA. À voir si l’un d’entre eux ne correspondrait pas au zoom x10 suggéré par les hauts placés de la marque. Toujours est-il que ces clichés sont à prendre avec des pincettes tant que le groupe n’a pas officiellement publié les siens.

MySmartPrice

Catégories: Mobile

Reno : le smartphone de la nouvelle marque d’Oppo certifié, une fiche technique moins sexy

FrAndroid - mar, 12/03/2019 - 11:48

Prévu le 10 avril 2019, le smartphone Reno, nouvelle marque de l’entreprise chinoise Oppo, a reçu une certification de la part de l’autorité de régulation de Singapour, l’IMDA. L’occasion d’en apprendre un peu plus sur sa fiche technique revue à la baisse.

Le lundi 11 mars 2019, les dirigeants de la firme asiatique Oppo ont annoncé en grande pompe le lancement d’une nouvelle marque inédite : Reno. Et pour marquer le coup, l’entreprise de l’Empire du Milieu nous a donné rendez-vous le 10 avril prochain, date à laquelle le premier smartphone estampillé Reno fera l’objet d’une présentation officielle, en Chine.

Une fiche technique légèrement revue à la baisse

Outre son logo coloré, la filiale Reno (à prononcer Riino) a d’ores et déjà reçu la certification de son appareil mobile auprès de l’organisation de régulation de Singapour, l’IMDA, comme nous l’apprend MySmartPrice. Ce dernier a ainsi mis la main sur le document en question, sur lequel apparaît le numéro de modèle du Reno : CPH1917. Un autre document nous en dit un peu plus sur sa fiche technique.

Si les dirigeants du groupe ont sous-entendu la présence d’un SoC Qualcomm Snapdragon 855, la certification reçue tend à prouver le contraire : les équipes de la compagnie auraient ainsi privilégié le processeur Qualcomm Snapdragon 710, gravé en 10nm. L’écran atteindrait quant à lui les 6,4 pouces en qualité Full HD+. La caméra arrière de 48 mégapixels semble se confirmer : à ses côtés, un second capteur de 12 mégapixels s’inviterait à la fête.

Une photo en fuite suggère la présence d’un triple capteur photo

Sur la façade avant du téléphone, un appareil de 16 mégapixels s’occuperait de la prise des selfies. Rien ne confirme en revanche le zoom x10, ni la batterie de 4065 mAh jusque-là évoquée, ou la prise jack 3,5 mm et le port USB-C. Le Reno pourrait cependant tourner sous l’interface ColorOS 6.0 basé sur Android 9.0 Pie, et même supporter la connectivité 5G. Pour en avoir le cœur net, il n’y a plus qu’à patienter jusqu’au 10 avril.

En parallèle de cette certification, une prétendue photo du téléphone (photo de une) en question aurait fuité sur le réseau social chinois Weibo, comme nous l’apprend SlashLeaks. Image sur laquelle se dessine un module photo doté de trois capteurs : c’est un de plus que sur la certification IMDA. À voir si l’un d’entre eux ne correspondrait pas au zoom x10 suggéré par les hauts placés de la marque. Toujours est-il que ces clichés sont à prendre avec des pincettes tant que le groupe n’a pas officiellement publié les siens.

MySmartPrice

Catégories: Mobile

Reno : le smartphone de la nouvelle marque d’Oppo certifié, une fiche technique moins sexy

FrAndroid - mar, 12/03/2019 - 11:48

Prévu le 10 avril 2019, le smartphone Reno, nouvelle marque de l’entreprise chinoise Oppo, a reçu une certification de la part de l’autorité de régulation de Singapour, l’IMDA. L’occasion d’en apprendre un peu plus sur sa fiche technique revue à la baisse.

Le lundi 11 mars 2019, les dirigeants de la firme asiatique Oppo ont annoncé en grande pompe le lancement d’une nouvelle marque inédite : Reno. Et pour marquer le coup, l’entreprise de l’Empire du Milieu nous a donné rendez-vous le 10 avril prochain, date à laquelle le premier smartphone estampillé Reno fera l’objet d’une présentation officielle, en Chine.

Une fiche technique légèrement revue à la baisse

Outre son logo coloré, la filiale Reno (à prononcer Riino) a d’ores et déjà reçu la certification de son appareil mobile auprès de l’organisation de régulation de Singapour, l’IMDA, comme nous l’apprend MySmartPrice. Ce dernier a ainsi mis la main sur le document en question, sur lequel apparaît le numéro de modèle du Reno : CPH1917. Un autre document nous en dit un peu plus sur sa fiche technique.

Si les dirigeants du groupe ont sous-entendu la présence d’un SoC Qualcomm Snapdragon 855, la certification reçue tend à prouver le contraire : les équipes de la compagnie auraient ainsi privilégié le processeur Qualcomm Snapdragon 710, gravé en 10nm. L’écran atteindrait quant à lui les 6,4 pouces en qualité Full HD+. La caméra arrière de 48 mégapixels semble se confirmer : à ses côtés, un second capteur de 12 mégapixels s’inviterait à la fête.

Une photo en fuite suggère la présence d’un triple capteur photo

Sur la façade avant du téléphone, un appareil de 16 mégapixels s’occuperait de la prise des selfies. Rien ne confirme en revanche le zoom x10, ni la batterie de 4065 mAh jusque-là évoquée, ou la prise jack 3,5 mm et le port USB-C. Le Reno pourrait cependant tourner sous l’interface ColorOS 6.0 basé sur Android 9.0 Pie, et même supporter la connectivité 5G. Pour en avoir le cœur net, il n’y a plus qu’à patienter jusqu’au 10 avril.

En parallèle de cette certification, une prétendue photo du téléphone (photo de une) en question aurait fuité sur le réseau social chinois Weibo, comme nous l’apprend SlashLeaks. Image sur laquelle se dessine un module photo doté de trois capteurs : c’est un de plus que sur la certification IMDA. À voir si l’un d’entre eux ne correspondrait pas au zoom x10 suggéré par les hauts placés de la marque. Toujours est-il que ces clichés sont à prendre avec des pincettes tant que le groupe n’a pas officiellement publié les siens.

MySmartPrice

Catégories: Mobile

Reno : le smartphone de la nouvelle marque d’Oppo certifié, une fiche technique moins sexy

FrAndroid - mar, 12/03/2019 - 11:48

Prévu le 10 avril 2019, le smartphone Reno, nouvelle marque de l’entreprise chinoise Oppo, a reçu une certification de la part de l’autorité de régulation de Singapour, l’IMDA. L’occasion d’en apprendre un peu plus sur sa fiche technique revue à la baisse.

Le lundi 11 mars 2019, les dirigeants de la firme asiatique Oppo ont annoncé en grande pompe le lancement d’une nouvelle marque inédite : Reno. Et pour marquer le coup, l’entreprise de l’Empire du Milieu nous a donné rendez-vous le 10 avril prochain, date à laquelle le premier smartphone estampillé Reno fera l’objet d’une présentation officielle, en Chine.

Une fiche technique légèrement revue à la baisse

Outre son logo coloré, la filiale Reno (à prononcer Riino) a d’ores et déjà reçu la certification de son appareil mobile auprès de l’organisation de régulation de Singapour, l’IMDA, comme nous l’apprend MySmartPrice. Ce dernier a ainsi mis la main sur le document en question, sur lequel apparaît le numéro de modèle du Reno : CPH1917. Un autre document nous en dit un peu plus sur sa fiche technique.

Si les dirigeants du groupe ont sous-entendu la présence d’un SoC Qualcomm Snapdragon 855, la certification reçue tend à prouver le contraire : les équipes de la compagnie auraient ainsi privilégié le processeur Qualcomm Snapdragon 710, gravé en 10nm. L’écran atteindrait quant à lui les 6,4 pouces en qualité Full HD+. La caméra arrière de 48 mégapixels semble se confirmer : à ses côtés, un second capteur de 12 mégapixels s’inviterait à la fête.

Une photo en fuite suggère la présence d’un triple capteur photo

Sur la façade avant du téléphone, un appareil de 16 mégapixels s’occuperait de la prise des selfies. Rien ne confirme en revanche le zoom x10, ni la batterie de 4065 mAh jusque-là évoquée, ou la prise jack 3,5 mm et le port USB-C. Le Reno pourrait cependant tourner sous l’interface ColorOS 6.0 basé sur Android 9.0 Pie, et même supporter la connectivité 5G. Pour en avoir le cœur net, il n’y a plus qu’à patienter jusqu’au 10 avril.

En parallèle de cette certification, une prétendue photo du téléphone (photo de une) en question aurait fuité sur le réseau social chinois Weibo, comme nous l’apprend SlashLeaks. Image sur laquelle se dessine un module photo doté de trois capteurs : c’est un de plus que sur la certification IMDA. À voir si l’un d’entre eux ne correspondrait pas au zoom x10 suggéré par les hauts placés de la marque. Toujours est-il que ces clichés sont à prendre avec des pincettes tant que le groupe n’a pas officiellement publié les siens.

MySmartPrice

Catégories: Mobile

Reno : le smartphone de la nouvelle marque d’Oppo certifié, une fiche technique moins sexy

FrAndroid - mar, 12/03/2019 - 11:48

Prévu le 10 avril 2019, le smartphone Reno, nouvelle marque de l’entreprise chinoise Oppo, a reçu une certification de la part de l’autorité de régulation de Singapour, l’IMDA. L’occasion d’en apprendre un peu plus sur sa fiche technique revue à la baisse.

Le lundi 11 mars 2019, les dirigeants de la firme asiatique Oppo ont annoncé en grande pompe le lancement d’une nouvelle marque inédite : Reno. Et pour marquer le coup, l’entreprise de l’Empire du Milieu nous a donné rendez-vous le 10 avril prochain, date à laquelle le premier smartphone estampillé Reno fera l’objet d’une présentation officielle, en Chine.

Une fiche technique légèrement revue à la baisse

Outre son logo coloré, la filiale Reno (à prononcer Riino) a d’ores et déjà reçu la certification de son appareil mobile auprès de l’organisation de régulation de Singapour, l’IMDA, comme nous l’apprend MySmartPrice. Ce dernier a ainsi mis la main sur le document en question, sur lequel apparaît le numéro de modèle du Reno : CPH1917. Un autre document nous en dit un peu plus sur sa fiche technique.

Si les dirigeants du groupe ont sous-entendu la présence d’un SoC Qualcomm Snapdragon 855, la certification reçue tend à prouver le contraire : les équipes de la compagnie auraient ainsi privilégié le processeur Qualcomm Snapdragon 710, gravé en 10nm. L’écran atteindrait quant à lui les 6,4 pouces en qualité Full HD+. La caméra arrière de 48 mégapixels semble se confirmer : à ses côtés, un second capteur de 12 mégapixels s’inviterait à la fête.

Une photo en fuite suggère la présence d’un triple capteur photo

Sur la façade avant du téléphone, un appareil de 16 mégapixels s’occuperait de la prise des selfies. Rien ne confirme en revanche le zoom x10, ni la batterie de 4065 mAh jusque-là évoquée, ou la prise jack 3,5 mm et le port USB-C. Le Reno pourrait cependant tourner sous l’interface ColorOS 6.0 basé sur Android 9.0 Pie, et même supporter la connectivité 5G. Pour en avoir le cœur net, il n’y a plus qu’à patienter jusqu’au 10 avril.

En parallèle de cette certification, une prétendue photo du téléphone (photo de une) en question aurait fuité sur le réseau social chinois Weibo, comme nous l’apprend SlashLeaks. Image sur laquelle se dessine un module photo doté de trois capteurs : c’est un de plus que sur la certification IMDA. À voir si l’un d’entre eux ne correspondrait pas au zoom x10 suggéré par les hauts placés de la marque. Toujours est-il que ces clichés sont à prendre avec des pincettes tant que le groupe n’a pas officiellement publié les siens.

MySmartPrice

Catégories: Mobile

Reno : le smartphone de la nouvelle marque d’Oppo certifié, une fiche technique moins sexy

FrAndroid - mar, 12/03/2019 - 11:48

Prévu le 10 avril 2019, le smartphone Reno, nouvelle marque de l’entreprise chinoise Oppo, a reçu une certification de la part de l’autorité de régulation de Singapour, l’IMDA. L’occasion d’en apprendre un peu plus sur sa fiche technique revue à la baisse.

Le lundi 11 mars 2019, les dirigeants de la firme asiatique Oppo ont annoncé en grande pompe le lancement d’une nouvelle marque inédite : Reno. Et pour marquer le coup, l’entreprise de l’Empire du Milieu nous a donné rendez-vous le 10 avril prochain, date à laquelle le premier smartphone estampillé Reno fera l’objet d’une présentation officielle, en Chine.

Une fiche technique légèrement revue à la baisse

Outre son logo coloré, la filiale Reno (à prononcer Riino) a d’ores et déjà reçu la certification de son appareil mobile auprès de l’organisation de régulation de Singapour, l’IMDA, comme nous l’apprend MySmartPrice. Ce dernier a ainsi mis la main sur le document en question, sur lequel apparaît le numéro de modèle du Reno : CPH1917. Un autre document nous en dit un peu plus sur sa fiche technique.

Si les dirigeants du groupe ont sous-entendu la présence d’un SoC Qualcomm Snapdragon 855, la certification reçue tend à prouver le contraire : les équipes de la compagnie auraient ainsi privilégié le processeur Qualcomm Snapdragon 710, gravé en 10nm. L’écran atteindrait quant à lui les 6,4 pouces en qualité Full HD+. La caméra arrière de 48 mégapixels semble se confirmer : à ses côtés, un second capteur de 12 mégapixels s’inviterait à la fête.

Une photo en fuite suggère la présence d’un triple capteur photo

Sur la façade avant du téléphone, un appareil de 16 mégapixels s’occuperait de la prise des selfies. Rien ne confirme en revanche le zoom x10, ni la batterie de 4065 mAh jusque-là évoquée, ou la prise jack 3,5 mm et le port USB-C. Le Reno pourrait cependant tourner sous l’interface ColorOS 6.0 basé sur Android 9.0 Pie, et même supporter la connectivité 5G. Pour en avoir le cœur net, il n’y a plus qu’à patienter jusqu’au 10 avril.

En parallèle de cette certification, une prétendue photo du téléphone (photo de une) en question aurait fuité sur le réseau social chinois Weibo, comme nous l’apprend SlashLeaks. Image sur laquelle se dessine un module photo doté de trois capteurs : c’est un de plus que sur la certification IMDA. À voir si l’un d’entre eux ne correspondrait pas au zoom x10 suggéré par les hauts placés de la marque. Toujours est-il que ces clichés sont à prendre avec des pincettes tant que le groupe n’a pas officiellement publié les siens.

MySmartPrice

Catégories: Mobile

Reno : le smartphone de la nouvelle marque d’Oppo certifié, une fiche technique moins sexy

FrAndroid - mar, 12/03/2019 - 11:48

Prévu le 10 avril 2019, le smartphone Reno, nouvelle marque de l’entreprise chinoise Oppo, a reçu une certification de la part de l’autorité de régulation de Singapour, l’IMDA. L’occasion d’en apprendre un peu plus sur sa fiche technique revue à la baisse.

Le lundi 11 mars 2019, les dirigeants de la firme asiatique Oppo ont annoncé en grande pompe le lancement d’une nouvelle marque inédite : Reno. Et pour marquer le coup, l’entreprise de l’Empire du Milieu nous a donné rendez-vous le 10 avril prochain, date à laquelle le premier smartphone estampillé Reno fera l’objet d’une présentation officielle, en Chine.

Une fiche technique légèrement revue à la baisse

Outre son logo coloré, la filiale Reno (à prononcer Riino) a d’ores et déjà reçu la certification de son appareil mobile auprès de l’organisation de régulation de Singapour, l’IMDA, comme nous l’apprend MySmartPrice. Ce dernier a ainsi mis la main sur le document en question, sur lequel apparaît le numéro de modèle du Reno : CPH1917. Un autre document nous en dit un peu plus sur sa fiche technique.

Si les dirigeants du groupe ont sous-entendu la présence d’un SoC Qualcomm Snapdragon 855, la certification reçue tend à prouver le contraire : les équipes de la compagnie auraient ainsi privilégié le processeur Qualcomm Snapdragon 710, gravé en 10nm. L’écran atteindrait quant à lui les 6,4 pouces en qualité Full HD+. La caméra arrière de 48 mégapixels semble se confirmer : à ses côtés, un second capteur de 12 mégapixels s’inviterait à la fête.

Une photo en fuite suggère la présence d’un triple capteur photo

Sur la façade avant du téléphone, un appareil de 16 mégapixels s’occuperait de la prise des selfies. Rien ne confirme en revanche le zoom x10, ni la batterie de 4065 mAh jusque-là évoquée, ou la prise jack 3,5 mm et le port USB-C. Le Reno pourrait cependant tourner sous l’interface ColorOS 6.0 basé sur Android 9.0 Pie, et même supporter la connectivité 5G. Pour en avoir le cœur net, il n’y a plus qu’à patienter jusqu’au 10 avril.

En parallèle de cette certification, une prétendue photo du téléphone (photo de une) en question aurait fuité sur le réseau social chinois Weibo, comme nous l’apprend SlashLeaks. Image sur laquelle se dessine un module photo doté de trois capteurs : c’est un de plus que sur la certification IMDA. À voir si l’un d’entre eux ne correspondrait pas au zoom x10 suggéré par les hauts placés de la marque. Toujours est-il que ces clichés sont à prendre avec des pincettes tant que le groupe n’a pas officiellement publié les siens.

MySmartPrice

Catégories: Mobile

Reno : le smartphone de la nouvelle marque d’Oppo certifié, une fiche technique moins sexy

FrAndroid - mar, 12/03/2019 - 11:48

Prévu le 10 avril 2019, le smartphone Reno, nouvelle marque de l’entreprise chinoise Oppo, a reçu une certification de la part de l’autorité de régulation de Singapour, l’IMDA. L’occasion d’en apprendre un peu plus sur sa fiche technique revue à la baisse.

Le lundi 11 mars 2019, les dirigeants de la firme asiatique Oppo ont annoncé en grande pompe le lancement d’une nouvelle marque inédite : Reno. Et pour marquer le coup, l’entreprise de l’Empire du Milieu nous a donné rendez-vous le 10 avril prochain, date à laquelle le premier smartphone estampillé Reno fera l’objet d’une présentation officielle, en Chine.

Une fiche technique légèrement revue à la baisse

Outre son logo coloré, la filiale Reno (à prononcer Riino) a d’ores et déjà reçu la certification de son appareil mobile auprès de l’organisation de régulation de Singapour, l’IMDA, comme nous l’apprend MySmartPrice. Ce dernier a ainsi mis la main sur le document en question, sur lequel apparaît le numéro de modèle du Reno : CPH1917. Un autre document nous en dit un peu plus sur sa fiche technique.

Si les dirigeants du groupe ont sous-entendu la présence d’un SoC Qualcomm Snapdragon 855, la certification reçue tend à prouver le contraire : les équipes de la compagnie auraient ainsi privilégié le processeur Qualcomm Snapdragon 710, gravé en 10nm. L’écran atteindrait quant à lui les 6,4 pouces en qualité Full HD+. La caméra arrière de 48 mégapixels semble se confirmer : à ses côtés, un second capteur de 12 mégapixels s’inviterait à la fête.

Une photo en fuite suggère la présence d’un triple capteur photo

Sur la façade avant du téléphone, un appareil de 16 mégapixels s’occuperait de la prise des selfies. Rien ne confirme en revanche le zoom x10, ni la batterie de 4065 mAh jusque-là évoquée, ou la prise jack 3,5 mm et le port USB-C. Le Reno pourrait cependant tourner sous l’interface ColorOS 6.0 basé sur Android 9.0 Pie, et même supporter la connectivité 5G. Pour en avoir le cœur net, il n’y a plus qu’à patienter jusqu’au 10 avril.

En parallèle de cette certification, une prétendue photo du téléphone (photo de une) en question aurait fuité sur le réseau social chinois Weibo, comme nous l’apprend SlashLeaks. Image sur laquelle se dessine un module photo doté de trois capteurs : c’est un de plus que sur la certification IMDA. À voir si l’un d’entre eux ne correspondrait pas au zoom x10 suggéré par les hauts placés de la marque. Toujours est-il que ces clichés sont à prendre avec des pincettes tant que le groupe n’a pas officiellement publié les siens.

MySmartPrice

Catégories: Mobile

Reno : le smartphone de la nouvelle marque d’Oppo certifié, une fiche technique moins sexy

FrAndroid - mar, 12/03/2019 - 11:48

Prévu le 10 avril 2019, le smartphone Reno, nouvelle marque de l’entreprise chinoise Oppo, a reçu une certification de la part de l’autorité de régulation de Singapour, l’IMDA. L’occasion d’en apprendre un peu plus sur sa fiche technique revue à la baisse.

Le lundi 11 mars 2019, les dirigeants de la firme asiatique Oppo ont annoncé en grande pompe le lancement d’une nouvelle marque inédite : Reno. Et pour marquer le coup, l’entreprise de l’Empire du Milieu nous a donné rendez-vous le 10 avril prochain, date à laquelle le premier smartphone estampillé Reno fera l’objet d’une présentation officielle, en Chine.

Une fiche technique légèrement revue à la baisse

Outre son logo coloré, la filiale Reno (à prononcer Riino) a d’ores et déjà reçu la certification de son appareil mobile auprès de l’organisation de régulation de Singapour, l’IMDA, comme nous l’apprend MySmartPrice. Ce dernier a ainsi mis la main sur le document en question, sur lequel apparaît le numéro de modèle du Reno : CPH1917. Un autre document nous en dit un peu plus sur sa fiche technique.

Si les dirigeants du groupe ont sous-entendu la présence d’un SoC Qualcomm Snapdragon 855, la certification reçue tend à prouver le contraire : les équipes de la compagnie auraient ainsi privilégié le processeur Qualcomm Snapdragon 710, gravé en 10nm. L’écran atteindrait quant à lui les 6,4 pouces en qualité Full HD+. La caméra arrière de 48 mégapixels semble se confirmer : à ses côtés, un second capteur de 12 mégapixels s’inviterait à la fête.

Une photo en fuite suggère la présence d’un triple capteur photo

Sur la façade avant du téléphone, un appareil de 16 mégapixels s’occuperait de la prise des selfies. Rien ne confirme en revanche le zoom x10, ni la batterie de 4065 mAh jusque-là évoquée, ou la prise jack 3,5 mm et le port USB-C. Le Reno pourrait cependant tourner sous l’interface ColorOS 6.0 basé sur Android 9.0 Pie, et même supporter la connectivité 5G. Pour en avoir le cœur net, il n’y a plus qu’à patienter jusqu’au 10 avril.

En parallèle de cette certification, une prétendue photo du téléphone (photo de une) en question aurait fuité sur le réseau social chinois Weibo, comme nous l’apprend SlashLeaks. Image sur laquelle se dessine un module photo doté de trois capteurs : c’est un de plus que sur la certification IMDA. À voir si l’un d’entre eux ne correspondrait pas au zoom x10 suggéré par les hauts placés de la marque. Toujours est-il que ces clichés sont à prendre avec des pincettes tant que le groupe n’a pas officiellement publié les siens.

MySmartPrice

Catégories: Mobile

Webosaures spécial voyage

Korben - mar, 12/03/2019 - 10:54

Ce midi, avec Rémi, nous allons parler voyage…

Et plus particulièrement comment voyager quand on est geek et qu’on aime trimballer du matos avec soi. Le sujet est vaste, donc il y a des chances pour que nous n’abordions pas tout en 1h mais nous ferons de notre mieux.

Pensez à venir sur le chat Youtube pour nous poser des questions et remettre 10 balles dans la machine.

A tout de suite !

Crucial SSD BX500 120Go


Démarrage plus rapide. Temps de chargement des fichiers plus court. Meilleure réactivité globale de l’ordinateur

Détails produit

SSD interne 120 Go 2,5 pouces disque • SATA 6.0Go/s • 540 Mo/s Lecture, 500 Mo/s Ecriture
SATA 6.0Gb/s

Equipé d’un cache SLC efficace et confortable qui vient accélérer les travaux d’écriture et d’un contrôleur qui réduit la latence

Et voici un petit guide pour savoir quelle erreur à ne pas faire quand on installe un SSD

En savoir +


Catégories: Hardware

Comment calculer l’espérance des jeux de hasard ?

Korben - mar, 12/03/2019 - 10:00

Je ne suis pas un habitué des jeux de hasard. Il m’arrive parfois d’acheter un Millionnaire quand je le sens bien, et mon sentiment est souvent bon.

Par exemple, l’année dernière j’en ai acheté seulement 2. Sur le premier j’ai gagné 150 € et le second 20 €. J’ai un bon instinct pour ce genre de chose pour peu que vous croyiez à ce genre de choses.

Mais ma méthode est loin loin loin d’être scientifique. Ah ah !

Nathan Uyttendaele est un spécialiste des statistiques et dans ce TEDx, il nous explique comment calculer l’espérance de jeu des jeux de hasard que nous pouvons trouver chez nos buralistes.

Et évidemment, l’espérance de jeu est systématiquement négative. Mais sa conclusion est intéressante aussi puisque tout en sachant que, statistiquement, nous allons perdre, il nous invite à nous poser la question de ce qui sera fait avec notre argent.

En Belgique, cet argent est utilisé à de bonnes fins. Donc, cela vaut quand même le coup de jouer de temps en temps, car même si on perd, ça sera bénéfique pour la communauté.

En France, c’est une autre histoire puisque la Française des jeux sera prochainement privatisée. Donc plus aucun intérêt de jouer à ces jeux ou l’espérance est systématiquement négative et où vos pertes ne serviront plus le bien commun, mais iront dans les poches d’actionnaires privés déjà bien riches.

Dommage.

Merci à Matronix pour le partage.

Crucial SSD BX500 120Go


Démarrage plus rapide. Temps de chargement des fichiers plus court. Meilleure réactivité globale de l’ordinateur

Détails produit

SSD interne 120 Go 2,5 pouces disque • SATA 6.0Go/s • 540 Mo/s Lecture, 500 Mo/s Ecriture
SATA 6.0Gb/s

Equipé d’un cache SLC efficace et confortable qui vient accélérer les travaux d’écriture et d’un contrôleur qui réduit la latence

Et voici un petit guide pour savoir quelle erreur à ne pas faire quand on installe un SSD

En savoir +


Catégories: Hardware

Windows 10 pourra enfin désinstaller automatiquement les MAJ en échec

Mon Windows Phone - mar, 12/03/2019 - 09:56

En tant qu’utilisateur de Windows, vous avez probablement déjà pesté après l’installation d’une mise à jour foireuse… Désolé du ton, mais quand son PC est complètement bloqué ou redémarre en boucle suite à une mauvaise mise à jour, ça a le don d’énerver. Avec l’arrivée de Windows 10, ce genre de situation est heureusement beaucoup plus rare qu’avant… mais peut encore se produire. Dans un futur proche, elle pourrait totalement disparaître.

Selon un nouveau document



Continuez la lecture de l'article Windows 10 pourra enfin désinstaller automatiquement les MAJ en échec
Catégories: Mobile

Free Mobile : l’UFC Que Choisir lance une action de groupe contre l’opérateur

FrAndroid - mar, 12/03/2019 - 08:52

L’UFC-Que Choisir, l’une des principales associations de consommateurs, veut lancer une action de groupe contre Free Mobile. La location de smartphone est en cause.

Depuis son lancement en 2012, Free Mobile s’est toujours montré opposé à l’achat d’un smartphone « subventionné » par un abonnement avec engagement. À la place, l’opérateur a lancé dès 2013 une offre de location avec engagement indépendante de ses forfaits.

Problème, l’opérateur aurait tendance à facturer des frais abusifs à ses clients, souvent sous prétexte que le téléphone n’aurait jamais été renvoyé après la fin du contrat de location. De plus, Free Mobile semble être aux abonnés absents dès qu’il s’agit de traiter les réclamations de ses abonnés, même lorsqu’ils apportent l’accusé de réception de leur envoi.

L’UFC-Que Choisir, association bien connue de protection des consommateurs, a décidé de s’emparer de ce dossier et lancer une action de groupe.

Une utilisation peut-être abusive d’un droit

Dans son communiqué, l’UFC précise bien que sur le papier, Free Mobile est dans son droit lorsqu’il facture des frais de non-restitution. Cependant l’opérateur doit bien sûr être capable de prouver qu’il y a réellement eu non restitution, sinon cela pourrait donner l’impression que les smartphones sont bien récupérés, mais tout de même facturés au client.

Free Mobile met très en avant la location

Avec son action de groupe, auquel les intéressés peuvent s’inscrire en remplissant un formulaire, l’UFC-Que Choisir espère que les éventuelles victimes recevront un dédommagement. L’association avance également que Free Mobile a tendance à facturer la même somme à tous les clients concernés, sans tenir compte de l’ancienneté et de l’usure du smartphone.

Free Mobile dénonce une opération de communication

Contacté par le site Univers Freebox, Free Mobile estime que « l’assignation de UFC est injustifiée » car « elle ne fait état que de 9 cas abonnés ». Une défense un peu étrange si l’opérateur estime que 9 éventuelles victimes soient un chiffre acceptable.

L’opérateur critique surtout le fait que : « jamais avant cette assignation l’UFC n’a fait part de ces 9 cas d’abonnés à Free Mobile ». D’après l’opérateur, l’association cherche « avant tout l’opportunité de faire une nouvelle procédure afin de faire sa propre communication, plutôt que de s’occuper des vrais problèmes des Français ».

Concernant les frais de restitution, l’opérateur explique : « la facturation de la pénalité de non-restitution est appliquée lorsque les terminaux sont restitués en mauvais état de fonctionnement. ».

L’affaire est désormais entre les mains du tribunal de grande instance de Paris.

Les meilleurs forfaits sans engagement

Série spéciale Free Forfait 4G - 60 Go

12 mars

Appels illimités

SMS/MMS illimités

60 Go

8,99€

19,99€

Voir RED SFR Forfait 4G - 40 Go

18 mars

Appels illimités

SMS/MMS illimités

40 Go

10€ Voir Cdiscount Mobile L'immanquable - 100 Go

21 mars

Appels illimités

SMS/MMS illimités

100 Go

9,99€

20€

Voir Voir tous les forfaits

UFC Que Choisir

Catégories: Mobile

La « manette de Google », Reno, la nouvelle marque d’Oppo et le brevet de smartphone pliable de Samsung – Tech’spresso

FrAndroid - mar, 12/03/2019 - 07:00

Vous n’avez pas eu le temps de suivre l’actualité hier ? Voici ce qui a marqué le lundi 11 mars : le brevet de Google autour d’une manette affole la Toile, Oppo lance une nouvelle marque baptisée Reno et Samsung pense à un autre format pour ses smartphones pliables. Pour ne manquer aucune actualité, pensez à vous inscrire à la newsletter FrAndroid.

Non, la manette de la console de Google ne ressemblera pas à ça

Des images d’une manette de Google ont fait le tour du web ce week-end, suscitant l’hilarité en raison d’un design assez étrange. Voici pourquoi ces images manquent grandement de crédibilité.

Oppo lance une nouvelle marque : Reno

Oppo vient de lancer une nouvelle marque : Reno. Un premier appareil devrait être présenté en avril et pourrait cibler le marché des jeunes.

Samsung a breveté un smartphone pliable similaire au Huawei Mate X

Un brevet déposé par Samsung montre clairement que le géant sud-coréen a sérieusement imaginé un design de smartphone pliable proche du Huawei Mate X. Reste à savoir si un tel produit verra le jour dans un avenir plus ou moins proche.

Lien YouTube

Retrouvez l'actualité des jours précédents dans le Tech'spresso

Catégories: Mobile

Apple tiendra une conférence le 25 mars : Apple Vidéo, iPad, AirPods… à quoi s’attendre ?

FrAndroid - lun, 11/03/2019 - 21:54

Apple convie la presse à un évènement spécial le 25 mars prochain. Concurrent de Netflix, abonnements, iPad, AirPods, AirPower… À quoi faut-il s’attendre ?

« It’s show time » ! Rappelez-vous, en 2006 Apple utilisait cette accroche pour sa conférence qui restera dans l’histoire comme celle qui a révélé l’iTV, ce boitier qui est par la suite devenu l’Apple TV. Il n’est donc pas anodin que la même phrase serve à annoncer la prochaine conférence de la firme de Cupertino.

La date est fixée, les rumeurs avaient raison. Apple tiendra une conférence le 25 mars prochain, à 10 heures du matin, heure locale (18 heures en France), au Steve Jobs Theater du campus d’Apple. On ne sait pas exactement ce qui y sera annoncé, mais de nombreuses rumeurs plus ou moins étayées permettent déjà de se faire une idée du sujet de ce keynote.

Apple Vidéo, le Salto du Netflix

C’est une rumeur persistante : Apple souhaite concurrencer Netflix avec son propre service de SVoD. Le « show time » de l’invitation vient presque confirmer l’information en soulignant l’importance de la télévision au sein de cette conférence.

Après avoir mis à mal Spotify et consorts avec Apple Music, le géant californien souhaite s’attaquer à un nouveau marché : celui de la vidéo à la demande. Netflix, Amazon Video, CanalPlay et autres Salto peuvent commencer à trembler en imaginant l’arrivée d’Apple sur le marché. Reste à savoir si les partenariats seront suffisants pour apporter un contenu qui feront switcher les utilisateurs.

D’autres services

Tim Cook l’a dit en début d’année : des « services importants » arrivent en 2019. Si on pense évidemment à Apple News Magazine, un service pour accéder à des services de presse payants, il n’est pas impossible que la marque à la pomme évoque également quelques services dédiés à la santé.

Pour contrer Amazon et son abonnement Prime, Apple pourrait également tenter de mutualiser ses services avec un abonnement unique qui donne droit à plusieurs avantages, comme Apple Music, Apple Video, Apple News Magazine, etc.

iPad et iPod

Si la gamme d’iPhone a été renouvelée en septembre, on attend d’Apple de nouvelles tablettes. Certaines rumeurs évoquent notamment un nouvel iPad Mini, mais aussi un iPad « moins cher ». Les rumeurs factuelles restent cependant assez modestes, ce qui laisse penser qu’aucune tablette n’est actuellement en production.

De même la rumeur souhaite qu’Apple lance un nouvel iPod. Il pourrait facilement accompagner un service incluant entre autres Apple Music, mais aucune information provenant des usines chinoises ne laisse présager le moindre nouvel appareil.

AirPods 2 et AirPower

On les attendait avec la nouvelle génération d’iPhone en septembre dernier et n’ont pas été présentés. La nouvelle génération d’AirPods pourrait arriver dans le courant du mois. D’aucuns évoquent une meilleure qualité sonore ainsi qu’un boitier de recharge sans fil.

Ce boitier prendrait tout son intérêt avec un Galaxy S10 avec sa recharge sans fil inversée, mais aussi et surtout avec le AirPower, le socle de recharge sans fil de l’iPhone et des AirPods. Tout se rejoint !

Bien sûr, le contenu de cette conférence n’a pas encore été officialisé et il faudra donc attendre le 25 mars pour savoir ce que prépare Apple.

Catégories: Mobile

Skoda KLEMENT : un deux-roues électrique innovant à mi-chemin entre le vélo et le cyclomoteur

FrAndroid - lun, 11/03/2019 - 17:10

La marque tchèque Skoda a levé le voile sur un concept de deux-roues électrique un poil particulier : le design d’un vélo, la puissance d’un cyclomoteur. Son système d’accélération et de freinage se distingue aussi par son côté innovant et ludique.

Skoda lui-même ne classe son produit dans aucune catégorie : ni vélo, ni cyclomoteur, mais un concept de deux-roues électrique reflétant sa vision à court et moyen terme dans le domaine de la mobilité urbaine. Ainsi est né KLEMENT, présenté dans un communiqué de presse officiel à l’occasion de la 89e édition du salon automobile de Genève. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que l’engin interpelle par son design minimaliste.

La vitesse d’un cyclomoteur

Oubliez les leviers de frein, les dérailleurs et tous les câbles apparents, et faites place à un produit composé d’une selle, d’un cadre en aluminium, de roues… et d’un moteur électrique de 4 kW fixé à l’arrière. En son cœur, KLEMENT dissimule une double batterie amovible de 1250 Wh, lui offrant un rayon d’action de 62 kilomètres. Toujours est-il que ce deux-roues arbore un look épuré, dont les lignes se rapprochent considérablement du vélo.

Sauf que sa motorisation lui permet de grimper jusqu’à 45 km/h, soit une vitesse ne répondant pas aux textes de loi français, lesquels autorisent les vélos électriques de filer jusqu’à 25 km/h. C’est donc pourquoi KLEMENT s’apparente plus à un cyclomoteur, malgré son design trompeur. D’autant plus que son système d’accélération et de freinage se situe aux antipodes de celui d’un vélo.

Une question d’inclinaison

Il suffit en effet à l’utilisateur de poser ses pieds sur les pédales fixes, avant de les incliner vers l’avant pour prendre de la vitesse. Et inversement pour en perdre, grâce aux freins à disque hydraulique équipés d’un ABS. À noter qu’un système de récupération d’énergie lors du freinage permet de récupérer quelques précieuses minutes d’autonomie à cet engin pesant tout de même 25 kilos.

Comme tous les deux-roues électriques du moment, KLEMENT dispose d’une connectivité lui permettant de s’appareiller à un smartphone, avec lequel l’utilisateur pourra consulter des diagnostics ou encore limiter l’usage du produit à une zone géographique préétablie. Cerise sur le gâteau : pour recharger son appareil mobile en toute sécurité, un support doté d’une charge par induction a été installé par les équipes de la firme. Aucune information sur son prix et sa date de sortie n’a été communiquée.

Skoda

Catégories: Mobile

Les 10 smartphones les plus populaires sur FrAndroid (semaine 10)

FrAndroid - lun, 11/03/2019 - 14:20

Quels sont les smartphones préférés des lecteurs de FrAndroid ? Si jamais vous vous posiez la question, voici le Top 10 des produits les plus consultés sur FrAndroid la semaine dernière, avec un intérêt confirmé pour le Galaxy S10 et Xiaomi qui change de champion.

Chaque lundi, nous avons notre petit rituel : observer le nombre de visites de nos fiches produit — regroupant les actualités et les caractéristiques de chaque appareil — afin de savoir quels sont les smartphones qui attirent le plus l’attention de nos lecteurs et lectrices.

Voici donc venu le temps de vous offrir le Top 10 des smartphones les plus populaires sur FrAndroid dans la semaine du 4 au 10 mars 2019.

Samsung en leader

Sans surprise, le Samsung Galaxy S10 reste en première place du classement. Déjà considéré par beaucoup comme la référence incontournable de l’univers Android, il était très attendu par les consommateurs. Sa commercialisation récente et notre test publié vendredi dernier y ont sans doute contribué.

Son grand frère, le Galaxy S10+ n’est pas loin derrière et se hisse à la cinquième position. Notre test arrive bientôt pour vous faire part de notre avis complet à son sujet. Loin d’être obsolète, le Galaxy S9 est porté par ses successeurs et se classe huitième. Son prix devrait en effet significativement baisser à partir de maintenant.

Toujours du côté de chez Samsung, on notera le succès toujours aussi étonnant du Galaxy J6 Plus (4e), tandis que le Galaxy A7 2018 et son triple capteur photo réussit à terminer neuvième.

Xiaomi (Redmi) change de champion

Le deuxième plus gros constructeur Android, Huawei, n’est pas en reste. Il réussit à placer le Mate 20 Pro au deuxième rang tandis que son P20 Pro monte sur la troisième marche du podium. Pas très loin derrière, le Huawei P20 est aussi de la partie (6e). Enfin, la deuxième marque du groupe, Honor, voit son Honor View 20 à la dixième place.

La semaine dernière, le Xiaomi Mi 9 était présent dans le classement, mais la marque chinoise a droit aujourd’hui à un nouveau champion : le Redmi Note 7 et son très attrayant rapport qualité/prix. À noter tout de même que Redmi est une marque qui s’est un peu écarté de Xiaomi même si elle reste sous son giron.

Top 10 des meilleurs smartphones de la semaine

Samsung Galaxy S10 Plus Fiche produit Forum Disponible sur Amazon à 1009€ Voir le test Huawei Mate 20 Pro Fiche produit Forum Disponible sur Amazon à 739€ Voir le test 9/10 Huawei P20 Pro Fiche produit Forum Disponible sur Amazon à 539€ Voir le test 9/10 Samsung Galaxy J6 Plus Fiche produit Disponible sur Amazon à 151€ Samsung Galaxy J6 Plus Fiche produit Disponible sur Amazon à 151€ Huawei P20 Fiche produit Forum Disponible sur Amazon à 396€ Voir le test 8/10 Xiaomi Redmi Note 7 Fiche produit Disponible sur Amazon à 239€ Samsung Galaxy S9 Fiche produit Forum Disponible sur Amazon à 465€ Voir le test Samsung Galaxy A7 (2018) Fiche produit Disponible sur Amazon à 221€ Voir le test 7/10 Honor View 20 Fiche produit Disponible sur Amazon à 499€ Voir le test 9/10

Catégories: Mobile

Apple intraitable sur la question écologique, même pour ses fournisseurs

FrAndroid - lun, 11/03/2019 - 14:00

Les fournisseurs qui veulent compter Apple parmi leurs clients devront désormais montrer patte blanche et répondre à des obligations écologiques et éthiques. Cette année, 20 usines en ont fait les frais.

Depuis quelques années, Apple a fait de l’écologie son cheval de bataille. Lors de ses conférences, la marque prend régulièrement le temps de rappeler ses engagements. Énergies renouvelables et matériaux recyclés et recyclables sont des éléments aujourd’hui fréquents dans la production des produits de la firme. Cela lui a valu notamment d’être classé aux côtés de Fairphone lors du rapport de 2017 de Greenpeace sur les entreprises « vertes ».

Les fournisseurs surveillés

Il est bien sûr toujours possible de faire mieux et Apple tient un rapport annuel sur ses engagements environnementaux. Financial Review a mis la main sur le rapport de l’année 2018. On y découvre que la firme de Cupertino a mis un terme à 20 des contrats qui l’unissaient à certains de ses fournisseurs parce que ceux-ci ne remplissaient pas les objectifs écologiques fixés par Apple.

Au cours de l’année, Apple a mené 770 audits auprès des aménagements de ses fournisseurs, des centres logistiques et de réparation. 279 audits ont également été menés dans les fonderies et centres d’affinage.

Pas de prime, juste un délai

Apple est un énorme client que n’importe quel fournisseur est ravi d’avoir au vu des quantités commandées. La société de Tim Cook le sait très bien et profite de sa position dominante pour imposer sa vision à ses partenaires.

Il est précisé qu’Apple ne joue pas de récompenses financières pour motiver ses partenaires à adopter sa vision environnementale. La firme a uniquement donné un délai à ses fournisseurs pour se mettre à ses normes. « Si un fournisseur refuse ou est incapable de répondre à nos exigences, nous mettons fin à nos relations commerciales avec lui », indique le rapport, selon Financial Review.

Avec la multiplication des marques de smartphones chinois à petit prix, Apple souhaite justifier ses tarifs élevés. Un pari qui pourrait bien être gagnant sur le long terme.

À lire sur FrAndroid : Apple presque aussi écolo que Fairphone selon Greenpeace

AFR

Catégories: Mobile

Honor 8A : une fine encoche pour un smartphone à moins de 160 euros

FrAndroid - lun, 11/03/2019 - 13:00

Après la sortie, en début d’année, de son View 20, Honor diversifie ses gammes et a officialisé ce lundi son nouveau smartphone d’entrée de gamme, le Honor 8A. Celui-ci vient succéder au Honor 7A de l’an dernier et propose un design avec une fine encoche dans la partie supérieure de l’écran.

Décidément, les fines encoches semblent avoir la côte chez les constructeurs de smartphone. Même sur les appareils d’entrée de gamme, on assiste à de plus en plus de smartphones intégrant une encoche en forme de goutte d’eau sur la partie supérieure. Après le Huawei Y7 2019, c’est désormais au tour de Honor d’annoncer officiellement son propre appareil adoptant ce choix de design, le Honor 8A.

Présenté officiellement ce lundi par Honor, le Honor 8A est en effet doté d’un large écran de 6,09 pouces affichant 1560 pixels par 720, pour une résolution de 283 pixels par pouce. L’écran est par ailleurs découpé dans sa partie supérieure par une fine encoche, tandis que le menton se veut toujours assez large pour intégrer le logo de la marque chinoise. Du côté des caractéristiques, on retrouve une puce Helio P35 de Mediatek, adossée à 2 ou 3 Go de RAM et 32 ou 64 Go de stockage selon les versions. Le smartphone intègre par ailleurs un lecteur d’empreintes digitales au dos, ainsi qu’une prise USB, une sortie casque, un support du dual-SIM et d’une extension de stockage microSD, et une batterie de 3020 mAh. Le smartphone est proposé sous Android 9.0 Pie.

Un seul appareil photo au dos

Pour la photo, le constructeur a doté le Honor 8A d’un simple appareil photo au dos de 13 mégapixels, avec un objectif ouvrant à f/1,8. En façade, c’est un capteur de 8 mégapixels qui vient quant à lui se loger dans l’encoche, permettant le déverrouillage par reconnaissance faciale.

Le Honor 8A est d’ores et déjà disponible à partir de 159 euros pour la version 3/32 Go. Il est proposé en trois coloris : bleu, noir ou doré.

À lire sur FrAndroid : Test du Honor 7A : le tout petit prix qui va à l’essentiel

Catégories: Mobile

Samsung a breveté un smartphone pliable similaire au Huawei Mate X

FrAndroid - lun, 11/03/2019 - 12:04

Un brevet déposé par Samsung montre clairement que le géant sud-coréen a sérieusement imaginé un design de smartphone pliable proche du Huawei Mate X. Reste à savoir si un tel produit verra le jour dans un avenir plus ou moins proche.

Le Huawei Mate X

Samsung Galaxy Fold vs Huawei Mate X. Il s’agit là d’une bataille acharnée qui oppose deux philosophies, deux visions différentes de ce que doit être un smartphone. Et même si quasi personne ne voudra investir 2000 euros ou plus pour se procurer l’un de ces appareils, le duel a le mérite d’attirer l’attention.

Pour rappel, le Galaxy Fold se plie vers l’intérieur. Son écran pliable est donc mieux protégé, mais le smartphone est plus épais. De son côté le Mate X se plie vers l’extérieur. Le téléphone est plus fin, mais son écran pliable non protégé par du verre Gorilla Glass, est constamment exposé aux risques de rayures.

Un duel au sommet

Huawei avait attaqué Samsung sur le design de son Galaxy Fold et le leader sud-coréen avait rétorqué en indiquant qu’une esthétique semblable à celle du Mate X posait trop de souci de durabilité. Face à un tel postulat, on aurait tendance à imaginer deux entreprises fermement campées sur leurs positions respectives et peu enclines à changer d’avis.

Toutefois, du côté de chez Samsung, quelques détails viennent nuancer cette observation. D’une part, le constructeur nourrirait malgré tout quelques inquiétudes quant à la solidité de son Galaxy Fold. D’autre part, la marque préparerait deux nouveaux smartphones pliables avant la fin de l’année 2019… dont un qui aurait un design similaire au Huawei Mate X.

Lien YouTube

Le brevet de Samsung

Tout cela nous amène au brevet de Samsung mis en lumière par le site LetsGoDigital. Le document a été déposé en septembre 2018 par la multinationale et a été publié en janvier dernier par l’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle.

Ledit brevet montre clairement un smartphone pliable dont le grand écran se courbe vers l’extérieur. C’est donc exactement la même vision que celle du Huawei Mate X. Si rien ne permet d’affirmer avec certitude qu’un tel produit estampillé Samsung pourrait être un jour commercialisé, comment souvent avec les brevets, le document prouve au moins que le leader de la téléphonie mobile a sérieusement planché sur un tel design.

L’avenir nous dira si Samsung se décide finalement à explorer plus concrètement cette voie-là. En ce qui concerne la résistance, rappelons que l’entreprise Corning travaille sur une protection d’écran Gorilla Glass qui pourra s’adapter aux dalles pliables.

À lire sur FrAndroid : Notre prise en main du Huawei Mate X : inquiétudes et admiration autour du smartphone pliable

LetsGoDigital

Catégories: Mobile

Pages

S'abonner à Sleepy SME agrégateur