Agrégateur de flux

Tech’spresso : Xiaomi lance Poco, NFC dans le métro parisien et nouveau Palm Phone

FrAndroid - sam, 11/08/2018 - 08:00

Vous n’avez pas eu le temps de suivre l’actualité hier ? Voici ce qui a marqué le vendredi 10 août. Au menu de ce Tech’spresso : Xiaomi lance la marque Poco, payer en NFC sera bientôt possible dans le métro parisien et le Palm Phone fait son retour. Pour ne manquer aucune actualité, pensez à vous inscrire à la newsletter FrAndroid !

 

Xiaomi lance officiellement la marque Poco, bientôt le Pocophone F1 ?

Xiaomi lance la marque Poco. Selon toute vraisemblance, le premier smartphone de cette dernière devrait être le Pocophone F1.

 

Votre smartphone Android pourra bientôt servir de ticket de métro en Ile-de-France

Le pass Navigo permettant de profiter des transports en commun à Paris, et plus généralement en Île-de-France, se dématérialise et arrive sur les smartphones Android compatibles dès le mois de novembre.

 

Nouveau Palm Phone : un smartphone Android de la taille d’un iPod Nano

La marque Palm s’apprête à faire son retour sur le marché, avec un smartphone très original. Le nouveau Palm aurait un petit écran de 3,3 pouces seulement.

Catégories: Mobile

OnePlus 6 à 424 euros, Xiaomi Mi 8 à 415, Mi Pad 4 à 255, Mi Band 3 à 22 et Redmi S2 à 134 sur GearBest

FrAndroid - ven, 10/08/2018 - 18:45

OnePlus 6, Xiaomi Mi 8, Xiaomi Redmi S2, et ainsi de suite : ils sont aujourd’hui en promotion sur GearBest. Comment profiter des différentes offres ?

Qui est GearBest ?

Si vous consultez régulièrement FrAndroid, vous n’êtes pas sans savoir que nous vous proposons régulièrement des bons plans sur GearBest. En effet, l’e-commerçant propose de très nombreux smartphones et accessoires à un très bon rapport qualité-prix sur des produits parfois non disponibles en France, mais pourtant très intéressants.

Effectivement, on peut avoir tendance à se méfier lorsque l’on commande un smartphone à 500 euros à l’autre bout de la planète, mais sachez que vous n’êtes pas le seul et que, aujourd’hui, ce sont des milliers de commandes qui sont passées chaque jour sur GearBest. Grâce à cela, le marchand négocie des prix de gros et réussit à proposer des offres très intéressantes sur de nombreuses références. Si vous voulez voir comment les produits sont préparés, ils ont réalisé une petite vidéo à ce sujetLes produits achetés sur GearBest sont garantis 12 mois.

Comme d’habitude, nous vous conseillons d’utiliser l’option d’expédition « French Line » lorsque vous passez une commande sur GearBest afin de recevoir votre colis via Colissimo, sans surcoût. Nous vous conseillons également de payer, si possible, via PayPal.

OnePlus 6 à 424 euros

Le OnePlus 6 a succédé cette année au OnePlus 5T. Ce nouveau flagship de OnePlus a conservé un design similaire avec tout de même une encoche dont une majorité de smartphones se parent en 2018.

Il embarque un écran OLED, le dernier SoC de Qualcomm, le Snapdragon 845 associé à 6 Go de mémoire vive, un combo dont on ne cesse de vanter les mérites, et il propose l’une des meilleures autonomies du marché avec une charge rapide Dash Charge.

Pourquoi le conseillons-nous ?
  • Un des meilleurs rapports qualité-prix du marché
  • OxygenOS propose une interface pure d’Android
  • Excellentes performances globales
  • Compatible avec les bandes de fréquences françaises en 4G

Il est proposé à 421 euros à l’occasion d’une vente flash.

Retrouvez le OnePlus 6 à 421 euros

La version 8 Go de mémoire vive et 128 Go de stockage qui représente le meilleur combo en termes de puissance du marché est disponible pour 493 euros avec le code promo : GB$MPO128.

Retrouvez le OnePlus 6 128 Go à 493 euros - Code promo : GB$MPO128

Xiaomi Mi 8 à 415 euros

Le Xiaomi Mi 8, le tout dernier flagship de Xiaomi, propose l’une des meilleures solutions du marché à ce prix. Ce smartphone dispose du design sobre proposé par la majorité des smartphones Xiaomi, avec comme pour le OnePlus 6 une encoche.

Sa fiche technique lui ressemble quelque peu avec son écran Super AMOLED de 6,21 pouces et son SoC Qualcomm Snapdragon 845 ici encore associé à 6 Go de mémoire vive, un espace de stockage de 128 Go et une batterie de 3400 mAh. Comme l’iPhone X, il intègre un système de reconnaissance faciale. Pas d’inquiétude, la version que nous vous conseillons est compatible avec les bandes de fréquences 4G, dont la B20. Évidemment, la langue française est disponible par défaut.

Pourquoi le conseillons-nous ?
  • Design accrocheur
  • L’interface MIUI est remplie de fonctions
  • Excellent rapport qualité-prix, évidemment
  • Compatible avec les bandes de fréquences françaises en 4G

Il est disponible pour 415 euros en version 64 Go, il s’agit de la même version que celle vendu en France.

Retrouvez le Xiaomi Mi 8 à 415 euros

On le trouve également à 450 euros en version 128 Go.

Retrouvez le Xiaomi Mi 8 128 à 450 euros

Xiaomi Redmi S2 à 134 euros

Si vous cherchez un smartphone pour un usage modéré, il n’est pas nécessaire d’y consacrer un énorme budget. Plusieurs références de smartphones sont disponibles à moins de 200 euros avec des performances correctes. Le Xiaomi Redmi S2 en est le parfait exemple.

Il présente des caractéristiques très correctes pour son prix, typiques des smartphones de cette marque. On retrouve notamment un écran IPS LCD de 5,99 pouces avec un ratio 18:9 et une définition de 1440 x 720 pixels, un SoC Snapdragon 625 associé à 3 Go de mémoire vive, et le double capteur photo dorsal de 12 et 5 mégapixels. Le smartphone dispose également d’un espace de stockage de 32 Go, d’un capteur photo frontal de 16 mégapixels et d’une batterie de 3 080 mAh.

Pourquoi le conseillons-nous ?
  • Design unibody en métal
  • Bonne autonomie
  • Performances au-dessus du lot pour cette gamme de prix

Il est disponible pour 134 euros en version globale grâce au code promo Eddytedy62.

Retrouvez le Xiaomi Redmi S2 à 134 euros - Code promo : Eddytedy62

Xiaomi Mi Pad 4 à 255 euros

La Xiaomi Mi Pad 4 est la dernière tablette de Xiaomi, qui propose une solution plus musclée que sa prédecesseure. Xiaomi a opté pour un format 8 pouces. Il s’agit donc d’un format complémentaire à un smartphone, pour gagner en confort lors de la consultation de contenu.

Pour propulser le tout, Xiaomi a eu la bonne idée de se séparer du SoC MediaTek pour opter pour un Qualcomm Snapdragon 660. Le S660 utilise un procédé de fabrication en 14 nm LPP, pour un CPU 8 cœurs Qualcomm Kryo 260, dont 4 sont cadencés à un maximum de 2,2 GHz, et 4 à un maximum de 1,8 GHz. Pour information, cette puce peut sortir de l’Ultra HD grâce à son GPU Qualcomm Adreno 512.

Ce que l’on appréciera sur la Mi Pad 4, c’est également tout le reste : des haut-parleurs stéréo (ce qui est rare sur une tablette de cette taille), du Bluetooth 5.0 et du WiFi de type 802.11ac. Elle est équipée d’Android 8.1 Oreo avec l’interface MIUI 9 (MIUI 10 est en beta-test), d’ailleurs elle propose la reconnaissance faciale grâce à une caméra frontale de 5 mégapixels. Plus pratique que le capteur d’empreintes digitales, mais assurément moins sécurisé.

Pourquoi la conseillons-nous ?
  • Performante et autonome
  • MIUI s’adapte bien au format tablette
  • Reconnaissance faciale

On retrouve la Xiaomi Mi Pad 4 à 255 euros grâce au code promo Eddytedy25.

Retrouvez le Xiaomi Redmi S2 à 134 euros - Code promo : Eddytedy25

Vous pouvez également retrouver ces offres sur GearBest :

Article sponsorisé par GearBest

Cet article a été réalisé en collaboration avec GearBest. Il s'agit d'un contenu crée par des rédacteurs indépendants au sein de l'entité Humanoid Content, l'équipe éditoriale de FrAndroid n'a pas participé à sa création. Nous nous imposons les mêmes critères pour vous proposer un contenu unique et de qualité.

Catégories: Mobile

[Bon plan] Deux offres Surface Pro intéressantes durant ce week-end

Mon Windows Phone - ven, 10/08/2018 - 17:25

Si vous attendiez le bon moment pour acheter le Surface Pro, j’ai repéré des promos intéressantes sur Amazon et Microsoft valables ce week-end ou jusqu’à épuisement des stocks.

Surface Pro avec 128Go de RAM à 999€

Commençons d’abord par Amazon qui propose un pack Surface Pro avec clavier Type Cover Inclus pour 999€ à la place de 1328,99€. A ce prix, vous repartirez avec la version Intel Core i5, 8Go de RAM et 128Go de stockage. Une offre à ce prix avait déjà été



Continuez la lecture de l'article [Bon plan] Deux offres Surface Pro intéressantes durant ce week-end
Catégories: Mobile

Fortnite : soyez patients, télécharger un APK en dehors du site d’Epic n’en vaut pas la peine

FrAndroid - ven, 10/08/2018 - 16:29

Fortnite n’est disponible qu’en APK, et est en plus en bêta limitée sur les smartphones haut de gamme Samsung pendant quelques jours. Malgré tout, mieux vaut ne pas télécharger de versions modifiées.

Vous connaissez la situation : après une première sortie sur iOS, Epic Games a décidé de se passer des services du Google Play Store pour sa sortie sur Android. L’argument principal, passée une belle maîtrise du flûtiau, est de s’abroger des 30 % de commission que prend l’éditeur de la plateforme.

Ceci étant, nous avons également appris à l’occasion de la présentation du Galaxy Note 9 que le jeu sortait en bêta sur Android, avec une période d’exclusivité de quelques jours auparavant. De quoi motiver les plus impatients à récupérer un APK du jeu et espérer pouvoir démarrer une partie de suite, comme c’est souvent le cas sur Android. Prudence cependant.

Ne téléchargez pas n’importe quel APK de Fortnite

Fortnite n’est pas n’importe quel jeu Android : récupérer son APK officiel ne suffira pas, pour le moment, à pouvoir jouer au jeu même en respectant le cadre imposé par Epic Games.

Tout d’abord, récupérer un APK d’une source indigne de confiance est dangereux. Souvenez-vous que dès la sortie iOS, les faux APK contenant des virus pullulaient sur internet : ceux-ci tournent hélas toujours et de nouvelles versions avec le véritable jeu sont déjà créées. Télécharger le jeu dans ces conditions peut donc comporter un risque.

Surtout, il existe déjà des APK modifiés du jeu permettant d’outrepasser les premières restrictions mises en place par Epic Games, notamment l’installation sur un appareil non approuvé et ne disposant pas d’un accès bêta. Rappelez-vous cependant que Fortnite est un jeu à la connexion obligatoire : même en installant un APK de la sorte, comme nous l’avons testé pour vous, vous ne pourrez pas accéder à une partie : les serveurs vous kickeront à un moment ou à un autre. Bien que ce soit peu probable, un ban de votre compte pourrait même être possible.

Bref, le jeu n’en vaut pas la chandelle. L’exclusivité de quelques jours de Samsung sera bien vite terminée et jouer à partir d’un smartphone non approuvé par Epic Games serait de toute manière peu agréable : soyez patients, Fortnite saura vous atteindre bien assez vite.

À lire sur FrAndroid : Comment télécharger et installer Fortnite sur Android

Retrouvez tous nos Top des jeux

Catégories: Mobile

Android 9.0 Pie devrait débarquer sur les téléphones Vivo au 4e trimestre 2018

FrAndroid - ven, 10/08/2018 - 15:51

Pour sûr, Android 9.0 Pie s’invitera sur les téléphones de la marque chinoise Vivo au quatrième trimestre 2018. Sans que l’entreprise ne confirme le nom des terminaux qui en bénéficieront.

Officiellement lancée le 6 août 2018, la nouvelle version majeure du système d’exploitation mobile de Google, Android 9.0 Pie, va progressivement s’intégrer sur les téléphones Android au cours des prochains mois. Aujourd’hui, seule la gamme Pixel et l’Essential Phone PH-1 profitent de cette MAJ aux nombreuses nouveautés.

Rassurez-vous : d’autres appareils mobiles accueilleront dès cet automne la nouvelle refonte de la firme de Mountain View. Ceux ayant participé à la bêta d’Android P à titre d’exemple : le Sony Xperia XZ2, le Xiaomi Mi Mix 2S, le Nokia 7 Plus, l’Oppo R15 Pro ou encore le OnePlus 6.

Le Vivo X21 privilégié, le Vivo Nex le suivrait

Parmi cette liste, se trouve également le Vivo X21, smartphone de l’entreprise chinoise Vivo, l’un des cinq plus gros constructeurs d’appareils mobiles du monde dont les parts de marché au premier trimestre 2018 ont atteint les 11,8 %. Et selon Android Authority, la compagnie de l’Empire du Milieu a confirmé l’arrivée d’Android P sur ses terminaux d’ici le quatrième trimestre 2018.

En revanche, la firme asiatique n’a pas révélé quels téléphones profiteront de la nouvelle version de l’OS. Mais toujours d’après Android Authority, le Vivo X21 est fortement pressenti pour en faire partie, suivi du Vivo Nex et de son appareil photo rétractable. Il n’y a plus qu’à patienter quelques mois pour en avoir le cœur net.

Catégories: Mobile

Fortnite : pourquoi Epic Games a raison de sortir une version Android/iOS

FrAndroid - ven, 10/08/2018 - 15:00

Fortnite est désormais disponible sur mobile, aussi bien sur iOS qu’Android. Mais pourquoi Epic Games a fait un tel choix ? Pour un jeu aussi précis, ça semble étrange… mais c’est en vérité tout à fait pertinent.

Ça y est : après PUBG disponible en version mobile, au tour de Fortnite de sortir sur Android après un premier passage sur iOS. Contrairement à son rival du PC, Epic Games a choisi de porter son jeu complet sur la plateforme mobile.

Il s’agit-là d’une décision unique en son genre, le mobile étant souvent considéré comme le parent pauvre du jeu vidéo plus « traditionnel ». Pourtant, c’est aussi une excellente décision. Permettez-moi de vous expliquer mon point de vue sur la question.

Les images ci-dessous sont tirées de la version Android sur Galaxy S9+

Fortnite sur mobile ne permet pas de montrer son talent

Les détracteurs, puisqu’il y en a, de la sortie mobile ont toujours un argument : il est impossible de jouer correctement au jeu sur cette version. Le tactile ne permet pas d’être aussi précis qu’une manette, et encore moins précis qu’un bon vieux combo clavier/souris.

Et ils ont… parfaitement raison. Pour avoir pu y jouer une heure ou deux, il m’a été bien impossible de tuer plus de deux personnes ou de faire un Top 1. Le tactile est qui plus est plus que frustrant pour passer du mode construction au mode attaque et inversement, et l’aide à la visée ne change rien au fait que glisser son doigt sur l’écran bouche naturellement la vision du joueur. Un manque de précision en découle donc.

Vous pouvez accuser mon skill en tant que joueur pour cela, et vous auriez parfaitement raison : si j’ai passé bien du temps sur Counter Strike et Soldier of Fortune 2 dans ma prime jeunesse, je n’ai jamais creusé plus que cela Fortnite. Ceci étant, je soulignerai tout de même que la pratique sérieuse d’un jeu vidéo peut parfois être liée à son support et ses accessoires : sans mon stick arcade et un 60 FPS stable, je suis bien incapable de réaliser mes combos sur les jeux de combat qui me passionnent.

Aussi, la plateforme mobile est un handicap certain pour quiconque voudra jouer sérieusement à Fortnite. Le titre d’Epic Games se lançant qui plus est dans l’e-sport, il est impossible d’imaginer que celle-ci soit utile sur ce terrain.

Toujours plus d’accessoires pour un manque de retour

La solution semble pourtant simple : de nombreuses manettes pour mobile existent. Les serveurs tests du jeu ayant été très vite fermés (merci les fuites), je n’ai pas pu tester si Fortnite sur mobile était compatible d’entrée de jeu avec l’API Gamepad d’Android ou simplement un bon vieux combo clavier/souris via un bon vieux dongle USB ou en Bluetooth.

Au vu du mode DeX du Samsung Galaxy Note 9, partenaire fraîcheur de lancement du titre sur mobile, il y a tout de même fort à parier qu’une solution de la sorte puisse être trouvée. Qu’on se le dise : ce ne sera pas miraculeux.

Si complet que soit Fortnite sur mobile, il a tout de même dû faire quelques sacrifices pour pouvoir tourner. Le 60 FPS semble être un rêve lointain, la distance d’affichage n’est pas optimale, et les textures sont loin de faire rêver. Conjuguez cela au fait de jouer sur des écrans à la diagonale réduite, et vous devinerez tout de suite que le moindre duel avec un sniper se terminera par un échec cuisant de votre part.

Le mode DeX vous permettra de jouer sur un grand écran bien sûr, peut-être même avec un clavier et une souris. Au moins, une manette vous permettra d’avoir une plus grande maîtrise de vos contrôles. Mais les sacrifices graphiques resteront, et seront toujours un poids sur vos performances.

Attendez, qui a dit qu’il fallait être e-sport ?

Permettez-moi maintenant, pour ce dérapage contrôlé à venir, de reprendre un ton plus personnel et déclarer : et alors ?

La croissance de l’e-sport, même sur mobile, semble parfois faire oublier à quelques joueurs qu’un jeu est avant tout… un jeu. La performance n’est qu’un des nombreux aspects de ce divertissement multifacette pouvant prendre aussi bien le masque d’art que de discipline. Sans oublier simplement le fun absolu.

Fortnite sur mobile n’a pas pour but de permettre aux compétiteurs d’améliorer leur classement sur leur smartphone ou tablette. Il n’a même pas pour but de vous permettre de vous entraîner, loin de là : il a seulement pour but d’être un jeu fun, accessible à toujours plus de personnes, et dont la plateforme de choix du joueur n’influence pas sa capacité à se faire un groupe avec ses amis sur Nintendo Switch, PC, Mac, Xbox One, iOS… et PS4 bien sûr, bien que la situation soit un peu plus complexe.

Vous êtes un joueur hardcore de Fortnite sur PC ? Grand bien vous fasse : restez sur PC. Fortnite sur mobile s’adresse à vos potes fauchés, à vos jeunes frères et sœurs, à vos parents curieux, et peut-être même à votre mamie. Vous l’aurez compris : cette version s’adresse à tout le monde, sauf vous.

Mais, et c’est là toute la beauté du geste, toutes ces personnes pourront tout de même se tourner vers vous, et s’amuser en votre compagnie pour une soirée sans forcément viser le sacro-saint Top 1. Soufflez un bon coup, et amusez-vous.

Business is the business

Évidemment, c’est là la version idyllique. Nous savons très bien pourquoi Epic Games a fondamentalement choisi de sortir Fortnite sur les plateformes mobiles : son modèle économique.

Fortnite Battle Royale étant un jeu à accès gratuit supporté par un système de Battle Pass et autres achats in-game, il a tout intérêt à sortir sur le plus de plateformes possible pour glaner le plus d’argent possible. Le développeur ne s’en est même pas caché en dévoilant la raison pour laquelle il ne serait pas sur le Play Store : les 30 % de commission pris par Google lui déplaisent.

Qui plus est, la version mobile est loin d’être accessible à tous : seuls quelques smartphones sont compatibles, parmi les plus haut de gamme de ces deux dernières années. Une limite posée bien plus par la gourmandise du titre qu’une volonté du développeur.

Malgré tout, l’ambivalence de cette catégorie de produit et leur impact sociétal font qu’il est bien plus probable que votre entourage investisse dans un bon smartphone qu’un bon PC de jeu ou une console. C’est simple : il est plus important socialement, et pratique, d’avoir un smartphone qu’un PC de nos jours.

Pourquoi pas donc leur permettre de rejoindre la tendance et participer à ce raz-de-marée qu’est devenu Fortnite, qu’importe les sacrifices pour peu que l’accessibilité et le fun soient conservés ? C’est bien ce sur quoi Epic Games s’est concentré, et ce qu’il me paraît important de souligner aujourd’hui. Amusons-nous ! Le reste importe bien moins.

À lire sur FrAndroid : Comment télécharger et installer Fortnite sur Android

Retrouvez tous nos Top des jeux

Catégories: Mobile

Fortnite : pourquoi Epic Games a raison de sortir une version Android/iOS

FrAndroid - ven, 10/08/2018 - 15:00

Fortnite est désormais disponible sur mobile, aussi bien sur iOS qu’Android. Mais pourquoi Epic Games a fait un tel choix ? Pour un jeu aussi précis, ça semble étrange… mais c’est en vérité tout à fait pertinent.

Ça y est : après PUBG disponible en version mobile, au tour de Fortnite de sortir sur Android après un premier passage sur iOS. Contrairement à son rival du PC, Epic Games a choisi de porter son jeu complet sur la plateforme mobile.

Il s’agit-là d’une décision unique en son genre, le mobile étant souvent considéré comme le parent pauvre du jeu vidéo plus « traditionnel ». Pourtant, c’est aussi une excellente décision. Permettez-moi de vous expliquer mon point de vue sur la question.

Les images ci-dessous sont tirées de la version Android sur Galaxy S9+

Fortnite sur mobile ne permet pas de montrer son talent

Les détracteurs, puisqu’il y en a, de la sortie mobile ont toujours un argument : il est impossible de jouer correctement au jeu sur cette version. Le tactile ne permet pas d’être aussi précis qu’une manette, et encore moins précis qu’un bon vieux combo clavier/souris.

Et ils ont… parfaitement raison. Pour avoir pu y jouer une heure ou deux, il m’a été bien impossible de tuer plus de deux personnes ou de faire un Top 1. Le tactile est qui plus est plus que frustrant pour passer du mode construction au mode attaque et inversement, et l’aide à la visée ne change rien au fait que glisser son doigt sur l’écran bouche naturellement la vision du joueur. Un manque de précision en découle donc.

Vous pouvez accuser mon skill en tant que joueur pour cela, et vous auriez parfaitement raison : si j’ai passé bien du temps sur Counter Strike et Soldier of Fortune 2 dans ma prime jeunesse, je n’ai jamais creusé plus que cela Fortnite. Ceci étant, je soulignerai tout de même que la pratique sérieuse d’un jeu vidéo peut parfois être liée à son support et ses accessoires : sans mon stick arcade et un 60 FPS stable, je suis bien incapable de réaliser mes combos sur les jeux de combat qui me passionnent.

Aussi, la plateforme mobile est un handicap certain pour quiconque voudra jouer sérieusement à Fortnite. Le titre d’Epic Games se lançant qui plus est dans l’e-sport, il est impossible d’imaginer que celle-ci soit utile sur ce terrain.

Toujours plus d’accessoires pour un manque de retour

La solution semble pourtant simple : de nombreuses manettes pour mobile existent. Les serveurs tests du jeu ayant été très vite fermés (merci les fuites), je n’ai pas pu tester si Fortnite sur mobile était compatible d’entrée de jeu avec l’API Gamepad d’Android ou simplement un bon vieux combo clavier/souris via un bon vieux dongle USB ou en Bluetooth.

Au vu du mode DeX du Samsung Galaxy Note 9, partenaire fraîcheur de lancement du titre sur mobile, il y a tout de même fort à parier qu’une solution de la sorte puisse être trouvée. Qu’on se le dise : ce ne sera pas miraculeux.

Si complet que soit Fortnite sur mobile, il a tout de même dû faire quelques sacrifices pour pouvoir tourner. Le 60 FPS semble être un rêve lointain, la distance d’affichage n’est pas optimale, et les textures sont loin de faire rêver. Conjuguez cela au fait de jouer sur des écrans à la diagonale réduite, et vous devinerez tout de suite que le moindre duel avec un sniper se terminera par un échec cuisant de votre part.

Le mode DeX vous permettra de jouer sur un grand écran bien sûr, peut-être même avec un clavier et une souris. Au moins, une manette vous permettra d’avoir une plus grande maîtrise de vos contrôles. Mais les sacrifices graphiques resteront, et seront toujours un poids sur vos performances.

Attendez, qui a dit qu’il fallait être e-sport ?

Permettez-moi maintenant, pour ce dérapage contrôlé à venir, de reprendre un ton plus personnel et déclarer : et alors ?

La croissance de l’e-sport, même sur mobile, semble parfois faire oublier à quelques joueurs qu’un jeu est avant tout… un jeu. La performance n’est qu’un des nombreux aspects de ce divertissement multifacette pouvant prendre aussi bien le masque d’art que de discipline. Sans oublier simplement le fun absolu.

Fortnite sur mobile n’a pas pour but de permettre aux compétiteurs d’améliorer leur classement sur leur smartphone ou tablette. Il n’a même pas pour but de vous permettre de vous entraîner, loin de là : il a seulement pour but d’être un jeu fun, accessible à toujours plus de personnes, et dont la plateforme de choix du joueur n’influence pas sa capacité à se faire un groupe avec ses amis sur Nintendo Switch, PC, Mac, Xbox One, iOS… et PS4 bien sûr, bien que la situation soit un peu plus complexe.

Vous êtes un joueur hardcore de Fortnite sur PC ? Grand bien vous fasse : restez sur PC. Fortnite sur mobile s’adresse à vos potes fauchés, à vos jeunes frères et sœurs, à vos parents curieux, et peut-être même à votre mamie. Vous l’aurez compris : cette version s’adresse à tout le monde, sauf vous.

Mais, et c’est là toute la beauté du geste, toutes ces personnes pourront tout de même se tourner vers vous, et s’amuser en votre compagnie pour une soirée sans forcément viser le sacro-saint Top 1. Soufflez un bon coup, et amusez-vous.

Business is the business

Évidemment, c’est là la version idyllique. Nous savons très bien pourquoi Epic Games a fondamentalement choisi de sortir Fortnite sur les plateformes mobiles : son modèle économique.

Fortnite Battle Royale étant un jeu à accès gratuit supporté par un système de Battle Pass et autres achats in-game, il a tout intérêt à sortir sur le plus de plateformes possible pour glaner le plus d’argent possible. Le développeur ne s’en est même pas caché en dévoilant la raison pour laquelle il ne serait pas sur le Play Store : les 30 % de commission pris par Google lui déplaisent.

Qui plus est, la version mobile est loin d’être accessible à tous : seuls quelques smartphones sont compatibles, parmi les plus haut de gamme de ces deux dernières années. Une limite posée bien plus par la gourmandise du titre qu’une volonté du développeur.

Malgré tout, l’ambivalence de cette catégorie de produit et leur impact sociétal font qu’il est bien plus probable que votre entourage investisse dans un bon smartphone qu’un bon PC de jeu ou une console. C’est simple : il est plus important socialement, et pratique, d’avoir un smartphone qu’un PC de nos jours.

Pourquoi pas donc leur permettre de rejoindre la tendance et participer à ce raz-de-marée qu’est devenu Fortnite, qu’importe les sacrifices pour peu que l’accessibilité et le fun soient conservés ? C’est bien ce sur quoi Epic Games s’est concentré, et ce qu’il me paraît important de souligner aujourd’hui. Amusons-nous ! Le reste importe bien moins.

À lire sur FrAndroid : Comment télécharger et installer Fortnite sur Android

Retrouvez tous nos Top des jeux

Catégories: Mobile

Apple développerait un pare-brise en réalité augmentée dédié aux voitures autonomes

FrAndroid - ven, 10/08/2018 - 14:23

La marque à la pomme a déposé un brevet de pare-brise en réalité augmentée destiné aux voitures autonomes. Les rumeurs d’une Apple Car sont ainsi relancées.

Nombreuses ont été les spéculations sur les projets d’Apple dédiés aux voitures autonomes. Pendant longtemps, le fameux Project Titan était même sur toutes les bouches, alors qu’un premier produit semblait être prévu pour l’année 2019. En vain. La firme de Cupertino faisait taire l’ensemble des rumeurs en 2016 : les travaux d’un véhicule sans conducteur signé Apple n’étaient plus, calmant ainsi les ardeurs de la communauté à ce sujet.

Série de capteurs internes et externes

Mais les dernières actualités pourraient raviver les espoirs de chacun : la firme californienne actuellement dirigée par Tim Cook a en effet déposé un brevet européen le 1er août 2018 qui en dit long sur sa vision du futur dans le domaine de l’automobile. Repéré par Patently Apple, le fichier repose sur un pare-brise en réalité augmentée destiné à des voitures autonomes… ou à sa voiture autonome. Le fait est que le véhicule serait bardé d’une série de capteurs directement en lien avec ledit pare-brise.

On apprend par exemple que les capteurs intégrés à l’intérieur de l’habitacle seraient capables de détecter votre niveau de stress en fonction de votre posture, gestuelle, température du corps, mouvements oculaires, rythme cardiaque ou encore clignement des yeux. En fonction de l’ensemble des données récoltées et en cas d’anxiété trop élevée, le système serait capable de modifier l’interface du pare-brise pour vous aider à vous détendre.

Un ancien de Tesla de nouveau chez Apple

Les capteurs externes — caméras infrarouges, capteurs à ultrasons, capteurs audio, radar, capteurs de position géographique — permettraient aussi de calculer la vitesse du véhicule et d’afficher la limitation du moment. Également au programme : des conversations vidéo et audio FaceTime avec d’autres utilisateurs.

Ce type de brevet est certes à prendre avec des pincettes. Mais a de quoi relancer les rumeurs sur le développement d’une voiture autonome Apple. D’autant plus depuis le recrutement de Doug Field, ancien employé de Tesla (chargé de la production du Model 3) revenu au bercail après plusieurs années passées sous les ordres d’Elon Musk. Bref, Apple place ses pions et pourrait bien frapper fort d’ici quelque années.

Catégories: Mobile

Votre smartphone Android pourra bientôt servir de ticket de métro en Ile-de-France

FrAndroid - ven, 10/08/2018 - 12:30

Le pass Navigo permettant de profiter des transports en commun à Paris, et plus généralement en Île-de-France, se dématérialise et arrive sur les smartphones Android compatibles dès le mois de novembre.

En Île-de-France, le pass Navigo est le sésame permettant d’accéder au réseau de la RATP et de la SNCF. Aujourd’hui, il s’agit d’une carte classique à apposer sur la borne à chaque fois que l’on prend le métro, le tramway, le RER ou un train Transilien. À partir de novembre, ce précieux passe-partout se retrouvera dans nos smartphones.

C’est ce que révèle Le Figaro. Au lieu de la carte, c’est votre smartphone, même éteint, que vous passerez devant la borne pour valider votre passage. Cette nouveauté avait été annoncé pour cet été, elle arrivera finalement pour la rentrée. En septembre, seuls les employés de la RATP et de la SNCF auront accès à cette fonctionnalité. Puis — si tout se déroule correctement — l’ensemble des usagers des transports en commun d’Île-de-France y auront accès.

Pas d’Android = pas de Navigo sur smartphone

Chose importante : les utilisateurs d’iPhone ne pourront pas profiter de cette validation par smartphone. Cette fonctionnalité repose en effet sur la technologie NFC qu’Apple n’a pas encore débridé sur ses terminaux.

Pour les propriétaires d’appareils Android compatibles NFC, il vous faudra télécharger l’application Vianavigo, si ce n’est pas déjà fait, et paramétrer votre compte.

Vianavigo
Île-de-France Mobilités

Télécharger gratuitement sur Google Play | Télécharger

C’est l’entreprise Wizway qui apporte cette nouveauté. Créée conjointement par Orange, la RATP, la SNCF et Gemalto, la firme a déjà fait ses preuves à Strasbourg et compte bientôt se déployer à Lille, lit-on dans Le Figaro.

Le Figaro

Catégories: Mobile

Samsung Galaxy Note 9 : le chargeur sans fil 2-en-1 est lui aussi officialisé

FrAndroid - ven, 10/08/2018 - 11:35

En plus du Galaxy Note 9 et de la Galaxy Watch, Samsung a également officialisé le chargeur sans fil 2-en-1 pouvant redonner de l’énergie aux deux appareils en même temps.

Comme tous les smartphones haut de gamme de Samsung, le Galaxy Note 9 a vu pléthore d’informations à son sujet circuler avant même qu’il ne soit officiellement présenté. Pendant cette période, on a notamment croisé plusieurs mentions à un chargeur sans fil 2-en-1 capable de revigorer à la fois le téléphone et la montre connectée Galaxy Watch.

Le Galaxy Note 9 comme la Galaxy Watch ont tout récemment été présentés par le géant sud-coréen ; et avec eux le Chargeur sans fil duo. Les images partagées par Samsung correspondent parfaitement à l’objet qu’Amazon avait dévoilé trop tôt quelques jours auparavant.

« Plus besoin de choisir, vous pouvez désormais charger sans fil deux appareils en même temps. Le support incliné vous permet de regarder des vidéos confortablement pendant la charge, tandis que votre montre connectée trouvera naturellement sa place sur le second emplacement », peut-on lire sur le site français de la marque.

La version blanche du socle de recharge

Le socle existe en deux couleurs, noir ou blanc. Il est annoncé à 119,99 dollars aux États-Unis (soit environ 104 euros HT), mais on attend encore de connaître son tarif en France.

À lire sur FrAndroid : Prise en main du Galaxy Note 9, Samsung peaufine sa formule

Catégories: Mobile

Project Titan : un employé de Tesla retourne chez Apple… pour des voitures autonomes ?

FrAndroid - ven, 10/08/2018 - 11:20

Doug Field, un ancien employé d’Apple ayant passé quelques années chez Tesla est de retour au bercail. De quoi relancer les rumeurs sur le projet Titan et les voitures autonomes de la marque à la pomme.

Doug Field, encore en charge de la production de la Model 3 chez Tesla il y a quelques mois, vient d’être embauché chez Apple. Un recrutement lourd de sens pour un retour inattendu.

Vice-président chez Tesla Motors depuis 2013, Doug Field était, encore avant cela, employé par Apple et s’occupait de l’ingénierie de la partie matérielle des Mac. C’est donc un retour parmi les siens pour ce diplômé du MIT. Tout d’abord annoncé par DaringFireball, ce retour aux aspects prophétiques a par la suite été confirmé par Apple, même si l’homme n’a toujours pas mis à jour son profil LinkedIn.

Le projet Titan de retour ?

Bien que le recrutement soit confirmé, ni l’employé ni l’employeur n’ont précisé le poste concerné par cette nouvelle pour le moment. Le bruit court cependant qu’il travaillerait aux côtés de Bob Mansfield sur le projet Titan, la section dédiée à l’automobile autonome et connectée d’Apple. Des rumeurs renforcé par le CV de Doug Field, qui a par ailleurs déjà travaillé avec Bob Mansfield à l’époque où il s’occupait du hardware des Mac.

Cela fait des années que l’on parle d’une voiture conçue par la marque à la pomme et certains évoquaient même la date de 2019 à une époque. Toutefois, il a été question à plusieurs reprises d’un possible abandon du projet, trop compliqué à mener à son terme sans l’aide d’un expert en la matière. Certains imaginaient même à un moment qu’Apple puisse essentiellement s’occuper de la partie logicielle tout en laissant à un constructeur déjà réputé le soin de s’occuper du reste.

Ce recrutement pourrait néanmoins laisser penser qu’Apple s’intéresserait de nouveau aux voitures autonomes et souhaiterait lancer ses propres machines sur les routes à l’avenir. Il ne serait pas étonnant en revanche que le projet ait pris du retard et ne soit plus prévu pour 2019.

À lire sur FrAndroid : Apple a bel et bien approché McLaren mais les discussions n’ont rien donné

DaringFireball

Catégories: Mobile

PUBG Mobile débarque en version Lite juste après la sortie de Fortnite

FrAndroid - ven, 10/08/2018 - 10:47

PUBG Mobile retrouve désormais son concurrent de toujours sur mobile avec Fortnite. Suite à l’annonce de la bêta, Tencent a déployé une version Lite de son jeu mobile pour le moment réservée aux joueurs des Philippines. Coïncidence ?

Sur PC, la guerre des Battle Royale s’organise autour de deux titres précis : PUBG et Fortnite. Le premier argumente être une version réaliste de la survie, quand le second est avant tout fun, coloré et permet même de construire sur le pouce des petits édifices.

Il s’agit-là de leurs arguments principaux. Mais alors qu’ils sont disponibles sur mobile, que deviennent ces points précis ? Fortnite annoncé en bêta sur Android hier, Tencent s’en va désormais chercher d’autres joueurs avec… une version Lite.

PUBG Mobile Lite disponible sur mobile

En effet, le développeur a déployé sur le Play Store une version allégée de PUBG Mobile à destination des plus petites configurations. Celle-ci n’est hélas pour le moment disponible qu’aux Philippines, mais ne devrait pas rester longtemps fermée.

PUBG MOBILE LITE

Télécharger gratuitement sur Google Play | Télécharger

Les âmes vaillantes en manque de frags pourront toujours télécharger l’APK, sideload le fichier obb du jeu et utiliser un VPN pour se connecter aux serveurs. Les autres devront faire preuve d’encore un peu de patience.

L’accessibilité face à la sortie de Fortnite

Cette nouvelle version du jeu arrivant juste après l’annonce de Fortnite, on ne peut s’empêcher de penser qu’elle est une forme de réponse. Et dans ce contexte, c’est peut-être la meilleure que pouvait offrir PUBG face à son rival.

En effet, Fortnite réclame une configuration musclée pour pouvoir tourner sur mobile, et seuls les smartphones haut de gamme des 2 dernières années peuvent le faire tourner correctement. Face à cela, PUBG Mobile tourne sur un nombre bien plus grand d’appareils, et cette version Lite ne fera qu’en faciliter la propagation.

Loin des versions PC, Fortnite est donc devenu sur mobile le titre le plus construit quand PUBG Mobile est le plus accessible. La guerre continue donc sur de nouveaux fronts pour les deux fers de lance du genre.

À lire sur FrAndroid : Comment télécharger et installer Fortnite sur Android

Retrouvez tous nos Top des jeux

Android Authority

Catégories: Mobile

Xiaomi lance officiellement la marque Poco, bientôt le Pocophone F1 ?

FrAndroid - ven, 10/08/2018 - 10:03

Xiaomi lance la marque Poco. Selon toute vraisemblance, le permier smartphone de cette dernière devrait être le Pocophone F1.

Cela fait des semaines que des informations circulent sur un mystérieux Pocophone F1. De ce que l’on sait, il s’agit d’un smartphone fabriqué par Xiaomi doté d’un Snapdragon 845 — il devrait d’ailleurs probablement être l’appareil équipé de cette puce le moins cher du marché.

L’appareil est même apparu dans deux vidéos sur YouTube (dont une qui a été rapidement supprimée après une plainte de Xiaomi). Au fil de ces révélations, une hypothèse se dessinait doucement : le Pocophone F1 ne serait pas vendu sous la marque Xiaomi.

Cette hypothèse est devenue certitude depuis que Xiaomi a lancé officiellement une nouvelle marque baptisée « Poco ». Celle-ci utilisera les mêmes ressources industrielles que Xiaomi, à l’instar de ce que l’on peut déjà voir avec Huawei et Honor.

Le patron de Poco, Jai Mani, s’est fendu d’un tweet pour expliquer sa démarche et tacler — sans les nommer — Apple et Samsung. « Récemment, il semble que l’innovation s’essouffle dans l’industrie du smartphone, tandis que les prix augmentent avec des flagships qui dépassent maintenant les 1000 dollars. Nous avons entrepris de construire quelque chose pour contrer cette tendance. », écrit-il.

Thanks for all the love! Many friends asked me questions about this new project I mentioned yesterday, here's my answer: @IndiaPOCO @GlobalPOCOPHONE pic.twitter.com/MK9MZUz0Zy

— Jai Mani (@jaimani) August 10, 2018

Le Pocophone F1 devrait donc, en toute logique, être le premier smartphone de cette nouvelle marque. L’appareil a même passé la certification du Bluetooth SIG. Pour l’instant, Poco ne se lance qu’en Inde, mais on peut éventuellement s’attendre à la voir conquérir d’autres marchés, à l’instar de sa maison-mère qui s’est récemment installée en France.

À lire sur FrAndroid : Xiaomi Pocophone F1 : maintenant il se montre carrément en vidéo

Catégories: Mobile

YouTube Signature Device : Google dresse la liste des meilleurs smartphones pour YouTube

FrAndroid - ven, 10/08/2018 - 09:36

YouTube s’est enrichi au cours des dernières années de nombreuses fonctions. Google a créé YouTube Signature Device pour lister les smartphones compatibles avec tous les services proposés par la plateforme.

Il est loin le temps où l’on retrouvait sur YouTube uniquement des vidéos de chats ou d’apprentis vidéastes dans leurs garages. Désormais la plateforme héberge de belles productions, qui peuvent faire appel à de récentes fonctionnalités comme la visualisation à 360 degrés, une définition 4K, une fréquence d’image plus élevée ou le HDR.

Problème, tous les appareils ne sont pas compatibles avec toutes ces fonctions, et il est parfois difficile de s’y retrouver, surtout si on y ajoute la question des DRM. Google a travaillé sur la question et propose désormais YouTube Device Report, qui dresse la liste des YouTube Signature Devices, les appareils compatibles avec l’ensemble de ce que propose YouTube.

Google a donc procédé à des tests sur chaque appareil proposés par les fabricants, avec des vidéos de YouTube, en prenant également en compte la prise en charge du codec VP9 Profile 2, obligatoire pour être dans la sélection 2019.

La sélection

Google a retenu 12 smartphones dans la liste des Signature Device 2019.

Samsung Galaxy Note 9 Fiche produit Forum Disponible sur Amazon à 1009€ Voir le test Sony Xperia XZ2 Premium Fiche produit Forum Disponible sur Rakuten-PriceMinister à 758€ HTC U12+ Fiche produit Forum Disponible sur Amazon à 679€ OnePlus 6 Fiche produit Forum Disponible sur Gearbest à 418€ Voir le test 9/10 LG G7 ThinQ Fiche produit Forum Disponible sur Rakuten-PriceMinister à 516€ Voir le test 7/10 Xiaomi Mi 8 Fiche produit Forum Disponible sur EGlobal Central France à 361€ Sony Xperia XZ2 Compact Fiche produit Forum Disponible sur Rakuten-PriceMinister à 440€ Voir le test 8/10 Sony Xperia XZ2 Fiche produit Forum Disponible sur Rakuten-PriceMinister à 449€ Voir le test 7/10 Nokia 8 Sirocco Fiche produit Forum Disponible sur Rakuten-PriceMinister à 450€ Voir le test 7/10 Xiaomi Mi Mix 2s Fiche produit Forum Disponible sur Gearbest à 401€ Voir le test 9/10 Samsung Galaxy S9 Fiche produit Forum Disponible sur Amazon à 609€ Voir le test 8/10 Samsung Galaxy S9 Plus Fiche produit Forum Disponible sur Rakuten-PriceMinister à 704€ Voir le test 8/10

Il faut noter que Google n’a pas testé tous les appareils du marché, et qu’être absent de cette liste ne signifie pas automatiquement une mauvaise expérience utilisateur sur YouTube. On peut remarquer plusieurs absents comme les iPhone, qui ne sont pas compatibles avec le codec VP9 et sont donc disqualifiés, ou encore le Huawei P20 Pro.

D’autres smartphones font partie de la liste des Signature Device, mais ils n’ont pas été testés avec le critère de l’édition 2019. Ces smartphones sont les Pixel 2, Pixel 2 XL, Huawei Mate 10 Pro, Samsung Galaxy Note 8, LG V30, Samsung Galaxy S8 et S8+.

9to5Google

Catégories: Mobile

Un mode InPrivate Desktop à venir pour Windows 10 ?

Mon Windows Phone - ven, 10/08/2018 - 09:11

La future mise à jour de Windows 10 qui débarquera en 2019 pourrait accueillir une fonctionnalité assez intéressante point de vue sécurité : le mode InPrivate Desktop.

Si vous êtes utilisateur de Microsoft Edge, la navigation InPrivate doit forcément vous parler mais ce dont je vais vous parler est assez différent. Microsoft pourrait prévoir pour la mise à jour 19H1 de Windows 10 prévue au printemps prochain une nouvelle fonctionnalité baptisée InPrivate Desktop. Le but avec



Continuez la lecture de l'article Un mode InPrivate Desktop à venir pour Windows 10 ?
Catégories: Mobile

Nouveau Palm Phone : un smartphone Android de la taille d’un iPod Nano

FrAndroid - ven, 10/08/2018 - 08:39

La marque Palm s’apprête à faire son retour sur le marché, avec un smartphone très original. Le nouveau Palm aurait un petit écran de 3,3 pouces seulement.

Crédit : Android Police

On a appris en mars que la marque Palm, l’une des marques historiques du marché des smartphones, allait faire son retour. Depuis, le développement du smartphone par le chinois semble bien se porter puisqu’il a été certifié par la FCC et la Wi-Fi Alliance en vue d’une commercialisation.

Écran de 3,3 pouces et 800 mAh de batterie

Le site Android Police a reçu de nouvelles informations concernant le premier smartphone Palm, d’une source qu’ils considèrent comme fiable. Sur l’image publiée, on découvre un tout petit smartphone qui semble tout droit sorti de 2007. Plus précisément, il intégrerait un écran LCD de 3,3 pouces avec une définition HD 720p, largement suffisant pour cette diagonale. On se demande quand même à quoi ressembleront les applications d’aujourd’hui sur un si petit écran, quand la norme se situe plutôt à 5,5 – 5,8 pouces.

Un tel écran devrait en faire un smartphone plus compact que l’iPhone SE et son « gigantesque » écran de 4 pouces. On se rapproche en fait de l’iPod Nano dont la 7e génération avait un écran de 2,5 pouces, mais dont le châssis était aussi occupé par le bouton de navigation.

Le Palm Phone aurait une batterie de 800 mAh, ce que l’on comprend par la taille de l’appareil. On espère quand même que l’autonomie de l’ensemble sera suffisante.

Des caractéristiques d’entrée de gamme

Impossible également de faire rentrer un Snapdragon 845 ou d’autres composants premium dans un si petit boitier, le Palm Phone intégrerait plutôt un Snapdragon 435 épaulé par 3 Go de RAM et 32 Go de stockage. Le port jack serait absent, et pour une fois on acceptera l’excuse de la taille du composant pour expliquer cette caractéristique.

Le téléphone tournerait sous Android 8.1 Oreo et serait proposé dans les coloris « Titanium » et « Gold ».

Android Police

Catégories: Mobile

Bethewone, l’application de quiz pour tester votre culture générale

FrAndroid - jeu, 09/08/2018 - 20:30

Bethewone propose à ses joueurs de s’affronter en direct et dans un temps imparti autour de questions aux thématiques diverses et variées, allant de la géographie à l’automobile en passant par les people.

Le phénomène Fortnite, le simulateur de vie Les Sims, mais aussi les classiques et indéboulonnables Angry Birds ou Clash of Clans… Pour passer le temps sur son smartphone ou sa tablette, le consommateur n’a que l’embarras du choix. Mais au-delà du divertissement pur et dur, plus rares sont les applications à proposer un contenu aussi récréatif que ludique. C’est pourquoi la jeune pousse française Dimoba a lancé à l’automne 2017 sur IOS et Android « Bethewone », une plateforme de live quiz taillée pour tester votre culture générale ainsi que votre esprit de compétition tout en vous amusant.

45 secondes pour répondre à un maximum de questions

Le principe est simple : toutes les deux minutes, et ce du lundi au dimanche, Bethewone propose aux joueurs des compétitions en direct sur diverses thématiques : automobile, people, gastronomie, sciences, voyage… L’offre est assez variée pour initier une pluralité de profils et divertir le plus grand nombre. Reste plus qu’aux intéressés de s’inscrire aux compétitions dont le sujet leur est familier. Ceci fait, les parties se lanceront d’elles-mêmes et l’utilisateur n’aura que 45 secondes pour répondre à un maximum de questions pour espérer marquer le plus de points possible. Soit le timing idéal pour passer intelligemment le temps dans les transports en commun ou dans une file d’attente par exemple.

Confrontation en live

Si certaines interrogations peuvent paraître élémentaires et vous arracher quelques sourires (« En quelle année la France a-t-elle gagné la coupe du monde de football ? »), d’autres en revanche sont bien plus précises, même pour les experts de la thématique sélectionnée (« Dans les films Marvel, comment s’appelle le majordome de Tony Stark ? » devrait faire cogiter bien des cinéphiles). D’autant plus que l’utilisateur ne joue pas seul contre une intelligence artificielle standard. À contrario, Bethewone propose de se confronter simultanément à tous les autres utilisateurs de la plateforme, ce qui corse chaque manche et fait monter l’adrénaline. En effet, avoir toutes les bonnes réponses ne suffit plus, il faut aussi et surtout être le plus vif pour régner sur la compétition ou, tout du moins, finir dans le peloton de tête.

Des shows quotidiens où le sans-faute est exigé

Et pour tous les mordus de challenge devant l’éternel, l’application va encore plus loin en proposant quatre shows quotidiens (à 13h20, 15h, 20h05 et 20h55) aux différents formats (EQLS orienté culture générale, Quizine pour les gastronomes ou encore Quiz’n English pour les amoureux de la langue de Shakespeare). Ici, pas de points, mais de véritables sommes à glaner — plus de mille euros sont tous les jours mis en jeu. Le défi reste assez similaire à celui proposé par les compétitions classiques : les compétiteurs se confrontent en direct sur neuf questions, sous forme de texte, d’image, de son ou de vidéo. À une différence près : ici, les attentes sont bien plus grandes. C’est pourquoi, pour remporter la mise, le sans-faute est exigé. Le joueur doit donc aller le plus rapidement possible pour devancer ses concurrents tout en évitant la moindre erreur qui lui serait automatiquement fatale. Un aspect quelque peu stressant, forcément, mais aussi stimulant et amusant puisque jamais l’utilisateur n’aura autant eu l’impression d’être un authentique candidat testé sur un plateau de télévision.

Entre happenings et invités

Il faut dire que tout est fait pour tant ces shows quotidiens prennent l’allure de véritables émissions. Ils sont présentés par des animateurs en chair et en os qui interagissent en live avec les joueurs. À noter que contrairement aux autres applications de quiz, Bethewone propose des programmes réellement en direct et non pas enregistrés à l’avance. Et à l’instar des versions cathodiques, ces shows pour supports mobiles proposent aussi des « happenings » (comprenez par là des spectacles faussement improvisés) ou des invités comme François Allain, présentateur de Vintage Mecanic sur RMC Découverte, venu justement à l’occasion d’un quiz automobile spécial vintage. Des évènements qui permettent de renouveler à la fois les compétitions, mais aussi d’entretenir l’intérêt et donc le plaisir de jeu.

Article sponsorisé par Bethewone

Cet article a été réalisé en collaboration avec Bethewone. Il s'agit d'un contenu crée par des rédacteurs indépendants au sein de l'entité Humanoid Content, l'équipe éditoriale de FrAndroid n'a pas participé à sa création. Nous nous imposons les mêmes critères pour vous proposer un contenu unique et de qualité.

Retrouvez tous nos Top des jeux

Catégories: Mobile

Samsung en 2018 : on ne s’ennuierait pas un peu là ?

FrAndroid - jeu, 09/08/2018 - 18:59

Samsung vient de présenter son nouveau fleuron, le Galaxy Note 9 et jamais une sortie de smartphone haut de gamme venant du fabricant coréen aura suscité aussi peu d’attention.

Après plusieurs semaines à faire l’objet de rumeurs, le Galaxy Note 9 a enfin été officialisé par Samsung. Il y a encore quelques années, l’annonce et la sortie d’un nouveau Galaxy S ou d’un Galaxy Note étaient un événement crucial dans l’année pour tous les technophiles, en particulier dans l’écosystème Android. Chaque année, le nouveau smartphone de Samsung était directement comparé au dernier iPhone en date et était le porte-étendard de tout Android pour montrer toute la supériorité technologique du géant coréen face aux éventuels errements de la marque à la pomme.

Aujourd’hui, le géant semble avoir perdu de sa superbe. Les errements semblent être passés du côté de Samsung, la concurrence sous Android est de plus en plus féroce et menace son statut de marque incontournable. Pourtant, Samsung a encore des arguments à faire valoir.

2017 bis : on ne change pas une équipe qui gagne

Ne nous méprenons pas, il n’est pas question ici de parler de la qualité des appareils commercialisés par Samsung. D’ailleurs la marque se place toujours comme une référence sur le marché, en proposant des appareils qui se classent toujours parmi les meilleures, peu importe le critère retenu. Depuis le Galaxy S7 de 2016, Samsung semble avoir trouvé la bonne recette avec des appareils bien conçus, avec une esthétique à la mode, un écran et des performances au top. Un constat qui s’est confirmé dès l’année suivante avec le Galaxy S8 qui propose encore aujourd’hui un design unique sur le marché.

Lequel est le Galaxy S9 ?

À tel point qu’en 2018, Samsung semble être rentré dans une phase d’itération, plutôt que d’innovation. Le Galaxy S9 n’est ni plus ni moins qu’un Galaxy S8 très légèrement modifié, au point que l’on puisse encore conseiller l’achat d’un S8 dont le prix a baissé en un an. Le cas du Galaxy Note 8 était encore plus problématique, puisqu’en dehors du stylet S-Pen (qui a ses fans) et du double appareil photo, il était difficile de trouver des différences avec le Galaxy S8+ sorti 6 mois plus tôt. Un an plus tard, le Galaxy Note 9 semble avoir tout l’air d’un Galaxy S9+ intégrant un stylet. Bref, depuis le début de l’année 2017, Samsung donne l’impression de sortir le même très bon smartphone tous les 6 mois, à quelques correctifs près.

L’actualité des smartphones Samsung semble donc devenir monotone, mais on peut difficilement blâmer une marque qui sort des smartphones presque irréprochables.

Samsung est en perte de vitesse

D’après les analystes de Canalys et IDC, le constat est clair, cet immobilisme du géant coréen a un effet direct sur les ventes de smartphones. Au deuxième trimestre 2018, les ventes de smartphones Samsung étaient en baisse de 10,4 %, en passant de 79,8 millions de pièces écoulées à 71,5 millions. Le seul déclin du marché général de 1,8 % comparé à l’an passé n’explique pas cette baisse. Surtout qu’au même moment, Huawei et Xiaomi enregistrent une croissance ahurissante de 40,9 et 48,8 %. Avec de tels résultats, Huawei et Xiaomi font trembler l’hégémonie de Samsung. Le fabricant l’avoue lui-même à IDC : « le ralentissement des ventes est dû à une concurrence qui s’intensifie sur le haut de gamme et un marché global qui tourne au ralenti ».

Huawei doit en particulier ce succès aux très bonnes ventes du Huawei P20 et P20 Pro depuis le début de l’année sur le haut de gamme, ainsi qu’au succès de la marque Honor. Xiaomi a, de son côté, raflé la première place sur le très gros marché indien, une place occupée auparavant par Samsung. Sans parler des ventes, on peut facilement constater que le Huawei P20 Pro, avec son triple capteur photo, a suscité beaucoup plus d’intérêt que l’annonce du Galaxy S9 à la même période.

Huawei et Xiaomi font trembler l’hégémonie de Samsung

Malgré ces mauvais signaux, il faut aussi constater que Samsung reste à la première place du podium et se porte toujours très bien. Pas question ici d’être alarmant ou de dire que « Samsung est mort », mais plutôt le constat d’une machine pourtant bien huilée qui semble tourner au ralenti.

Le OnePlus 6 et le Huawei P20 Pro éclipsent le Galaxy S9 sur FrAndroid

Depuis le début de l’année, FrAndroid publie chaque semaine un classement des 10 smartphones préférés des lecteurs. Il est réalisé tout simplement en relevant les audiences réalisées par chaque fiche produit sur le site. Alors que les premières semaines étaient dominées par Samsung, Huawei a rapidement pris la tête du classement dès la présentation du P20 Pro.

Ce dernier et le OnePlus 6 s’affrontent chaque semaine pour la première place du classement depuis leurs lancements. Le Galaxy S9+ est relégué en deuxième partie du classement, alors que le S9 n’en fait même plus partie et se rapproche en réalité du fond du top 30.

Samsung se donne les moyens de redécoller

Il ne faut bien sûr pas enterrer Samsung, loin de là. Le fabricant a beaucoup de projets dans les cartons pour trouver de nouveaux relais de croissance. On a parlé ici des smartphones de Samsung, mais Samsung Electronics reste l’un des principaux moteurs du marché, le seul à avoir été capable de produire l’écran OLED répondant à la demande d’Apple et celui que Qualcomm a sélectionné pour produire les Snapdragon 835 et 845 en 10 nm, qui équipent de nombreux appareils concurrents. On sait également que la marque travaille depuis longtemps la question des smartphones pliables, avec le Galaxy X notamment.

Le 8 août, Samsung a justement annoncé un plan d’investissement de 25 billions de won sud-coréen, soit 19 milliards d’euros environ, pour développer les activités de Samsung Electronics sur trois ans. Ce plan vise en particulier l’intelligence artificielle, la 5G, l’automobile et la santé.

Et même sur ces projets actuels, Samsung n’a pas à rougir pour autant. Son Galaxy Note 9 est certes peu étonnant, mais il reste prometteur, et les ajouts apportés au S Pen feront certainement la différence pour les amoureux de l’accessoire.

À lire sur FrAndroid : Prise en main du Galaxy Note 9, Samsung peaufine sa formule

Catégories: Mobile

Samsung Galaxy Watch : la nouvelle montre connectée est officielle

FrAndroid - jeu, 09/08/2018 - 18:37

Samsung a profité de sa conférence Samsung Unpacked pour dévoiler sa montre connectée, la Galaxy Watch.

Fini les montres Gear, Samsung a dévoilé à sa conférence une nouvelle montre sous la marque « Galaxy Watch ». Malgré l’utilisation de ce nom, la Galaxy Watch ne tourne pas sous Android, ou Wear OS, mais bien sous Tizen 4.0, le système d’exploitation de Samsung.

Écran AMOLED et 7 jours d’autonomie

Samsung n’a pas accordé beaucoup de temps à sa nouvelle montre connectée lors de sa conférence. Le fabricant a partagé que la Galaxy Watch sera commercialisée avec plusieurs variantes, selon la taille de bracelet, 42 mm ou 46 mm, et selon la connectivité, Wi-Fi ou Wi-Fi et 4G LTE. Le boitier est étanche jusqu’à 50 mètres avec une certification IP68 et MIL STD 810 G-516.6.

La Samsung Galaxy Watch intègre un écran AMOLED de 1,2 ou 1,3 pouce, ce qui ne nous surprend pas venant de Samsung, mais est toujours bienvenu, et la marque annonce que l’autonomie s’étendra à plusieurs jours, jusqu’à 7 jours, grâce à une batterie de 470 mAh (270 mAh pour la version 42mm). Le SoC utilisé est une puce Exynos 9110 Dual Core avec 750 Mo de RAM et 4 Go de stockage.

La montre se synchronise avec un smartphone Android ou l’iPhone par le Bluetooth 4.2 et le Wi-Fi 802.11 b/g/n. Elle propose également du NFC pour les paiements sans contact.

60 000 cadrans dès le lancement

En utilisant une nouvelle fois Tizen, Samsung peut réutiliser tout ce qu’il a construit avec la Gear S2 puis la Gear S3 ces dernières années. Ainsi, la Galaxy Watch intégrera pas moins de 60 000 cadrans virtuels que l’utilisateur pourra sélectionner.

La Galaxy Watch proposera évidemment les fonctions attendues des montres connectées avec un suivi d’activités et de santé – et du rythme cardiaque -, une synchronisation avec les notifications et le calendrier avec un « briefing journalier ».

Sortie en septembre

La montre sera lancée dans 15 pays et sera compatible avec une trentaine d’opérateurs à son lancement. La Galaxy Watch sortira le 7 septembre 2018 — les précommandes ouvrent le 22 août. Pour les prix, comptez 309 euros pour le modèle de 42 mm et 329 pour celui de 46 mm.

Catégories: Mobile

Des offres exclusives pour la précommande du Samsung Galaxy Note 9 chez Boulanger

FrAndroid - jeu, 09/08/2018 - 18:00

Le tout nouveau Samsung Galaxy Note 9 est disponible dès maintenant en précommande sur Boulanger. L’e-commerçant français propose une offre de reprise et une offre de financement exclusive qui permettent de s’offrir le dernier flagship de Samsung plus facilement.

Le Samsung Galaxy Note 9 vient d’être officiellement dévoilé. Le dernier flagship de Samsung réussi à apporter des innovations non négligeables par rapport à son prédécesseur, qui proposait déjà une des solutions haut de gamme les plus complètes du marché. On retient notamment la nouvelle batterie de 4000 mAh qui permettra d’atteindre (d’après Samsung) une autonomie de 2 jours sans concession, un SoC Exynos 9 9810 qui a déjà fait ses preuves sur le Samsung Galaxy S9 mais que l’on retrouve ici accompagné d’un système de refroidissement liquide et les nouvelles actions disponibles avec le S Pen grâce à sa compatibilité Bluetooth Low Energy.

L’offre de précommande du Samsung Galaxy Note 9 sur Boulanger

Le Samsung Galaxy Note 9 est dès à présent disponible en précommande sur Boulanger. Il est disponible à 1009 euros en version 128 Go et à 1209 euros en version 512 Go. Boulanger propose deux offres exclusives pour la précommande du Samsung Galaxy Note 9 :

  • Une offre de reprise avec jusqu’à 400 euros de bonus. L’offre est opérée directement par Samsung et permet de profiter d’une belle remise sur le Samsung Galaxy Note 9 en vous permettant de vous séparer de votre ancien smartphone à un prix intéressant
  • Un paiement en 20x sans frais, parfait à combiner avec un forfait sans engagement pour obtenir une offre plus intéressante que celles proposées par les opérateurs sur les forfaits avec engagement

Retrouvez le Samsung Galaxy Note 9 sur Boulanger

À lire sur FrAndroid : Prise en main du Galaxy Note 9, Samsung peaufine sa formule

Article sponsorisé par Boulanger

Cet article a été réalisé en collaboration avec Boulanger. Il s'agit d'un contenu crée par des rédacteurs indépendants au sein de l'entité Humanoid Content, l'équipe éditoriale de FrAndroid n'a pas participé à sa création. Nous nous imposons les mêmes critères pour vous proposer un contenu unique et de qualité.

Catégories: Mobile

Pages

S'abonner à Sleepy SME agrégateur