Agrégateur de flux

Huawei P30 Pro : un responsable confirme à demi-mot le zoom x10

FrAndroid - mar, 05/03/2019 - 16:39

Un représentant de Huawei a très clairement laissé entendre que le Huawei P30 Pro serait équipé d’un zoom x10. Le doute n’est presque plus permis.

Les Huawei P30 et P30 Pro seront annoncés le 26 mars prochain. En attendant l’événement, on a déjà pu découvrir leur design au travers de rendus presse et apprendre que les smartphones pourraient tenir debout sur une surface plane.

Mis à part cela, plusieurs informations laissaient clairement entendre que le Huawei P30 Pro serait doté d’un quadruple appareil photo capable de réaliser un zoom x10. Une photo de la Lune postée par le PDG de la branche consommateurs venait montrer le potentiel de cette fonctionnalité.

Plus tard, c’est le vice-président de la branche mobile qui a dévoilé une série de clichés laissant clairement entendre que le Huawei P30 Pro disposerait d’un zoom x10. Finalement, nous en étions donc presque totalement sûrs. Et s’il restait encore quelques personnes qui en doutaient, Clément Wong, le vice-président de la branche marketing de Huawei, est venu une nouvelle fois confirmer à demi-mot l’information.

Quelque chose que personne n’a jamais fait avant

Lors d’un entretien accordé à Android Central lors du MWC 2019, le représentant a en effet indiqué que le prochain flagship de Huawei disposerait d’un système périscopique permettant de profiter de « super-zoom ». Il a ensuite poursuivi en laissant très clairement entendre que le P30 Pro offrirait quelque chose que « personne n’a jamais fait avant ».

Pour rappel, le P20 Pro profitait d’un zoom optique x3 et d’un zoom hybride x5. Grâce à la solution périscopique, on peut donc légitimement s’attendre à un zoom hybride x10 sur le Huawei P30 Pro. Le constructeur coifferait ainsi sur le poteau Oppo qui avait fièrement présenté sa solution de zoom x10 lors du MWC 2019 en annonçant un smartphone équipé pour le deuxième trimestre de l’année.

À lire sur FrAndroid : Huawei P30 et P30 Pro : tout ce qu’on sait sur les grands rivaux des Galaxy S10

Android Central

Catégories: Mobile

Espionnage et 5G : Free, SFR et Bouygues Telecom feraient confiance à Huawei

FrAndroid - mar, 05/03/2019 - 13:30

D’après un ingénieur d’Alcatel-Lucent, les opérateurs Free Mobile, SFR et Bouygues Telecom seraient en train de remplacer leurs équipements télécom au profit de solutions Huawei. Et ce, malgré les soupçons d’espionnage qui pèsent sur l’entreprise chinoise et ses infrastructures 5G.

Photo : Pierre Metivier

Après que Washington l’a accusé de vouloir utiliser ses équipements 5G pour mener des campagnes d’espionnage de grande envergure pour le compte du gouvernement chinois, Huawei va riposter en portant plainte contre les États-Unis. La bataille juridique entre les deux adversaires bat donc son plein sur fond de conflit géopolitique et économique.

Dans cette lutte, Huawei peut tout de même compter sur quelques bonnes nouvelles pour lui. D’une part, le Royaume-Uni, allié traditionnel des États-Unis, a estimé que le risque que représentait l’entreprise chinoise sur sa propre sécurité nationale n’était pas assez grand pour justifier un bannissement du réseau 5G britannique. Et ce, malgré les pressions de Washington.

Free, SFR et Bouygues du côté de Huawei

En France, la question du bannissement se pose également, mais les opérateurs semblent avoir décidé de faire confiance à Huawei. Dans un entretien accordé au journal L’Humanité — et relayé par Univers Freebox –, Claude Josserand, délégué CGT chez Alcatel-Lucent, explique que « Free, SFR et Bouygues remplacent les équipements Alcatel par ceux du chinois Huawei, et le gouvernement français, qui ne s’est donné aucun moyen de s’y opposer– bien au contraire puisqu’il a favorisé l’émergence de concurrents privés –, en paye aujourd’hui le prix ». 

À noter que Bouygues Telecom et SFR sont déjà des clients de Huawei depuis un certain temps. Par ailleurs, L’Humanité écrit aussi qu’en octobre dernier, l’opérateur au carré rouge a installé sa première antenne 5G de Huawei dans ses locaux à Paris.

Et Orange ?

De son côté, Orange a mené plusieurs expérimentations 5G avec des équipements de Huawei sans concrétisation commerciale a priori. Notons que l’opérateur historique se laisse courtiser par Samsung : le géant sud-coréen veut en effet profiter de l’impact néfaste des affaires autour de Huawei pour gagner des parts de marché dans le secteur des télécoms.

Retrouvez l'actualité de 5G

Univers Freebox

Catégories: Mobile

Sony (Xperia) travaille enfin avec Sony (Alpha) pour l’appareil photo de ses smartphones

FrAndroid - mar, 05/03/2019 - 13:11

Pour l’appareil photo du Xperia 1, Sony Mobile et Sony Alpha ont enfin décidé de travailler main dans la main pour apporter tout le savoir-faire du géant japonais dans un seul produit.

Sony a tout pour être un leader de la photo sur mobiles. Non seulement il fabrique ses propres capteurs photo — utilisés par la grande majorité du marché –, mais en plus il possède une division image de premier choix qui conçoit des appareils photo appréciés par toute l’industrie (le Sony Alpha 7 III est aujourd’hui un incontournable par exemple).

Et malgré cela, il faut bien l’avouer, le résultat est très décevant. Les smartphones de Sony Xperia sont loin d’être les meilleurs du marché, pour le moment en tout cas, car les géants comme Samsung, Apple, Huawei et Google ont des raisons de trembler aujourd’hui.

Une restructuration en 2018

À l’occasion du MWC 2019, Trusted Reviews a pu échanger avec Adam Marsh, responsable du marketing de la firme nippone. Ce dernier a ainsi révélé que les restructurations de 2018 ayant mené au départ de Kaz Hirai, CEO de Sony, ont permis de consolider les liens entre les différents pôles d’activité de l’entreprise. L’un des changements les plus notables dans le cas qui nous intéresse est le passage de Kimio Maki du pôle Alpha (photo) à la direction du développement des produits Sony Mobile.

Ainsi, le Sony Xperia 1 présenté lors du salon de Barcelone — et que nous avons pris en main –devrait profiter de ces modifications d’organigramme. Ainsi, le smartphone devrait hériter de plusieurs fonctionnalités des appareils mirrorless de la marque comme l’extraction en RAW (pour davantage de possibilités en post-production), l’autofocus réglé sur l’œil du sujet ou encore l’application Cinema Pro pour donner du cachet aux vidéos.

Une ancienne concurrence

Une question brûle alors les lèvres de tout le monde : pourquoi ne pas avoir fait travailler ces équipes ensemble avant ? Une amélioration logicielle peut aussi bien concerner un appareil photo qu’un smartphone après tout, l’algorithme étant similaire au niveau du traitement de l’image dans un certain nombre de cas.

Selon Adam Marsh, cette barrière entre les deux pôles provient d’une certaine rivalité commerciale. « Même si nous sommes une entreprise, il y a encore parfois des obstacles qui font qu’Alpha ne veut pas donner à Mobile certaines choses, car tout d’un coup, vous avez la même qualité [sur un smartphone] que sur un appareil photo de 3 000 euros », explique-t-il. Il rajoute cependant qu’« avoir un smartphone et une caméra qui donnent la même expérience est une bonne chose ».

Sony d’un bout à l’autre de la chaîne

Comme Samsung qui produit ses propres puces, Sony possède une grande expertise dans différents domaines, que cela soit dans l’affichage — avec ses TV Bravia — ou la photographie. C’est une bonne nouvelle d’apprendre que les barrières entre les différentes divisions de l’entreprise commencent à tomber et que le savoir est désormais partagé. C’est peut-être là le signe que Sony pourrait redevenir un constructeur important dans le milieu du mobile, d’autant que la marque ne compte pas rater le coche de la 5G.

À lire sur FrAndroid : Quel smartphone Sony Xperia choisir en 2019 ? Notre sélection

Catégories: Mobile

Dites, où habitiez-vous il y a 220 millions d’années ?

Korben - mar, 05/03/2019 - 13:00

Vous êtes vous déjà demandé à quoi ressemblait votre ville il y a 220 millions d’années ou moins ?

Pas moi ! Et pourtant, il y avait déjà des dinosaures à l’époque et les continents de notre belle planète n’avaient rien à voir avec ceux de maintenant.

Sur le site Dinosaur Pictures qui regroupe une importante base de données sur nos amis les dinos, il est possible en entrant votre adresse, de voir à quoi ressemblait la Terre il y a 750 et 20 millions d’années.

En mettant de côté les bestioles et les plantes capables de me tuer, je pense que vivre à l’époque aurait été sympa. De la forêt remplie de bouffe, la mer pas loin, un climat tropical propice à la sieste et pas de connexion Internet, donc obligé de me reposer toute la journée. Le pied intégral !

Ce qui est sympa avec ce site, c’est de pouvoir observer par tranches de millions d’années, la façon dont les plaques tectoniques ont bougé jusqu’à former les continents que nous connaissons aujourd’hui.

Le site vous liste aussi les dinosaures trouvés non loin de chez vous… Pour ma part, j’aurai vécu avec des Microcleidus, des Plesiosaures (donc c’était mort pour la baignade) et des petits Grallators que j’aurai pu adopter et aimer comme mes propres enfants.

Tellement de trucs cool que j’aurai pu faire à cette époque. Vous me direz, avec le niveau de la mer qui va bientôt monter, le réchauffement du climat en cours, et la disparition croissante des animaux et des plantes, on ne risque pas de s’ennuyer non plus.

Sécurité et vitesse pour votre connexion internet

Restez à l’abris des regards indiscrets

En règle générale, utiliser un VPN pour se connecter à internet a tendance à ralentir vos débits de connexions, c’est le cas pour afficher une simple page HTML ou accéder à d’autres catalogues de VOD comme ceux de NETFLIX. Le téléchargement de fichiers ou du flux vidéo en devient parfois saccadé.

Notre VPN vous propose Une bande passante illimitée et une sécurité renforcée avec un cryptage AES 256 et un système anti-empreintes digitales

Restez éfficace et anonyme

Catégories: Hardware

Huawei préparerait son propre smartphone à écran coulissant

FrAndroid - mar, 05/03/2019 - 11:05

Un nouveau brevet déposé par Huawei dévoile les plans du constructeur. On peut y voir un nouveau smartphone disposant d’un écran coulissant, ou à slider pour les anglophones, qui intégrerait un double capteur photo à l’avant comme à l’arrière.

L’année 2018 a été bousculée en fin d’année par la volonté de nombreux constructeurs de faire disparaître l’encoche. Pour cela, certains ont préféré des systèmes mécaniques automatisés, à l’image du Vivo Nex S ou du Oppo Find X.

D’autres sont plutôt revenus à des concepts plus anciens en faisant revivre le slider, comme c’est le cas sur le Xiaomi Mi Mix 3. Huawei a adopté l’encoche sur ses appareils, mais pourrait finalement lui aussi adopter cette dernière solution.

Un smartphone Huawei à slider en brevet

C’est ce que suggère un brevet déposé le 1er mars auprès de la WIPO, l’organisme international de dépôt de brevet, repéré une nouvelle fois par LetsGoDigital. On peut y observer un potentiel futur smartphone de la marque, bien équipé d’un slider.

Celui-ci permet aussi bien de ne pas avoir d’encoche à l’avant que d’intégrer facilement un double capteur photo en façade. Pour le reste, il semble plutôt classique.

À moins que ce ne soit Honor ?

Il n’est pas pour autant dit que ce smartphone appartienne à la marque Huawei. Après tout, l’entreprise sert aussi de maison-mère à Honor, sa marque plus orientée vers les jeunes, qui dispose elle déjà d’un smartphone à slider : le Honor Magic 2.

Auquel cas, nous pourrions peut-être être en train d’observer le Honor Magic 3 sur ce dépôt de brevet, puisque ceux-ci sont généralement déposés par la marque Huawei à l’international et utilisés par la suite par Honor. Rien ne permet vraiment de le déterminer pour le moment : nous resterons à l’affût.

LetsGoDigital

Catégories: Mobile

Samsung Galaxy S10 : un écran « impossible à distinguer de la perfection » selon DisplayMate

FrAndroid - mar, 05/03/2019 - 10:48

Le Samsung Galaxy S10 a reçu une flopée d’éloges pour la qualité de son écran de la part du spécialiste DisplayMate qui lui accorde la note maximale.

Depuis que Samsung s’est engagé dans la voie des écrans OLED, il a su, avec le temps, bonifier cette technologie d’affichage sur ses smartphones comme un bon vin vieilli en fût. Et cela fait un bon moment maintenant que chaque flagship du géant sud-coréen voit la qualité de sa dalle être encensée par le spécialiste du domaine, DisplayMate. Le Galaxy S10 n’échappe pas à la règle.

Le smartphone a en effet eu droit à tous les compliments possibles de la part de DisplayMate qui a accordé à son écran « la note A+ la plus élevée de tous les temps ». Chaque détail de la dalle est décrit de manière méliorative. À titre d’exemple : la luminosité maximale évaluée à 1215 nits surpasse les autres smartphones testés — c’est 17 % plus élevé que le Galaxy S9.

Meilleur que tous les autres

Tous les commentaires concernant la précision des couleurs et le contraste empruntent du vocabulaire au champ lexical de l’excellence. DisplayMate écrit ainsi que, sur le Galaxy S10, ces éléments sont « visiblement impossibles à distinguer de la perfection ».

Le dernier smartphone à avoir récolté autant d’éloges était le Google Pixel 3 en fin d’année 2018. Samsung n’aura donc pas tardé à reprendre sa place… et sera sans doute défié par de nouveaux produits dans le courant de l’année 2019.

En tout cas, on comprend pourquoi l’écran a coûté plus cher à produire cette année sur le Galaxy S10. En attendant notre test du smartphone, nous vous invitions à découvrir notre prise en main.

Lien YouTube

DisplayMate

Catégories: Mobile

Windows 10 sur la Nintendo Switch, ça vous dit ?

Mon Windows Phone - mar, 05/03/2019 - 10:37

A l’époque de Windows Phone, une communauté de développeurs indépendants avait déjà longuement travaillé pour apporter des possibilités de personnalisation aux téléphones. Malgré la fin des téléphones, cette communauté travaille toujours, notamment pour offrir la possibilité d’installer Windows 10 ARM sur les Lumia 950 et 950 XL. Le travail a énormément progressé au point qu’une version avec support du WiFi et Dual Boot a été publiée… Je vais vous parler de toute



Continuez la lecture de l'article Windows 10 sur la Nintendo Switch, ça vous dit ?
Catégories: Mobile

Google Maps : les trottinettes Lime apparaissent dans la navigation

FrAndroid - mar, 05/03/2019 - 10:11

Google Maps intègre désormais les trottinettes Lime. Lors de la navigation, il vous suggère les trottinettes à proximité avec leur temps de charge.

Google Maps continue d’évoluer pour s’adapter aux usages modernes. L’application a récemment reçu la possibilité de naviguer en réalité augmentée, mais ce n’est pas tout.

Depuis quelques temps maintenant, elle intègre également les services VTC comme Uber ou Taxify. Désormais, les trottinettes électriques en location sont également concernées.

Lime s’intègre désormais à Google Maps

La fonctionnalité n’est pas nouvelle, mais vient d’être étendues à 80 villes supplémentaires dont Paris, Lyon et Marseille en France. Lorsque vous lancez une navigation vers un point relativement proche, Maps vous suggérera désormais une trottinette Lime proche.

Les informations indiquées incluent la proximité à pied de la trottinette, sa charge de batterie ainsi que le tarif estimé. Cela se rajoute évidemment à la distance estimée du trajet en utilisant ce moyen de transport. Au clic, Google Maps vous amène directement sur l’application du service, comme c’est le cas pour les VTC.

Catégories: Mobile

ToffeeShare – Partagez via une connexion directe P2P n’importe quel gros fichier

Korben - mar, 05/03/2019 - 10:00

J’ai souvent parlé de services similaires, mais là ça fait longtemps alors je vais vous en reproposer un nouveau.

Si vous avez besoin de transmettre un document assez gros à quelqu’un et que vous voulez faire ça de manière chiffrée sans laisser de traces sur un espace de stockage, pourquoi ne pas passer par ToffeeShare ?

Ce site propose de transmettre de pair à pair, via une connexion directe chiffrée, n’importe quel fichier, petit ou gros.

Il suffit de le glisser-déposer sur le site, et vous obtiendrez un lien à communiquer à votre correspondant. Ce dernier devra l’entrer dans un navigateur et la connexion s’établira, transmettant alors le fichier.

ToffeeShare c’est à bookmarker !

Obtenez une forte sécurité en ligne indéfectible 100% anonyme

Restez à l’abris des regards indiscrets VENTE FLASH 2,75 €/mois

En remplaçant votre adresse IP, CyberGhost VPN vous rend invisible en ligne. Donc, quoi que vous fassiez sur Internet, votre FAI n’en sera pas informé, ni votre gouvernement, pas même un hacker mal intentionné.

CyberGhost n’archive pas vos activités en ligne.

Bénéficiez de la promo

Catégories: Hardware

Forza Street : la célèbre série de jeux de course arriverait sur mobile en 2019

FrAndroid - mar, 05/03/2019 - 09:37

Microsoft aurait révélé par erreur le nom d’un nouvel épisode de sa célèbre licence de jeu de course automobile.

Si Microsoft a eu bien des difficultés au cours des dernières années dans le secteur du jeu vidéo, la firme reste maître des jeux de course avec sa licence Forza déclinée selon les années soit avec la série Horizon, soit avec la série Motorsport.

En 2019, Microsoft pourrait briser ce cycle entre les deux séries auquel les joueurs étaient habitués en proposant un nouveau titre : Forza Street. Ce nom n’est pas vraiment issu d’une rumeur, mais directement du site officiel de Forza Motorsport.

En effet, sur la page de la newsletter du 1er mars 2019, modifiée depuis, mais toujours accessible en cache, la personne ayant rédigé l’article a utilisé un mauvais lien dans le paragraphe concernant un championnat de Forza Motorsport 7. À la place d’un lien vers une page concernant le championnat, l’article pointe vers un fichier local dont le nom et le chemin d’accès en disent long.

file:///C:/Users/brianek/Documents/Week in Review/Developed in partnership with UK-based studio, Electric Square, Forza Street is built from the ground up to support a wide range of Windows 10, iOS, and Android devices.

La Xbox s’ouvre un peu plus aux plateformes

En attendant une éventuelle arrivée sur Switch, on comprend que Forza Street est un nouvel épisode développé par Electric Square, et pensé pour Android, iOS et les appareils mobiles sous Windows 10.

Ce n’est pas la première fois que ce studio travaille avec Microsoft, puisqu’il a déjà développé Miami Street, un jeu de course pour Windows 10. La coopération avec un nouveau studio correspond aussi aux récents propos de Chris Esaki, directeur créatif pour Turn 10, qui avait indiqué qu’il ne fallait pas attendre un nouvel épisode canonique en 2019.

Reste maintenant à attendre l’éventuelle officialisation du titre, et surtout savoir si Microsoft est parvenu à garder les qualités de la série en l’adaptant aux plateformes mobiles.

Retrouvez tous nos Top des jeux

Gameblog

Catégories: Mobile

USB4 : débit, sortie, compatibilité, intégration, voici ce qui va changer après l’USB 3.2

FrAndroid - mar, 05/03/2019 - 08:37

Les caractéristiques de l’USB4 on été dévoilées. Cette nouvelle génération d’USB se base sur l’Intel Thunderbolt 3 et s’annonce comme le protocole idéal pour beaucoup d’usages.

Les responsables du protocole USB ont décidément un agenda chargé. Après avoir présenté l’USB 3.2 et ses choix de désignation un peu curieux, le groupe USB-IF annonce à présent les caractéristiques de l’USB4. Il s’agit d’une première base de travail, alors que la norme devrait être finalisée au milieu de l’année 2019.

USB4 ou USB 4.0

Vous avez bien lu, le nouveau protocole USB qui succédera à l’USB 3.2 se nomme USB4. Ses promoteurs aiment décidément les facéties, mais il reste à savoir si ce nom évoluera ou non d’ici à la finalisation du protocole. Il sera également intéressant de voir si les fabricants suivront, ou préféreront plutôt le nommer USB 4.0.

Débit, compatibilité et format Le Thunderbolt 3 d’Intel comme base de travail

L’annonce qui nous intéresse dans cet article a surtout été faite pour officialiser l’utilisation du Thunderbolt 3 développé par Intel comme base de travail. Pour autant, l’USB4 restera compatible avec les solutions USB 2 et USB 3, il sera ainsi possible de brancher un périphérique USB 2.0 sur un port USB4, en utilisant une connectique compatible évidemment.

Cela permet à l’USB 4 de bénéficier des avantages du Thunderbolt 3, qui s’était généralisé sur les PC haut de gamme au cours des dernières années :

  • débit jusqu’à 40 Gb/s (au lieu de 20 Gb/s pour l’USB 3.2 2×2)
  • format USB Type-C
  • compatibilité avec DisplayPort, HDMI, USB, Thunderbolt 3, et d’autres protocoles

À ce titre, l’USB 4 va enfin permettre à l’USB de devenir le format universel à travers le port USB Type-C déjà largement répandu.

Intégration native dans Windows

Intel est donc le premier concerné par cette annonce, puisque c’est cet acteur qui pousse le Thunderbolt 3 depuis plusieurs années. Désormais il sera possible pour d’autres fabricants de développer des puces intégrant le Thunderbolt 3, sans reverser de royalties à Intel. Cela devrait permettre de faire exploser le nombre d’appareils et de périphériques compatibles, et enlever un gros frein à l’adoption de cette technologie.

C’est aussi pour cela que le Thunderbolt 3 sera nativement intégré dans Intel Ice Lake, la prochaine architecture attendue d’ici la fin de l’année.

Sur son site, Intel annonce travailler avec Microsoft pour une meilleure intégration native de Thunderbolt 3 dans Windows 10. Cela permettrait d’éviter aux fabricants d’installer des pilotes supplémentaires pour gérer le protocole, et assurerait une gestion optimale par le système.

Sortie des appareils en 2021

The Verge rapporte qu’après la publication de la version définitive du protocole avant la fin de l’année 2019, il faudra compter entre 1 an et 18 mois pour que les premiers appareils compatibles arrivent en production. On peut donc estimer la sortie des produits en 2021.

Le consortium USB-IF promet également de reparler de l’USB Type-C et de l’USB Power Delivery, qui permet de facilement recharger nos smartphones, lors des USB Developers Day 2019 à la fin de l’année, sans plus de précision pour le moment.

USB

Catégories: Mobile

Coques du Galaxy Fold, Freebox Revolution et Google Maps en réalité augmentée – Tech’spresso

FrAndroid - mar, 05/03/2019 - 07:00

Vous n’avez pas eu le temps de suivre l’actualité hier ? Voici ce qui a marqué le lundi 4 mars : un aperçu des coques du Galaxy Fold, nouvelle vente privée en approche pour la Freebox Revolution et découverte de la réalité augmentée sur Google Maps. Pour ne manquer aucune actualité, pensez à vous inscrire à la newsletter FrAndroid.

Samsung Galaxy Fold : voici les premières coques de protection pliables

Les smartphones pliables font une arrivée fracassante en ce début d’année. Un vrai casse-tête pour les fabricants de coques comme Spigen.

Freebox Revolution : une nouvelle vente privée prévue ce mardi 5 mars

Une fois n’est pas coutume, Free compte à nouveau proposer une vente privée pour sa Freebox Revolution ce mardi 5 mars. On peut s’attendre à voir arriver la même offre que d’habitude, à savoir un forfait à 9,99 euros par mois pendant un an avec la TV by Canal Panorama.

Google Maps : la navigation en réalité augmentée est enfin disponible, nous l’avons testée

On le sait depuis plusieurs mois, Google travaille sur un nouveau système de  navigation en réalité augmentée pour les piétons. Ce dernier se déploie au fur et à mesure chez les utilisateurs. Nous avons eu l’occasion de tester l’AR sur Google Maps.

À lire sur FrAndroid : Samsung Galaxy S10 et S10 Plus : les premiers tests sont disponibles, c’est très bon mais la copie n’est pas parfaite

 

Retrouvez l'actualité des jours précédents dans le Tech'spresso

Catégories: Mobile

Les meilleurs smartphones Android à moins de 300 euros en 2019

FrAndroid - lun, 04/03/2019 - 19:30

À moins de 100 et 200 euros, il est parfois très difficile de jeter son dévolu sur un smartphone. Ce n’est plus vraiment le cas pour moins de 300 euros où l’on retrouve un choix plus large et des mobiles de meilleure facture sous Android, proposés par des constructeurs comme Xiaomi, Huawei, Asus ou encore Nokia. Voici justement notre sélection des meilleurs smartphones de cette tranche tarifaire.

Honor 8X : le meilleur rapport qualité/prix

Le Honor 8X est un smartphone caméléon, bon sur de nombreux points : le multimédia, les jeux ou encore en photo. Il est propulsé par un SoC Kirin 710 ainsi que 4/6 Go de RAM en fonction des versions et tourne avec l’interface maison EMUI 8.2. Il est devenu une référence en ce qui concerne milieu de gamme et le restera certainement sur une partie du début d’année 2019.

Honor 8X Fiche produit Disponible sur Amazon à 235€ Voir le test 8/10

Le smartphone montre une allure moderne avec son écran borderless de 6,5 pouces marqué d’une encoche et son dos en verre. Sans pour autant casser les codes, il faut bien admettre que le smartphone est remarquablement bien assemblé, comme le souligne notre test.

Concernant le reste de la fiche technique, le Honor 8X abrite un double capteur photo à l’arrière (20 + 2 mégapixels) contre 16 mégapixels à l’avant, une grande batterie de 3750 mAh rechargeable par micro-USB (l’ombre au tableau) et peut accueillir une seconde carte SIM.

Pourquoi se pencher vers un Honor 8X ?
  • Un design maîtrisé
  • Une bonne autonomie
  • Un processeur efficace dans toutes les tâches

Où acheter le Honor 8X au meilleur prix ?

Amazon Découvrir l'offre 235€ Rakuten Découvrir l'offre 204€ eGlobal Central France Découvrir l'offre 212€ Gearbest Découvrir l'offre 222€ Cdiscount Découvrir l'offre 229€ Rue du Commerce Découvrir l'offre 229€ Electro Dépôt Découvrir l'offre 248€ Darty Découvrir l'offre 249€ Fnac Découvrir l'offre 249€ Boulanger Découvrir l'offre 269€ Voir plus d'offres Asus Zenfone Max Pro M2 : l’increvable

L’Asus Zenfone Max Pro M2 est le digne héritier du Max Pro M1. Tout comme son prédécesseur, il met en avant une autonomie défiant toute concurrence avec une batterie de 5 000 mAh qui lui permet, entre autres, de tenir jusqu’à 3 jours, même avec une utilisation intensive du smartphone.

Asus Zenfone Max Pro M2 Fiche produit Disponible sur Amazon à 299€ Voir le test 8/10

En 2019, le constructeur taïwanais améliore évidemment la formule avec un SoC plus puissant que sur l’ancien modèle. Le Snapdragon 660 vient alors remplacer le Snapdragon 636 pour une expérience utilisateur plus fluide tout en profitant d’une interface sans fioritures. En le sortant de la boîte, il tourne sous Android 8.1 Oreo, mais Asus promet une mise à jour dès le début du mois de mars prochain vers Android 9.0 Pie.

Cette fois-ci, on ne retrouve pas la mention « WE  PHOTO » sur les côtés de la boîte du téléphone. Toutefois, force est de constater qu’il se débrouille bien mieux en photo que son aîné. Avec son double capteur 12 + 5 mégapixels, il prend de beaux clichés lorsque les conditions lumineuses sont réunies (un peu moins quand les conditions sont très contrastées), d’autant plus que son mode Portrait produit un bel effet.

Pourquoi choisir le Zenfone Max Pro M2 ?
  • Actuellement la meilleure autonomie du marché
  • L’interface épurée
  • Le mode portrait de son appareil photo

Où acheter le Asus Zenfone Max Pro M2 au meilleur prix ?

Amazon Découvrir l'offre 299€ eGlobal Central France Découvrir l'offre 212€ Rakuten Découvrir l'offre 275€ Ebay Découvrir l'offre 289€ Boulanger Découvrir l'offre 299€ Darty Découvrir l'offre 299€ Fnac Découvrir l'offre 299€ Cdiscount Découvrir l'offre 329€ Gearbest Découvrir l'offre 379€ Voir plus d'offres Huawei Mate 20 Lite : le complet

Le Huawei Mate 20 Lite propose une solution assez similaire au Honor 8X, avec un écran légèrement plus petit. Cependant, il propose dans l’ensemble une solution plus complète que son homologue qui a réalisé quelques petits sacrifices pour s’afficher à un prix légèrement plus intéressant.

Huawei Mate 20 Lite Fiche produit Forum Disponible sur Amazon à 250€ Voir le test 8/10

Il se différencie principalement avec son double capteur frontal de 24+2 mégapixels qui lui permet de réaliser des portraits avec flou d’arrière-plan sans rendu logiciel et par la présence d’un port USB-C (au lieu de micro-USB sur le Honor 8X). De plus, on apprécie également sa batterie de 3750 mAh qui lui confère sans aucun doute l’une des meilleures autonomies du marché sur cette gamme de prix.

Pour le reste, on retrouve un SoC Kirin 710 épaulé par 4 Go de RAM très efficace, un écran de 6,3 pouces avec encoche et un double capteur photo de 20+2 mégapixels qui permet de réaliser de beaux clichés en journée. Le Huawei Mate 20 Lite vous intéresse ? Rendez-vous sur notre test pour tout savoir sur le modèle de milieu de gamme de la célèbre marque chinoise.

Pourquoi opter pour le Huawei Mate 20 Lite ?
  • Une excellente autonomie
  • Design haut de gamme
  • Plus complet que le Honor 8X

Où acheter le Huawei Mate 20 Lite au meilleur prix ?

Amazon Découvrir l'offre 250€ Rakuten Découvrir l'offre 263€ eGlobal Central France Découvrir l'offre 264€ Rue du Commerce Découvrir l'offre 269€ Ebay Découvrir l'offre 289€ Boulanger Découvrir l'offre 299€ Darty Découvrir l'offre 299€ Fnac Découvrir l'offre 299€ Voir plus d'offres Nokia 7 Plus : le label Android One

Comme pour le Xiaomi Mi A2, le Nokia 7 Plus dispose d’une interface Android Pure grâce au programme Android One et d’un SoC Snapdragon 660 épaulé par 4 Go de RAM. Comparé à la solution de Xiaomi, il embarque une prise jack, une solution légèrement plus complète en photographie et une batterie plus conséquente de 3800 mAh.

Nokia 7 Plus Fiche produit Forum Disponible sur Amazon à 250€ Voir le test 8/10

Sorti il y a plusieurs mois à plus de 300 euros, son prix a chuté ces dernières semaines pour lui permettre de passer sous la barre des 300 euros. Si vous aimez Android Pure ou que vous voulez un smartphone simple, efficace et complet, le Nokia 7 Plus est une excellente solution.

On notera également une grande réactivité pour les mises à jour de la part de Nokia sur ce modèle, puisqu’il dispose d’Android 9.0 Pie depuis le mois de septembre. Si le Nokia 7 Plus vous plaît, consultez notre test pour en savoir plus sur ce smartphone complet.

Pourquoi choisir le Nokia 7 Plus ?
  • Il est sous Android One
  • Complet dans tous les domaines
  • Un bel écran Full HD+ sans encoche

Où acheter le Nokia 7 Plus au meilleur prix ?

Amazon Découvrir l'offre 250€ Rakuten Découvrir l'offre 264€ eGlobal Central France Découvrir l'offre 272€ Ebay Découvrir l'offre 277€ Electro Dépôt Découvrir l'offre 279€ Boulanger Découvrir l'offre 299€ Cdiscount Découvrir l'offre 359€ Voir plus d'offres Huawei P Smart 2019 : Android 9.0 Pie natif

Après le P Smart et le P Smart Plus, Huawei revient avec un nouveau modèle sobrement baptisé P Smart 2019. En comparaison du Honor 8X et du Huawei Mate 20 Lite, il se veut sensiblement différent en étant plus compact avec un écran Full HD+ de 6,21 pouces, mais aussi avec une encoche qui prend la forme d’une gouttelette, et non la forme d’une barre plus ou moins imposante.

Huawei P Smart 2019 Fiche produit Disponible sur Amazon à 200€ Voir le test 8/10

De la même façon que ses homologues, il embarque également le SoC Kirin 710 cadencé à 2,2 GHz, mais il est ici épaulé par 3 Go de mémoire vive (contre minimum 4 Go pour les autres membres de sa famille). Toutefois, cela n’a aucune incidence sur les performances qui offrent tout de même un résultat largement satisfaisant pour cette gamme de prix. Cependant, un argument de taille vient le placer en haut du panier : le Huawei P Smart 2019 tourne nativement sous Android 9,0 Pie avec l’interface EMUI 9.

Concernant le reste de ses caractéristiques, on retrouve une batterie de 3 400 mAh pour une autonomie correcte et un double capteur photo 13 + 2 mégapixels plutôt satisfaisant avec beaucoup d’options. Si ce smartphone vous intéresse, n’hésitez pas à retrouver notre test complet.

Pourquoi s’orienter vers le P Smart 2019 ?
  • Une encoche discrète
  • Des performances satisfaisantes
  • Android 9.0 Pie avec EMUI 9

Où acheter le Huawei P Smart 2019 au meilleur prix ?

Amazon Découvrir l'offre 200€ eGlobal Central France Découvrir l'offre 191€ Rakuten Découvrir l'offre 202€ Boulanger Découvrir l'offre 229€ Cdiscount Découvrir l'offre 229€ Darty Découvrir l'offre 229€ Fnac Découvrir l'offre 229€ Rue du Commerce Découvrir l'offre 229€ Ebay Découvrir l'offre 245€ Voir plus d'offres Comment choisir son smartphone ?

Plus on descend dans les différentes gammes de prix des smartphones, plus il faut être prêt à faire certaines concessions. Mais il y a tout de même 3 points sur lesquels il vaut mieux être attentif : l’écran, l’appareil photo et la version d’Android.

Ce guide vous propose donc des produits testés et validés, avec un écran de qualité et des caractéristiques décentes.

Chargement Quel smartphone préférez-vous ? Merci pour votre vote ! Vous avez déjà voté à ce sondage Choisissez une option avant de voter
  • Honor 8X
  • Asus Zenfone Max Pro M2
  • Huawei Mate 20 Lite
  • Nokia 7 Plus
  • Huawei P Smart 2019
Voter Montrer les résultatsCacher les résultats

Si vous souhaitez resserrer davantage votre budget, notre guide d’achat des smartphones à moins de 200 euros est fait pour vous. Au contraire, si vous n’êtes pas à quelques euros près pour avoir de meilleures performances, notre sélection des meilleurs smartphones à moins de 400 euros est tout indiquée.

Pour faire entièrement peau neuve, n’hésitez pas également à consulter notre guide des meilleurs forfaits sans engagement de la rentrée.

À lire sur FrAndroid : Les meilleurs smartphones Android à moins de 400 euros en 2019

Tous les Guide par prix

Catégories: Mobile

Œil pour œil, dent pour dent : Huawei va porter plainte contre les États-Unis

FrAndroid - lun, 04/03/2019 - 17:27

En pleine affaire judiciaire contre les États-Unis, Huawei va bientôt attaquer à son tour le gouvernement américain pour le forcer entre autres à revenir sur sa décision de bannir l’entreprise de son réseau 5G.

Huawei vs États-Unis. Cela pourrait presque sonner comme un combat de catch dans une arène octogone. En réalité, il s’agit d’une bataille judiciaire qui anime le secteur technologique depuis plusieurs semaines maintenant. Le gouvernement américain accuse à l’entreprise chinoise de vouloir espionner les citoyens étasuniens par l’intermédiaire de ses infrastructures 5G.

En conséquence, les États-Unis ont multiplié les pressions pour bannir la firme chinoise de son réseau 5G, et incitent leurs alliés à faire la même chose. Le fondateur de Huawei avait réagi en indiquant que l’Oncle Sam était incapable d’écraser son groupe et un représentant de l’entreprise avait, par la suite, tenté de calmer le jeu en affirmant que Huawei ne cachait aucune porte dérobée sur ses infrastructures.

Huawei contre-attaque

Mais après les déclarations, place aux actions. Huawei contre-attaque et projette à son tour de porter plainte contre les États-Unis. Le New York Times indique en effet que l’entreprise va saisir le tribunal du District Est du Texas. Sans surprise, cette procédure judiciaire portera sur le décret américain interdisant toute agence fédérale d’utiliser un équipement fourni par Huawei.

L’une des sources du New York Times précise qu’à travers sa plainte, Huawei souhaite défendre l’idée que la décision des États-Unis doit être qualifiée de « bill of attainder ». Il s’agit là d’un acte législatif qui déclare une ou plusieurs personnes coupables d’un crime ou d’un délit sans mener le moindre procès. Or cela est condamné par la Constitution américaine.

En résumé, Huawei veut forcer les États-Unis à revenir sur leur décision. Notons que Washington accuse aussi la firme d’espionnage industriel.

Lien YouTube

Retrouvez l'actualité de 5G

New York Times

Catégories: Mobile

PageDraw – Le concepteur WYSIWYG d’interface web passe en open source

Korben - lun, 04/03/2019 - 15:00

Je ne connaissais pas l’existence de PageDraw avant la semaine dernière, mais je pense que cet outil va vous intéresser.

À l’origine, il s’agit d’un service payant permettant de réaliser des interfaces web en mode WYSIWYG sans se prendre la tête avec le CSS ou le JS.

Malheureusement, la boite n’a pas réussi à décoller. Mais plutôt que de faire disparaitre le code, Jared Pochtar et Gabriel Guimaraes, les boss de Pagedraw ont décidé de libérer le code sur Github.

Ainsi, vous allez pouvoir déployer PageDraw sur votre propre serveur, en faire une application native (Mac, Linux, Windows) grâce à Electron, ou tout simplement le forker pour lancer votre propre éditeur WYISWYG.

PageDraw sait fonctionner avec les outils courant des designers d’UI, se synchronise avec Git et permet de concevoir visuellement des interfaces responsives qui seront ensuite traduites en code.

Bref, un beau projet qui n’a pas été un succès commercial, mais qui sera peut-être promis à un nouvel avenir radieux dans le monde merveilleux de l’open source.

À découvrir et à forker ici.

Sécurité et vitesse pour votre connexion internet

Restez à l’abris des regards indiscrets

En règle générale, utiliser un VPN pour se connecter à internet a tendance à ralentir vos débits de connexions, c’est le cas pour afficher une simple page HTML ou accéder à d’autres catalogues de VOD comme ceux de NETFLIX. Le téléchargement de fichiers ou du flux vidéo en devient parfois saccadé.

Notre VPN vous propose Une bande passante illimitée et une sécurité renforcée avec un cryptage AES 256 et un système anti-empreintes digitales

Restez éfficace et anonyme

Catégories: Hardware

PageDraw – Le concepteur WYSIWYG d’interface web passe en open source

Korben - lun, 04/03/2019 - 15:00

Je ne connaissais pas l’existence de PageDraw avant la semaine dernière, mais je pense que cet outil va vous intéresser.

À l’origine, il s’agit d’un service payant permettant de réaliser des interfaces web en mode WYSIWYG sans se prendre la tête avec le CSS ou le JS.

Malheureusement, la boite n’a pas réussi à décoller. Mais plutôt que de faire disparaitre le code, Jared Pochtar et Gabriel Guimaraes, les boss de Pagedraw ont décidé de libérer le code sur Github.

Ainsi, vous allez pouvoir déployer PageDraw sur votre propre serveur, en faire une application native (Mac, Linux, Windows) grâce à Electron, ou tout simplement le forker pour lancer votre propre éditeur WYISWYG.

PageDraw sait fonctionner avec les outils courant des designers d’UI, se synchronise avec Git et permet de concevoir visuellement des interfaces responsives qui seront ensuite traduites en code.

Bref, un beau projet qui n’a pas été un succès commercial, mais qui sera peut-être promis à un nouvel avenir radieux dans le monde merveilleux de l’open source.

À découvrir et à forker ici.

Sécurité et vitesse pour votre connexion internet

Restez à l’abris des regards indiscrets

En règle générale, utiliser un VPN pour se connecter à internet a tendance à ralentir vos débits de connexions, c’est le cas pour afficher une simple page HTML ou accéder à d’autres catalogues de VOD comme ceux de NETFLIX. Le téléchargement de fichiers ou du flux vidéo en devient parfois saccadé.

Notre VPN vous propose Une bande passante illimitée et une sécurité renforcée avec un cryptage AES 256 et un système anti-empreintes digitales

Restez éfficace et anonyme

Catégories: Hardware

PageDraw – Le concepteur WYSIWYG d’interface web passe en open source

Korben - lun, 04/03/2019 - 15:00

Je ne connaissais pas l’existence de PageDraw avant la semaine dernière, mais je pense que cet outil va vous intéresser.

À l’origine, il s’agit d’un service payant permettant de réaliser des interfaces web en mode WYSIWYG sans se prendre la tête avec le CSS ou le JS.

Malheureusement, la boite n’a pas réussi à décoller. Mais plutôt que de faire disparaitre le code, Jared Pochtar et Gabriel Guimaraes, les boss de Pagedraw ont décidé de libérer le code sur Github.

Ainsi, vous allez pouvoir déployer PageDraw sur votre propre serveur, en faire une application native (Mac, Linux, Windows) grâce à Electron, ou tout simplement le forker pour lancer votre propre éditeur WYISWYG.

PageDraw sait fonctionner avec les outils courant des designers d’UI, se synchronise avec Git et permet de concevoir visuellement des interfaces responsives qui seront ensuite traduites en code.

Bref, un beau projet qui n’a pas été un succès commercial, mais qui sera peut-être promis à un nouvel avenir radieux dans le monde merveilleux de l’open source.

À découvrir et à forker ici.

Sécurité et vitesse pour votre connexion internet

Restez à l’abris des regards indiscrets

En règle générale, utiliser un VPN pour se connecter à internet a tendance à ralentir vos débits de connexions, c’est le cas pour afficher une simple page HTML ou accéder à d’autres catalogues de VOD comme ceux de NETFLIX. Le téléchargement de fichiers ou du flux vidéo en devient parfois saccadé.

Notre VPN vous propose Une bande passante illimitée et une sécurité renforcée avec un cryptage AES 256 et un système anti-empreintes digitales

Restez éfficace et anonyme

Catégories: Hardware

GPU.js – Faire tourner du JS en utilisant le GPU de la machine

Korben - lun, 04/03/2019 - 13:00

Si vous faites du développement en JavaScript et que vous cherchez à optimiser l’exécution de votre JS en la déportant du CPU vers le GPU, j’ai ce qu’il vous faut.

GPU.js est une bibliothèque d’accélération en JavaScript pour GPGPU. Cette lib va automatiquement compiler les fonctions JavaScript simples de votre code en langage de shader et les faire tourner en parallèle sur le GPU de la machine. Évidemment, si aucun GPU n’est disponible, cela sera exécuté en JavaScript classique.

Selon la machine, le gain de performance peut grimper jusqu’à un petit x15 ce qui est plutôt pas mal.

Vous trouverez plus de détails sur GPU.js ici.

Sécurité et vitesse pour votre connexion internet

Restez à l’abris des regards indiscrets

En règle générale, utiliser un VPN pour se connecter à internet a tendance à ralentir vos débits de connexions, c’est le cas pour afficher une simple page HTML ou accéder à d’autres catalogues de VOD comme ceux de NETFLIX. Le téléchargement de fichiers ou du flux vidéo en devient parfois saccadé.

Notre VPN vous propose Une bande passante illimitée et une sécurité renforcée avec un cryptage AES 256 et un système anti-empreintes digitales

Restez éfficace et anonyme

Catégories: Hardware

Realme 3 : le Redmi Note 7 de Xiaomi a son concurrent à petit prix

FrAndroid - lun, 04/03/2019 - 12:30

Oppo lance, avec sa marque Realme, un nouveau smartphone très bon marché. Voici le Realme 3, qui aura la lourde tâche de concurrencer le Redmi Note 7 de Xiaomi.

En créant la marque Realme, dédiée à l’entrée de gamme, le géant chinois BBK Electronics (Oppo, OnePlus) avait un plan très clair de confrontation avec les Redmi de Xiaomi. Quelque jours après le lancement des Redmi Note 7 et Redmi Note 7 Pro en Inde, elle lance son concurrent, le Realme 3.

Un tarif plus compétitif que le Redmi Note 7

Le Realme 3 est lancé en Inde au tarif de 9 000 roupies indiennes, soit 110 euros HT environ, pour la version 32 Go de stockage (3 Go de RAM), et un prix de 11 000 roupies (135 euros HT environ), pour la version 64 Go de stockage (4 Go de RAM).

À titre de comparaison, le Redmi Note 7 est lancé à 10 000 roupies pour la version 32 Go de stockage et 3 Go de RAM. Realme propose donc un tarif légèrement inférieur à son concurrent direct. Voyons maintenant ce que le smartphone propose à ce prix.

Design

Pour baisser au maximum la facture, Realme a fait le choix du plastique pour le châssis du smartphone. On retrouve un design assez classique dans ses formes arrondies, avec un double appareil photo et un lecteur d’empreinte au dos, et un écran à petite encoche à l’avant, avec un menton assez notable.

Histoire de rehausser un peu l’apparence du smartphone, Realme a la bonne idée d’oser des coloris un peu plus originaux avec de la peinture dont on a l’impression qu’elle a été vaporisée sur la coque.

Caractéristiques techniques

Pour un smartphone entrée de gamme, les caractéristiques du téléphone sont très importantes. On espère en effet que le téléphone assurera le minimum pour proposer une expérience fluide, avec une belle autonomie et un logiciel pas trop vieux.

  • Écran 6,2 pouces 1520 x 720 pixels
  • Android P avec ColorOS 6.0
  • SoC MediaTek Helio P70 (12 nm, 4x Cortex-A73, 4x Cortex-A53)
  • 3 ou 4 Go de RAM
  • 32 ou 64 Go de stockage
  • lecteur de micro SD
  • Deux appareils photo au dos :
    • 13 mégapixels f/1,8
    • 2 mégapixels
  • caméra de 13 mégapixels en façade
  • Batterie de 4230 mAh
  • Wi-Fi 4 (802.11n à 2,4 GHz)
  • Bluetooth 4.2
  • Micro-USB et jack 3,5mm

Le SoC Helio P70 de MediaTek se compare à un Snapdragon 660 de Qualcomm, sauf que la puce de Mediatek monte à 2,1 GHz contre 1,8 pour Qualcomm. Cette puce est déjà utilisée par Realme pour son smartphone le plus haut de gamme, le Realme U1 lancé en novembre 2018.

La puce de Mediatek devrait offrir de bonnes performances au smartphone, mais le Realme 3 semble moins intéressant que le Redmi Note 7 sur d’autres aspects de la fiche technique. Ce dernier propose en effet un écran avec une meilleure définition, du Wi-Fi 5 (802.11ac), du Bluetooth 5.0 et un port USB Type-C.

Les ventes du Realme 3 débuteront le 12 mars en Inde. La marque ne commerciale pas ses smartphones en France pour le moment.

Catégories: Mobile

Honor 20 : possible premier aperçu et fiche technique du futur haut de gamme

FrAndroid - lun, 04/03/2019 - 12:00

Une fuite en provenance de Chine nous offre ce qui serait notre premier aperçu du Honor 20, futur haut de gamme de la marque, accompagné d’une partie de sa fiche technique.

Honor 10, pour illustration

L’année 2019 est bien démarrée ! Le Mobile World Congress 2019 nous aura déjà permis de découvrir de nouveaux smartphones, et les prochaines semaines devraient nous permettre d’en découvrir toujours plus… en prime de les tester bien sûr.

À ce titre, alors que Huawei prépare son propre événement pour dévoiler les Huawei P30 Pro et P30 à Paris le 26 mars, son petit frère Honor ne devrait pas tarder à le suivre. Après le Huawei View 20 en début 2019, il est temps de découvrir le Honor 20.

Premier rendu du Honor 20

Une nouvelle fuite sur le réseau social chinois Weibo, repérée par GSM Arena, prétend connaître de nombreuses infos sur le futur téléphone haut de gamme de la marque. Pour commencer, il nous dévoile un premier rendu du Honor 20.

Tout ceci reste à prendre avec des pincettes, mais le design semble cohérent. Les smartphones Honor ont tendance à récupérer pas mal d’éléments de leurs frères de Huawei, et ce Honor 20 semble aller dans la même direction que les futurs Huawei P30 Pro et P30. Cependant, il manque la touche colorée habituelle de la marque portée vers la jeunesse en Europe.

Fiche technique présumée du Honor 20

La fuite prétend également connaître la fiche technique de l’appareil. Le Honor 20 serait équipé comme suit :

  • Écran : 6,1 pouces OLED
  • SoC : Kirin 980
  • RAM : 6 à 8 Go
  • Capteur photo arrière : 48 mégapixels + 20 mégapixels + 8 mégapixels
  • Capteur photo avant : 32 mégapixels
  • Stockage : 128 ou 256 Go
  • Fonctionnalités : Gaming+, Link Turbo, CPU Turbo, GPU Turbo

Si celle-ci n’est pas extravagante en elle-même, la source prétend connaître le futur score DxOMark du smartphone : 108. Un score qui le placerait juste après le Huawei Mate 20 Pro et le Galaxy S10+.

Huawei, et par extension Honor, nous a habitué sur ses dernières présentations à nous offrir ses résultats DxOMark dès l’annonce, laissant entendre une entente avec le site utilisé comme benchmark. Pour autant, qu’un test ait été effectué par l’entreprise parisienne si tôt avant même l’annonce de la présentation officielle du Honor 20 nous laisse dubitatifs.

C’est une possibilité, mais nous restons méfiants : ces informations sont donc à prendre avec des pincettes en attendant d’autres sources ou la confirmation officielle.

GSM Arena

Catégories: Mobile

Pages

S'abonner à Sleepy SME agrégateur