Agrégateur de flux

AMD Vega 7nm en laboratoire, Zen 2 échantillonné en 201

Hardware FR - ven, 27/04/2018 - 09:39
Déjà évoqué par AMD [lors du CES par exemple](https://www.hardware.fr/news/15327/ces-amd-detaille-roadmap-baisse-ses-prix.html), la version 7nm de Vega tourne actuellement sous forme de prototype dans les laboratoires d'AMD. C'est Lisa Su, CEO d'AMD, qui vient de l'indiquer lors de l'annonce des ...
Catégories: Hardware

Xiaomi s’implante en France avec une première boutique et un site dédié, c’est officiel

FrAndroid - jeu, 26/04/2018 - 18:01

C’est désormais officiel : le constructeur chinois Xiaomi débarque en France ! Nous en saurons bien plus le 22 mai prochain, mais apprenons déjà quelques détails sur la question.

Le constructeur chinois Xiaomi n’a jamais cessé de faire parler de lui ces dernières années. Malgré le fait que ses appareils ne soient disponibles qu’en import, ses smartphones ont toujours attirer les regards des fans de smartphones.

L’expansion de ses produits en Espagne nous aura vite fait espérer que la marque se tourne vers notre beau pays. Après de nombreux bruits de couloirs et informations de nos propres sources, c’est désormais officiel : Xiaomi arrive en France.

Xiaomi arrive officiellement en France

Pour l’instant, ce n’est qu’une simple confirmation : le lancement officiel se fera le 22 mai. C’est à cette date que nous pourrons découvrir (et directement acheter) les produits disponibles dans notre territoire.

Nous savons toutefois que ceux-ci seront en vente aussi bien en ligne sur le site officiel que par le biais d’une boutique officielle, dont l’ouverture sera également annoncée à cette date en même temps que l’adresse exacte. D’autres partenaires (boutiques physiques et en ligne) seront également présentés.

Vous pourrez par ailleurs discuter avec les autres fans de la marque sur une plateforme dédiée puisque la Mi Community française sera lancée dès le 3 mai sur le site officiel de la marque. Notons qu’une page Facebook Xiaomi française a d’ores et déjà été ouverte.

Pour cette première annonce, l’entreprise a surtout tenu à se présenter aux consommateurs français en rappelant son histoire et sa mission. La tâche est bien plus simple pour vous, puisque nous y avons consacré un dossier entier que nous vous invitons à consulter.

L’ADN reste le même, une baguette en plus

Pour résumer : Xiaomi a pour mission d’offrir les meilleurs produits à des prix toujours très bas, pratiquant une marge infime sur le matériel pour convaincre sur ses services qui représente sa principale source de revenus.

Cette expansion sur le marché français, qui représente le second pays d’Europe de l’Ouest que la marque cherche à conquérir, ne sera donc pas l’occasion de pratiquer une hausse de prix — la marque insiste sur ce point. L’idée est plutôt d’enfin nous offrir une véritable expérience Xiaomi.  Nous avons pu en avoir un bon aperçu en visitant leur boutique en Espagne.

Ne nous reste plus qu’à découvrir le catalogue de produits prévus pour ce lancement. La rédaction de FrAndroid sera bien sûr présente le 22 mai pour tout vous expliquer.

Lien YouTube

Catégories: Mobile

Snapchat Spectacles 2 : plus discrètes et 4 fois plus rapides

FrAndroid - jeu, 26/04/2018 - 17:52

Snap inc. vient d’annoncer ses nouvelles Spectacles. Au programme, un design revu, la possibilité de prendre des photos et une résistance à l’eau.

Bien que la première version des Spectacles n’ait pas rencontré un franc succès, Snap inc. lance une seconde génération de lunettes connectées à sa célèbre application de messagerie éphémère. Cette deuxième version veut donc corriger tous les défauts de la V1. Pour rappel, la première génération avait eu du mal à se vendre et Snap inc. s’était retrouvé avec des centaines de milliers d’unités invendues sur les bras. D’ailleurs, une partie du stock des premières Spectacles a été utilisée pour construire les deuxièmes.

Quelles améliorations pour cette V2 ?

Les plus de 150 000 personnes ayant acheté la V1 des Spectacles les ont vite oubliées. L’explication d’un tel abandon est simple : les lunettes n’étaient pas agréables à utiliser. Les vidéos prises étaient trop longues à envoyer vers le téléphone et il n’était pas possible de prendre des photos. C’est donc sur ces constats que Snap inc. s’est basé pour fabriquer la deuxième version.

Les nouvelles Spectacles ont une meilleure qualité de fabrication et sont plus compactes, tout comme la boîte de transport, qui fait office — comme pour la première version — de chargeur. Les lunettes seront donc plus faciles à transporter. Un bon point quand on sait que ce type d’objet et utilisé par des personnes qui bougent beaucoup. Les lunettes attirent un peu moins l’œil, la couleur jaune qui ornait les deux cercles à droite et à gauche n’est plus de la partie. Snap inc. considère sûrement que le voyant LED suffit à prévenir les gens qu’ils sont filmés.

Snapchat
Snap Inc

sur l'App Store | Télécharger Télécharger gratuitement sur Google Play | Télécharger

Les nouvelles lunettes sont maintenant résistantes à l’eau (aucune mention de la certification précise) et laissent le choix de prendre une vidéo de 10 secondes (appui court sur le bouton), une vidéo allant jusqu’à 30 secondes (double appui) ou de simplement prendre une photo (appui long). La partie audio est aussi améliorée.

Snap inc. corrige aussi ce qui semblait être le plus gros défaut de la V1, à savoir un temps de transfert des vidéos entre les lunettes et le portable bien trop long. Désormais — selon Snap inc. —, le temps de transfert sera quatre fois plus rapide. À voir.

Comment se les procurer, et à quel prix ?

Les nouvelles lunettes Snapchat sont disponibles dès maintenant sur le site constructeur. Eh oui, désormais, l’entreprise vendra ses lunettes exclusivement par le biais de son site Web. Elle sera ainsi en mesure de mieux prédire la demande… pour éviter une nouvelle catastrophe.

Mais alors ? Combien coûtent ces nouvelles lunettes ? Vous pouvez vous les offrir pour la modique somme de 174,99 euros, livraison comprise. C’est 25 euros de plus que la première version. Trois couleurs sont proposées par la marque : noir, rouge et bleu — même si Snap inc. préfère les termes Onyx, Ruby et Sapphire. Il est aussi possible de choisir entre deux types de verre plus ou moins différents.

Pas sûr que cette nouvelle version fasse un tabac, mais on ne peut que souligner l’effort de Snap inc. qui essaie de se différencier des concurrents — qui ne se gênent pas pour lui voler ses idées. Il n’y a en effet à ce jour aucune alternative aux Snapchat Spectacles.

À lire sur FrAndroid : Comment sauvegarder des snaps sur Snapchat en toute discrétion – Tutoriel

Snapchat

Catégories: Mobile

Samsung Pay est maintenant disponible en France, tout ce qu’il faut savoir

FrAndroid - jeu, 26/04/2018 - 16:11

Samsung Pay débarque en France. Nous vous expliquons ici tout ce qu’il faut savoir à propos de ce service de paiement mobile.

Samsung Pay est maintenant disponible en France, comme prévu. Comme son nom l’indique, il s’agit du service de paiement mobile lancé il y a maintenant 3 ans par le leader du marché des smartphones. Il aura donc fallu attendre le 26 avril 2018 pour que cette plateforme se déploie en France.

Disons-le tout de suite, pour l’instant, Samsung Pay n’est compatible qu’avec la Banque Populaire et la Caisse d’Épargne, mais la marque a précisé que des discussions étaient évidemment en cours avec plusieurs acteurs du secteur bancaire français.

Vous retrouverez ci-après tout ce qu’il faut savoir sur ce nouveau service en France.

Samsung Pay, c’est quoi ?

À l’instar de Paylib ou de Google Pay — qui se fait toujours attendre en France mais ne devrait plus tarder à être lancé —, Samsung Pay permet d’enregistrer une ou plusieurs cartes bancaires (mais aussi des cartes de fidélité) sur l’application afin de pouvoir payer en magasin simplement avec son smartphone. Il suffit simplement d’approcher l’appareil du terminal de paiement avec l’application ouverte.

D’ailleurs pour lancer l’application, vous pouvez évidemment suivre le processus classique en tapant sur l’icône de celle-ci. Mais sachez également qu’une barre horizontale tout en bas de l’écran va apparaitre sur les smartphones compatibles (voir plus bas). Il suffira de swiper celle-ci vers le haut pour avoir accès à l’interface de Samsung Pay. De là, vous pourrez choisir la carte à débiter, passer l’étape de sécurité et payer.

Le swipe en action sur Samsung Pay. Vous pouvez y accéder même depuis l’écran verrouillé.

Pas de plafond et sécurité systématique

Ce service a ses petites particularités. Contrairement à d’autres solutions de paiement mobile, Samsung Pay n’impose aucun plafond, si ce n’est celui de la carte. Autrement dit, si vous pouvez dépenser 1 000 euros par jour avec votre carte bancaire, vous pourrez faire exactement la même chose avec l’application.

En contrepartie, quel que soit le montant de l’achat, Samsung Pay réclamera systématiquement un code PIN, une empreinte digitale ou la reconnaissance d’iris — seulement sur les Galaxy Note 8, S9 et S9+ — pour sécuriser la transaction.

La liste des cartes enregistrées sur l’application

À titre personnel, et après avoir vu une démonstration du service par Samsung, l’empreinte digitale me semble être la solution la plus rapide. Entrer un code PIN nécessite plus de temps et l’efficacité de la reconnaissance d’iris dépend de l’endroit où vous vous trouvez. Mais chacun choisira la solution qui lui sied le plus.

Les smartphones compatibles

Samsung annonce qu’il y a 4 millions d’appareils compatibles en France à l’heure actuelle. Plusieurs modèles sont concernés :

Les smartphones antérieurs à ces modèles ne profiteront pas de cette solution de paiement mobile d’après le constructeur. À noter également que la prochaine montre connectée de la marque, prévue pour la rentrée, aura aussi droit à Samsung Pay.

N.B. Un de nos lecteurs nous indique que le Galaxy A5 (2016) en profite également, photo à l’appui dans les commentaires de cet article.

Si vous disposez d’un appareil compatible, vous devez soit attendre la mise à jour poussée par Samsung sur votre smartphone, soit télécharger l’application Samsung Pay sur le Play Store.

Samsung Pay

Télécharger gratuitement sur Google Play | Télécharger Quelles sont les banques compatibles ?

La liste des banques compatibles avec Samsung Pay est appelée à s’étoffer. Pour l’instant, on n’en compte que deux :

  • Banque Populaire
  • Caisse d’Épargne
Comment enregistrer une carte ?

Pour enregistrer une carte sur Samsung Pay, il faut simplement la prendre en photo, entrer le CVC (les 3 chiffres inscrits au dos de la carte) puis entrer le code que vous avez reçu par SMS. Il est également possible de sauvegarder une carte en la rapprochant du smartphone et de laisser le NFC faire le reste.

Pas de commission

Samsung ne prélèvera aucune commission sur vos transactions. L’intérêt pour l’entreprise est d’offrir un service supplémentaire à ses utilisateurs pour les convaincre de rester au sein de l’écosystème de la marque.

Samsung Pay est disponible dans une vingtaine de pays (vous pouvez d’ailleurs l’utiliser à l’étranger) et compte près de 36 millions d’utilisateurs. Le service est récemment devenu compatible avec PayPal.

Catégories: Mobile

Jim Keller rejoint... Intel !

Hardware FR - jeu, 26/04/2018 - 15:44
C'est une petite surprise, Jim Keller, ingénieur connu pour les plus gros succès d'AMD (Athlon, Athlon 64 et Zen) [rejoint aujourd'hui Intel d'après nos confrères de Fortune](http://fortune.com/2018/04/26/tesla-jim-keller-intel/). Connu pour son rôle dans le design des DEC Alpha, il a également ...
Catégories: Hardware

Samsung lance les 970 EVO et Pro

Hardware FR - jeu, 26/04/2018 - 14:16
Samsung vient d'annoncer une nouvelle génération de ses SSD M.2 NVMe, les Samsung 970 EVO et Pro, dont la disponibilité est attendue pour le 7 mai. Comme d'habitude, ces séries se distinguent par le type de NAND, TLC côté EVO et MLC côté Pro. Alors que les 960 utilisaient de la V-NAND 48 ...
Catégories: Hardware

Microsoft change son pistolet d’épaule

Mon Windows Phone - jeu, 26/04/2018 - 14:04

Si vous suivez l’actualité américaine, vous devez être au courant de la polémique qui entoure le port des armes. Symbole de liberté et de sécurité pour certains, il n’empêche que l’actualité est régulièrement marquée par de sombres affaires qui n’auraient peut-être jamais vu le jour si le port d’arme était règlementé Outre-Atlantique. Microsoft, de son côté, a pris la décision de retirer son smiley en forme d’arme à feu pour le remplacer par celui d’un fusil à



Continuez la lecture de l'article Microsoft change son pistolet d’épaule
Catégories: Mobile

Xiaomi promet de ne jamais devenir cupide

FrAndroid - jeu, 26/04/2018 - 11:05

Lors de l’annonce du Xiaomi Mi 6X, le constructeur chinois a lancé sa plus grande promesse : ne jamais dépasser 5 % de marge sur ses produits.

Les bénéfices enregistrés par une entreprise de la Tech se font en grande partie sur la vente de produits, mais pas que. Apple est probablement l’acteur en étant le plus dépendant, ce qui explique ses larges marges souvent décriées sur le moindre produit qu’il vend.

D’autres ont décidé d’arpenter des chemins différents. La recrudescence de services mensuels proposés aux utilisateurs de nombreux appareils est preuve que la marge ne fait pas tout, ce qui permet à certains de proposer des appareils à des prix vraiment attractifs.

Xiaomi promet de conserver ses bas prix

Xiaomi fait partie de ces acteurs. À l’occasion de la présentation officielle du Mi 6X, l’entreprise a tenu à faire une promesse à ses utilisateurs : ne jamais dépasser les 5 % de marge nette sur le moindre de ses produits vendus.

L’acteur ayant été un des premiers à utiliser un modèle de vente directe à ses consommateurs cimente donc ici sa philosophie en la chiffrant et la rendant publique. De quoi rassurer sa communauté grandissante à l’aune de son expansion à l’international, et notamment en France : ses prix bas n’augmenteront pas.

Pirouette de communication

Sur son blog, Xiaomi a précisé sa pensée : il ne s’interdit pas totalement de dépasser cette marge qu’il vise d’ordre général, et promet de rendre à l’utilisateur son dû le cas échéant d’une manière ou d’une autre.

Reste que connaissant le constructeur, ne pas dépasser 5 % de marge faisait très certainement déjà partie de ses impératifs. Le révéler aux yeux du monde est donc plutôt une démarche de communication positive : cela lui permet d’attirer la confiance des utilisateurs vers lui, tout autant que de rassurer pour son avenir.

Nul besoin cependant de voir cette communication avec cynisme : cela fait quelques années déjà que Xiaomi nous prouve, appareil après appareil, sa qualité. On a donc peu de raison de douter de la viabilité de son modèle, comme nous le disions dans le dernier épisode de notre podcast Salut Techie.

À lire sur FrAndroid : L’aventure de Xiaomi commence en France, retour sur l’incroyable épopée chinoise

Xiaomi

Catégories: Mobile

OnePlus 6 : nouveaux rendus en robe blanche et ralenti 960 fps en fuite

FrAndroid - jeu, 26/04/2018 - 10:53

Le prochain fleuron de la marque chinoise, le OnePlus 6, apparaît une nouvelle fois dans des rendus. Ils corroborent les dernières rumeurs et annoncent un possible mode Super Slo Mo.

Nous l’apprenions hier, le OnePlus 6 sera officiellement présenté le 16 mai prochain à 18 heures (heure française) à la Copper Box Arena de Londres. Aujourd’hui, place à de nouveaux rendus.

Ce que les rendus confirment

Comme d’habitude, il faut prendre les informations en fuite avec des pincettes. Notons toutefois que ces nouveaux rendus sont en accord avec les dernières rumeurs, à savoir une encoche et un châssis proche de celui du OnePlus 5TVideoCardz, le site responsable de cette fuite, annonce que le OnePlus 6 serait disponible en au moins trois options de couleur, dont le blanc et le noir brillant.

Par ailleurs, une image trouvée sur le site officiel de OnePlus Inde révèle que le téléphone serait capable de capturer des vidéos Super Slo Mo. Cette image — qui fait office de teaser— ne fait aucune mention d’une définition ou d’une fréquence d’images. On se doute cependant que OnePlus présenterait un mode super ralenti à 960 images par seconde, à l’instar du Samsung Galaxy S9 et S9+.

Quoi qu’il en soit, OnePlus présentera son futur flagship killer dans moins d’un mois. Les rumeurs disparaîtront pour laisser place au seul et vrai OnePlus 6 : restez branchés sur FrAndroid pour le découvrir en chair et en os à cette occasion ! 

VideoCardz

Catégories: Mobile

Nokia X6 : l’encoche pourrait s’inviter chez le constructeur finlandais

FrAndroid - jeu, 26/04/2018 - 09:51

Près de huit ans après le dernier Nokia X6, le X6-00, le constructeur finlandais s’apprêterait à relancer sa gamme de smartphones X avec le nouveau X6. Les premières photos et caractéristiques auraient fuité, avec notamment un énième écran à encoche à venir sur le marché.

Alors que le Nokia X6-00 remonte à 2010, le constructeur voudrait relancer sa série Nokia X avec ce nouveau smartphone. Beaucoup de ses caractéristiques auraient fuité en Chine.

Le design en fuite : une encoche, encore

Selon Digi.tech, relayé par GSM Arena, des images du futur Nokia X6 auraient fuité. Elles montreraient un écran 19:9 avec une encoche au-dessus, design que l’on voit de plus en plus depuis la sortie de l’iPhone X. En dessous de l’écran, une bande noire laisserait apparaître le logo Nokia.

Le dos du Nokia X6 logerait un double capteur positionné à la verticale, au centre, à l’instar de ce qu’a l’habitude de proposer Nokia, comme sur le 8 Sirocco par exemple. De même, on retrouverait le capteur d’empreintes juste en dessous, suivi du logo Nokia.

Les possibles caractéristiques : du milieu de gamme

Les leaks sur le Nokia X6 concernent également ses caractéristiques :

  • Écran 5,8 pouces, ratio 19:9, définition 2280 x 1080
  • MediaTek Helio P60 ou Snapdragon 636 en fonction des versions
  • 4 ou 6 Go de RAM
  • 64 ou 128 Go de stockage interne
  • 2 ports Nano SIM
  • Android 8.1 Oreo
  • Double capteur photo arrière de 12 et 13 mégapixels
  • Lecteur d’empreintes
  • Port jack, port USB-C
  • Batterie de 3500mAh avec charge rapide

On aurait donc affaire à un appareil milieu de gamme, disponible sous deux versions.
La première, avec une puce MediaTek Helio P60, 4 Go de RAM et 64 Go de stockage interne serait disponible à 1599 yuans, soit environ 210 euros HT.

Pour la version Snapdragon 636, 6 Go de RAM et 128 Go de ROM, on serait sur du 1799 yuans, soit plus ou moins 230 euros hors-taxe. Précisons par ailleurs qu’un mystérieux Nokia X pourrait être dévoilé le 27 avril en Chine. S’agit-il du même appareil ?

GSM Arena

Catégories: Mobile

Free : fin des problèmes de débit sur Netflix

FrAndroid - jeu, 26/04/2018 - 09:36

Free a toujours lutté contre Netflix, proposant un débit réduit à ses utilisateurs afin de le forcer à participer aux frais de sa distribution. Aujourd’hui, la hache de guerre est enterrée : un peering direct est lancé entre les deux acteurs.

Depuis son arrivée sur le marché, Free a toujours eu à coeur de faire baisser les prix. Problème étant que cela ne se fait pas sans heurt : à l’heure de l’Ultra HD et du streaming massif, la masse de données passant par ses canaux est de plus en plus grande.

Cela augmente naturellement ses frais de fonctionnement. Cependant, l’opérateur cherche depuis bien longtemps à faire payer les sites internet pour cela, argumentant qu’ils doivent assumer une part de responsabilité dans l’histoire. Premiers blessés : les utilisateurs, qui ont toujours eu des débits réduits sur des services comme Netflix.

Netflix fonctionne enfin correctement chez Free

La situation semble avoir changé si l’on en croit les retours des utilisateurs du forum LaFibre.info. En effet, certains ont repéré qu’un peering avait enfin été monté directement entre Free et Netflix.

Free monte enfin un peering direct avec Netflix sur TH2: https://t.co/MwSAb3Sl2L C'est la fin de la saturation du lien @CogentCo ? pic.twitter.com/kOPMMLDTvA

— Vivien GUEANT (@lafibreinfo) April 25, 2018

Résultat ? Les débits augmentent considérablement, ce qui prouve que la hache de guerre semble être enterrée entre les deux acteurs. Pour tester de vous-même, vous pouvez passer par la plateforme de test de débit Fast.com qui teste directement votre connexion vers les serveurs Netflix.

Encore à parfaire

Tout n’est pas parfait pour le moment, puisqu’il semble que les connexions ne passent pas encore par les serveurs français. Le déploiement étant assez récent, gageons que tout sera bien paramétré rapidement.

Ce changement semble avoir été lancé à l’initiative de Free, ce qui indiquerait que l’opérateur aurait changé sa politique maison et cessé d’avoir la tête dure sur la question. Espérons que le même type de solution soit appliqué pour YouTube et Twitch, autres services réputés lents sur ses offres internet fixes.

À lire sur FrAndroid : Orange, SFR, Free, Bouygues : tous les meilleures offres sur les forfaits Internet ADSL & Fibre

Catégories: Mobile

Gmail : la nouvelle interface est disponible, voici toutes les nouveautés

FrAndroid - mer, 25/04/2018 - 18:12

La nouvelle interface web de Gmail est maintenant en cours de déploiement. Retrouvez ci-dessous la liste des nouveautés les plus importantes.

Mise à jour : on vous explique ici comment profiter de cette nouvelle interface. La procédure est super simple ! 

On savait qu’un nouveau design était en préparation pour la version web de Gmail avec plusieurs fonctionnalités supplémentaires. Celui-ci est désormais en cours de déploiement dans le monde entier. C’est ce qu’annonce The Verge après avoir discuté avec Jacob Bank, le chef-produit de Gmail qui affirme que ses équipes ont voulu « garantir la sécurité des personnes et améliorer leur productivité ».

Pour la très grande majorité d’entre nous, il faudra toutefois sans doute prendre encore un peu notre mal en patience. La mise à jour est certes lancée, mais elle concerne 1,4 milliard d’utilisateurs. La file d’attente est un peu longue.

Nouveau design

Qu’est-ce qu’apporte ce nouveau design ? Le plus gros changement esthétique est sans doute l’apparition d’une barre rétractable à droite de l’écran. Celle-ci intègre Google Calendar, Google Keep ou encore Google Tasks et permet donc une meilleure intégration des applications G Suite sur Gmail. Directement depuis le client web, vous pourrez donc, par exemple, ajouter un événement dans votre agenda.

Autre détail important, la barre de gauche — listant la boîte de réception, les messages envoyés ou encore les brouillons — peut également être rétractée (une première pour le client web), permettant ainsi de profiter de plus de largeur pour afficher ses mails.

Enfin, vous pourrez régler la densité de la liste des mails affichés pour laisser plus ou moins d’espace entre les lignes de manière encore plus poussée qu’actuellement, selon vos préférences.

Nouvelles fonctionnalités

Comme sur Inbox, la nouvelle version de Gmail permet d’utiliser une option Snooze pour faire en sorte qu’un mail réapparaisse en haut de la boîte de réception plusieurs minutes ou heures après l’avoir reçu, pour pouvoir le consulter quand on a du temps à lui accorder.

Pour en profiter, il suffit de faire passer sa souris par-dessus l’email non lu sur la droite de l’écran, et cette option vous sera proposée. Une autre fonctionnalité intéressante consiste à rappeler à l’utilisateur de répondre à un mail qu’il a reçu il y a quelques jours.

Voici comment utiliser le snooze

Jacob Bank promet que cette option ne sera pas intrusive ou trop présente. Gmail va comprendre quels mails « oubliés » méritent votre attention en analysant qui vous l’a envoyé et le type de contenu — cette intelligence artificielle fonctionnera de manière similaire à Smart Reply, les réponses automatiques déjà disponibles sur l’application mobile et bientôt sur le web.

Sécurité

Google insiste beaucoup sur la sécurité de cette nouvelle version et son mode confidentiel — on en parlait déjà ici. La possibilité de programmer l’auto-destruction des messages est notamment mise en avant. Ainsi, pour vos mails les plus sensibles, vous pourrez définir une date d’expiration pour sa consultation. Passé ce délai, l’email ne pourra plus être lu. Concrètement, le destinataire ne recevra qu’un lien sur lequel il devra cliquer pour voir le message qui n’atterrit en réalité jamais dans sa boîte de réception.

Le mode confidentiel en action

Vous pouvez aussi empêcher le destinataire d’imprimer, de télécharger, de copier ou de transférer un message. Il est également possible de paramétrer un mot de passe pour avoir accès au contenu envoyé. Ces deux dernières fonctionnalités n’arriveront toutefois pas avant quelques semaines.

Les alertes phishing bien visibles

Notons aussi que les alertes phishing sont encore plus grosses pour une visibilité accrue — et donc une meilleure sécurité. Le client web se dote également d’un mode hors-ligne bien utile lors d’un voyage.

Version mobile

La version mobile n’accueille pas de nouveau design, mais a droit aussi à quelques nouveautés. D’une part, elle se dote de notifications plus intelligentes. L’application peut détecter les mails les plus importants nécessitant une alerte et, à terme, réduire de « 97 % les notifications d’emails pour les utilisateurs », explique Jacob Bank.

Par ailleurs, une option qui sera sans doute très appréciée doit également être soulignée : la possibilité de se désinscrire d’une newsletter en un seul clic. Gmail vous signalera en effet quand vous n’avez pas ouvert de mails provenant d’un envoyeur particulier depuis un certain temps. Il en déduira donc que vous n’êtes pas intéressés et vous n’aurez qu’à appuyer sur « Se désinscrire » pour laisser l’application faire le nécessaire.

À lire sur FrAndroid : Gmail : comment activer la nouvelle interface de la boîte mail

The Verge

Catégories: Mobile

Voici à quoi devrait ressembler le Xiaomi Mi A2 : caractéristiques, visuels, disponibilité et prix

FrAndroid - mer, 25/04/2018 - 17:42

Maintenant que le Xiaomi Mi 6X est officialisé, il y a une forte probabilité que le prochain Mi A2 profite d’un matériel très similaire. Voici donc à quoi devrait ressembler le Xiaomi Mi A2, l’un des futurs porte-étendards d’Android One.

Le Xiaomi Mi A1 a été une agréable surprise : il offre un bon matériel avec des composants de qualité ainsi qu’une expérience logicielle basée sur Android One. Xiaomi a répondu à toutes les bonnes questions avec un smartphone abordable, mais riche en fonctionnalités. Évidemment, son successeur est très attendu en 2018, et il ne devrait pas tarder.

Xiaomi Mi A1 Fiche produit Forum Disponible sur Gearbest à 147€ Voir le test 8/10

En effet, le Xiaomi Mi A1 était une variante du Xiaomi Mi 5X : même matériel, mais avec expérience logicielle très différente. Le Mi A2 devrait donc être une variante du Xiaomi Mi 6X tout juste annoncé.

Google et Xiaomi, des étranges compagnons de voyage

Android One, lancé il y a quatre ans avec un accent sur le marché indien, visait à simplifier et uniformiser l’expérience Android pour les smartphones entrée de gamme. Cela n’a pas été un énorme succès, mais Google a renouvelé l’expérience et étendu le programme à un plus large éventail de produits. Avec Android One, c’est Google qui s’occupe de la partie logicielle du smartphone : les utilisateurs ont accès aux dernières versions de ses applications et services, ainsi qu’aux mises à jour de sécurité mensuelles.

Plus sur le même sujet : HTC U11 Life : le premier Android One disponible en France

Les smartphones Xiaomi ont traditionnellement offert une grande partie de ce qui rend l’expérience Nexus et Pixel attrayante – un bon design, une simplicité d’utilisation et un écosystème uniforme – dans un package économique. Malgré cela, certains puristes Android ont toujours aspiré à plus, citant l’interface MIUI de Xiaomi comme le maillon faible. Bien que MIUI offre des options de personnalisation impressionnantes, il s’encombre d’apps inutiles et d’optimisations sur mesure qui vont à l’encontre de la philosophie d’Android.

Plus sur le même sujet : Android One, Oreo Go : 2018, l'année de la défragmentation ?

Ces personnes mécontentes auront donc une raison d’apaiser leurs craintes : comme le Mi A1, le Mi A2 sera une union entre les plus étranges des compagnons de voyage : Xiaomi et Google. Oui, parce que l’histoire du logiciel de Xiaomi a toujours mis l’Android de Google à l’ombre, en plaçant MIUI au centre de la galaxie de ses produits. MIUI a son propre système de compte, un app store et bien plus encore.

Le Xiaomi Mi A2 est donc potentiellement une bombe à hydrogène.

Le Xiaomi Mi A2 est donc une potentielle une bombe à hydrogène pour le marché des smartphones, car sur le papier, ce téléphone semble offrir un matériel équilibré, une esthétique raffinée et une expérience logicielle sécurisée dans un package économique. Une formule gagnante qui se positionne directement face à Nokia, Honor, Huawei ou encore Samsung.

Xiaomi Mi A2 : les caractéristiques attendues

Voici donc à quoi devrait ressembler le Xiaomi Mi A2. Il reprend le design du Redmi Note 5, un écran au ratio 18:9 avec une définition Full HD+. Ici, il ne faut pas s’attendre à un matériel époustouflant, mais Xiaomi ne réalise aucune fausse note : une coque en métal, un écran IPS LCD, de l’USB Type-C et un port casque sur la partie supérieure et un capteur d’empreintes digitales à l’arrière.

Le Mi A2 ressemblera à une sorte de fusion entre le OnePlus 5T et le Xiaomi Redmi Note 5. La face du téléphone vous rappellera le Redmi Note 5, mais avec des coins plus arrondis. Sur le dos, il ressemble beaucoup à l’iPhone X, car il a une position du module photo identique, mais avec des lignes d’antenne différentes. Enfin, notons également 5 coloris différents, dont un rouge vif.

 

Si on s’intéresse aux caractéristiques de son homologue Mi 6X, on notera la présence d’un SoC Qualcomm Snapdragon 660 et d’un module double caméra dont le potentiel est bien présent. Le S660, qui succède au S653, offre un procédé de fabrication en 28 nm HPm au 14 nm LPP, ce qui, toutes choses égales par ailleurs, réduit la consommation d’énergie et augmente l’autonomie. Le CPU est composé de 8 cœurs ARM Cortex à 8 cœurs Qualcomm Kryo 260, dont 4 sont cadencés à un maximum de 2,2 GHz, et 4 à un maximum de 1,8 GHz. Qualcomm revendique des performances en hausse de 20 % environ. Le GPU est quant à lui une architecture Qualcomm Adreno 512, qui est compatible avec la nouvelle API Vulkan. Ce SoC devrait offrir de bonnes performances avec un excellent rapport puissance-autonomie.

La double caméra à l’arrière devrait également réserver quelques surprises : la caméra 12 mégapixels ouvre en f/1,75 et le capteur est composé de photosites de 1.25µm, le Xiaomi Mi A2 devrait offrir de belles performances en conditions de basse luminosité. Cette caméra est également accompagnée d’une caméra de 20 mégapixels, pour proposer un mode portrait et bien d’autres fonctionnalités. Enfin, notons qu’à l’avant, la caméra de 20 mégapixels devrait permettre de profiter de la reconnaissance faciale. Une fonctionnalité mise en avant par tous les fabricants, comme OnePlus et Honor, depuis qu’Apple propose Face ID sur son iPhone X.

Enfin, du côté du réseau : on retrouvera un modem Qualcomm Snapdragon X12, qui apporte la prise en charge de la 4G LTE catégorie 12 à 600 Mb/s, du Wi-Fi 802.11ac Wave 2, jusqu’à 867 Mb/s sur le Snapdragon 660 (2×2 MU-MIMO) et jusqu’à 433 Mb/s sur le 630 (1×1), du Bluetooth 5.0, ou encore du positionnement Galileo en plus du GPS.

Xiaomi devrait donc encore relever la barre de ce que l’on attend d’un smartphone Android de milieu de gamme

Avec le Mi A2, Xiaomi devrait donc encore relever la barre de ce que l’on attend d’un smartphone Android de milieu de gamme. Les téléphones de cette catégorie de prix sont parfois limités par du matériel bon marché et une partie logicielle bancale, mais Xiaomi – en collaboration avec Google – devrait proposer une formule gagnante.

Prix et date de disponibilité

Pour terminer sur une note plus légère, voici les dernières rumeurs concernant son prix et sa date de disponibilité : il devrait être commercialisé en mai à un prix entre 260 et 300 euros. Autre spéculation fort probable : Xiaomi devrait profiter de son lancement en France pour proposer le Mi A2 dans l’Hexagone.

Xiaomi Mi A2 Fiche produit Forum

Il n' y a pas d'offres pour le moment

À lire sur FrAndroid : L’aventure de Xiaomi commence en France, retour sur l’incroyable épopée chinoise

Catégories: Mobile

Xiaomi Mi 6X officialisé : de belles promesses en photo pour un prix abordable

FrAndroid - mer, 25/04/2018 - 13:03

Comme promis il y a quelques jours, ce 25 avril marque le lancement officiel du Xiaomi Mi 6X en Chine. Le constructeur en a profité pour détailler les caractéristiques de l’appareil, confirmant la plupart des fuites de ces dernières semaines.

Comme Xiaomi l’avait annoncé une semaine à l’avance, le 25 avril 2018 est synonyme de lancement du Mi 6X, successeur comme son nom l’indique du Xiaomi Mi 5X. Le smartphone est disponible uniquement en Chine à partir de 1599 yuan, soit environ 210 euros HT.

Les caractéristiques officialisées

Après des semaines de fuites, que ce soit des caractéristiques ou du design, Xiaomi dévoile enfin en détail le Mi 6X :

  • Ecran : 5,99 pouces IPS LCD en définition Full HD+
  • SoC : Snapdragon 660 2,2 GHz
  • RAM : 4 ou 6 Go
  • Capteur photo arrière : 12 mégapixels, objectif ouvrant en f/1.75 + 20 mégapixels
  • Capteur photo avant : 20 mégapixels
  • Stockage : 64 ou 128 Go
  • Batterie : 3010 mAh avec Quick Charge 3.0
  • OS : MIUI 9.5 (basé sur Android 8.1 Oreo)
  • Connectique : USB type C

Sur le papier, c’est avant tout son double capteur photo arrière qui semble très attirant. Avec une ouverture en f/1.75 et des pixels de 1.25µm, le Xiaomi Mi 6X devrait offrir de belles performances en conditions de basse luminosité. Notons qu’à l’avant, son capteur photo de 20 mégapixels permettra de profiter de la reconnaissance faciale.

Nous avons donc là un appareil d’entrée de gamme qui promet beaucoup sur la photo, l’un des points les plus importants pour les utilisateurs. Espérons que d’ici l’arrivée de Xiaomi en France, nous pourrons nous aussi en profiter.

À lire sur FrAndroid : L’aventure de Xiaomi commence en France, retour sur l’incroyable épopée chinoise

MIUI.com

Catégories: Mobile

Windows 10 Lean : une nouvelle version de l’OS dédiée aux appareils mobiles ?

FrAndroid - mer, 25/04/2018 - 11:59

La dernière mise à jour de Windows 10 en développement a dévoilé sans le vouloir une version Lean, qui enlève des tonnes de fonctionnalités systèmes pour y ajouter la compatibilité mobile.

Microsoft fomenterait-il dans son coin pour une nouvelle percée sur les produits mobiles ? Ce dernier s’est associé avec Qualcomm pour produire de nouvelles machines sous Windows 10 et SoC Snapdragon 835, mettant en avant une utilisation constamment connectée et prête à démarrer.

Avant cela, Windows 10 S débarquait sur le Surface Laptop pour alléger l’OS, mais l’expérience a vite été abandonnée et transformée en simple mode. Alors qu’une nouvelle mise à jour massive se prépare en avril, une nouvelle version pointe le bout de son nez.

Windows 10 Lean se dévoile

A l’installation du dernier build de Windows 10, l’option Windows 10 Lean est apparue poussant la communauté de MSPowerUser à analyser ses spécificités pour déterminer sa future utilité.

On notera que comparativement à Windows 10 Pro, Windows 10 Lean dispose d’un installeur plus léger de 2 Go. Cela correspond à 50 500 fichiers n’étant pas présents dans cette version, dont RegEdit, PowerShell et Internet Explorer. Malgré tout, l’OS est capable de lancer n’importe quelle application Win32.

There are ~50.5K files that are present in Pro but not in Lean, when looked at from a broad perspective. (Comparing full system drive contents)
Among those are common power tools such as PowerShell, regedit, mmc, msinfo32, etc. Internet Explorer and many Inbox apps are also gone.

— Lucan (@tfwboredom) April 24, 2018

De nouvelles ambitions ?

A première vue, cette nouvelle version semble tout simplement dédiée à des tablettes transformables de moyenne gamme. Un OS allégé de la sorte conviendrait en effet à la majorité des utilisateurs, qui n’ont que faire des outils système.

Ceci étant, TechRadar note que cette version ne fait pas qu’enlever des fonctionnalités… elle en ajoute également, et notamment le support des API téléphones qui seront plus qu’utiles pour les tablettes 4G. Une build de Windows 10 Lean pour les SoC ARM est également disponible.

Après les retours tièdes sur la plateforme Snapdragon 835, Microsoft se serait-il décidé à changer de stratégie en adaptant toujours plus son OS aux nouveaux ordinateurs transformables ? L’échec de Windows 10 S pourrait après tout l’avoir motivé à cela. Les plus optimistes y verront aussi de nouveaux signes d’un Surface Phone, mais nous n’irons pas jusque là pour le moment.

À lire sur FrAndroid : Windows 10 sur ARM : tout savoir sur les futurs ordinateurs portables sous Snapdragon 835

MSPowerUser

Catégories: Mobile

OnePlus 6 : on connaît maintenant sa date de lancement

FrAndroid - mer, 25/04/2018 - 11:17

C’est officiel, nous connaissons la date de lancement du dernier fleuron de OnePlus. Dans un mail envoyé ce matin, la marque chinoise nous dévoile le jour, l’heure et le lieu de la présentation.

Les rumeurs des derniers jours concernant la présentation du OnePlus 6 cessent aujourd’hui. La marque vient en effet de dévoiler la date de lancement officielle.

Le nouveau fleuron sera-t-il encore une fois un flagship killer ? La réponse le 16 mai prochain à 18 heures (heure française). Quant au lieu, cet évènement prendra place à la Copper Box Arena de Londres.

Pour rappel, et selon les dernières rumeurs, le OnePlus 6 proposera la fameuse encoche, très en vogue actuellement (les débats sont ouverts dans les commentaires). Le nouveau OnePlus sera aussi résistant à l’eau. Enfin, son dos change de matériau et passe de l’aluminium au verre, une information validée par Pete Lau.

Nous serons bien évidemment sur place, et, en plus d’assister à sa présentation, il nous sera possible de prendre en main le nouveau fleuron de la marque chinoise. Ainsi, nous serons en mesure de vous annoncer le plus vite possible les nouveautés de ce One Plus 6, soyez prêts ! En attendant, n’hésitez pas à consulter notre dossier dédié pour tout savoir sur ce smartphone.

À lire sur FrAndroid : Tout ce que l’on sait sur le OnePlus 6 : le futur « flagship killer » à encoche

Catégories: Mobile

Google Play Musique pourrait être tué et remplacé par YouTube Remix

FrAndroid - mer, 25/04/2018 - 10:42

Les services de streaming de musique de Google sont bordéliques. Aussi, Google choisirait de tuer Play Musique en faveur de YouTube Remix, forçant les utilisateurs à changer de service d’ici le lancement.

Google connaît un succès mitigé sur les services de streaming de musique. Si Spotify est de loin le numéro 1, Play Musique a réussi à trouver sa petite place aux côtés d’Apple Music, Deezer et les autres concurrents du marché.

Malgré tout, YouTube reste une plateforme très utilisée pour écouter ses pistes préférées. Aussi, YouTube Red est venu (du moins, surtout aux Etats Unis) offrir la possibilité d’écouter sa musique sur la plateforme de VOD, même en arrière-plan. Par la suite, nous entendions parler d’encore un nouveau venu : YouTube Remix.

YouTube Remix supplanterait Play Musique

Ce dernier s’apprête à être lancé cette année. Et selon Droid Life, il remplacerait totalement Play Musique d’ici la fin 2018. Le plan de Google serait tout simplement de transférer les utilisateurs de sa plateforme vers la nouvelle, sans plus de discussion.

Impossible de savoir pour le moment si les playlists et musiques téléversées par les utilisateurs seront également conservées. Rappelons que la particularité de Play Musique est d’offrir un espace disque dans le cloud permettant d’envoyer ses propres musiques.

Google sait-il vraiment ce qu’il fait ?

Disons-le clairement : je suis abonné à Play Musique, particulièrement grâce à cet espace disque offert qui me permet de retrouver mes bandes-son de jeux vidéo (Persona, surtout) qu’importe la plateforme. Je ne regarde jamais de clips vidéo, et n’ai jamais aimé me servir de YouTube pour écouter de la musique.

Que se passera-t-il pour un utilisateur comme moi ? Espérons que Google ne fasse pas l’impasse sur des fonctionnalités utiles en cherchant à clarifier son offre.

Tuer l’application YouTube Music et fusionner Play Musique et Red d’une manière claire sous la nouvelle bannière YouTube Remix serait bienvenu, mais si l’on regarde sa stratégie sur les applications de discussion instantanée… On peut facilement établir que Google sait lancer de nouveaux services, mais pas nécessairement être logique dans son fonctionnement et son offre. Réponse probable à la Google I/O.

À lire sur FrAndroid : Quel service de musique en streaming choisir en 2018 (Spotify, Deezer, Play Musique, Apple Music, Amazon Music) ?

Android Central

Catégories: Mobile

Comment télécharger son contenu, ses photos et vidéos sur Instagram ?

FrAndroid - mer, 25/04/2018 - 09:25

Instagram vient de mettre en ligne un outil pour télécharger et sauvegarder ses données, contenus, vidéos et photos Instagram. Suivez le guide.

En réponse à la mise en place du RGPD, le Règlement général sur la protection des données, ainsi que le scandale Cambridge Analytica, Instagram vient de déployer un outil attendu depuis plusieurs semaines. En plus d’une option pour gérer finement les données liées à son compte, comme son historique de recherches ou les lieux de connexion, il est également possible d’obtenir une sauvegarde de l’ensemble des données que vous avez partagées, photos et vidéos.

Cet outil est uniquement accessible depuis le web. Le moyen le plus simple pour y accéder est d’aller sur cette URL. Il vous suffit ensuite d’entrer votre adresse e-mail, puis le mot de passe de votre compte Instagram. Vous recevrez alors un e-mail avec un lien vers une archive qui contiendra l’ensemble de vos données.

Vous pouvez également accéder à cette option depuis « Sécurité et confidentialité » sur Instagram.com. Notez que l’archive ne contient pas uniquement les photos et vidéos, mais aussi les messages associés ainsi que les commentaires que vous avez laissés. La collecte et l’envoi de ces données peuvent prendre jusqu’à 48 heures.

Nous avons publié plusieurs dossiers pour vous aider à mieux protéger vos données, voici les lectures que nous vous conseillons :

 

Catégories: Mobile

7,3 milliards de dollars investis en trois mois, Alphabet (Google) prépare son avenir

FrAndroid - mer, 25/04/2018 - 08:38

Alphabet a publié ses résultats trimestriels pour le début d’année 2018. La maison-mère de Google affiche d’excellents chiffres portés par plusieurs éléments, dont la publicité. Ses chiffres permettent de mieux comprendre ce que le géant californien prépare : il investit massivement dans de nombreux projets.

Le premier trimestre est arrivé à son terme voilà quelques semaines et les bilans financiers commencent à tomber. Pour les entreprises de la Tech, il est toujours intéressant de scruter en détail les évolutions de ces résultats, non seulement pour anticiper d’éventuels problèmes à venir, mais aussi pour voir s’il n’y a pas quelques indices sur l’avenir. Alphabet, la maison-mère de Google, vient de publier ses résultats du Q1 2018, confirmant sa très bonne santé.

Tout va bien à Mountain View

Alphabet, la maison-mère de Google, fait partie de ces entreprises en excellente santé qui affichent une croissance insolente et ce premier trimestre 2018 en est le parfait symbole. Le bénéfice net d’Alphabet est ainsi passé de 5,43 à 9,4 milliards de dollars entre le premier exercice de l’année 2017 et celui de l’année 2018, soit un bond de 73 %. Son chiffre d’affaires a quant à lui grimpé de 26 % pour arriver à 31,15 milliards de dollars sur la période s’étalant du 1er janvier au 31 mars 2018. Ce sont des chiffres records pour Alphabet, comme l’explique simplement le tweet ci-dessous.

Google first quarter revenue:

Q1 2018: $31.1 billion
Q1 2017: $24.7 billion
Q1 2016: $20.3 billion
Q1 2015: $17.3 billion
Q1 2014: $15.4 billion
Q1 2013: $12.9 billion
Q1 2012: $10.6 billion
Q1 2011: $8.6 billion
Q1 2010: $6.8 billion
Q1 2009: $5.5 billion
Q1 2008: $5.2 billion

— Jon Erlichman (@JonErlichman) April 23, 2018

Toujours la publicité

Sans surprise, la principale source de revenus d’Alphabet reste la publicité des différentes plateformes de Google (eh oui, les Pixel représentent toujours une partie infime de l’ensemble). D’ailleurs, le chiffre d’affaires de ce secteur est en augmentation de 24 %, pour 26,6 milliards de dollars. La publicité représente 82 % de l’ensemble des revenus d’Alphabet. Pour rappel, selon Publicis Media, Google et Facebook contrôlent 20 % du total des investissements publicitaires dans le monde (radio, TV, presse, numérique, affichage, cinéma…).

Notons tout de même qu’une partie de ces bonnes performances s’explique par un changement des normes comptables, dont une baisse des taxes.

L’investissement massif

D’ailleurs, les résultats d’Alphabet auraient pu être encore meilleurs. En effet, on constate que pas moins de 7,3 milliards de dollars ont été dépensés dans des projets à moyen et long termes… et cela uniquement durant les trois derniers mois. Des investissements qui font passer la marge d’exploitation de 27 % à 22 %. Comment Alphabet dépense-t-il son argent ? Dans de nombreux projets. Par exemple, le géant du Web est en train de construire trois nouveaux câbles, dans l’Atlantique et le Pacifique, qui viennent s’ajouter à son réseau de onze câbles déjà existants dans les océans.

C’est ce qui fait aujourd’hui la force de Google Cloud face à ses concurrents, un réseau backbone propre. Plus simplement, il s’agit du maillage de centres de données reliés par des milliers de kilomètres de câbles à fibre optique installés sous l’eau et même sous les continents.

Google a également racheté l’immeuble qui abrite l’un des symboles de New York, le marché couvert Chelsea Market pour plus de 2,4 milliards de dollars. Cet immeuble n’abrite désormais plus seulement un food court, mais aussi des équipes d’ingénieurs qui travaillent sur des sujets liés à l’intelligence artificielle. En janvier dernier, Google a également annoncé l’ouverture d’un centre de recherche fondamentale sur l’intelligence artificielle à Paris.

Évidemment, Alphabet investit également dans le matériel : dans la production et la vente de smartphones, les Pixel, et d’enceintes connectées, les Google Home. La firme de Mountain View a encore de gros retards sur son rival Apple : au quatrième trimestre 2017, elle a écoulé environ 2 millions smartphones Pixel contre 77 millions iPhone pour la Pomme. Pour rappel, en janvier 2018, HTC a indiqué avoir conclu la vente de sa division smartphones à Google pour un montant de 1,1 milliard de dollars, officialisant la transaction après son annonce en septembre 2017 et l’accord des autorités de régulation.

9 Google Pixel 2 Disponible à 629€ 7 Google Pixel 2 XL Disponible à 748€

Alphabet

Catégories: Mobile

Pages

S'abonner à Sleepy SME agrégateur