Agrégateur de flux

5 Honor 10 et des places pour le Main Square Festival à gagner sur Amazon, comment participer au concours ?

FrAndroid - mer, 27/06/2018 - 18:25

Amazon, en partenariat avec le Main Square Festival, fait gagner 5 Honor 10 et 5 pass 3 jours pour le Main Square Festival via le service de streaming musical Amazon Music. Retrouvez tous les détails du concours ci-dessous.

À l’occasion du Main Square Festival, Amazon propose un concours avec 5 Honor 10 et 5 pass 3 jours pour le festival à gagner, pour promouvoir le service Amazon Music. Le service est disponible gratuitement pendant 30 jours, comme la majorité des services de streaming musical. Le concours se termine dimanche 1er juillet à 23 h 59, donc ne perdez pas de temps pour y participer !

Comment participer au concours ?

Pour participer au tirage au sort, il faut :

Si vous voulez annuler votre abonnement Amazon Music Unlimited par la suite, c’est possible de le faire sur cette page.

Amazon Music
Amazon Mobile LLC

sur l'App Store | Télécharger Télécharger gratuitement sur Google Play | Télécharger

Pour rappel, le Honor 10 est disponible pour moins de 400 euros.

À lire sur FrAndroid : Quel service de musique en streaming choisir en 2018 (Spotify, Deezer, YouTube Musique, Apple Music, Amazon Music) ?

Catégories: Mobile

Galaxy Note 9 : Samsung dévoile sa date de présentation

FrAndroid - mer, 27/06/2018 - 17:19

Samsung donne rendez-vous le 9 août prochain pour un événement où il dévoilera sans aucun doute le Galaxy Note 9.

Samsung Galaxy Note 8 pour illustration

Nous nous doutions déjà que le Samsung Galaxy Note 9 allait être dévoilé le 9 août prochain pour un événement #Unpacked C’est désormais une information officielle. La marque a en effet partagé cette date sur son compte Twitter. En prime, on a également droit à un mini teaser dans lequel on distingue très clairement le stylet S Pen qui est sans doute la principale caractéristique de la gamme Note.

Change is coming August 9th 2018. Can you keep up? #Unpacked pic.twitter.com/ToJkS28eXc

— Samsung Mobile (@SamsungMobile) June 27, 2018

Rappelons que côté design, l’esthétique du smartphone reste très similaire au Galaxy Note 8. Le téléphone a d’ailleurs tout récemment été certifié par la FCC. Il est donc quasi prêt à la commercialisation.

À lire sur FrAndroid : Le Samsung Galaxy Note 9 se montre dans un rendu vidéo à 360 degrés

Catégories: Mobile

Un alléchant smartphone Nokia avec lecteur d’empreintes sous écran et 5 objectifs photo en préparation

FrAndroid - mer, 27/06/2018 - 17:05

Le prochain smartphone Nokia haut de gamme fait parler de lui. Un capteur d’empreintes sous l’écran, 5 objectifs photo et un Snapdragon 845 seraient au programme.

Depuis son retour sur le marché, Nokia a réussi à nous convaincre avec des produits au rapport qualité/prix intéressant dans le milieu de gamme, et un logiciel pur et mis à jour régulièrement.

Pour autant, le fabricant n’a pas encore réussi à se démarquer sur le haut de gamme : le Nokia 8 est sorti trop tard en 2017, avec une caméra décevante, et le Nokia 8 Sirocco n’a malheureusement pas une fiche technique au niveau, malgré un design impressionnant en main.

Notre regard se tourne maintenant vers le prochain fleuron en préparation par la marque, et le site Winfuture.de a obtenu de nouvelles informations à son sujet.

Fiche technique à la pointe et design Sirocco ?

D’après le site, HMD travaille actuellement avec FIH Mobile, la division de Foxconn, sur le nouveau smartphone haut de gamme Nokia. L’appareil est connu sous plusieurs noms de code : « A1 Plus », « A1P », « AOP » ou « A1 Plus Euro ». Ce dernier nom laisse imaginer qu’il pourrait s’agir d’un appareil pensé pour le marché européen. Pour rappel, le Nokia 8 avait été dévoilé à Londres en août 2017.

Ce nouveau smartphone pourrait être un proche cousin du Nokia 8 Sirocco, appelé « A1 N » en interne. Il pourrait donc en reprendre certains éléments de design, mais visiblement pas de la fiche technique.

En effet, Winfuture indique que le nouveau Nokia intégrerait une puce Snapdragon 845, le meilleur SoC disponible actuellement, et une nouvelle caméra qualifiée de composant à « haut risque » en interne.  Le téléphone serait l’un des premiers à tourner sous Android P, rien de surprenant puisque le Nokia 7 Plus fait déjà tourner la version bêta.

Ces informations corroborent ce qu’avançait Nokia Power User plus tôt dans l’année à propos du Nokia 8 Pro : un smartphone avec un Snapdragon 845, un design en verre proche du Sirocco, et une caméra à 5 objectifs.

Le premier capteur sous écran d’Europe

Le nouveau Nokia utiliserait un capteur d’empreintes à ultrason sous la surface de l’écran. La marque voudrait être la première à lancer un tel appareil en Europe à grande échelle.

Lien YouTube

Winfuture affirme que les équipes d’ingénieurs ont réussi à résoudre, au moins en partie, les problèmes de lenteur de ce genre de lecteur, en affinant l’écran OLED et sa protection en verre.

Une sortie à la fin de l’année

Ce smartphone aurait dû succéder dès l’été au Nokia 8, mais avec quelques retards à l’intégration des composants, la marque viserait plutôt une sortie pour la fin de l’année.

Pour autant, ce nouveau smartphone pourrait être présenté à l’IFA, le grand salon qui a lieu à la fin du mois d’août à Berlin et où les marques dévoilent souvent leurs fleurons de fin d’année.

WinFuture

Catégories: Mobile

Google Pixel 3 et Pixel 3 XL : voici à quoi ils ressemblent (et c’est moche)

FrAndroid - mer, 27/06/2018 - 14:42

OnLeaks vient de publier un rendu des prochains smartphones de Google. Comme prévu, le petit a de grosses bordures et le grand une encoche.

Depuis bientôt un mois, on sait plus ou moins à quoi ressemblent les Google Pixel 3, sans absolue certitude pour autant, bien que des photos aient levé la majorité des doutes. Aujourd’hui, le dernier clou est planté dans le cercueil du secret de Google puisque OnLeaks, en partenariat avec MySmartPrice, a publié des rendus 3D des deux smartphones réalisés à partir de plans d’usine.

Connaissant la fiabilité du leaker, on peut donc prendre cette information comme concrète.  Notez cependant que les plans donnent le format et les dimensions, mais que les couleurs sont ajoutées en se basent uniquement sur les habitudes de Google et peuvent donc différer de la réalité.

Le beau et le notch

Comme on s’y attendait, Google préparerait donc deux téléphones, un petit avec de larges bordures, à peine plus fines que sur le Pixel 2, et un modèle plus large, doté à la fois d’un « menton » (une bordure en bas de l’écran) et d’une encoche. Dans un cas comme dans l’autre, on peut remarquer la présence du double haut-parleur stéréo et d’un double module photo en façade (mais toujours un seul à l’arrière).

Mis à part ces quelques détails, le design est très proche des modèles de l’année dernière.

Lien YouTube

Lien YouTube

Un brin en avance ?

Notons que l’année dernière, OnLeaks avait diffusé le design des Pixel 2 à la fin du mois de juillet. Se dire que les usines ont les plans du Pixel 3 si « tôt » dans l’année laisse penser qu’ils pourraient être disponibles plus quelques semaines plus tôt que la génération précédente. Cela reste bien sûr des suppositions, d’autant que l’on ne connait pas la date de réception des plans par l’usine, mais uniquement celle de leur diffusion par le leaker français.

L’annonce officielle devrait quant à elle avoir lieu cet automne. Rappelons que ces smartphones seront, si Google s’en tient à son habitude, les premiers à tourner sous Android P.

Plus d’images sont disponibles sur MySmartPrice.

À lire sur FrAndroid : OnLeaks : « nombreux sont les fouineurs, rares sont les leakers » – Portrait

MySmartPrice

Catégories: Mobile

La Xiaomi Mi Box passe sous Android Oreo et propose Google Assistant

FrAndroid - mer, 27/06/2018 - 14:00

La box TV à petit prix Xiaomi Mi Box propose officiellement une mise à jour vers Android 8.0 Oreo pour tous les utilisateurs.

La Mi Box de Xiaomi commence à recevoir la mise à jour pour Android 8.0 Oreo, alors que la Nvidia Shield propose déjà cette version de l’OS depuis quelques semaines — mais la mise à jour a été suspendue suite à des problèmes de stabilité.

Rappelons que la Xiaomi Mi Box n’a jamais officiellement reçu Android Nougat — même après une beta. Ainsi, les possesseurs de cette box TV passeront directement d’Android 6.0.1 à la version 8.0 Oreo.

Quoi de nouveau ?

On remarquera l’ajout de Google Assistant dans cette mise à jour : vous pourrez contrôler votre téléviseur et autres objets connectés de votre maison sans vous lever du canapé. Aussi, vous profiterez d’un nouveau menu principal et gestionnaire de tâches, du mode picture-in-picture, des correctifs de sécurité et du HDR.

La mise à jour OTA devrait être disponible et proposée pour tous les utilisateurs dès maintenant mais vous pouvez aussi la forcer en passant par les paramètres de la box. Apparemment, redémarrer sa Mi Box ferait apparaître la notification pour la mise à jour. Sachez que ses 615 Mo demanderont sûrement de faire un peu de place dans le petit stockage de la box.

À lire sur FrAndroid : Test de la Xiaomi Mi Box, la meilleure box TV 4K à petit prix

GSMArena

Catégories: Mobile

Vivo : une reconnaissance faciale avec 10x plus de points que l’iPhone X pour vous rendre « plus beau »

FrAndroid - mer, 27/06/2018 - 13:30

Vivo vient d’annoncer une nouvelle technologie de reconnaissance faciale par « lumière structurée ». Celle-ci est capable de scanner jusqu’à 300 000 points sur un visage, soit 10 fois plus que le Face ID d’Apple. L’intérêt final laisse cependant perplexe…

Avec son iPhone X, Apple a remis au goût du jour la reconnaissance faciale sur mobiles. Face ID, la technologie utilisée par la firme de Cupertino, utilise un capteur 3D projetant 30 000 points sur le visage de l’utilisateur afin de certifier qu’il s’agit bien du propriétaire de l’iPhone. Depuis, la reconnaissance faciale fait son grand retour sur Android, avec plus ou moins de réussite.

Certains constructeurs commencent à proposer des solutions similaires à celles de la marque à la pomme, comme Oppo sur son Find X. Vivo, appartenant au même groupe (BBK Electronics), vient de présenter à l’occasion du MWC Shanghai une nouvelle technologie du même genre. Baptisée « structured light » (lumière structurée), celle-ci envoie une impulsion de 300 000 points de lumière sur l’utilisateur et calcule le « time of flight » (TOF ou temps de voyage en français) pour qu’elle revienne, permettant ainsi de créer une cartographie 3D du visage et plus encore.

Toujours plus de points

Dans l’idée, plus de points devraient être synonymes d’une sécurité accrue et de meilleures performances, cela restera bien sûr à confirmer lorsque l’on pourra tester cette nouvelle technologie. Cela risque cependant de créer une surenchère pas forcément utile du nombre de points scannés pour la reconnaissance faciale.

Mais là où l’annonce de Vivo est choquante, c’est au niveau des projections dans l’avenir de la marque. Alex Fend, porte-parole de Vivo, a annoncé qu’« en combinant la technologie de détection TOF 3D avec l’intelligence artificielle, nous continuerons d’explorer de nouvelles possibilités pour un avenir meilleur ».

Une mauvaise finalité

Cet avenir meilleur, pour Alex Fend, c’est possiblement de scanner non plus le visage, mais le corps entier de l’utilisateur, et d’utiliser ces informations pour qu’« une IA d’embellissement vous rende plus beau et mieux proportionné ». Après le blanchissement de la peau et l’agrandissement des yeux, les filtres photo des smartphones chinois pourraient donc vous rendre plus sveltes, et pourquoi pas avec des poitrines plus proéminentes pour les femmes et de plus gros muscles pour les hommes.

Un « avenir meilleur » qui a donc un arrière-goût de body-shaming assez désagréable.

À lire sur FrAndroid : Reconnaissance faciale : progrès ou régression face au capteur d’empreintes ?

TheVerge

Catégories: Mobile

Google et Facebook : des « interfaces trompeuses » pour contourner le RGPD selon UFC-Que Choisir

FrAndroid - mer, 27/06/2018 - 13:04

L’UFC-Que Choisir estime que Google, Facebook ou encore Microsoft ont recours à des interfaces trompeuses et des explications fallacieuses pour contourner les restrictions du RGPD afin de continuer leur ciblage publicitaire. L’association de consommateurs a décidé d’interroger la Cnil à ce sujet.

Depuis le 25 mai dernier, le Règlement général sur la protection des données personnelles (RGPD) protège les internautes européens des collectes d’informations trop intrusives de la part de certaines entreprises. Le but de cette loi est d’offrir aux utilisateurs plus de transparence et de contrôle sur les données qu’ils partagent.

Or l’UFC-Que Choisir pointe du doigt Google, Facebook et Microsoft et estime que ces derniers contournent les règles établies. L’association de consommateurs a publié un article pour dénoncer les « interfaces trompeuses » des services de ces trois géants de la Tech.

Contourner le RGPD

L’UFC-Que Choisir se base sur un rapport publié par son homologue norvégien, le Forbrukerrådet, analysant les messages que Google, Facebook et Microsoft ont envoyés à leurs utilisateurs lorsqu’ils se sont alignés sur le RGPD. « Conclusion : ces messages affichent un design, des symboles et des mots délibérément choisis pour détourner les utilisateurs des options les plus respectueuses de leur vie privée ».

Concrètement, le rapport reproche à Facebook d’utiliser un gros bouton bleu pour accepter les publicités ciblées, alors que le bouton « gérer les paramètres de confidentialité » est blanc et attire moins l’œil. Chez Google, lorsque l’utilisateur se rend sur son compte, le bouton « Autres options » — permettant de désactiver le ciblage publicitaire — est bien clinquant que le « J’accepte ». Toutefois, « l’historique des positions de l’utilisateur et ses activités vocales et audio soient désactivées par défaut ».

Notons ici qu’il ne s’agit de rien de vraiment choquant en soi. Nous savons tous que les modèles économiques de Google et Facebook reposent sur le ciblage publicitaire et il est donc assez logique de voir ces options plus mises en avant. C’est d’ailleurs le cas sur l’immense majorité des sites (notamment sur FrAndroid). Rappelons également que désactiver le ciblage publicitaire n’équivaut pas à une diminution des publicités affichées. Là où le processus est plus insidieux chez ces géants du web, c’est dans la manière dont ils expliquent les changements opérés.

Le rapport du Forbrukerrådet déplore par exemple la manière dont Facebook présente son option de reconnaissance faciale comme une fonctionnalité pour « vous protéger d’inconnus qui utiliseraient votre photo » alors qu’elle peut également servir à cibler les publicités. Grosso modo, le réseau social ne fournit pas la totalité des informations à ce sujet. « En optant pour une argumentation anxiogène, Facebook pousse l’utilisateur à accepter la reconnaissance faciale », précise ainsi l’UFC-Que Choisir.

L’association de consommateurs ajoute que chez Google, la publicité non ciblée est qualifiée d’inutile tandis que Microsoft présente « le fait d’accepter la publicité ciblée comme une expérience positive, une idée brillante, plus optimiste et donc plus engageante qu’un défaitiste refus », dans sa mise jour de Windows 10 conforme au RGPD.

Par ailleurs, chez Facebook, si l’utilisateur n’accepte pas les nouvelles conditions d’utilisation, il est forcé de supprimer purement et simplement son compte. Pour Microsoft, le bilan est plus positif puisque Windows 10 précise bien que son fonctionnement et sa sécurité ne changent pas en fonction du ciblage publicitaire. Il faut dire aussi que le modèle économique de la firme de Redmond en dépend beaucoup moins que Google ou Facebook.

Chez Facebook, le refus des conditions d’utilisation entraîne la suppression de compte. Chez Microsoft, l’explication est plus transparente.

 

L’UFC-Que Choisir invoque la Cnil

L’association précise de nouveau que le RGPD indique que la demande de recueil de données doit « être présentée sous une forme qui la distingue clairement »« compréhensible et aisément accessible, et formulée en des termes clairs et simples ». Or selon UFC-Que Choisir, « les astuces graphiques et sémantiques » utilisées par les grandes entreprises ne semblent pas correspondre à ces exigences.

C’est pourquoi l’organisation a décidé d’interroger la Commission nationale de l’informatique et des libertés (Cnil). Ce n’est pas la première fois que Google ou Facebook sont accusés de non-conformité au RGPD.

À lire sur FrAndroid : Le RGPD est là : ce qu’il faut savoir sur le règlement général sur la protection des données

UFC-Que Choisir

Catégories: Mobile

Qualcomm Snapdragon 429, 439 et 632 : plus de puissance, mais de la 4G au rabais

FrAndroid - mer, 27/06/2018 - 12:32

Qualcomm dévoile trois nouvelles puces pour les smartphones à petit prix. Une nouvelle génération qui devrait apporter un joli bond de performances, au prix de certaines contreparties.

Qualcomm va-t-il finir par manquer de numéros pour nommer ses processeurs ? La marque continue de sortir de nouvelles puces à un rythme effréné et annonce aujourd’hui trois nouveaux produits : les Snapdragon 429, 439 et 632.

Snapdragon 400 : 12 nm, performances et Bluetooth 5.0

La gamme Snadragon 400 n’a clairement pas le statut de vitrine technologique que peut avoir le Snapdragon 845 des fleurons, mais ce sont pourtant des SoC très importants puisqu’on les retrouvera dans des appareils vendus à petit prix et donc à beaucoup d’exemplaires.

Les nouveaux Snapdragon 429 et 439 abandonnent enfin la finesse de gravure en 28 nm encore utilisés sur les Snapdragon 425 / 427 / 430, au profit du 12 nm FinFet bien plus moderne. Cela permet à Qualcomm d’annoncer une hausse des performances de 25 % tout en promettant une économie d’énergie de 25 %. Le passage à une puce graphique Adreno 504 (Snapdragon 429) devrait permettre une amélioration des performances graphiques de l’ordre de 50 %.

Un SoC ce n’est pas qu’un processeur et une puce graphique, c’est un ensemble de composants additionnels très important. Ainsi, les Snapdragon 429 et 439 intègrent le Bluetooth 5.0 et devraient permettre une généralisation de cette nouvelle norme.

Snapdragon 632 : nouvelle architecture et vrai gain de performances attendu

En toute logique le Snapdragon 632 succède Snapdragon 630 lancé il y a un peu plus d’un an et promet une nouvelle fois d’apporter un joli gain de performances. En effet, le SoC intègre désormais des cœurs haute-performance Kryo 250 basé sur le Cortex A72, qui devrait apporter un boost de 40 % des performances. Ces cœurs étaient jusque là réservés à des gammes plus hautes comme le Snapdragon 650.

Cette nouvelle puce peut désormais gérer deux capteurs photos à 13 mégapixels, ou un seul capteur à 24 mégapixels, et une définition d’affichage Full HD+, utilisée sur des écrans aux formats étendus, propice aux écrans bords à bords.

Qualcomm revoit à la baisse le modem 4G

Que ce soit au niveau des nouveaux Snapdragon de la série 400 ou du Snapdragon 632, Qualcomm a fait le choix étrange de revoir à la baisse le modem 4G proposé avec ses nouveaux processeurs.

Ainsi, les Snapdragon 429 et 439 utilisent un modem 4G LTE Snapdragon X6 où leurs prédécesseurs bénéficiaient du Snapdragon X9. Très concrètement, ce modem propose de la 4G de catégorie 4 (jusqu’à 150 Mb/s), contre de la catégorie 7 (jusqu’à 300 Mb/s) pour le Snapdragon X9. Le modem n’est tout simplement pas capable de faire de l’agrégation de 2 fréquences sur 20 MHz ce qui limite forcément ses capacités.

Même chose pour le Snapdragon 632 qui intègre un modem Snapdragon X9, alors que le Snapdragon 630 propose un Snapdragon X12 avec de la 4G de catégorie 12 (jusqu’à 600 Mbit/s).

Android Authority

Catégories: Mobile

Méfiez-vous de ces 42 smartphones infectés à la sortie d’usine

FrAndroid - mer, 27/06/2018 - 11:55

Un vendeur d’antivirus met en garde les consommateurs contre une liste — certainement non exhaustive — de smartphones commercialisés avec un malware.

Article mis à jour le 27 juin 2018 avec le droit de réponse de Haier (en fin d’article).

Article du 6 mars 2018

Les histoires de malwares sont nombreuses sur Android, la faute à l’ouverture du système et la possibilité de télécharger des applications depuis des sources inconnues possiblement mal intentionnées. Il arrive cependant que certains smartphones soient infectés dès leur commercialisation.

Dr. Web, un vendeur d’antivirus russe, met en garde les acheteurs contre certaines marques, essentiellement chinoises, qui intègrent nativement le trojan Android.Triada231. Ce dernier a été découvert au cours de l’année 2017 et se retrouve essentiellement dans des appareils bon marché. Après analyse, l’expert en sécurité a pu dresser une liste de 42 smartphones infectés par ce malware. On y retrouve des appareils de Leagoo, Doogee, Cherry Mobile, Zopo, mais aussi de l’espagnol BQ. Cette liste n’est cependant pas exhaustive.

Les librairies infectées

Dr. Web indique que ce trojan n’est pas propagé par le biais d’une application tierce, mais directement dans le firmware des téléphones lors de leur conception. Il est notamment intégré dans la librairie système libandroid_runtime.so, ce qui lui permet d’être considéré comme un processus système et donc de ne pas être détecté.

Après investigation, Dr. Web a découvert que l’implémentation de ce code malicieux était, dans le cas de Leagoo, opérée sur la demande de l’un des partenaires du constructeur en charge du développement du firmware. Leagoo a été prévenu, mais cela n’a pas empêché son dernier modèle, le M9, d’être présent dans cette liste.

Ce virus a notamment la capacité de télécharger et de lancer des applications à distance sur le téléphone de la victime.

Comment s’en débarrasser ?

Dr. Web affirme que son application Dr. Web Security Space est capable de nettoyer le système à condition d’avoir accès aux droits root (puisqu’il s’agit d’une librairie système). Dans le cas contraire, il est nécessaire de demander une « image système propre » au constructeur. Bonne chance.

Liste des smartphones infectés
  • Leagoo M5
  • Leagoo M5 Plus
  • Leagoo M5 Edge
  • Leagoo M8
  • Leagoo M8 Pro
  • Leagoo Z5C
  • Leagoo T1 Plus
  • Leagoo Z3C
  • Leagoo Z1C
  • Leagoo M9
  • ARK Benefit M8
  • Zopo Speed 7 Plus
  • UHANS A101
  • Doogee X5 Max
  • Doogee X5 Max Pro
  • Doogee Shoot 1
  • Doogee Shoot 2
  • Tecno W2
  • Homtom HT16
  • Umi London
  • Kiano Elegance 5.1
  • iLife Fivo Lite
  • Mito A39
  • Vertex Impress InTouch 4G
  • Vertex Impress Genius
  • myPhone Hammer Energy
  • Advan S5E NXT
  • Advan S4Z
  • Advan i5E
  • STF AERIAL PLUS
  • STF JOY PRO
  • Tesla SP6.2
  • Cubot Rainbow
  • EXTREME 7
  • Haier T51 (voir informations plus bas dans l’article)
  • Cherry Mobile Flare S5
  • Cherry Mobile Flare J2S
  • Cherry Mobile Flare P1
  • NOA H6
  • Pelitt T1 PLUS
  • Prestigio Grace M5 LTE
  • BQ 5510

Haier, présent dans la liste publiée par Dr. Web, a tenu à répondre à cet article, voici donc le communiqué de la marque à ce sujet :

Nous, Haier France, demandons le droit de répondre aux allégations de votre article intitulé « Méfiez-vous de ces 42 smartphones infectés à la sortie d’usine » daté du 6 mars 2018, relayant un article du site russe d’anti-virus Dr. Web, publié le 1er mars 2018, dans lequel notre marque figure parmi celles contenant le virus Android.Triada.231.

Il faut tout d’abord préciser que l’article du Dr. Web concerne uniquement notre modèle T51, qui est distribué exclusivement en Russie et au Kazakhstan. Il convient également de préciser que les allégations que vous avez relayées proviennent d’un blog de logiciel antivirus qui utilise ses « études » dans le but de vendre ses solutions antivirus.

Contrairement à ce qui est allégué par le site Dr. Web et repris dans votre article, les modèles T51 ne sont pas vendus avec des logiciels préinstallés malveillants. Avant l’expédition, tous les téléphones Haier sont strictement scannés et testés contre les virus, dans notre laboratoire, en utilisant une solution anti-virus des plus performantes, pour en garantir la qualité. Ces modèles sont ensuite envoyés à Google pour la certification CTS. Cette « alerte virus » s’explique par le fait que la signature du virus Android.Triada.231 n’était pas encore dans les bases de données virales de certaines applications préinstallées de ce modèle au moment de la fabrication de certains modèles T51.

Dès qu’Haier a pris connaissance de l’identification de la signature du virus Android.Triada.231, elle a traité le problème et renforcé ses contrôles anti-virus. Les téléphones Haier sont donc exempts de virus et parfaitement sûrs.

Veuillez noter que cette clarification a également été communiquée au site Dr. Web.

On comprend de ce message que les Haier T51 fabriqués avant la découverte du malware Android.Triada.231 peuvent avoir été infectés, mais que « le problème a été traité » et que les T51 sont désormais sûrs.

À lire sur FrAndroid : 9 règles à suivre pour sécuriser son smartphone Android (et son iPhone)

DrWeb

Catégories: Mobile

Android Messages : un Français a développé une application pour macOS

FrAndroid - mer, 27/06/2018 - 11:08

Alors que le client web d’Android Messages est enfin arrivé pour tous, un Français a eu l’initiative de créer une application non officielle pour macOS. De quoi répondre à ses SMS depuis un Mac sans passer par un navigateur.

Crédit image : Antoine Guilbert

Ça y est, le client web d’Android Messages est enfin disponible pour tous les utilisateurs de l’application SMS de Google, mais utiliser ce dernier demande de passer par un navigateur et d’avoir un onglet ouvert en permanence. Une application non officielle vient corriger ces petits défauts.

Android Messages

Télécharger gratuitement sur Google Play | Télécharger

Pour rappel, il suffit de se rendre à l’adresse https://messages.android.com et de scanner le code avec son téléphone depuis l’application Android Messages. Avec cette manipulation, vous pourrez envoyer des SMS depuis votre ordinateur, un peu (mais pas vraiment) à la manière d’iMessage avec l’application Mac.

Justement, un Français a trouvé qu’une application macOS pour Android Messages serait peut-être plus utile et plus agréable à utiliser que le client web — qui demande de passer par un navigateur.

Antoine Guilbert a donc créé cette application non officielle pour macOS, et vous pouvez la télécharger gratuitement dès maintenant. Pour les curieux, Antoine Guilbert détaille les étapes de création de l’application sur son site et rend même disponible son code source.

Ça marche ?

Cette application est dans mon dock, et je compte bien continuer à l’utiliser. En clair, il s’agit vraiment de l’interface du client web, mais dans une application macOS.

Tout fonctionne : les notifications — avec badges dans le dock —, les pièces jointes, la connexion et déconnexion et le mode « Mémoriser cet ordinateur ».

Remarquez la notification de l’application en haut à droite

D’ailleurs, une fois connecté à cette application, le client web d’Android Messages m’a demandé de choisir entre les deux onglets Android Messages actuellement ouverts sur mon ordinateur — le client web et l’application bureau.

Si vous souhaitez télécharger cette application, il faut tout simplement se rendre sur le site d’Antoine Guilbert. N’hésitez pas à lui faire des retours dans sa section commentaire, il pourrait même créer l’application Android Messages pour Windows et Linux !

À lire sur FrAndroid : Android Messages va enfin égaler iMessage grâce à la fonctionnalité « Chat » et au RCS

Antoine Guilbert

Catégories: Mobile

Partez à la chasse aux dinos façon Pokemon Go

Korben - mer, 27/06/2018 - 10:05

Ce week end, j’ai enfin pu voir Jurassic World 2 et je dois dire que j’ai bien kiffé, malgré le gars derrière moi qui respirait fort comme un vieux Triceratops.

Et comme la vie est bien faite, aujourd’hui je suis tombé par hasard sur un jeu mobile baptisé Jurassic World Alive plutôt sympa pour peu que vous aimiez marcher.

Oui, car Jurassic World Alive est un copié collé de Pokemon Go, sauf qu’au lieu de chasser des Pikachu et autre Dracaufeu et Tortank (z’avez vu, je m’y connais) et bien vous chassez l’ADN de dinosaures qui èrent près de chez vous à l’aide d’un drone. Pas si simple !

L’objectif ensuite est de recréer le dino en labo et de le croiser génétiquement avec d’autres et de l’améliorer pour en faire des animaux qui pourront combattre d’autres dinos plus féroces les uns que les autres. Et vous pourrez même faire des selfies avec vos bestiaux puisqu’il y a un mode réalité augmentée.

Bref, c’est con mais je trouve ça cool. Ça change des pokemons et ça permet de sortir un peu de la maison.

Jurassic World Alive est dispo sur Android et sur iOS.

Catégories: Hardware

Le LG V40 imiterait le Huawei P20 Pro avec un triple capteur photo à l’arrière

FrAndroid - mer, 27/06/2018 - 09:40

D’après une source d’Android Police, le LG V40 disposerait, au total, de cinq capteurs photo : deux à l’avant et trois à l’arrière.

Le LG G7 ThinQ pour illustration

Le triple capteur photo à l’arrière du Huawei P20 Pro a permis à son fabricant de frapper un grand coup au sein du marché de la téléphonie mobile tout en offrant une grande qualité sur les images capturées. Des marques ont déjà commencé à l’imiter à l’instar de Leagoo. Mais un autre constructeur, plus connu en Occident, en ferait de même : LG.

En effet, d’après une source interne à l’entreprise citée par Android Police, le prochain fleuron de la marque sud-coréenne, le LG V40, s’équiperait de cinq appareils photo au total : trois à l’arrière et deux à l’avant. 

Encoche et reconnaissance faciale

Le triple capteur arrière devrait ainsi proposer un mode de prise de vue classique et un grand-angle (comme on en a l’habitude auprès des smartphones de LG). Cependant, la source n’a pas indiqué à quoi servirait le troisième objectif. On se doute qu’il s’agira, au choix, d’un téléobjectif ou qu’il sera utilisé pour créer des effets bokeh sur les portraits.

À l’avant, les deux capteurs permettraient d’offrir une reconnaissance faciale pour déverrouiller l’écran. Android Police écrit que, d’après les informations qui leur ont été communiquées, on peut s’attendre à une solution en 3D semblable au Face ID de l’iPhone X, mais il s’agit là plus de suppositions que réelles allégations vérifiées.

Le LG V40 devrait par ailleurs être marqué d’une encoche au sommet de son écran, mais celle-ci pourrait être cachée comme c’est le cas sur le LG G7 ThinQ. On devrait aussi retrouver un Snapdragon 845 à l’intérieur de l’appareil. Enfin, en ce qui concerne la qualité d’affichage, on ne sait toujours pas si le smartphone profitera d’une dalle OLED ou LCD.

À lire sur FrAndroid : LG ne veut plus se faire imposer un rythme par ses concurrents

Android Police

Catégories: Mobile

Pages

S'abonner à Sleepy SME agrégateur