Agrégateur de flux

Le docteur va vous recevoir : Dr Mario World annoncé par Nintendo sur Android et iOS

FrAndroid - ven, 01/02/2019 - 10:20

Malgré le report de Mario Kart Tour, les ambitions de Nintendo sur mobile ne s’arrêtent pas. Le développeur japonais vient d’annoncer la sortie de Dr Mario World sur Android et iOS.

Nintendo n’est plus qu’un constructeur de consoles et développeur de jeux exclusifs pour celles-ci. Il s’étend désormais au mobile, bien que ses premiers assauts n’ont pas forcément tous été remarqués.

À l’occasion de la présentation de ses résultats trimestriels, nous apprenions que Mario Kart Tour a été repoussé à l’été 2019. Ce n’est pas la seule annonce qu’il nous réservait pour nos smartphones.

Dr Mario World sortira sur iOS et Android en été

Nintendo s’est en effet associé à LINE — l’application japonaise de discussion instantanée devenue conglomérat star du web au Japon — pour développer Dr Mario World. Il s’agira là d’une adaptation mobile du jeu de puzzle né sur la NES, dont voici un aperçu :

L’application est prévue pour une sortie mondiale dès l’été 2019, en modèle free-to-play. Elle sera disponible aussi bien sur iOS qu’Android. Nous n’avons cependant pas plus d’informations concernant le jeu, si ce n’est son logo officiel que vous découvrez en image de une de cet article.

Il n’est pas nécessaire de creuser bien loin cependant pour comprendre qu’il s’agira d’un match 4 plutôt classique dans l’univers mobile. La difficulté va du coup être pour Nintendo d’arriver à sortir son application du lot face à des mastodontes comme Candy Crush Saga, Match Land ou Bubble Witch Saga.

Retrouvez tous nos Top des jeux

Catégories: Mobile

Le futur vu par Samsung : sa nouvelle vidéo remplie de concepts avant-gardistes fait saliver

FrAndroid - ven, 01/02/2019 - 09:47

Samsung a réalisée une vidéo dans laquelle toute une série de tablettes géantes et autres miroirs AR font l’objet d’une apparition. Un concept de smartphone pliable pointe également le bout de son nez.

Quelles nouvelles technologies rythmeront le quotidien de notre futur proche ? S’il est encore difficile de répondre à cette question, bien que chacun ait le droit d’avoir sa petite idée en laissant libre cours à son imagination, la multinationale sud-coréenne Samsung a sa vision bien à elle. Et elle ne manque pas de le montrer dans une vidéo teasing publiée sur YouTube, puis retirée par la suite. Elle a depuis été récupérée et remise en ligne sur Slashleaks.

Ce contenu est ainsi l’occasion d’apercevoir des concepts technologiques avant-gardistes qui devraient — ou ont déjà — faire leur apparition dans quelques années. À l’image de ce miroir en réalité augmentée avec lequel un designer crée de toute pièce un vêtement, et l’ajuste selon la taille souhaitée. Le début de la vidéo met également en exergue une baie-vitrée animée qui s’active lorsqu’elle détecte le passage d’un être humain.

Un concept de smartphone pliable aperçu

Aujoud’hui, les bras robotiques ont d’ores et déjà séduit plusieurs entreprises. Pour pousser le concept un peu plus loin, Samsung l’imagine connecté à une tablette (géante) et un stylet, lesquels sont utilisés à distance par un tatoueur. À chaque mouvement de ce dernier, le bras réalise le même geste précis sur la partie du corps d’un futur tatoué. Sans oublier, évidemment, la brève apparition d’un smartphone pliable.

Lien YouTube

Le téléphone flexible de la firme approche à grands pas, et devrait bénéficier d’une présentation officielle le 20 février 2019, aux côtés du nouveau Galaxy S10. Le chaebol coréen poursuit ses rêves un peu plus loin : à l’avenir, les échographies s’effectueront directement à partir d’un smartphone, par le biais d’un appareil branché sur la connectique du terminal.

La réalité augmentée poussée à son paroxysme

Pokemon Go a été un succès interplanétaire : les jeux vidéo multijoueurs en réalité augmentée feront donc partie intégrante du monde de demain, selon Samsung. Dans l’idée, les utilisateurs pourraient donc se rejoindre à un même endroit pour combattre tous ensemble un boss final dans un environnement virtuel diffusé sur l’écran du smartphone.

À lire sur FrAndroid : Samsung Galaxy F : tout ce que l’on sait sur le smartphone pliable

Slashleaks

Catégories: Mobile

Samsung Galaxy S10 et S10+ : voici les rendus presse supposés officiels avec tous les coloris proposés chez nous

FrAndroid - ven, 01/02/2019 - 08:40

À moins de trois semaines de leurs présentations, les Galaxy S10 et Galaxy S10+ n’ont presque plus de secrets. Des rendus presse ont été diffusés sur le web et montre les différents coloris du smartphone.

Rendu presse supposé des Galaxy S10 et S10+

On garde le conditionnel par mesure de précaution, mais il ne fait aucun doute que nous découvrons ici ce qui sera les rendus presse diffusés par Samsung lorsque la firme présentera officiellement son nouveau fleuron.

D’une part, nous ne sommes plus qu’à trois semaines de l’annonce, ce qui renforce la probabilité que les fuites soient correctes (le développement du smartphone étant terminé), et d’autre part la source de cette nouvelle fuite est Roland Quandt, qui a su prouver sa fiabilité au cours des dernières années.

De plus, cette nouvelle fuite corrobore les rumeurs concernant le nouveau smartphone de Samsung.

Images du Samsung Galaxy S10

On commence par les images du Galaxy S10. On peut noter une nouvelle fois la présence d’un écran percé, pour une seule caméra, qui devrait être une tendance de 2019, à la place d’une encoche.

À l’arrière, on voit que le Galaxy S10 devrait bien intégrer trois capteurs photo, le capteur de fréquence cardiaque et un flash LED.

Le smartphone ne propose pas de lecteur d’empreinte visible, il serait situé sous la surface de l’écran.

Les coloris présentés ici sont le blanc, le noir et le vert. Cela devrait être les trois coloris disponibles en Europe à la sortie, avec le coloris bleu arrivant dans un second temps.

Images du Samsung Galaxy S10+

On continue avec les images du Galaxy S10+. Comparé au modèle classique, on peut note la présence d’une seconde caméra à l’avant, mais le même nombre de caméras à l’arrière.

C’est une contradiction avec le design supposé du Galaxy S10+ dévoilé par OnLeaks. Nous avions justement souligné dans notre article le fait que OnLeaks ne connait pas forcément le nom commercial des designs qu’il présente. Pour rappel, un modèle encore plus haut de gamme que le Galaxy S10+, connu sous le nom de code « Beyond X », devrait bien avoir 4 appareils photo au dos.

Les modèles et capacités en Europe

Sur Twitter, Roland Quandt a également livré ce qu’il estime être la liste des modèles qui seront commercialisés en Europe :

ModèlesStockage / RAMColoris Galaxy S10E128 Go / 6 Gonoir, vert, blanc ou jaune Galaxy S10128 Go / 6 Gonoir, vert, blanc ou bleu Galaxy S10512 Go / 8 Gonoir, vert, blanc ou bleu Galaxy S10+128 Go / 6 Gonoir, vert, blanc ou bleu Galaxy S10+512 Go / 8 Gonoir, vert, blanc ou bleu Galaxy S10+1 To / 12 Gonoir céramique ou blanc céramique

Le dernier modèle, qui ne serait disponible qu’en céramique, porte toujours le numéro SM-G975 ce qui indique qu’il ne s’agirait pas du modèle 5G. Il semble tout de même se distinguer des autres modèles par sa capacité de stockage hors norme et son coloris particulier.

À lire sur FrAndroid : Samsung Galaxy S10 : 5G, écran Infinity-O, One UI, Exynos 9820, tout ce que l’on sait sur ses caractéristiques

WinFuture

Catégories: Mobile

Huawei pris la main dans le sac, le Xiaomi Mi Mix 3 démonté et l’antipiège de Google Chrome – Tech’spresso

FrAndroid - ven, 01/02/2019 - 07:00

Vous n’avez pas eu le temps de suivre l’actualité hier ? Voici ce qui a marqué le jeudi 31 janvier : des mails accablent Huawei pour des affaires d’espionnage, un YouTubeur explique comment fonctionne le Xiaomi Mi Mix 3 en le démontant et Google Chrome prévient ses utilisateurs lorsque des URL sont trop proches d’autres. Pour ne manquer aucune actualité, pensez à vous inscrire à la newsletter FrAndroid.

Espionnage : Huawei a été pris la main dans le sac de la plus ridicule des manières

Une série de mails mise en lumière par la Justice des États-Unis embarrasse le constructeur Huawei. L’échange de messages montre en effet comment l’entreprise chinoise a volé un robot américain. Cela prouve aussi que pour monter une opération d’espionnage, l’email n’est pas l’outil le plus recommandé.

Xiaomi Mi Mix 3 : un mécanisme « brillant » selon JerryRigEverything

JerryRigEverything, le Youtubeur spécialisé dans la maltraitance des smartphones, a démonté le Xiaomi Mi Mix 3 en vidéo. On y apprend comment fonctionne le slider du téléphone, un mécanisme qualifié de « brillant » par l’expert du démontage.

Google Chrome va vous éviter de tomber sur des faux sites pièges

Google Chrome est en train de tester une nouvelle fonctionnalité. Celle-ci va vous prévenir dès lors que vous cherchez à accéder à un faux site des suites d’une faute de frappe ou d’un piège, vous permettant d’éviter les soucis.

À lire sur FrAndroid : Comment tester la vitesse de votre connexion Internet

Retrouvez l'actualité des jours précédents dans le Tech'spresso

Catégories: Mobile

Quels sont les meilleurs thermostats connectés en 2019 ? Notre sélection

FrAndroid - jeu, 31/01/2019 - 19:00

Que l’on réside en ville ou à la campagne, dans un studio, un appartement ou une maison, la question du budget alloué au gaz et à l’électricité est une préoccupation majeure. Plusieurs solutions simples existent pour faire des économies sur la facture et gaspiller moins de ressources, notamment grâce aux thermostats connectés. Dans ce guide, retrouvez les meilleures références (Nest, Qivivo, Netatmo, etc.), souvent liées à des services comme Google Assistant, Amazon Alexa et Apple HomeKit pour rendre le tout encore plus pratique au quotidien.

La consommation énergétique des foyers est difficile à gérer tout au long de l’année, surtout pendant la période hivernale. Il est peut-être temps de penser à s’équiper d’un thermostat connecté pour réguler la température ambiante de son habitation.

Quels sont les meilleurs produits ? Nest learning 3e génération : notre recommandation

Ce modèle présente un écran couleur LCD et un design plutôt moderne. Il est équipé de multiples capteurs qui mesurent la température actuelle du domicile, le taux d’humidité, les mouvements et la lumière ambiante en vue d’établir une température idéale et de se réguler pour l’atteindre. De la même façon, il enregistrera toutes les modifications de température afin de cibler les préférences de l’utilisateur et de s’autoprogrammer par la suite.

Il est possible de contrôler la température à distance depuis son smartphone (iOS et Android), sa tablette ou son ordinateur, ce qui permet d’utiliser des fonctionnalités comme « Auto-absence » pour qu’il gère la production d’eau chaude et la température différemment lors d’absences programmées.

Il est compatible avec les chaudières mixtes, les préparateurs d’eau chaude sanitaire, les chaudières système, les pompes à chaleur, les systèmes multizones, les systèmes de chauffage OpenTherm et les systèmes à planchers chauffants hydrauliques.

Le thermostat Nest learning 3e génération est disponible à 249 euros.

Pourquoi nous vous le recommandons ?

  • Il est contrôlable à distance via ordinateurs, mobiles et tablettes
  • Son mode « Auto-absence » est très commode
  • Il est compatible Google Assistant et Amazon Alexa

Retrouvez le Nest Learning 3ème génération sur Amazon

Tado° avec kit de démarrage v3 : l’alternative

Le pack Tado° v3 comprend le thermostat connecté et un bridge Internet. Le Tado° peut se contrôler à distance via smartphone (iOS, Android et Windows Phone), tablette ou ordinateur. Il est compatible avec 95 % des systèmes de chauffage et est compatible avec Google Assistant, Amazon Alexa, IFTTT et Apple HomeKit.

Grâce à sa fonction de géolocalisation, il gère la consommation en fonction de la localisation du smartphone, mais peut également être programmé. Grâce à ses multiples capteurs, il peut s’adapter en fonction des caractéristiques de l’habitat et des températures extérieures.

Il est équipé d’un système qui prévient l’utilisateur s’il constate un dysfonctionnement du système de chauffage et propose également des rapports détaillés sur la consommation d’énergie.

On le retrouve sous la barre des 200 euros.

Pourquoi nous vous le recommandons ?

  • Il propose des rapports détaillés
  • Il est compatible avec Google Assistant, Amazon Alexa, IFTTT et Apple HomeKit

Retrouvez le Tado° sur Amazon

Netatmo : même compatible avec Facebook Messenger

Ce thermostat est compatible avec les chaudières au gaz, au fioul, au bois ainsi qu’avec les pompes à chaleur. Il peut se contrôler à distance via un smartphone (iOS et Android), il est compatible avec Apple HomeKit, Amazon Alexa et Google Assistant et il fonctionne également sur Facebook Messenger. Il peut également s’adapter à la température extérieure et prendre en compte l’isolation de l’habitat et les habitudes de vies pour optimiser son programme.

 

Il intègre également la fonction auto-care pour prévenir de l’état de ses piles et d’une anomalie éventuelle dans le fonctionnement du chauffage.

Il est disponible pour moins de 160 euros.

Pourquoi nous vous le recommandons ?

  • Les couleurs de l’appareil sont personnalisables
  • Il peut s’utiliser avec Apple HomeKit, Amazon Alexa, Google Assistant et Facebook Messenger
  • Son application propose un historique de consommation d’énergie

Retrouvez le Netatmo sur Amazon

Honeywell : l’écran tactile

Le thermostat Honeywell se contrôle depuis son écran tactile intuitif, mais aussi à distance via l’application dédiée sur smartphone ou tablette. Il est compatible avec Google Assistant, Amazon Alexa et Apple Homekit. En utilisant la fonction géolocalisation sur votre smartphone, le thermostat est capable de suivre constamment votre position pour ajuster la température sans que vous n’ayez quoi que ce soit à faire.

Compatible chaudière mixte, chaudière OpenTherm et chaudière traditionnelle, il permet de programmer jusqu’à 6 plages horaires indépendantes par jour.

Pourquoi nous vous le recommandons ?
  • Son écran tactile intuitif
  • Sa fonction de géolocalisation
  • Programmation de différentes plages horaires
  • Compatible avec Google Assistant, Amazon Alexa et Apple Homekit

Le thermostat Honeywell est habituellement vendu à environ 160 euros.

Retrouvez le thermostat Honeywell sur Amazon

Qivivo : le meilleur rapport qualité/prix

Le Qivivo se contrôle à distance avec à un smartphone ou une tablette (iOS et Android). Grâce à son capteur de présence, il peut automatiquement adapter la température. Il possède un écran LED avec une interface tactile, il dispose d’un capteur de présence, d’un capteur d’humidité et d’un indicateur de chauffe. Il adapte son programme au mode de vie (vacances, déplacements, etc.) ainsi qu’à la température extérieure.

Il envoie des notifications en cas d’absence non programmée d’une certaine durée pour adapter éventuellement son programme et passer en mode gel. Il propose également une synthèse de consommation.

Il est disponible sous la barre des 150 euros.

Pourquoi nous vous le recommandons 

  • Pour son écran tactile
  • Son alerte en cas d’absence peut être utile pour les têtes en l’air
  • Son petit prix

Retrouvez le Netatmo sur Amazon

Un thermostat connecté, qu’est ce que c’est ?

Nest, Netatmo, Qivivo… On a tous entendu au moins une fois ces noms et on est capable d’affirmer qu’il s’agit de thermostats connectés. Par contre, si on nous demande ce qu’est concrètement un thermostat connecté, la réponse est bien moins évidente à formuler. Au pif, on expliquera qu’il s’agit d’un boitier en plastique qu’on fixe à un endroit de sa maison ou de son appartement et qui permet de régler la température de la pièce. C’est un bon début, mais c’est un peu plus compliqué que cela.

Depuis l’invention du thermostat en 1886 par un certain Albert Butz, ce système de régulation de la température s’est largement démocratisé et, avancées technologiques obligent, ce dernier est devenu connecté (en WiFi, avec la box Internet). Les thermostats d’aujourd’hui sont donc pilotés par un smartphone, une tablette ou directement depuis un PC, et peuvent être commandés à distance, pour gérer encore mieux sa consommation énergétique.

Et à quoi est-ce que ça sert ?

Eh bien, à réduire sa consommation et par conséquent, ses dépenses. Selon les produits, il existe des fonctionnalités plus ou moins évoluées, dépendant la plupart du temps des fonctionnalités mêmes du thermostat, ou de ce que vous en attendez. Que le thermostat soit connecté ou non, il existe une fonction essentielle : la programmation. Cela vous permettra de programmer des départs en week-end ou en vacances, mais aussi de gérer la température selon vos journées de travail par exemple, et ainsi éviter de chauffer l’habitat pour les meubles. Et plus le mode de programmation est simple, plus le produit devient attirant.

Pour les produits connectés de ce type, des fonctions comme les prévisions météorologiques, les statistiques de consommation, le calcul d’inertie thermique (vitesse de refroidissement ou de chauffe d’un foyer pour un ajustement optimal), ou encore l’intégration d’un mode invité (pour autoriser les connexions de plusieurs personnes du foyer notamment) sont des choses que l’on retrouve sur la plupart des thermostats, quelle que soit leur gamme de prix.

Mais il y a un nombre de fonctionnalités immense. Certains thermostats embarquent des capteurs de présence pour réduire le chauffage automatiquement lorsque personne n’est détecté dans l’habitat, possèdent des modes de géolocalisation pour définir un périmètre d’activation (ex. : quand vous n’êtes plus qu’à 2 km de chez vous), ou fournissent des analyses de l’isolation du foyer, de l’impact thermique de la météo locale, ou du niveau de luminosité. Bref, une foule de possibilités qui varient selon les modèles.

Est-ce que c’est difficile à installer ?

Si vous demandez à un vendeur ou à un fabricant si le produit est difficile à installer, vous devriez 99 % du temps récolter un « non ». Parce qu’évidemment, dire que son matériel n’est pas à la portée du premier bricoleur du dimanche qui passe, cela ne fait pas vendre. Mais en réalité, l’installation d’un thermostat connecté n’est pas une chose aisée. Heureusement, les constructeurs proposent en général des vidéos explicatives, des manuels d’installation et, dans le pire des cas, des forfaits d’installation avec l’achat du produit.

De réelles économies à la fin du mois ?

Bref, il existe de nombreuses références plus ou moins connues sur le marché, mais toutes ont le même but : proposer un allègement des factures d’électricité aux clients. Il faut savoir que le chauffage représente plus de 60 % de la facture énergétique des foyers, et que les thermostats connectés permettent, selon l’Agence de l’Environnement et de la Maitrise de l’Énergie (ADEME), de réduire cette facture de 5 à 15 % selon l’efficacité de la programmation effectuée. De quoi rentabiliser rapidement l’achat d’un produit de ce type.

Chargement Quel thermostat connecté conseillez-vous ? Merci pour votre vote ! Vous avez déjà voté à ce sondage Choisissez une option avant de voter
  • Nest Learning 3e génération
  • Tado° v3
  • Netatmo
  • Honeywell
  • Qivivo
Voter Montrer les résultatsCacher les résultats
Catégories: Mobile

La police française demande à Google de supprimer une photo truquée d’Emmanuel Macron

FrAndroid - jeu, 31/01/2019 - 13:30

La police française a exigé la suppression d’un photomontage critiquant Emmanuel Macron et hébergé par Google. Nous ne connaissons pas encore les motifs de la demande.

Un photomontage du président Emmanuel Macron publié sur Internet a attiré l’attention de la police française. À tel point que cette dernière a demandé à Google de la supprimer.

Parlons d’abord de l’image en question. Comme le relate Next INpact, un utilisateur a publié, sur Google+, une photo du Général Pinochet datant de 1973, au lendemain de son coup d’État. Cependant, le visage de l’ancien dictateur chilien est ici remplacé par celle d’Emmanuel Macron tandis que deux des généraux derrière lui prennent l’apparence du Premier ministre Édouard Philippe, et du ministre de l’Intérieur Cristophe Castaner.

Vous l’aurez compris : cette photo truquée se veut une critique du gouvernement français et de dérives dénoncées par plusieurs opposants.

#Censure : Quand @place_bauveau exige le retrait d'un détournement d'une photo de Pinochet qui visait à railler Macron et le gouvernement. https://t.co/ZhNbJMrPPm pic.twitter.com/MVy0JNGTOE

— Félix Tréguer (@FelixTreguer) January 30, 2019

Intervient alors l’Office central de lutte contre la criminalité liée aux technologies de l’information et de la communication (OCLCTIC). Cet organisme est affilié à la police nationale et a pour mission de lutter contre la diffusion de contenus illégaux sur Internet. Le cas échéant, il doit également aux hébergeurs d’effacer les publications jugées illicites.

Quel motif ?

L’image ici incriminée ayant été publiée sur Google+, l’OCLCTIC s’est donc adressée à Google. Nous ne savons pas encore quels sont les motifs invoqués dans la requête et l’organisme n’a pas répondu aux questions de Next INpact. Notons tout de même que dans ce genre de demandes, l’argument de la lutte contre le terrorisme est souvent avancé.

On a cependant plus de mal à imaginer en quoi cette image — de bon ou mauvais goût selon les inclinations — peut représenter une apologie du terrorisme.

Par ailleurs, il est bon de rappeler que vouloir effacer quelque chose sur le web a souvent provoqué l’effet inverse. Enfin, soulignons que Google+ est à l’aube de sa mort.

Next INpact

Catégories: Mobile

En 2018, Apple est resté 2e, mais Huawei devrait se rattraper en 2019

FrAndroid - jeu, 31/01/2019 - 13:00

Canalys vient de publier son rapport sur le marché des smartphones en 2018. Apple s’en sort bien au dernier trimestre, mais Huawei arrive à grande vitesse pour lui dérober la seconde place.

Huawei P20 Pro (avant un nettoyage réglementaire)

En 2018, Huawei a frappé fort, très fort. Avec ses P20 Pro et Mate 20 Pro, la marque a réussi à se positionner comme un initiateur de nouvelles tendances et un constructeur innovant. Une notoriété qui a bien sûr ruisselé sur ses autres gammes et qui a permis à la marque chinoise de vendre un très grand nombre de smartphones, passant ainsi numéro 2 du marché sur plusieurs périodes.

Le cabinet d’expertise Canalys vient de publier son rapport, et les résultats sont cependant en faveur d’Apple pour 2018. En effet, sur le quatrième  trimestre, la firme de Cupertino a écoulé 71,7 millions d’appareils, s’appropriant la première place, devant Samsung et Huawei. Ces excellents résultats sur la fin d’année auront permis à la société de Tim Cook de maintenir sa deuxième position sur l’année avec 212,1 millions d’unités vendues, contre 206 millions pour Huawei.

Il est intéressant cependant de constater que la tendance est en faveur des constructeurs chinois, ébranlant les fondations des leaders du marché. Samsung, toujours premier avec plus de 80 millions d’appareils d’avance, enregistre une forte baisse de ses ventes sur l’année. Après un succès en demi-teinte de la gamme Galaxy S9, le géant coréen a eu du mal à se rétablir et a donc vendu 7,2 % de smartphones en moins qu’en 2017. Apple semble également en difficulté avec une baisse de 1,7 % par rapport à 2018.

Les constructeurs chinois en revanche explosent, avec Huawei (+34,5 %) et Xiaomi (+31,6 %) en tête de liste. Le premier s’impose en Chine tout en asseyant sa domination en Europe, et ce malgré ses déboires aux États-Unis et les accusations d’espionnage, tandis que le second étend son influence en dehors de ses frontières et s’est invité officiellement en Europe en 2018. Oppo (également arrivé en France cette année) s’en sort bien également avec une croissance de 6,9 %, ce qui le positionne en 5e place du classement mondial.

Une tendance pour 2019

À moins que les deux leaders ne se reprennent pour inverser la tendance, les têtes du podium pourraient donc bien tomber en 2019. Alors que Samsung peut miser sur son Galaxy S10 pour marquer les esprits, ainsi que sur son smartphone pliable, Apple est en plus mauvaise passe et se voit obligé de baisser le prix de ses iPhone dans certains pays en ce début d’année. Reste l’iPhone XI et ses nouveautés, mais il aura beaucoup de travail pour s’opposer au rouleau compresseur venu de Chine.

Il est donc fort probable que Huawei dérobe définitivement la seconde place du marché en 2019, mais ça, nous le saurons lors du bilan en janvier 2020.

Canalys

Catégories: Mobile

Mario Kart Tour sur mobile a été officiellement repoussé à cet été

FrAndroid - jeu, 31/01/2019 - 12:30

Nintendo avait prévu de sortir Mario Kart Tour, une adaptation mobile de son célèbre jeu, au cours du mois de mars. Finalement, celui-ci est repoussé à l’été.

La fin du mois de janvier est l’occasion pour les entreprises de dévoiler leur résultat du troisième trimestre fiscal. Personne n’y échappe, y compris le constructeur japonais Nintendo.

Si le succès de la Nintendo Switch est bien documenté, ses naissantes aventures sur le marché mobile doivent encore faire leurs preuves. Le succès commercial de Fire Emblem Heroes, particulièrement dans les pays asiatiques, est contrebalancé par les difficultés rencontrées par Super Mario Run et son modèle économique étrange.

Nintendo repousse la sortie de Mario Kart Tour

On attendait donc Mario Kart Tour, annoncé l’année dernière pour une sortie prévue en mars 2019, afin de voir un nouvel élan. Hélas, il nous faudra patienter encore un peu : le jeu gratuit a été officiellement repoussé à l’été 2019.

Ce délai a été décidé afin « d’améliorer la qualité de l’application et d’étendre son offre de contenus après son lancement ». D’ordre général, la stratégie de Nintendo sur 2019 est de se focaliser sur ses jeux et leur soutien à long terme, comme il a pu le faire sur des titres comme Splatoon 2 ou Mario Tennis, et qu’il continuera de faire sur Smash Bros Ultimate.

Il semble que ses jeux mobiles, Mario Kart Tour en tête, suivront la même philosophie. Il nous reste cela dit absolument tout à découvrir pour ce dernier titre, dont nous ne connaissons que le logo.

À lire sur FrAndroid : Mario Kart Tour : que peut-on attendre de l’adaptation mobile du célèbre jeu Nintendo ?

Retrouvez tous nos Top des jeux

Nintendo

Catégories: Mobile

Espionnage : Huawei a été pris la main dans le sac de la plus ridicule des manières

FrAndroid - jeu, 31/01/2019 - 11:30

Une série de mails mise en lumière par la Justice des États-Unis embarrasse le constructeur Huawei. L’échange de messages montre en effet comment l’entreprise chinoise a volé un robot américain. Cela prouve aussi que pour monter une opération d’espionnage, l’email n’est pas l’outil le plus recommandé.

Quand on parle d’espionnage au niveau international, on est tenté d’imaginer des agents secrets à la James Bond qui communiquent via des technologies très sophistiquées et chiffrées de manière optimale. Mais dans la vraie vie et dans l’affaire qui concerne Huawei et les États-Unis, les faits sont bien moins épiques.

Le fabricant chinois est en effet bien embarrassé par un échange de mails mis en lumière par l’acte d’accusation signé par les procureurs fédéraux de l’État de Washington et relayé par Engadget. Dans cette série de messages, on peut lire comment des employés de Huawei ont planifié le vol d’un robot américain. Oui vous avez bien lu : le géant Huawei a orchestré une opération d’espionnage d’envergure… avec des emails. Nous voilà bien éloignés de l’univers de James Bond.

13 chefs d’inculpation

Mais avant d’aller plus loin, rappelons un peu le contexte. Le gouvernement américain a mis en examen Huawei pour treize chefs d’inculpation. Il est notamment reproché à l’entreprise d’avoir volé des technologies appartenant à l’opérateur T-Mobile. Or, l’échange de mails en question nous permet d’en apprendre un peu plus à ce sujet.

En mai 2012, Huawei a demandé à T-Mobile s’il pouvait obtenir une licence ou acheter au rabais son robot d’essai téléphonique nommé Tappy — ce dernier a servi à établir des normes pour une grande partie de l’industrie. L’opérateur américain a répondu par la négative et Huawei a donc tout simplement décidé de voler Tappy.

Des emails très compromettants

De 2012 à 2013, une bonne poignée d’employés de Huawei se sont régulièrement rendus au siège de l’opérateur pour essayer d’obtenir des informations sur Tappy. Malgré les nombreux rappels à l’ordre des représentants de T-Mobile, les « espions » ont continué de fouiner de manière insistante comme ils le rapportent dans les emails.

Ils y expliquent, entre autres, avoir réussi à glaner quelques précieuses informations depuis les laboratoires de T-Mobile, mais qu’ils ont du mal à mettre la main sur toutes les données souhaitées par Huawei. Dans plusieurs messages, il est question de prendre des mesures ainsi que des photos et des vidéos du robot en fonctionnement — alors que cela avait été formellement interdit par T-Mobile.

Les échanges durent ainsi toute une année jusqu’à ce qu’on l’arrive au mail le plus compromettant envoyé par l’un des employés de Huawei sur place à ses collègues.

Date: mai 2013
De: F.W. (Huawei China engineer)
À : engineers@huawei, jy@huawei, ax@huawei
Objet : Re: Bras robot

A.X. a pu retirer le bras du robot du laboratoire sans être détecté et j’ai pris des mesures exactes. Cependant, TMO a rapidement découvert que le bras avait disparu et A.X. a été forcé de rendre la pièce le lendemain. A.X. leur a dit que le robot avait été pris par erreur. Notre accès au laboratoire a été complètement révoqué et les employés de Huawei USA ne sont plus autorisés à entrer dans l’établissement sans surveillance.

J’ai joint les mesures détaillées du bras. Voir les photos pour plus de détails.

États-Unis vs Chine

Ces preuves semblent assez accablantes pour Huawei qui devrait avoir bien du mal à se sortir de ce faux pas. Rappelons que cela fait un bon moment que les États-Unis sont en conflit avec l’entreprise chinoise qui s’est ainsi retrouvée au cœur d’une rivalité politique et économique entre Washington et Pékin.

Sans surprise, la Chine a rapidement réagi pour apporter son soutien à Huawei. Maintenant, il va leur falloir préparer une défense en béton.

À lire sur FrAndroid : Autour de Huawei, la Guerre froide entre les États-Unis et la Chine se met à brûler

Engadget

Catégories: Mobile

iPhone XI et iOS 13 : l’USB Type-C, le mode sombre et une nouvelle interface seraient au programme

FrAndroid - jeu, 31/01/2019 - 09:53

Le très sérieux Bloomberg a pu dénicher des informations sur les plans d’Apple concernant l’iPhone XI et iOS 13, la prochaine version du système.

Le prochain iPhone n’est pas attendu avant le mois de septembre, et il fait pourtant régulièrement la une de l’actualité sous forme de fuites et de rumeurs concernant ses caractéristiques.

Avant sa présentation, Apple devrait surtout dévoiler iOS 13, la prochaine version de son OS mobile, dont l’annonce est prévue en juin lors de la WWDC.

Bloomberg a pu se procurer des informations sur la feuille de route d’Apple et livre de premières informations.

Mode sombre et nouvelle interface sur iPad

D’après le site, iOS 13 proposerait un mode sombre. Il s’agit d’une tendance de fond dans le développement d’application, et un mode sombre généralisé à l’ensemble du système est aussi attendu pour Android Q. Ce mode permet une meilleure lisibilité de l’interface en intérieur, et quand la lumière vient à manquer.

Un concept de mode sombre pour iOS. Crédit : Maximos Angelakis.

Le grand chantier d’iOS 13 ne serait toutefois pas du côté de l’iPhone, mais bien de l’iPad. L’appareil est en train de devenir un véritable ordinateur selon Apple, et il faut donc rendre le système plus adapté à des usages avancés. iOS 13 proposerait donc un nouvel écran d’accueil et une nouvelle interface système, avec la possibilité de gérer les applications comme les onglets d’un navigateur.

Le système de fichier serait aussi retravaillé, on l’imagine pour permettre de nouveaux scénarios avec les applications métiers lourdes comme Photoshop ou Affinity Photo.

Lancement des abonnements vidéo et magazine

iOS 13 proposerait l’accès à deux nouveaux services d’Apple. Le premier serait un abonnement à un service de magazine, probablement en complément d’Apple News. Le second, très attendu, serait le service de vidéo concurrent de Netflix.

USB Type-C et caméra 3D

Toujours d’après Bloomberg, Apple travaillerait bien sur trois nouveaux smartphones pour 2019, pour succéder à l’iPhone XR et aux iPhone XS et XS Max. Le plus grand des trois modèles serait doté de trois caméras au dos, un élément aujourd’hui avancé par Onleaks, Bloomberg et le Wall Street Journal.

Le site confirme également qu’Apple réfléchit à passer à l’USB Type-C dès 2019 à la place du port lightning. Des prototypes de l’iPhone XI proposeraient effectivement cette connectique d’après d’autres sources.

À plus long terme, en 2020, Apple aimerait équiper ses smartphones avec une caméra 3D, de type TOF (Time of flight), qui permettrait de scanner un environnement et comprendre sa construction en 3D. Cela permettrait des avancées concrètes de la firme dans le domaine de la réalité augmentée.

C’est aussi à partir de 2020 qu’Apple aimerait adopter la 5G, quand la première génération de smartphone sera passée et que les réseaux seront plus matures.

Bloomberg

Catégories: Mobile

Comme Facebook, Google a payé des utilisateurs pour les espionner

FrAndroid - jeu, 31/01/2019 - 08:45

Google a lui aussi proposé à des utilisateurs d’être rémunéré en échange d’un accès à leur smartphone. Heureusement, Google a fait les choses avec un peu plus d’éthique que Facebook.

Sundar Pichai, président de Google

Facebook a une nouvelle fois provoqué un scandale lorsqu’il a été dévoilé que le réseau social pouvait rémunérer des utilisateurs (dont des mineurs) contre un accès total à leurs smartphones.

Pour cela, la firme demandait l’installation d’une application sur Android et iOS qui donnait un accès aux données d’utilisation du smartphone par l’intermédiaire d’un VPN. Facebook n’est pas le seul à avoir utilisé ce genre de technique.

Google prit à son tour dans le scandale

C’est une nouvelle fois à une enquête de TechCrunch que l’on doit ces révélations. Google a distribué une application nommée Screenwise Meter, qui permet comme l’application de Facebook, d’accéder aux données de l’utilisateur.

Il y a toutefois plusieurs grandes différences entre la méthode de Google et celle de Facebook, qui souligne une nouvelle des manquements à l’éthique chez ce dernier. D’abord l’application de Google est réservée aux majeurs, là où l’application de Facebook était accessible à partir de 13 ans.

L’application de Google prévoit également un mode « invité » qui collecte beaucoup moins de données.

Une infraction aux yeux d’Apple

Si sur Android, Google peut bien publier les applications qu’il veut, et le géant peut déjà traquer un certain nombre de données des utilisateurs de smartphone, ce n’est pas le cas sur iOS.

Pour proposer son application sur la plateforme d’Apple, la firme a abusé du Apple Developer Enterprise Program, qui permet normalement de déployer facilement des applications en interne au sein d’une entreprise. Ici, ce programme a servi à déployer des applications auprès d’utilisateurs classiques.

Google réagit vite

Face à la montée du scandale, Google a très vite réagi en indiquant la fin de l’application Screenwise Meter. La firme s’est également excusée d’avoir enfreint le règlement d’Apple.

L’application Google Opinion Rewards, qui rémunère également les utilisateurs pour des réponses à des enquêtes, ne semble pas concernée par ce changement de stratégie.

Neowin

Catégories: Mobile

Nouveau look pour Gmail, Chrome 72 est disponible et Altice s’intéresse à Molotov – Tech’spresso

FrAndroid - jeu, 31/01/2019 - 07:00

Vous n’avez pas eu le temps de suivre l’actualité hier ? Voici ce qui a marqué le mercredi 30 janvier : Gmail a droit à une nouvelle interface plus épurée, Chrome 72 arrive, mais ne permet plus de configurer son Chromecast et Altice (SFR) pourrait devenir l’actionnaire majoritaire de Molotov. Pour ne manquer aucune actualité, pensez à vous inscrire à la newsletter FrAndroid.

Gmail pour Android s’offre une nouvelle interface « Material Theming »

Google vient d’annoncer une nouvelle version majeure de Gmail sur Android et iOS. La version 9.1 apporte une nouvelle interface avec Material Theming, plus épurée, tout en blanc et proche de celle d’Inbox.

Chrome 72 est disponible et oublie comment configurer un Chromecast

Chrome 72 est en cours de déploiement sur Windows, macOS et Linux. Cette dernière version met surtout fin à la possibilité de configurer son Chromecast à partir du navigateur.

Altice (SFR, BFM TV) veut racheter Molotov et promet que le service restera gratuit

Nouveau chapitre dans la série Molotov : la startup française vient d’entrer en discussion exclusive avec le groupe Altice qui détient entre autres SFR et BFM TV. Il deviendrait alors actionnaire majoritaire de la startup.

Lien YouTube

Retrouvez l'actualité des jours précédents dans le Tech'spresso

Catégories: Mobile

La Bataille entre PUBG et Fortnite est lancée… Qui sera le dernier survivant ?

Android-France - mer, 21/03/2018 - 11:47

Le célèbre jeu bien connu des gamers inconditionnels qui est PUBG, ne devient plus exclusif à la Chine et ouvre ses portes à tout le marché mondial, non plus seulement des jeux sur PC et XboxOne, mais aussi du mobile.

Pour rappel, en fin d’année 2017, la Chine avait obtenu l’exclusivité par Tencent Game pour commercialiser ce jeu sur Mobile et depuis quelques jours, il était même présenté sur le Store d’Android au Canada… Peu de place au doute donc depuis cela sur sa sortie proche dans d’autres pays.


Un smartphone puissant pour ce jeu dément !

C’est chose faite, PUBG mobile est bien disponible depuis hier sur le marché Français et téléchargeable depuis votre smartphone Android ou Apple, alors n’attendez plus pour vivre une expérience  unique. Devenez le dernier survivant dans cette bataille royale qui promet le côté  « intuitif et fluide » comme sait si bien le confier Chen Jerry, vice-président général de Tencent et président de Lightspeed & Quantum Studios Group.
Cependant, vérifiez tout de même avant que votre joujou portable soit bien assez puissant car le jeu est gourmand et vous demandera d’avoir pas moins d’un 1Go d’espace disponible sur votre smartphone. Autre chose à savoir, PUBG Mobile n’est téléchargeable qu’à partir des versions IOS.9 et Android 5.1.1 et plus !

PUBG, en quoi cela consiste ?

Face au succès mondial de Fortnite, Blue Hole réagit et lance une version mobile de son célèbre jeu PUBG. Un lancement à l’international qui tape fort sur la table pour le studio Blue Hole qui entend rendre son jeu disponible sur iOs et Android rapidement dans tous les pays, dont la France depuis peu.

Si vous êtes passé à côté du succès planétaire de ce jeu sur PC, on vous le résume : vous êtes balancé sur une carte géante comme une centaine d’autres personnages. Vous devrez explorer le moindre recoin de ces terres hostiles pour y dénicher de l’armement suffisant pour exterminer tous les autres joueurs qui sont dans le même cas que vous. Soyez précis dans vos tirs, cachez vous et soyez le plus malin … le gagnant est le dernier survivant !

 

Cet article La Bataille entre PUBG et Fortnite est lancée… Qui sera le dernier survivant ? est apparu en premier sur Android-France.

Catégories: Mobile

EaseUS MobiSaver – Récupérer des fichiers ou photos supprimés sur Android

Android-France - mer, 03/01/2018 - 09:58

On fait beaucoup de choses avec nos smartphones Android, par exemple, des photos, des téléchargement d’applications, de jeux, d’audio et de vidéo. Mais, si les fichiers importants sur votre smartphone sont accidentellement supprimées ou effacées par erreur alors que feriez-vous? Ne vous inquiétez pas, voici EaseUS MobiSaver une application de récupération de données Android qui vous aide à récupérer facilement vos fichiers ou photos supprimés. Quand vous avez perdu vos données pour les raisons suivantes: Erreur de suppression – Crash du système – Attaque de virus – Dispositif bloqué – Erreur du système d’exploitation – Mauvaise manipulation etc.

 

Comment récupérer des fichiers ou photos supprimés sur Android?

EaseUS MobiSaver for Android est une application de récupération de données Android très facile à utiliser. Avec cette App vous pouvez récupérer vos fichiers supprimés comme les images, vidéos, SMS, les journaux d’appels et les messages WhatsApp en seulement 3 étapes simples : Installer> Analyser > Récupérer .

Découvrez le processus de récupération des données perdues à l’aide d’EaseUS MobiSaver

Étape 1. Installez EaseUS MobiSaver pour Android sur Google Play Store.

Étape 2. Cliquez sur l’application et vous verrez l’interface suivante.

Étape 3. Pour la récupération de photos et vidéos, cliquez sur l’option Photo & Vidéo Récupération, puis il analysera automatiquement vos fichiers supprimés.

Remarque: Vous pouvez définir la date et le type de fichier que vous souhaitez récupérer dans l’option de Paramètres

Étape 4. Cochez les photos ou les vidéos que vous souhaitez récupérer, puis cliquez sur l’option Récupérer.

Étape 5. Après cela, vos fichiers seront enregistrés dans le nom du dossier en tant que “MobiSaver” .

Remarque: Le chemin d’accès aux données est également affiché à l’écran.

Vous pouvez récupérer SMS, Contact et WhatsApp message selon les mêmes étapes.

Remarque: pour récupérer plus de fichiers perdus, vous devez rooter votre appareil.

 

Type de fichier pris en charge

Photos – JPG / JPEG, GIF, PNG, BMP, TIFF / TIFF

Vidéos – 3GP, MP4, AVI, MOV

Journaux d’appels – Contacts – SMS – Messages WhatsApp

Langues supportées: English, Français, Deutsch, Español, Italiano, Português, 日本語

 

Obtenez EaseUS MobiSaver pour Android sur Google Play Store – Lien de téléchargement.

Article sponsorisé

Cet article EaseUS MobiSaver – Récupérer des fichiers ou photos supprimés sur Android est apparu en premier sur Android-France.

Catégories: Mobile

Flora and the Darkness – L’obscurité ne peut jamais gagner!

Android-France - mer, 13/12/2017 - 17:39

Dans le jeu de plate-forme Flora and the Darkness, l’obscurité couvre toute la planète.

Les êtres de lumière sont soit perdus soit pris au piège. Sauvé par sa mère, une seule a survécu, une petite fille lumière: Flora. Aidez-la dans l’aventure contre les ténèbres dans ce side-scrolling 2D artistique spectaculaire. 

 

 

Cet article Flora and the Darkness – L’obscurité ne peut jamais gagner! est apparu en premier sur Android-France.

Catégories: Mobile

Pages

S'abonner à Sleepy SME agrégateur