Mobile

L’iPhone XR est disponible à 859 euros, où l’acheter au meilleur prix ?

FrAndroid - il y a 12 heures 55 min

L’iPhone XR est l’un des derniers smartphones d’Apple, annoncé en même temps que l’iPhone XS. Suivez le guide afin de trouver la meilleure offre pour le nouveau smartphone de la célèbre firme américaine.

Alors que l’iPhone XS est maintenant disponible sur le marché depuis plusieurs semaines, son petit frère, l’iPhone XR, commence à être disponible sur le marché. Il reprend globalement la solution introduite par l’iPhone X avec quelques concessions pour la rendre plus accessible.

Apple iPhone XR Fiche produit Disponible sur Cdiscount à 839€

L’iPhone XR embarque la nouvelle puce maison du constructeur, le SoC Apple A12 Bionic gravé en 7 nm. Il dispose d’un écran borderless LCD de 6,1 pouces avec une encoche destinée au capteur photo frontal de 7 mégapixels et un capteur TrueDepth, utilisé principalement pour le déverrouillage facial. À l’arrière, on retrouve un dos en verre qui lui permet d’être compatible avec la recharge sans fil Qi (7,5 watts) et un capteur de 12 mégapixels qui lui permet de réaliser des photos en mode portrait grâce à un flou d’arrière-plan logiciel.

Il tourne actuellement sous iOS 12.0.1 et disposera des prochaines mises à jour de l’OS durant plusieurs années.

La meilleure offre

L’iPhone XR est disponible en précommande, pour une livraison le 26 octobre, à 859 euros pour la version 64 Go, 919 euros pour la version 128 Go et à 1029 euros pour la version 256 Go. Il est disponible en 6 coloris : Blanc, Bleu, Noir, Jaune, Corail et Rouge.

Retrouvez l'iPhone XR à 859 euros chez Darty

Retrouvez l'iPhone XR à 859 euros chez Boulanger

Retrouvez l'iPhone XR à 859 euros sur Fnac.com

Les meilleurs prix

Où acheter le Apple iPhone XR au meilleur prix ?

Cdiscount Découvrir l'offre 839€

Tout savoir sur l'apple-special-event-rentree-2018

Catégories: Mobile

Satya Nadella a gagné 25 millions de dollars cette année

Mon Windows Phone - il y a 12 heures 59 min

Depuis son arrivée à la tête de Microsoft en 2014, Satya Nadella a clairement fait décoller son entreprise. Ses bénéfices sont en constante croissance, et Microsoft a d’ailleurs battu tous les records l’an dernier. En conséquence, la rémunération du dirigeant s’est également envolée.

Satya Nadella a perçu un total de 25,84 millions de dollars au cours de l’exercice précédent qui s’est clôturé en juin dernier. Pourquoi une telle rémunération ? Car les attentes des



Continuez la lecture de l'article Satya Nadella a gagné 25 millions de dollars cette année
Catégories: Mobile

Un improbable smartphone à 12 850 euros : Vertu revient d’entre les morts

FrAndroid - il y a 13 heures 5 min

La marque de luxe Vertu revient à la vie après avoir déclaré faillite en 2017. Son nouveau smartphone s’inscrit dans la même veine que tous les précédents et se vend à prix d’or.

Qui se rappelle de Vertu ? Jusqu’en 2017, la marque était connue pour ses smartphones extrêmement luxueux et kitsch vendus à prix d’or. L’année dernière a été bien compliquée pour l’entreprise dont le rachat par un sulfureux homme d’affaires n’avait pas suffi à la sauver de la faillite.

Sauf que le monde du smartphone semble aimer les résurrections à l’instar de Nokia ou plus récemment de Palm. C’est donc sans grande surprise que l’on apprend, par l’intermédiaire de GSM Arena, que Vertu redéploie ses ailes tel un phénix. La marque a organisé un événement en Chine pour présenter son nouveau smartphone : l’Aster P.

Au programme : un châssis en titane, un écran en saphir et un dos en véritable cuir. L’Aster P se décline en deux séries — « Gothic » et « Baroque » –qui diffèrent surtout par leurs esthétiques. On notera la présence de deux capots à l’arrière pour placer les cartes SIM. Sur le verso de l’un deux, on peut même apercevoir la signature de l’artisan qui a confectionné le design du smartphone à la main.

La signature du fabricant

Fiche technique

Les smartphones Aster P offrent toujours le fameux service de conciergerie qui, dans les grandes lignes, répond aux moindres désirs de l’utilisateur et l’aide à réserver un restaurant de luxe, à louer une balade en hélicoptère, à se payer un tour du monde en yacht ou à commander un kebab.

Du côté des caractéristiques, l’extravagance n’est pas vraiment de mise cela dit :

  • Écran de 4,97 pouces, Full HD
  • Snapdragon 660
  • 6 Go de RAM
  • Espace de stockage de 128 Go
  • Capteur photo de 12 MP à l’arrière, 20 MP à l’avant
  • Batterie de 3200 mAh compatible Quick Charge
  • Android 8.1 Oreo
Tarifs exorbitants

Le Vertu Aster P est vendu sur le site JD.com à partir de 29 800 yuans (version Baroque), ce qui représente environ 3 750 euros. Pour la version Gothic, il faut déverser au minimum l’équivalent de 4510 euros. Et parce que la folie des grandeurs vaut tout l’argent du monde, sachez que le modèle Gothic Dazzling Gold est commercialisé à 98 000 yuans soit environ 12 850 euros !

Une broutille, n’est-ce pas ?

GSM Arena

Catégories: Mobile

Windows 10 : Microsoft va vous autoriser à désinstaller plus de ses applications

FrAndroid - il y a 14 heures 13 min

Avec la prochaine mise à jour majeure de Windows 10, Microsoft forcera moins l’utilisation de ses propres applications.

La mise à jour d’octobre de Windows 10 a beau être au point mort, à cause d’un bug qui pouvait supprimer les documents personnels de l’utilisateur, ça n’empêche pas la firme de continuer le développement de la prochaine version majeure de Windows 10, prévue pour le début de l’année 2019.

Connu sous le nom de code Windows 19H1, cette mise à jour est en cours de test avec le programme Insider, tout au long de son développement. Pour le moment, elle apportait surtout quelques changements esthétiques, mais Microsoft vient d’annoncer un changement de politique qui est mis en place avec la build 18262, disponible dans le programme Insider pour les membres de la boucle rapide.

10 applications supplémentaires à supprimer

Dès son installation, Windows 10 est fourni avec un certain nombre d’applications, la plupart développées par Microsoft. Avec la version actuelle de Windows 10, avant Windows 10 19H1, il était possible de supprimer 7 de ces applications :

  • Microsoft Solitaire Collection
  • Mon abonnement Office
  • OneNote
  • Print 3D
  • Skype
  • Astuces
  • Météo

Avec la prochaine mise à jour, 10 nouvelles applications pourront être supprimées :

  • Visionneuse de réalité mixte
  • Calculatrice
  • Calendrier
  • Groove Music
  • Courrier
  • Films & TV
  • Paint 3D
  • Capture d’écran et croquis
  • Sticky Notes
  • Enregistreur vocal
Le signe d’un échec ?

On peut remarquer que la plupart de ces applications sont issues des précédentes mises à jour de Windows 10, et ne semblent pas vraiment avoir rencontré le succès escompté. En particulier, Print 3D, Paint 3D et la visionneuse de réalité mixte faisaient partie de la stratégie de Microsoft pour s’imposer dans le domaine de la réalité mixte (augmentée et virtuelle). On y trouve également Groove Music, dont Microsoft a fermé le service associé en 2017.

Jusqu’à présent, toutes ces applications étaient obligatoires sur Windows 10, même lorsqu’elles n’étaient pas utiles, notamment quand on ne possédait ni une imprimante 3D, ni un casque de réalité mixte.

Catégories: Mobile

Samsung Galaxy Book2 : une copie éhontée de la Surface Pro avec un Snapdragon 850

FrAndroid - il y a 14 heures 51 min

Samsung dévoile son Galaxy Book2, une machine 2-en-1 sous Windows 10 avec la 4G LTE et un Snapdragon 850.

« Les bons artistes copient, les grands artistes volent » aurait déclaré Pablo Picasso sans avoir pu connaitre les travaux des grands artistes de notre époque, chez Samsung ou Xiaomi. Depuis plusieurs années, Samsung s’était pourtant illustré en créant ses propres codes de design, et en refusant de succomber à une mode plutôt ridicule.

Malheureusement, le fabricant coréen semble avoir une petite rechute avec l’annonce du Galaxy Book2 (oui le 2 est attaché), une machine ressemblant beaucoup à la Surface Pro de Microsoft.

S’inspirer du meilleur

Difficile d’en vouloir pour autant à la marque, le design de la Surface Pro est sans doute le meilleur design existant pour construire une tablette convertible en ordinateur. On retrouve avec la Galaxy Book2 les bons ingrédients : le pied ajustable intégré au châssis, ce qui évite de jouer aux origamis avec des claviers de piètre qualité, et la couverture clavier aimantée capable de se rehausser en se collant sur une bordure de l’écran.

On peut aussi mentionner la compatibilité avec le stylet S Pen, que l’on connait déjà bien sur le Galaxy Note 9. Notez que le clavier et le stylet sont tous les deux fournis dans la boite, un très bon appareil.

AMOLED, Snapdragon 850, 4G et connectique

La Galaxy Book2 se distingue tout de même de la Surace Pro par plusieurs points importants. D’abord par la connectique, que Microsoft refuse de faire évoluer sur sa tablette. Ici, Samsung intègre deux ports USB Type-C directement au châssis, avec un port jack 3,5mm et un port microSD.

En regardant plus en détail la fiche technique, on remarque que la GalaxyBook 2 intègre un écran AMOLED 12 pouces au format 2:3 (2160 x 1440 pixels). Le processeur est un Snapdragon 850, c’est à dire un Snapdragon 845 avec une meilleure fréquence d’horloge. Il est épaulé par 4 Go de RAM et 128 Go de stockage flash.

La machine tourne sous Windows 10, dans sa version développée pour les processeurs ARM, dont les performances nous avaient déçus avec le Snapdragon 835. Il faut espérer que le Snapdragon 850 se comportera mieux. En revanche, l’utilisation d’un processeur ARM permet à Samsung de promettre 20 heures d’autonomie et d’intégrer un modem 4G Snapdragon X20 (jusqu’à 1,2 Gbps).

Prix et disponibilité

Le Samsung Galaxy Book2 sera commercialisé à partir de 999 dollars aux États-Unis  (870 euros HT environ). Sa sortie y est prévue le 2 novembre. L’appareil n’a pas été annoncé en Europe, mais le premier Galaxy Book était bien vendu en France.

Samsung

Catégories: Mobile

Google Keep se met à jour, Xiaomi Mi Mix 3 et conditions de travail chez SFR – Tech’spresso

FrAndroid - il y a 16 heures 47 min

Vous n’avez pas eu le temps de suivre l’actualité hier ? Voici ce qui a marqué le jeudi 18 octobre : la mise à jour de Google Keep, des nouvelles du Xiaomi Mi Mix 3 et les conditions de travail au sein de SFR pointées du doigt. Pour ne manquer aucune actualité, pensez à vous inscrire à la newsletter FrAndroid.

Google Keep : une mise à jour majeure change son interface et son nom sur Android

Google a mis à jour son application de prise de note, Google Keep. La firme en a profité pour changer le nom du service et revoir son interface, avec Material Theming.

 

Xiaomi Mi Mix 3 : on en sait plus sur son écran avant sa présentation

Alors que la présentation du smartphone est attendue pour le 25 octobre, le Xiaomi Mi Mix 3 se dévoile de plus en plus. Le directeur marketing du constructeur a publié mercredi une capture d’écran de l’appareil qui dévoile sa définition. Un teaser vidéo a été publié et on sait également que le téléphone sera compatible 5G et aura 10 Go de RAM.

 

SFR : pour avoir trop aidé les clients, des employés pourraient être licenciés

Le média Les Jours a publié une enquête révélant que des employés de SFR étaient menacés de licenciement après avoir communiqué à des clients les informations nécessaires pour la résiliation de leur abonnement.

Catégories: Mobile

On a joué à Assassin’s Creed Odyssey sur Chrome grâce à Google Project Stream

FrAndroid - jeu, 18/10/2018 - 19:00

Google a lancé Project Stream en septembre 2018. Pour prouver que sa solution de cloud-gaming fonctionne, la firme a collaboré avec Ubisoft autour du jeu Assassin’s Creed Odyssey. Nous avons eu l’opportunité de tester le tout.

L’idée de jouer à des jeux en cloud-gaming semble être un défi impossible dans la tête de beaucoup de joueurs. Avec des graphismes en haute qualité et le besoin de contrôles précis et réactifs, faire tourner un jeu avec une simple connexion Internet amène beaucoup de questions techniques.

Le dernier-né sur le marché du cloud-gaming est Google, avec le Project Stream annoncé en septembre 2018. Le projet est entré dans sa première première phase de test public, Project Stream est actuellement exclusif à quelques invités et fonctionne uniquement avec le nouvel Assassin’s Creed Odyssey. En effet, Google a travaillé main dans la main avec Ubisoft pour cette démonstration technologique.

Participer à ce projet nécessite à la fois des comptes Google et Ubisoft. Il faut également être aux États-Unis, mais nous vous expliquons notre astuce un peu plus loin dans l’article. Une fois que votre participation est validée, il ne vous reste plus qu’à ouvrir Chrome.

Un dernier test vérifie la qualité, la latence et la vitesse de votre connexion Internet. Cette vérification a lieu chaque fois que vous chargez le jeu – mais cela prend moins de 5 secondes.

Finalement, le jeu Odyssey se lance exactement comme si vous utilisiez UPlay, le client PC officiel d’Ubisoft, et vous pouvez y jouer directement depuis votre navigateur. Aucun téléchargement supplémentaire n’est requis, ni aucune installation de programme dédiée.

La première chose, et la plus surprenante, que vous remarquerez probablement lorsque le jeu se charge, c’est que… ça fonctionne. Assassin’s Creed Odyssey fonctionne aussi bien dans le cloud que si vous veniez d’installer le jeu normalement. Les mouvements sont réactifs et les combats sont fluides. Même esquiver les attaques ennemies est simple. Le jeu tourne à 60 images par seconde en Full HD, sans aucun souci apparent. Il a sûrement été optimisé par rapport à la version classique du jeu, mais impossible de s’en rendre compte.

On teste Assassin’s Creed Odyssey sur Google Stream https://t.co/7vlTWk2L0y

— Numerama (@Numerama) October 18, 2018

Nous avons fait un live sur Numerama de notre session de jeu

Les options du jeu ont par contre été simplifiées, même davantage que sur une console de jeu, la plate-forme Project Stream gérant de manière dynamique tout l’aspect technique. Vous pouvez changer vos configurations de clavier et de souris, brancher une manette de jeu, modifier la langue du jeu… mais c’est tout. Le jeu fonctionne dans une configuration en qualité moyenne, l’équivalent de ce que peut faire une GeForce GTX 1060 à vue d’œil. Tous les effets visuels avancés sont activés dans le jeu et le niveau de détail est acceptable. Par contre, la compression audio semble un poil agressive, on s’en rend compte particulièrement avec la musique du jeu.

De ce que j’ai pu lire sur des forums, il arrive parfois que Project Stream affiche une notification en bas de l’écran, vous indiquant que votre connexion est trop lente. Lorsque cela se produit, la qualité vidéo baisse d’un cran et devient un peu floue. Lors de notre session de jeu, ça n’est jamais arrivé.

Contrairement à ce que j’ai pu lire, c’est la version complète de Assassin’s Creed: Odyssey avec les fonctionnalités en ligne d’Ubisoft et (malheureusement) également les microtransactions. Cette version contient tout de même 1 000 crédits Helix, ce qui est suffisant pour acheter l’extension XP boost.

C’est juste un test de Project Stream, mais ce test est déjà étonnamment solide. Nous ne connaissons ni le modèle économique ni le modèle de distribution du Stream Project à l’avenir, mais ce projet est encourageant. Project Stream n’est pas non plus si impressionnant : Blade Shadow et Nvidia GeForce Now sont encore plus impressionnants, pouvant faire tourner de la 4K ou encore du Full HD en 144 Hz. La prouesse de Google est de ne pas nécessiter de client dédié, Project Stream s’exécute simplement dans Chrome.

Google utilise probablement Project Stream comme test pour Project Yeti, qui fonctionnera avec des appareils tels que Chromecast. Ce projet reste très mystérieux malgré quelques indiscrétions.

Comment a-t-on pu jouer à Project Stream depuis Paris ?

Bonne question ! Première chose, nous avons triché sur notre localisation lors de l’inscription. Nous nous sommes inscrits à travers un VPN en entrant une adresse américaine. Quand notre compte a été activé, après plusieurs jours d’attente, nous avons tenté une connexion derrière le même VPN. Problème… la qualité de connexion était médiocre et insuffisante pour faire tourner Project Stream.

Nous avons trouvé une autre solution pour ne pas avoir à voyager aux États-Unis (quoique ça aurait été sympathique comme ̶v̶a̶c̶a̶n̶c̶e̶s̶… voyage professionnel). Nous avons pu utiliser la version américaine de Shadow sur leurs serveurs de la côte est, grâce à nos contacts avec la marque.

Si vous n’avez pas suivi : nous avons fait du cloud-gaming sur du cloud-gaming. C’est un peu l’inception du cloud-gaming.

Le premier avantage de cette configuration est que les serveurs de la côte est américaine de Shadow ont une très bonne connexion comme vous pouvez le voir ci-dessus. D’ailleurs, bien que Project Stream suggère 25 Mbps, un débit de 15 Mbits suffit selon les premiers testeurs. Avec notre connexion à 760 Mbits, aucun souci. Nous avions également besoin d’un ping inférieur à 40 ms et d’une perte de paquet inférieure à 5 %. Notre ping était de 1 ms.

À Paris, nous étions équipés d’un MacBook Pro sous macOS connecté en WiFi à une box fibrée. C’est loin d’être la meilleure configuration pour ce type de test. Notre connexion avec les serveurs de Shadow était tout de même relativement bonne malgré la distance (l’océan Atlantique) qui nous sépare. Cela s’explique par le fait que la connexion entre Paris et New York est directe. Une fois Shadow lancé sur notre MacBook, tout était fluide. Nous avons mesuré 57 ms de latence entre les locaux d’Humanoid et les serveurs de Shadow aux États-Unis. Nous étions prêts pour lancer Project Stream… qui a parfaitement démarré. Évidemment, notre configuration a altéré l’expérience de jeu, mais finalement bien moins que ce que nous avions prévu.

Test d’Assassin’s Creed Odyssey : Ubisoft poursuit son ambitieuse épopée

 

Ulrich Rozier, co-fondateur d’Humanoid, est actionnaire du groupe Blade (Shadow)

Retrouvez tous nos Top des jeux

Catégories: Mobile

Apple : une conférence prévue fin octobre, sans doute pour les nouveaux iPad

FrAndroid - jeu, 18/10/2018 - 18:46

Décidément, les semaines s’enchaînent durant ce mois d’octobre, et les annonces de nouveaux produits avec elles. Apple a annoncé ce jeudi qu’un nouveau keynote se tiendrait le 30 octobre, probablement pour la présentation du nouvel iPad Pro et des prochains MacBook.

C’est une nouvelle conférence dans ce mois très chargé d’octobre qu’Apple vient tout juste d’annoncer. La firme a en effet invité ce jeudi la presse à un événement prévu pour le 30 octobre prochain.

Selon toute vraisemblance, ce devrait être l’occasion pour le constructeur de présenter son nouvel iPad Pro. Le dernier modèle de tablette orienté vers une utilisation professionnelle avait en effet été dévoilé il y un an et demi, en juin 2017. Selon le leaker OnLeaks, le prochain iPad Pro devrait arborer un design avec des bordures particulièrement fines et un écran de 12,9 pouces. La tablette verrait également la prise casque supprimée, tout comme le bouton home. D’après l’analyste Ming-Chi Kuo, Apple pourrait également intégrer une prise USB-C en lieu et place du port Lightning sur son prochain iPad Pro.

Le keynote d’Apple sera l’une des conférences de ce mois d’octobre particulièrement chargé en annonce de smartphones. Outre les Pixel 3, Pixel 3 XL, Mate 20 et Mate 20 Pro, ce mois-ci a également vu les présentations des LG V40 ThinQ, Razer Phone 2, Samsung Galaxy A9 ou Nokia 7.1. D’ici le mois de novembre, on attend encore quelques pépites comme le Xiaomi Mi Mix 3 (25 octobre), le Honor Magic 2 (26 octobre) ou le OnePlus 6T (30 octobre).

À lire sur FrAndroid : Les smartphones les plus attendus de 2018 et 2019

The Verge

Catégories: Mobile

Pour contrer Vélib’, Uber va lancer ses vélos électriques en libre service dès 2019

FrAndroid - jeu, 18/10/2018 - 17:31

Le début de l’année 2019 devrait être marqué par l’arrivée d’un nouvel acteur sur le marché des vélos en libre-service : Uber, qui diversifie un peu plus ses activités liées aux transports urbains.

Vélib’, Ofo, Mobike, et maintenant Uber : l’offre des vélos en libre-service devrait s’étoffer encore plus dans la capitale française, qui devrait accueillir toute une flotte de vélos à assistance électrique dès le début de l’année 2019, croient savoir Le Parisien et Business Insider, citant des sources proches du dossier. « Le déploiement sera progressif, mais l’objectif sera d’être compétitif par rapport aux autres offres », peut-on lire dans le quotidien.

Une flotte Uber en free floating

L’acquisition de la start-up Jump (200 millions de dollars), en avril dernier, laissait grandement présager un tel déploiement à Paris. La société américaine a d’ailleurs profité de ce rachat pour lancer ses premiers vélos et trottinettes électriques à Santa Monica (Californie), début octobre. La voir s’implanter dans la Ville lumière n’a donc presque rien d’étonnant, elle qui cherche à multiplier ses services mis à la disposition de ses utilisateurs du monde entier.

Selon le Parisien, le concept des vélos électriques d’Uber rejoindra celui de Mobike et d’Ofo : à savoir un système de free floating, où aucune borne d’attache n’accueillera les vélos. Ces derniers seront disponibles dans la rue, et repérables à partir d’un système de géolocalisation directement intégré dans l’application. Celle d’Uber, en l’occurrence. Un avantage de taille comparé au système des Vélib’.

Uber parvient cependant à se démarquer de ses principaux concurrents : le 100 % électrique demeure son argument marketing principal, là où les flottes adverses n’ont pas encore totalement épousé ce mode. Un utilisateur parviendra alors à atteindre les 25 km/h en fournissant le strict minimum d’effort. L’arrivée d’un nouvel acteur — et pas n’importe lequel — pourrait d’ailleurs faire de l’ombre au « retour » de Vélib’.

Vélib’ et Uber : l’affrontement

Attribué au consortium franco-espagnol Smovengo en avril 2017, aux dépens de l’opérateur historique JCDecaux, le service Vélib’ a rencontré de nombreuses difficultés depuis sa reprise : la mise en service enclenchée en janvier 2018 a pris un retard considérable, entraînant une certaine grogne des Parisiens. En juillet dernier, l’organisation avait ainsi promis un retour à la normale — comprenez, un service complet — début 2019… soit à la même période qu’Uber. Coïncidence ?

À lire sur FrAndroid : Comment choisir son vélo électrique en 2018 ?

Catégories: Mobile

SFR : pour avoir trop aidé les clients, des employés pourraient être licenciés

FrAndroid - jeu, 18/10/2018 - 15:49

Le média Les Jours a publié une enquête révélant que des employés de SFR étaient menacés de licenciement après avoir communiqué à des clients les informations nécessaires pour la résiliation de leur abonnement.

À plusieurs reprises, les conditions de travail au sein de SFR ont été pointées du doigt. Cet été, nous publiions notre enquête sur le plan de départ volontaire très contesté au sein de l’entreprise. Plus tôt, le média Les Jours mettait en lumière le fait que le service client de l’opérateur avait vu son nombre d’employés chuter de manière vertigineuse.

Cette fois-ci, c’est encore une fois Les Jours qui publie un nouveau reportage dénonçant des pratiques managériales abusives au sein de SFR. Le média raconte ainsi l’histoire d’une employée en boutique ayant aidé, en juillet dernier, un client à annuler son contrat auprès de l’opérateur en lui fournissant, entre autres, l’adresse à laquelle il pouvait envoyer un courrier de résiliation. Rien de bien anormal sur le papier jusqu’ici.

Faux clients

Or, la semaine dernière, cette même employée a été mise à pied après avoir reçu une lettre d’entretien préalable. La cause de cette sanction ? Elle a été surprise en train d’aider un client à résilier son contrat. En effet, d’après Les Jours, ledit client souhaitant mettre un terme à son abonnement était en réalité un autre salarié de SFR chargé de vérifier si les vendeurs faisaient un bon travail.

L’enquête révèle que plusieurs vendeurs se sont retrouvés dans cette situation et ont reçu un courrier similaire. Cette semaine, au moins deux entretiens auraient eu lieu. Les Jours précise que ses informations sont corroborées par celle de différents syndicats ainsi que par le Comité Spécial d’Hygiène, de Sécurité et des Conditions de Travail au sein de l’entreprise (CHSCT, ces comités n’existent plus depuis la réforme du Code du travail).

 Interdiction de donner les coordonnées du service client

Les auteurs de l’investigation ont pu mettre la main sur une procédure communiquée en interne que les employés de SFR devraient « appliquer lors de visites clients ayant pour motifs : ‘intention de résilier’ ou ‘déménagement’ ». Le document décrit notamment un processus « anti-churn » —  un anglicisme désignant la perte d’abonnés. « En aucun cas, le conseiller ne doit communiquer le n° du service client 1023, ni ne donner les coordonnées du service de résiliation et encore moins renvoyer vers la concurrence », lit-on dans les consignes.

Images obtenues par Les Jours

Les Jours font état d’un sentiment d’inquiétude permanent au sein des employés de SFR qui craignent d’être ciblés par ces faux clients envoyés par la direction pour les piéger. « On voit tout défiler quand on reçoit ça. On ne dort plus. On a peur de perdre son travail, c’est aussi simple que ça. », raconte une vendeuse ayant reçu la lettre tant redoutée, citée par le site d’informations.

La fatidique question du nombre d’abonnés

Pendant longtemps, SFR n’a cessé de perdre des clients. Et c’est avec beaucoup d’optimisme que l’entreprise affirmait avoir récupéré tous les abonnés perdus au cours des trois dernières années. Ce que l’histoire ne disait pas, c’est que des méthodes douteuses ont peut-être participé à cette hausse.

À lire sur FrAndroid : « Pour Drahi, on est des lignes dans un fichier Excel » : SFR raconté par ses salariés lésés

Les Jours

Catégories: Mobile

Gagnez un Honor 10 et un Honor Play en participant au forum Honor

FrAndroid - jeu, 18/10/2018 - 14:00

Gagner un Honor 10 et un Honor Play en consultant et participant au forum Honor ? C’est ce que la marque vous propose avec son système de points sur notre forum. Découvrez son fonctionnement ainsi que les autres concours mis en places.

Le forum Honor est un espace d’échange communautaire, où tout le monde est le bienvenu. Venez commenter et poser vos questions : de nombreuses personnes seront prêtes à vous aider et répondre à vos interrogations.

En plus d’être un espace d’aide, le forum Honor est aussi un lieu où vous pourrez gagner de nombreux lots, que ce soit grâce aux concours exclusifs au forum ou au système de points Honor.

Les Honor Points

Les Honor Points sont distribués à chaque personne selon son activité sur le forum. Voici comment ils sont distribués :

  • 1 point : une connexion journalière
  • 1 points : réagir à une publication (limité à 10 par jour)
  • 2 points : recevoir une réaction à l’une de ses publications
  • 2 points : rédiger une publication
  • 4 points : créer un sujet (limité à 4 par jour)

Avec ces points, vous pouvez remporter des cadeaux à la fin de la saison, le 30 novembre 2018 à minuit. Les deux premiers lots sont un Honor 10 et un Honor Play. Pour connaître la suite des cadeaux, rendez-vous directement sur le sujet dédié aux Honor Points.

De nombreux concours

En plus de ce système de point, de nombreux concours et activités sont mis en place sur le forum. Et pour une majeure partie de ceux-ci, des cadeaux sont à gagner. Les lots peuvent aller du tee-shirt au téléphone, en passant par des écouteurs. Par exemple, le dernier concours en date vous propose de remporter un Honor Magic 2 et un Honor Band 4 par semaine. Mais ce n’est pas le seul. Sachez qu’une sous-partie du forum regroupe tous les concours, afin qu’ils soient visibles d’un seul coup d’œil.

On vous dit à bientôt sur le forum Honor !

Article sponsorisé par Honor

Cet article a été réalisé en collaboration avec Honor. Il s'agit d'un contenu crée par des rédacteurs indépendants au sein de l'entité Humanoid Content, l'équipe éditoriale de FrAndroid n'a pas participé à sa création. Nous nous imposons les mêmes critères pour vous proposer un contenu unique et de qualité.

Catégories: Mobile

Toujours aussi bon élève, Sony publie son calendrier des mises à jour Android 9.0 Pie

FrAndroid - jeu, 18/10/2018 - 12:30

Sony a publié son calendrier des mises à jour sur Android 9.0 Pie. Sept modèles sont concernés.

Quand une nouvelle version majeure d’Android sort, nous sommes toujours confrontés aux mêmes interrogations : quand les constructeurs vont-ils la déployer sur leurs modèles ? Si plusieurs acteurs sont parfois pointés du doigt pour leur retard à ce sujet, il y en a d’autres qui sont bien plus assidus.

Sony fait partie de cette seconde catégorie. Son dernier et convaincant Xperia XZ3 est sorti nativement sous Android 9.0 Pie tandis que les Xperia XZ2 et Xperia XZ2 Compact ont déjà été mis à jour. Alors pourquoi s’arrêter en si bon chemin ? La marque japonaise a publié un article sur son blog pour tenir informés ses utilisateurs sur les prochaines étapes de déploiement.

Ci-dessous, nous vous listons les dates prévues pour les mises à jour et la liste des appareils concernés.

26 octobre 2018 7 novembre 2018 4 mars 2019

À lire sur FrAndroid : Mise à jour Android 9.0 Pie : la liste des smartphones compatibles et leur date de déploiement

Sony

Catégories: Mobile

Réseau mobile : Orange une nouvelle fois en tête, mais Bouygues meilleur en zones rurales

FrAndroid - jeu, 18/10/2018 - 12:23

Comme tous les ans, l’Arcep a publié ce mercredi son enquête annuelle sur la qualité de services des réseaux mobiles des opérateurs. Si Orange se maintient en tête, Free reste en bas du classement, malgré une légère progression par rapport à l’an dernier.

Tous les ans l’Arcep, l’autorité administrative chargée des télécoms, publie son rapport d’enquête quant à la qualité de service des différents opérateurs mobiles en France, aussi bien pour la couverture de leur réseau que pour les débits ou la qualité du réseau. C’est justement ce mercredi que l’institution a publié le détail de son rapport sur l’année 2018.

Orange grand champion de la couverture réseau

Dans l’ensemble, l’Arcep salue une qualité de l’accès aux données qui va dans le bon sens : « la qualité des services data s’améliore, et ce dans toutes les zones : rurales, intermédiaires et denses ». Pour le réseau mobile en data, l’Arcep a mesuré une meilleure couverture chez Orange, suivi de Bouygues, SFR et enfin Free. La couverture du réseau Orange permet ainsi de naviguer sur le Web sur 88 % du territoire, quand seuls 66 % du territoire est couvert par Free. Du côté de Free, on assiste cependant à une forte augmentation de la couverture, puisqu’elle n’était que de 57 % en 2017.

Pour la qualité des appels, l’Arcep a cependant noté une déperdition du côté de Free. La mesure de l’autorité, qui calcule la proportion d’appels maintenus pendant 2 minutes avec une qualité parfaite, démontre que seuls 80 % des appels fonctionnaient chez Free cette année en zones rurales, contre 82 % cette année. Un résultat encore aggravé dans les 15 plus grandes agglomérations avec un score de seulement 87 % en 2018, contre 96 % en 2017.

Bouygues en tête dans les zones rurales

L’Arcep souligne également la bonne couverture de Bouygues Telecom dans les zones rurales. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, l’autorité administrative a ainsi mesuré des vidéos de 2 minutes avec une qualité parfaite dans 70 % de ses mesures et des pages Web chargées en moins de 10 secondes dans 75 % des cas chez Bouygues.

Enfin, concernant les débits moyens proposés par les opérateurs, l’Arcep a mesuré une vitesse de 30 Mbit/s, et 39 Mbit/s en 4G uniquement, contre respectivement 24 et 34 Mbit/s en 2017. Une augmentation du débit de 25 % sur l’ensemble du réseau et de 14 % pour la 4G uniquement. Pour les débits descendants, Orange arrive encore une fois en tête des mesures avec un débit moyen de 62 Mbit/s sur les 15 plus grandes agglomérations. Là aussi Bouygues arrive cependant à coiffer l’opérateur historique au poteau en zones rurales avec un débit de 17 Mbit/s dans les communes de moins de 10 000 habitants, contre 14 Mbits/s pour Orange et 16 Mbits/s pour SFR.

Comme à chaque résultat d’enquête depuis un an, l’Arcep a également mis à jour sa carte interactive permettant de découvrir la couverture réseau de chaque opérateur sur son site dédié, monreseaumobile.fr.

Arcep

Catégories: Mobile

Top 10 des smartphones les plus puissants de septembre 2018 selon AnTuTu

FrAndroid - jeu, 18/10/2018 - 11:50

AnTuTu vient de publier son classement du mois de septembre 2018 révélant la liste des smartphones les plus puissants ayant obtenu les meilleurs scores sur le benchmark. Spoiler alert : les smartphones gaming tiennent une bonne place.

Tous les mois, l’éditeur du célèbre benchmark AnTuTu publie le classement des smartphones ayant obtenu les meilleurs scores, et donc considérés comme les plus puissants. Rappelons qu’un score seul est assez peu représentatif et qu’il est important d’en analyser le détail pour comprendre les points forts et points faibles de chaque téléphone. Aussi, ce classement n’est pas forcément représentatif des smartphones les plus fluides.

Pour bien comprendre l’intérêt de tous les benchmarks, n’hésitez pas à consulter notre dossier dédié.

Les 10 smartphones les plus puissants en septembre 2018

Voici donc le classement des smartphones les plus puissants actuellement selon AnTuTu :

  1. Asus ROG Phone
  2. Xiaomi Black Shark
  3. OnePlus 6
  4. Vivo Nex S
  5. Xiaomi Mi 8
  6. Oppo Find X
  7. Samsung Galaxy Note 9 (Snapdragon)
  8. Asus Zenfone 5Z
  9. Xiaomi Mi MIX 2S
  10. Pocophone F1

On notera que les smartphones gaming se forgent une bonne place dans ce TOP 10 et que tous sont équipés de la dernière puce de Qualcomm, le Snapdragon 845. La première place est d’ailleurs détenue par le ROG Phone, dont le processeur est overclocké à 2,96 GHz (contre 2,8 GHz habituellement) et débridé par son mode « jeu ».

Enfin, précisons qu’il s’agit là de moyennes et que le classement chinois est légèrement différent, avec bien plus de références locales. Le Xiaomi Black Shark s’empare alors de la première place, suivi du Meizu 16th, puis enfin du ROG Phone. Tous les scores tiennent néanmoins dans un mouchoir de poche et pourraient basculer rapidement en fonction des usages et du nombre d’acheteurs lançant le benchmark.

Antutu Benchmark
AnTuTu

Télécharger pour Télécharger gratuitement sur Google Play | Télécharger

Quoi qu’il en soit, mis à part le OnePlus 6T qui devrait faire son apparition prochainement, ce classement ne devrait pas trop bouger jusqu’à la présentation des nouvelles puces en début d’année prochaine.

À lire sur FrAndroid : AnTuTu, PCMark, Geekbench et consorts : quelles sont les différences entre les benchmarks ?

AnTuTu

Catégories: Mobile

Titan M : Google explique pourquoi les Pixel 3 sont ultra sécurisés grâce à sa puce

FrAndroid - jeu, 18/10/2018 - 11:28

Google s’est fendu d’un papier explicatif pour décrire la puce Titan M qui équipe et protège ses Pixel 3 et Pixel 3 XL, ses smartphones « les plus sécurisés ». Celle-ci intervient à l’allumage des téléphones, au déverrouillage de l’écran et lors des transactions.

Lors de la présentation officielle des Google Pixel 3 et Pixel 3 XL, un argument commercial a été particulièrement martelé : la qualité photo. Or, il y a un autre élément sur lequel la marque a relativement insisté pour vanter les mérites de ces smartphones : la sécurité. Logiciellement, cela passe en partie par des patchs déployés chaque mois sur les terminaux. Or, c’est du côté du hardware que la firme de Mountain View attire notre attention.

Les deux téléphones embarquent en effet une nouvelle puce nommée Titan M. Cette dernière a plusieurs missions pour garantir la sécurité de l’utilisateur et Google les a décrites dans un article de blog.

Dès le démarrage du smartphone

À l’allumage du Google Pixel 3 ou Pixel 3 XL, la Titan M est chargée d’observer si la version d’Android exécutée sur le téléphone est digne de confiance. Pour ce faire, la puce sauvegarde en permanence toutes les versions connues et sécurisées du système d’exploitation.

Grâce à cela, Titan M s’assure qu’aucun « acteur malveillant » n’a altéré votre smartphone pour qu’il tourne sous une itération plus vieille et vulnérable d’Android sans que vous ne le sachiez. La puce promet également de bloquer le déverrouillage du bootloader contre les attaquants (l’article ne précise pas vraiment si l’utilisateur pourra déverrouiller le bootloader s’il le souhaite).

Titan M s’inscrit ainsi dans le programme Verified Boot qui est une série de processus appliquée par Google à l’allumage d’un téléphone pour être sûr qu’il n’y a pas de loup dans la bergerie.

Déverrouillage de l’écran

Pour vous permettre d’outrepasser l’écran verrouillé, le Pixel 3 utilise également Titan M. C’est la puce qui s’occupe de limiter le nombre de tentatives possibles pour éviter que quelqu’un ne force l’accès en essayant plusieurs combinaisons. Or, ce qui est important à savoir ici, c’est que Titan M profite d’une mémoire flash totalement indépendante ce qui permet un chiffrement matériel des données bien plus puissant qu’une protection logicielle classique.

Ainsi, quand vous entrez le bon code de déverrouillage, Titan M peut activer le déchiffrement avec beaucoup moins de risques d’interférence indésirable dans le processus.

Paiements sécurisés et Google Pay

La sécurité du téléphone est une chose, celle des applications tierces en est une autre. Particulièrement en ce qui concerne les transactions. Ici aussi, la puce de Google promet d’intervenir pour que tout se passe de la manière la plus sécurisée possible.

Pour cela, sur Android 9.0 Pie, les développeurs d’applications peuvent utiliser l’API StrongBox KeyStore proposée par Google qui permet concrètement de stocker les clés de transaction dans la puce Titan M. Autrement dit, les applications sur lesquelles vous réalisez des achats peuvent elles aussi profiter de la force du chiffrement matériel.

Le colosse aux quatre couleurs précise par ailleurs que les équipes de Google Pay sont elles aussi en train de tester activement ces fonctionnalités pour garantir plus de sécurité dans leur app (toujours attendue en France).

Voilà toutes les promesses de Google quant à sa fameuse puce Titan M. Reste à voir maintenant ce que cela donnera à partir du moment où les Pixel 3 et Pixel 3 XL seront mis en vente. Précisons d’ailleurs que le firmware de la puce ne sera jamais mis à jour si vous n’entrez pas votre mot de passe pour l’autoriser.

À lire sur FrAndroid : Test du Google Pixel 3 : génial pour la photographie

Google

Catégories: Mobile

Xiaomi Mi Mix 3 : un teaser vidéo pour l’écran borderless à slider

FrAndroid - jeu, 18/10/2018 - 09:24

Le Xiaomi Mi Mix 3 sera l’un des premiers smartphones borderless à utiliser un écran coulissant. La marque compte bien mettre l’accent dessus dans sa communication.

Depuis que Xiaomi a dévoilé que son futur fleuron serait présenté le 25 octobre, la marque a démarré son plan de communication pour tenter de monter les attentes. Pour rappel, le Mi Mix 3 fait parti de la gamme où le fabricant concentre ses efforts d’innovation.

Pas question ici de copier la concurrence, comme avec le Mi 8, mais de continuer faire évoluer le design de l’appareil pour qu’il soit le plus proche d’un smartphone borderless possible.

Le slider comme élément de différenciation

Un teaser vidéo a été publié par la marque sur les réseaux sociaux chinois pour faire la démonstration du slider du smartphone. Il permet, un peu à la manière du Oppo Find X, de dissimuler les capteurs en façade lorsque l’utilisateur n’en a pas besoin.

Lien YouTube

La courte vidéo montre plusieurs personnes faisant coulisser leur Mi Mix 3 dans diverses situations (paiement à la caisse, au travail, en jeu, etc.), avec à chaque fois un effet sonore qui met l’accent sur le bruit du slider. Ce n’est pas sans rappeler le bruit iconique de la Nintendo Switch.

Des photos supposément prises avec le smartphone

Le patron de Xiaomi a également partagé des photos, indiquées comme ayant été prises avec le Mi Mix 3.

Il faudra attendre les premiers tests du smartphone pour savoir ce dont il est vraiment capable. Concernant la photographie, la concurrence est rude en cette fin d’année, entre le Pixel 3 et le Mate 20 Pro.

Catégories: Mobile

Google Keep : une mise à jour majeure change son interface et son nom sur Android

FrAndroid - jeu, 18/10/2018 - 08:38

Google a mis à jour son application de prise de note, Google Keep. La firme en a profité pour changer le nom du service et revoir son interface, avec Material Theming.

La liste des applications que Google doit mettre à jour avec sa nouvelle interface se raccourcit de jour en jour. Depuis plusieurs mois, et la présentation de Material Theming, Google revoit en effet une par une les interfaces de ses applications : Agenda, Téléphone, Google Home, Messages, Calculatrice, etc. La dernière en date à recevoir la mise à jour est Google Keep.

Google Keep devient Keep Notes

Contrairement à des applications plus complexes comme Evernote ou OneNote, Google Keep est beaucoup plus simple à prendre en main, et se rapproche plutôt d’une version numérique des post-its.

Google Keep

Télécharger pour Télécharger gratuitement sur Google Play | Télécharger

Google a lancé le déploiement de la version 5.0 de l’application, qui change le nom du service en Keep Notes (le nom sur le Play Store n’a toutefois pas été changé pour le moment), et revoit complètement l’interface pour adopter Material Theming.

Comme vous pouvez le voir, sur ces captures d’écran réalisées par 9to5Google, la couleur d’accentuation jaune a complètement disparu au profit du thème blanc commun de Google avec ses autres applications.

L’iconographie de l’application a été revue, mais aucune nouvelle fonctionnalité ne semble avoir été ajoutée avec cette mise à jour.

9To5Google

Catégories: Mobile

Google Keep : une mise à jour majeure change son interface et son nom sur Android

FrAndroid - jeu, 18/10/2018 - 08:38

Google a mis à jour son application de prise de note, Google Keep. La firme en a profité pour changer le nom du service et revoir son interface, avec Material Theming.

La liste des applications que Google doit mettre à jour avec sa nouvelle interface se raccourcit de jour en jour. Depuis plusieurs mois, et la présentation de Material Theming, Google revoit en effet une par une les interfaces de ses applications : Agenda, Téléphone, Google Home, Messages, Calculatrice, etc. La dernière en date à recevoir la mise à jour est Google Keep.

Google Keep devient Keep Notes

Contrairement à des applications plus complexes comme Evernote ou OneNote, Google Keep est beaucoup plus simple à prendre en main, et se rapproche plutôt d’une version numérique des post-its.

Google Keep

Télécharger pour Télécharger gratuitement sur Google Play | Télécharger

Google a lancé le déploiement de la version 5.0 de l’application, qui change le nom du service en Keep Notes (le nom sur le Play Store n’a toutefois pas été changé pour le moment), et revoit complètement l’interface pour adopter Material Theming.

Comme vous pouvez le voir, sur ces captures d’écran réalisées par 9to5Google, la couleur d’accentuation jaune a complètement disparu au profit du thème blanc commun de Google avec ses autres applications.

L’iconographie de l’application a été revue, mais aucune nouvelle fonctionnalité ne semble avoir été ajoutée avec cette mise à jour.

9To5Google

Catégories: Mobile

Google, Android et l’UE, prix du OnePlus 6T et bêta YouTube – Tech’spresso

FrAndroid - jeu, 18/10/2018 - 07:00

Vous n’avez pas eu le temps de suivre l’actualité hier ? Voici ce qui a marqué le mardi 17 octobre : les mesures de Google pour Android suite à sa condamnation par l’Union européenne, les prix révélés du OnePlus 6T et l’ouverture de la bêta de l’application YouTube. Pour ne manquer aucune actualité, pensez à vous inscrire à la newsletter FrAndroid.

Google se conforme à la décision de l’UE concernant Android : quelles conséquences pour les européens ?

Google a communiqué sur sa mise en conformité suite à la condamnation de la Commission européenne concernant le modèle économique d’Android.

 

OnePlus 6T : prix en hausse dévoilés par une fuite et aucune version 64 Go en perspective

Les prix de vente du OnePlus 6T en Inde ont été divulgués et nous permettent d’estimer combien coûtera le smartphone en France. C’est l’occasion également d’apprendre qu’il ne devrait pas y avoir de version avec 64 Go de stockage.

 

YouTube : l’app Android s’offre une version bêta, pourquoi et comment s’inscrire ?

Google vient de lancer un programme bêta pour l’application Android de YouTube. Voici comment y participer.

Catégories: Mobile

Google, Android et l’UE, prix du OnePlus 6T et bêta YouTube – Tech’spresso

FrAndroid - jeu, 18/10/2018 - 07:00

Vous n’avez pas eu le temps de suivre l’actualité hier ? Voici ce qui a marqué le mardi 17 octobre : les mesures de Google pour Android suite à sa condamnation par l’Union européenne, les prix révélés du OnePlus 6T et l’ouverture de la bêta de l’application YouTube. Pour ne manquer aucune actualité, pensez à vous inscrire à la newsletter FrAndroid.

Google se conforme à la décision de l’UE concernant Android : quelles conséquences pour les européens ?

Google a communiqué sur sa mise en conformité suite à la condamnation de la Commission européenne concernant le modèle économique d’Android.

 

OnePlus 6T : prix en hausse dévoilés par une fuite et aucune version 64 Go en perspective

Les prix de vente du OnePlus 6T en Inde ont été divulgués et nous permettent d’estimer combien coûtera le smartphone en France. C’est l’occasion également d’apprendre qu’il ne devrait pas y avoir de version avec 64 Go de stockage.

 

YouTube : l’app Android s’offre une version bêta, pourquoi et comment s’inscrire ?

Google vient de lancer un programme bêta pour l’application Android de YouTube. Voici comment y participer.

Catégories: Mobile

Pages

S'abonner à Sleepy SME agrégateur - Mobile